Expérience peur de votre vie

Discussions sur des sujets moins sérieux en rapport avec les sports d'endurance.
Le hors-sujet y est toléré, mais dans une certaine limite : le sujet doit commencer par [HS], le HS doit rester minoritaire, et les sujets polémiques, agressifs ou contenant des attaques nominatives, ne sont pas tolérés (et seront supprimés par les modérateurs).

Messagepar Khanardô » sa fiche K
» 17 Avr 2018, 17:26

jack26 a écrit:...
une forme et lueur au milieu de la route... Ne pas me demander.. j'ai battu mon record pour rentrer :lol: :lol:
:shock:

C'est drôle ton truc, j'ai eu une chose similaire cet hiver.
Route de St Laurent du Pape à Vernoux, déserte et idéale pour une montée régulière de 6 bornes. J'ai toujours la frontale avec moi, mais éteinte dans 90 % des cas, j'aime bien être dans le noir avec juste le goudron qui paradoxalement apparait blanchâtre. Les yeux s’habituent bien, et en fin de saison je suis même capable de sentir -olfactivement je veux dire- les bêtes (cochons et chevreuils pour l'essentiel).
Donc, je monte, et après 2/3 bornes, vraiment c'est désert hein, je vois venir vers moi une silhouette.
Mais ça ne fait pas de bruit, pas de tap tap d'un jogger qui descendrait.
Bon au bout de quelques secondes, ça s'est rapproché, forcément, je vois VRAIMENT cette silhouette qui descend vers moi, mais qui glisse, elle ne court pas.
Bon, je suis quelqu'un de très rationnel, que le surnaturel n'effraye pas. Pas trop. :D
J'attends qu'on soit à 5 mètres, et j'allume la frontale.
Ça glisse littéralement (toujours aucun bruit !) sur le côté, et c'est plus grand que moi. Je dirais presque 2 mètres.
J'entends des froissements / craquements de branches dans le ravin. Et puis plus rien.
Rien vu au retour. Ni les jours suivants.
Un copain ardéchois m'a dit : "T'as vu une trève. Ma mère n'osait pas traverser la cour de la ferme si on l'accompagnait pas. Moi, je vois ça, je me signe." :shock:

Les trèves : http://www.etymologie-occitane.fr/2011/10/treva/

Les fantômes : http://sexes.blogs.liberation.fr/2018/0 ... omes-mais/

Aimant beaucoup être tout seul dans le noir en forêt, il y a au moins un endroit qui ne m'inspire pas, ce sont les Bois de St Georges ; maintenant il y a 5 éoliennes, c'est moins sauvage. Mais chaque fois que j'y suis, je me sens pas zen zen zen. Pourquoi ? va savoir... Alors que ma petite route, j'y retourne sans problème, avec presque l'espoir de la revoir, ma trève...

Donc pas la peur de ma vie, mais un truc bien zarbi.

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 17 Avr 2018, 18:22

jpoggio a écrit:Tous les matins quand j'arrive au boulot et que j'ouvre ma messagerie.
Bon, ça va, on n'est pas obligé de parler de peur de sa vie dans le cadre des sports d’endurance :mrgreen:

Peut-être pas exactement la peur de ma vie, mais un violent malaise: lorsque je faisais mon service militaire (oui les jeunes, c'est il y a longtemps) première étape le passage au bleu, tous le même survet' bleu, deuxième étape la tondeuse, tous 3mm sur le cailloux, on commence à s'approcher du soldat anonyme.
Mais le jour où on a ajouté le grimage de camouflage sur le visage sous le casque lourd, je ne reconnaissait plus personne, ça m'a foutu un sacré coup, ceux qui étaient peu avant mes "camarades", qui étaient-ils?
à la fois assez perdu et très troublé d'avoir atteint un tel niveau de déshumanisation visuel

Perdre sa capacité à reconnaitre les gens est vraiment très déstabilisant.
J'espère ne jamais attraper cette maladie qu'a un chercheur en médecine entendu sur France Culture et qui tous les matin ne reconnait sa secrétaire que par le signe vestimentaire dont ils ont convenu.

Messagepar jack26 » sa fiche K
» 19 Avr 2018, 07:04

Khanardô a écrit:
jack26 a écrit:...
une forme et lueur au milieu de la route... Ne pas me demander.. j'ai battu mon record pour rentrer :lol: :lol:
:shock:


Aimant beaucoup être tout seul dans le noir en forêt, il y a au moins un endroit qui ne m'inspire pas, ce sont les Bois de St Georges ; maintenant il y a 5 éoliennes, c'est moins sauvage. Mais chaque fois que j'y suis, je me sens pas zen zen zen. Pourquoi ? va savoir... Alors que ma petite route, j'y retourne sans problème, avec presque l'espoir de la revoir, ma trève...

