Courir pieds nus...

Discussions sur des sujets moins sérieux en rapport avec les sports d'endurance.
Le hors-sujet y est toléré, mais dans une certaine limite : le sujet doit commencer par [HS], le HS doit rester minoritaire, et les sujets polémiques, agressifs ou contenant des attaques nominatives, ne sont pas tolérés (et seront supprimés par les modérateurs).

Messagepar giloubee » sa fiche K
» 07 Avr 2020, 12:22

A la sensation de nouveauté qui se perd va se renforcer celle du confort, de l’aisance et plus les possibilités de tout terrain augmentent plus le plaisir s’en trouve décuplé.

Plaisir de traverser le ruisseau, de l’eau raffermissante, sans avoir à trimballer ses baskets trempées. Plaisir d’une herbe grasse qui enchante l’épiderme. Plaisir du massage d’un sol sableux. Amorti d’un sol recouvert d’aiguilles de pin. Plaisir d’une foulée libre. Plaisir de sensations multiples, du pied echauffé par le bitume d’une journée ensoleillée à celui d’un pied saisi par un sol gelé d’une matinée givrée.

Il est remarquable de voir à quel point le pied s’habitue et la proprioception fait son office de protection. Avec l’habitude même les vieux bogues rabougris ne transpercent plus l’épiderme, et pourtant j’ai pas l’impression d’avoir des pneus en guise de pieds !

Gilles

Messagepar oeufmollet » sa fiche K
» 07 Avr 2020, 13:52

A une époque, je profitais des entrainements sur piste pour faire les récups pieds nus sur la pelouse du terrain de foot, en général 2 tours en fin d'entrainement, c'est super agréable, et pas trop méchant pour les mollets. Par contre, j'avais tenté aussi un peu sur la piste en tartan, j'ai eu l'impression de courir sur du papier de verre, par rapport à la pelouse :shock:
Sinon j'avais testé des 5fingers mais pas compatible avec mes orteils, donc j'étais passé à du super light plus classique, les minimus de NB et les merrell trail gloves, quand même bien light, mais avec assez de semelle pour courir sur tous les chemins, juste désagréable sur les cailloux. D'ailleurs à ce sujet, je pense ressortir les minimus si le confinement dure, au moins pour des petites sorties dans le quartier.

Messagepar Twi » sa fiche K
» 07 Avr 2020, 23:18

Deuxième séance pieds-nus en fin de semaine dernière, avec les huaraches à la ceinture au cas où ... qui n'ont pas bougé. Au final, 7,2 km, moitié bitume, moitié chemin agricole enherbé.

Le bitume pour le coureur pied nus, c'est comme la neige pour les eskimos, il y en a 40 sortes différentes, du plus doux au plus agressif. Je commence à avoir bien cartographié les rues de mon village.

Au final, juste une petite blessure d'abrasion sur le dessous du 4ème orteil (en partant du pouce), qui a mis 2 jours à guérir avec un Compeed.

Je sais pas vous, mais moi, le dessous des orteils 2 à 4, ça m'a l'air d'être la zone la plus fragile : peu de corne et une tendance au recroquevillement (sûrement aussi lié à un coureur pas assez détendu) qui augmente l'exposition de la zone.

Encore une fois, à refaire - prochain objectif 10km (il paraît qu'on peut pas faire plus de toute façon) ...

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 08 Avr 2020, 13:26

Twi a écrit:...Je sais pas vous, mais moi, le dessous des orteils 2 à 4, ça m'a l'air d'être la zone la plus fragile...

Pas de mon côté... les orteils vont bien ! :wink:
Mais mon ampoule se porte bien aussi :? La prochaine sortie sera sûrement chaussé :oops:

Messagepar giloubee » sa fiche K
» 09 Avr 2020, 09:30

Chez moi au début de ma pratique pieds nus j’ai eu fréquemment des échauffements ou des ampoules plutôt sous les coussinets qu’au niveau des orteils.

Avec le temps c’est rentré dans l’ordre. J’attribue ces bobos autant à l’épiderme fragile des débuts qu’à ma posture. Je ne sais pas comment l’expliquer mais depuis que je cours avec le « dos » ma foulée est plus souple, plus amortie et le relâchement s’est traduit jusqu’au bout des orteils :mrgreen:

Messagepar Twi » sa fiche K
» 09 Avr 2020, 14:48

Bon ben voilà, premier 10km pieds-nus ce midi (en 1h02 aaargh ... "Mordu, mordu, mordu !"). Vu la chaleur qui règne en ce moment en Normandie, je n'ai jamais couru aussi lèger (si ce n'était cette foutue attestation) ; c'est simple, encore un mois de confinement, j'aurai les cheveux longs et la barbe, j'ai plus qu'à tomber le t-shirt et je peux me la jouer Tony Krupicka.