Donc pas la peur de ma vie, mais un truc bien zarbi.


Hello.
Il y a un passage en forêt du côté de Chatillon qui est, pas angoissant, mais l'impression qu'il y a du monde qui est la a observer...
Un lieu connu des locaux, et confirmé même par certains coureurs de la course... :)

Messagepar nanard7th » sa fiche K
» 19 Avr 2018, 21:08

19 Avril 1998 ... Marathon d'Annecy ... mon premier marathon !
20 ans jour pour jour et des images gravées à vie ...

1998 ... Je cours régulièrement depuis moins de 3 ans et ce marathon j'y pense depuis de longs mois ... c'est un objectif qui vient de si loin ...
Ce dimanche matin, il fait vraiment très frais au départ (3°) et il y a même quelques flocons de neige ...
Je me suis fixé un objectif de 4h qui me semble raisonnable au vu des 1h43 au semi de Tullins réalisés quelques mois auparavant et un entrainement ou j'ai suivi à la lettre le plan 4h de Running International, ma revue favorite de l'époque !

Je pars donc assez doucement, 57' au 10Km, 1'54 au 20km ... très régulier, je passe le Semi en 2h ...
Malgré quelques douleurs aux genoux, je me sens bien, la fraîcheur ne me gène pas.
Vers Doussard, on sort de la piste cyclable pour prendre une petite route ouverte à la circulation pour une boucle qui doit nous ramener vers Annecy.
Depuis quelques minutes, je suis en bataille avec un autre coureur : il me dépasse, je le dépasse ...

Je suis devant .. arrive une voiture en face et une voiture derrière ... c'est exactement au moment ou elles se croisent que l'autre coureur me dépasse, totalement concentré sur sa course ...
J'entends un grand choc, je suis projeté dans le fossé et surtout je vois l'autre coureur voler et atterrir plusieurs mètres devant moi.
Je me relève sans mal, je ne suis pas blessé, je me précipite vers le pauvre gars allongé sur le bitume .. il est blessé à la tête et un filet de sang semble couler de son oreille... je ne sais pas quoi faire ... c'est terrible cette impuissance. Je reste immobile quelques seconde, puis soudain, une vague de colère me submerge et comme un enragé je me précipite vers la voiture qui s'est arrêtée au bord de la route ...décidé à .. je ne sais pas quoi d'ailleurs .. J'arrive à la portière .. au volant une grand mère qui hurle "je l'ai tué, je l'ai tué" ... à sa droite sans doute sa mère, très âgée, qui pleure en silence. Je suis désemparé ... la colère s'évanouit .. immédiatement, je retourne vers le coureur allongé. Plusieurs coureurs se sont arrêtés ... dont une femme qui enlève son tee-shirt et prend la situation en main. Elle nous dit être médecin et elle place le coureur en PLS et commence à s'occuper de lui avec des gestes assurés .. Des coureurs font demi-tour pour aller chercher des secours au ravitaillement du semi.
Je suis vidé et j'ai eu tellement peur ... que faire maintenant ... est-ce que poursuivre à un sens ?

Je décide quand même de continuer, mais tout lâche ... plus de force, plus le mental pour reprendre mon rythme .. je me traîne jusqu'au 35ème km ou la voiture balai me dépasse. Non je n'y monterai pas dedans .. je continue toujours plus seul ... j'alterne marche et course ... j'arrive au Paquier .. et là je me retrouve, anonyme, au milieu des coureurs qui s'échauffent pour le semi-marathon qui doit partir dans 30'. Ils me bousculent parfois sans égards ... quelle souffrance ... j'essaye tant bien que mal de trouver l'arche d'arrivée. Lorsque je la franchis enfin, le chrono est éteint ... hors délais (4h30)... 4h39 sur mon cardio ...
J'entends à peine une voix crier "Un marathonien !"
Je ne ressens aucune joie à terminer mon premier marathon ... je n'ai qu'une hâte : partir au plus vite ...

Je n'ai jamais su ce qui était arrivé au pauvre gars ...
Par contre, le lundi en arrivant au boulot je me suis inscrit pour la prochaine session de formation au secourisme.
Et depuis 20 ans, tous les 2 ans je suis avec assiduité les recyclages de secourisme du travail ...

Il me faudra 12 ans pour retourner au Marathon d'Annecy ... et un passage sous les 4h en forme de catharsis !

Messagepar samontetro » sa fiche K
» 20 Avr 2018, 11:26

C'est là que tu te rends compte de l'énergie qu'on dépense brutalement dans ce genre de situation.
C'est aussi après ce type de sentiment sur un accident de la route (un motard avec une fracture ouverte et les pompiers qui mettent prés de 45mn pour arriver....) que j'ai pris la décision ,de me former en secourisme il y a pas mal d'année et je continue les recyclages pour essayer de rester compétent. Savoir quoi faire et espérer le faire comme il faut le jour où...

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 20 Avr 2018, 11:57

Ferait-on un fil sur les Kikous formés aux premiers secours, comme il en existe pour le don de sang ou de moelle?
Perso, j'aurais bien besoin d'un recyclage (M'en suis rendu compte avec mon père à Noël)

Messagepar samontetro » sa fiche K
» 20 Avr 2018, 13:00

Sans chercher à être hyper compétent (ça demande beaucoup de pratique pour que les gestes deviennent des automatismes) je suis passé par le boulot et les formations SST (Secouriste Sauveteur du Travail). C'est limité au niveau compétences mais tu n'es plus démuni devant une situation, même si quand quelqu'un se présente en disant "je suis médecin" tu ne te fais pas prier pour lui passer le relai. Le recyclage c'est une journée tous les deux ans. C'est quand même un investissement en temps très accessible pour tout le monde et pourtant sur l'étage du bâtiment où je bosse je suis le seul SST :?
Et sur une course, combien dans le sas de départ ont un début de compétence en secourisme?

Ça me rappelle cet excellent post de Fifidumou:
Ton pote tombe en courant ! Tu fais quoi ? à relire de temps en temps même s'il date de 7 ans déjà!

Messagepar neofoxy » sa fiche K
» 20 Avr 2018, 13:43

J'ai demandé ma formation SST il y a 6 mois. J'attend....

Messagepar Free Wheelin' Nat » sa fiche K
» 20 Avr 2018, 21:11

Travaillant dans un établissement qui reçoit du public , moi et mes collègues sommes quasi la totalité à être SST.
On nous impose la formation, et tant mieux. ce devrait être obligatoire pour tout le monde.
Mais comme le dit justement Patrick, c'est pas évident de se sentir prêt au cas où. Moi en tout cas, je doute, je pense que c'est eux fois par an qu'il faudrait rafraichir tout ça pour être un minimum efficient... :oops:

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 21 Avr 2018, 12:04

CAPCAP a écrit:Ferait-on un fil sur les Kikous formés aux premiers secours, comme il en existe pour le don de sang ou de moelle?

Voila, je l'ai créé, là :

... formés aux premiers secours ...

:wink:

Messagepar bubulle » sa fiche K
» 02 Juin 2018, 10:13

Sans être la peur de ma vie, une expérience désagréable, ce matin, en forêt normande : je me suis fait attaquer et intimider à plusieurs reprises par un oiseau de proie, probablement une buse.

Je n'ai absolument pas vu venir la première attaque, où l'oiseau est venu, silencieusement, de l'arrière et m'a assez brutalement frappé à la tête, faisant voltiger ma casquette à plusieurs mètres (laquelle casquette a du un peu me protéger : je ne sais pas si c'était un coup de bec ou de griffes, je n'ai pas de traces).

Et, il a recommencé deux fois ensuite, toujours en me fonçant dessus par l'arrière (on ne l'entend absolument pas arriver). C'est assez impressionnant, il faut dire.

J'ai fini par ramasser un grand bâton, et me suis éloigné aussi vite que j epouvais de la zone, en faisant de grands moulinets avec le bâton, et en frappant quelques arbres.

A posteriori, je viens de lire que ce type d'attaque arrive ponctuellement, au printemps. En fait, les oiseaux protègent leur nid, ce que je soupçonnais vaguement.

A posteriori, je ne sais pas si c'était la bonne attitude. A lire les articles sur le sujet, les oiseaux se sentiraient plus menacés pour leurs petits à cause du martèlement rapide sur le sol, qu'on a en courant. Et apparaître agressif peut être contre-productif, il vaut probablement mieux s'éloigner calmement, et sans courir, en surveillant ses arrières.

On trouve effectivement sur le net des articles au sujet d'attaques similaires, qui concernent souvent des coureurs.

Messagepar bubulle » sa fiche K
» 02 Juin 2018, 10:17

Après un peu de lecture, le conseil est effectivement de se mettr eà marcher......agiter une branche au dessus de sa tête est également souvent suggéré. Bon à savoir si ça vous arrive.

La période risquée est de mai à juillet selon les régions. Les buses nichent en général toujours au même endroit, donc il faut éviter les endroits o de telles attaques ont pu avoir lieu.