Expérience minimaliste mais toujours un peu hédo-masochiste aussi :
- côté hédoniste, un arc-en-ciel de sensations tactiles avec en haut du panier le trèfle (pas la marque de PQ, la plante), l'herbe encore fraîche et humide de rosée du matin et la terre limoneuse qui a ruisselé des champs
- coté masochiste, la traversée d'un champ récemment engraissé au fumier, où le plus dur n'a pas tant été de marcher dans la m... que de supporter le piquant des pailles sèches très dures

Bref, que du bonheur. 8)

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 10 Avr 2020, 20:23

Twi a écrit:Bon ben voilà, premier 10km pieds-nus ce midi ...

:D

Serais-je bête comme mes pieds ? Ok, c'est pas gentil pour mes pieds...
Bref, je dis que je suis pour la progressivité... et je coure 3 fois de suite pieds nus :oops:
Si cette idée n'était pas bonne, elle est lumineuse, vu les ampoules aux pieds :mrgreen:

Courir pieds nus, ça m'a rappelé quand j'étais petit, en vacances à Noirmoutier, je passais mes journées pieds nus, sur la terre, les aiguilles de pin, les tessons de briques qui bouchaient les ornières... et il m'arrivait de courir :wink:

[edit] J'oubliais, quand on coure pieds nus, dans Paris confiné, on entend beaucoup son souffle !

Messagepar trailman83 » sa fiche K
» 06 Mai 2020, 23:35

Heureux de voir que l'idée de courir pieds nus est un effet secondaire connu du confinement, et que ça ne semble pas grave ! :mrgreen:

Ca fait maintenant deux ans que je cours quasi exclusivement en sabots Crocs (donc minimaliste), plutot sur des trails techniques pleins de caillasses et avec fort dénivelé. Un plaisir meme sur plus de 200km.
Malheureusement le confinement m'a cantonné sur le bitume, et sur une distance de 10km max, et du coup comme certains d'entre vous j'ai voulu varier les plaisirs.
En plus il me semblait que grâce aux Crocs j'avais désormais une foulée medio/avant pied correcte.
Et puis foutu pour foutu avec le Covid aux trousses ... :mrgreen:

Pour mon premier essai, j'ai pas été très raisonnable car j'ai fait plusieurs kilometres et j'ai eu des courbatures au mollets pendant 3 jours. La sensation était pas super car le contact des aspérités du sol était pas très agréable.
J'ai réessayé une semaine plus tard, et là surprise le contact avec le sol etait beaucoup plus agréable, et quasi plus de courbatures.

Depuis je cours tous les 2 jours, et sur une parcours de 10km je fais un peu plus de 6km pieds nus avec les Crocs enfilées aux mains comme des moufles, puis je les remet quand il y a un passage avec des graviers ou pour reposer les jambes. C'est super agréable ces sessions "bare & crocs".

Par contre dans les descentes bitume un peu raides (>10%), j'ai pas encore trouvé comment il faut faire car le fait d'amortir la descente est plus douloureux pour la peau sous les pieds, et ça fait beaucoup travailler les jambes. Si vous avez des conseils à ce niveau je suis preneur.

Messagepar trailman83 » sa fiche K
» 08 Mai 2020, 20:52

Bon finalement pour les descentes bien pentues, à force d'essayer ça se fait tout seul ! Les pieds sont de moins en moins sensibles, du coup on se détend plus, on trouve naturellement la posture qui va le mieux, et ça passe tout seul. Il suffit d'etre patient mais je suis étonné de la rapidité d'adaptation et de la progression en seulement 2 jours. C'est super agréable !

Messagepar giloubee » sa fiche K
» 08 Mai 2020, 23:14

En descente, abaisser son centre de gravité en se laissant fléchir pour augmenter l’amorti, et allonger les foulées vers « l’arrière ». Ne pas lancer les jambes vers l’avant, laisser les pieds se poser, et maximiser le déhanché par la souplesse des hanches et du bassin. Un vrai métier :D

Messagepar banditblue29 » sa fiche K
» 08 Mai 2020, 23:22

Mouis.... Je dis vivement que les stades réouvrent... :D . Je préfère le "pieds nus" sur le gazon, c'est moins abrasif.... :wink:

Messagepar trailman83 » sa fiche K
» 09 Mai 2020, 13:25

@giloubee : merci pour l'info, je vois ce que tu veux dire. Je vais essayer de vérifier à ma prochaine sortie (demain ?) si je fais comme tu décris. J'ai trouvé une posture qui me semble pas mal au feeling mais j'ai pas encore cherché à l'analyser.

@banditblue29 : en attendant les stades, lundi on va à nouveau accès aux forets pour se défouler. Du coup je vais mettre un peu en pause le pieds nus pour chausser mes Crocs à fleurs toutes neuves que j'avais achetées il y a deux moins en prévision de trails ... qui ont tous été annulés.

Messagepar banditblue29 » sa fiche K
» 09 Mai 2020, 22:15

trailman83 a écrit:@giloubee : merci pour l'info, je vois ce que tu veux dire. Je vais essayer de vérifier à ma prochaine sortie (demain ?) si je fais comme tu décris. J'ai trouvé une posture qui me semble pas mal au feeling mais j'ai pas encore cherché à l'analyser.

@banditblue29 : en attendant les stades, lundi on va à nouveau accès aux forets pour se défouler. Du coup je vais mettre un peu en pause le pieds nus pour chausser mes Crocs à fleurs toutes neuves que j'avais achetées il y a deux moins en prévision de trails ... qui ont tous été annulés.


Amuse-toi bien.
Je vais attendre un peu pour retourner dans les sentiers, que j'ai délaissé depuis septembre dernier....
J'ai encore un peu de de temps avant la Mascareignes :wink: .

Messagepar AldeBleau » sa fiche K
» 09 Mai 2020, 22:34

Trailman83 :

Quel modèle de Crocs utilises-tu ?

Je suis curieux de tester le concept, (scotché comme sans doute beaucoup),
par les sorties de Crocsman !
(Bon, au-delà de sa fantaisie de courir en Crocs,
ce gars est clairement sur-humain !!! :D :D )

Messagepar trailman83 » sa fiche K
» 10 Mai 2020, 11:50

Ah oui Crocsman c'est mon maitre. C'est lui qui m'a donné l'idée il y a plus de deux ans quand j'ai vu son post "Courir en Crocs" su ce site. Moi par contre je suis plutot trail et j'ai vite adapté la technique sur des reliefs de plus en plus techniques.

Pour la route et les trails jusqu'à 100km, je prends des Crocs Classic. C'est le modele de base super léger (environ 165g le sabot en 42). En trail j'ajoute une paire de chaussettes D4 à 6€ car dans ma région il y a de la garrigue, des caillasses, et des passages délicats par leur pente et c'est plus agréable. Ca évite aussi quand il fait chaud d'avoir le pied qui dérape sur le caoutchouc dans les dévers à cause de la transpiration.

Au dessus de 100km, j'ai tendance à prendre des Crocs Offroad. C'est un peu plus lourd (210g par sabot en 42) mais la semelle est un peu plus épaisse donc si il y a pas mal de caillasses c'est plus reposant sur la distance. Par exemple j'étais super bien avec sur le GRP 220km/13500m+ l'an dernier.

Attention : il faut prendre ta taille de ville : ca taille large. Le pied doit s'y sentir libre et balloter un peu quand tu secoues le pied mais pas trop tout de meme. Ne t'inquietes pas au debut t'as l'impression que tu vas les perdre mais en fait non :D

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 22 Mai 2020, 22:02

Bon, il faut donc environ 6 semaines pour réparer des ampoules aux pieds.
C'est bien quand même d'avoir un corps auto-réparable :lol:

Hier footing en minimalistes, dont 3,3 km pieds nus. Juste une petite ampoule sous un orteil.
Plutôt de bonnes sensations. :D
Sauf au retour avec cette température de plomb :? (quelle idée de partir courir à 15h30!!!)
Beaucoup de monde, mais pas trop entassés, distance souvent correctes.

[Edit] LE billet ci-dessous me fait penser que les mollets sont tout tranquilles :D
Dernière édition par CAPCAP le 23 Mai 2020, 09:03, édité 1 fois au total.

Messagepar banditblue29 » sa fiche K
» 23 Mai 2020, 07:10

J'ai pu reprendre la course pieds nus, dans l'herbe bien moelleuse d'un terrain de rugby.
La chance d'avoir une infrastructure sportive à disposition.
Les mollets ont un peu tiré la première fois mais je n'ai pas abusé (pas plus d'1 km).
:D

Messagepar giloubee » sa fiche K
» 23 Mai 2020, 13:53

CAPCAP a écrit:Bon, il faut donc environ 6 semaines pour réparer des ampoules aux pieds.
C'est bien quand même d'avoir un corps auto-réparable :lol:


6 semaines !!!, la vache l’ampoule :shock: :shock: :shock:

En règle generale c’est 2 ou 3 jours quand vraiment c’est monstrueux...

Messagepar Jam27 » sa fiche K
» 26 Mai 2020, 19:50

Aujourd'hui 800m ( 5min )pieds nus sur la piste d'athlé en récupération, après une séance de fractionné.

J'ai les coussinets des avants pieds qui chauffent, j'ai mis un peu de crème hydratante.
Sinon, c'est sensation très agréable lors de cette récupération.

La semaine prochaine, j'essaierais de faire un tour de plus, enfin si cela ne chauffe pas trop sous les pieds.

Précédent Retour vers [Bistro] Le bistro de Kikouroù

Accueil - Haut de page - Version grand écran