Messagepar philtraverses » sa fiche K
» 02 Juin 2018, 11:04

bubulle a écrit:Après un peu de lecture, le conseil est effectivement de se mettr eà marcher......agiter une branche au dessus de sa tête est également souvent suggéré. Bon à savoir si ça vous arrive.

La période risquée est de mai à juillet selon les régions. Les buses nichent en général toujours au même endroit, donc il faut éviter les endroits o de telles attaques ont pu avoir lieu.


En même temps si je peux me permettre, même si je conçois que l'expérience puisse être désagréable, ça rassure un peu : il y a encore de la nature qui résiste quelque part même assiégée par l'urbanisation aveugle :D

( ps je ressors d'un stage sur le juge et l'environnement. Pas gai)

Messagepar Caracole » sa fiche K
» 04 Juin 2018, 06:50

Cette mésaventure m'est arrivée également à deux reprises il y a quelques semaines.
J'avais noté la présence d'un couple toujours au même endroit, et il y a peu, l'une d'elle m'a chassée de son territoire en me rasant de plus en plus près.
Je n'osais plus lever la tête de peur d'exposer mon visage mais je voyais son ombre décrire des cercles au-dessus de moi et elle me rasait en passant de plus en plus près.
Un peu "Hitchcok" comme ambiance.

La seconde fois, je lui ai parlé - non, il n'y avait pas de témoin - et lui ai dit "je t'ai vue, je m'en vais".
Et ben elle s'est posé sur un arbre à côté et elle m'a regardée partir.

philtraverses a écrit:En même temps si je peux me permettre, même si je conçois que l'expérience puisse être désagréable, ça rassure un peu : il y a encore de la nature qui résiste quelque part même assiégée par l'urbanisation aveugle :D


Oui, c'est flippant mais je partage ton point de vue : on prend trop de place.

Messagepar Cheville de Miel » sa fiche K
» 04 Juin 2018, 07:31

bubulle a écrit:Après un peu de lecture, le conseil est effectivement de se mettr eà marcher......agiter une branche au dessus de sa tête est également souvent suggéré. Bon à savoir si ça vous arrive.

La période risquée est de mai à juillet selon les régions. Les buses nichent en général toujours au même endroit, donc il faut éviter les endroits o de telles attaques ont pu avoir lieu.


Il y a aussi des oiseaux "agressifs", j'ai une buse qui m'a attaqué une bonne dizaine de fois quelque soit la saison. (le parcours du boulot passait obligatoirement par sa zone, genre 200/300 mètre du nid) Les premières fois elle me frôlait juste la tête mais je pensais pas que c'était "volontaire".
Puis une fois elle m'a shooté le crane avec ses griffes, bobo et bien la trouille.
Ensuite même en évitant son secteur je la voyais de loin me surveiller, genre à 500 m du nid.
J'ai changé de boulot donc plus de buses, mais j'ai lu que certains maire donnait des autorisations de tir car certaines attaques tout ce qui passe.
C'est vrai que c'est bien flippant.

@Plouf

R

Messagepar centori » sa fiche K
» 04 Juin 2018, 13:51

bubulle a écrit:Après un peu de lecture, le conseil est effectivement de se mettr eà marcher......agiter une branche au dessus de sa tête est également souvent suggéré. Bon à savoir si ça vous arrive.

La période risquée est de mai à juillet selon les régions. Les buses nichent en général toujours au même endroit, donc il faut éviter les endroits o de telles attaques ont pu avoir lieu.


vite faut créer une appli pour recenser les lieux avec attaques :mrgreen:

Messagepar Galaté57 » sa fiche K
» 04 Juin 2018, 17:16

centori a écrit:
bubulle a écrit:Après un peu de lecture, le conseil est effectivement de se mettr eà marcher......agiter une branche au dessus de sa tête est également souvent suggéré. Bon à savoir si ça vous arrive.

La période risquée est de mai à juillet selon les régions. Les buses nichent en général toujours au même endroit, donc il faut éviter les endroits o de telles attaques ont pu avoir lieu.


vite faut créer une appli pour recenser les lieux avec attaques :mrgreen:


Ou suivre les conseils de TRUMP : armer les coureurs :)

Messagepar Benman » sa fiche K
» 04 Juin 2018, 19:26

Cheville de Miel a écrit:J'ai changé de boulot donc plus de buses

CQFD pour tous ceux qui en ont marre des buses qu'ils rencontrent au boulot. :mrgreen:

Précédent Retour vers [Bistro] Le bistro de Kikouroù

Accueil - Haut de page - Version grand écran