Kilian Jornet : actualité et projets

La compétition, les résultats, les performances, le haut niveau et son actualité, records.
Suivi des courses du point de vue de la tête de course pour les courses sans de nombreux kikous.
Analyse des courses, statistiques, pronostiques, cotations, classements.

Messagepar Marathonnerre » sa fiche K
» 04 Oct 2019, 16:09

Pour l'acclimatation par exemple, en partant du camp de base avancé et en remontant dans la combe ouest avec des nuits en altitude. Cela peut aussi permettre d'examiner l'itinéraire que l'on envisage (reconnaissance de la face, photos, etc) ou si l'on envisage d'ouvrir une voie, même si les moyens modernes tels que photos, vidéos permettent de préparer le cheminement. Vu la dangerosité de la cascade de glace les alpinistes y passent le moins possible.

Mais est-ce très important de savoir à l'avance ce qu'il va exactement faire ? Le sait-il lui même très précisément ? Dans un milieu naturel aussi hostile, des éléments tels que la météo, le terrain, la forme mentale et physique forment les pièces d'un puzzle qui doit s'assembler le mieux possible pour que tout se passe bien.

Messagepar Franch » sa fiche K
» 04 Oct 2019, 16:16

Pour les précédentes ascension l'acclimatation avait été faite en amont par des entrainements sous masque, des sejours au mont Blanc et le Cho Oyu juste avant.

Si il veut s'acclimater sur place cette année le camp1 semble un peu haut pour cela, il est soit déja acclimaté, soit coincé la haut (en attente du Serac...)

Messagepar Marathonnerre » sa fiche K
» 04 Oct 2019, 16:19

pinpin678 a écrit:Si jamais il retente un record de vitesse pour faire taire tout le monde il devrait repartir du même point.
Ou il est là-bas pour tout autre chose. Ne pas communiquer est quand même la meilleure des communications... Je passe mon temps à scruter les news sans succès.


Pour rappel, il avait précédemment gravi le versant tibétain (au nord donc), là il est au Népal sur la face exposée au sud. Mais quelle que soit l'ascension envisagée, à ces altitudes on effectue des approches d'acclimatation et aussi de reconnaissance de praticabilité de l'itinéraire. C'est la météo qui en dernier lieu permet de lancer l'ascension finale, qui sera en style alpin : duo ou solo, progression rapide, peu de repos, au contraire des expéditions classiques ou l'on est plus nombreux avec une progression lente et des nuits dans les camps intermédiaires (voie classique népalaise : camp I (camp de base avancé) vers 5 900 m au dessus de la cascade de glace, camp II en haut de la combe ouest vers 6 400 m, camp III sous la face du Lhotse vers 7200 m et camp IV au col sud vers 8000 m).

Messagepar Yvan11 » sa fiche K
» 05 Oct 2019, 15:51

Rien de neuf mais un peu de lecture pour les fans :

En VO : https://www.carreraspormontana.com/noti ... l-everest/

Kilian Jornet Burgada poursuit son expédition automnale au Népal, mais n’a pas précisé quel pourrait être son objectif. Après quelques semaines dans le pays asiatique, où il s’est entraîné dans la vallée du Khumbu et a eu une vie de famille avec Emelie Forsberg et sa fille Maj, le coureur et skieur de montagne espagnol semble être à un moment clé de son activité himalaystique.

Jornet est actuellement la seule personne à avoir dépassé la Cascade de glace, qui sépare le Champ Base (5364 m d’altitude) du Champ 1 (6100 m), sur la route normale de l’Everest (8848 m) et du Lhotse (8516 m). Cela est d’autant plus important que la forte dangerosité de ce tronçon, avec un Serac de grandes dimensions sur le point de se détacher, a fait renoncer la majorité des expéditions de cet automne.
Parmi eux, des alpinistes de la taille et de l’expérience de Tim Emmet ou Andrzej Bargiel. «Pendant l’été, le niveau de congélation a été très élevé et la cascade de glace est en mauvais état, il y a de nombreuses fissures. Toutefois, le plus gros problème est l’énorme Serac qui mesure environ 50 m de haut et 30 m de large, qui dépasse 800 m au-dessus de la cascade de glace et est séparé de la structure principale.

Marcher sous la cascade de glace est extrêmement dangereux. Malheureusement, je ne peux pas accepter ce genre de risque. Le Serac peut se rompre et tomber à tout moment, ce qui nous empêche d’aller de l’avant», explique le Polonais qui voulait faire la première descente sans oxygène supplémentaire.
Mais comme le note le Himalayan Times le Cerdan aurait déjà surmonté ce danger et pourrait lancer une attaque au sommet avant le 3 octobre. Nous rappelons que Jornet est autorisé à la fois pour le Lhotse et l’Everest et qu’il a établi son camp de base à Gorak Shep (5140 m). Précisément, c’est là que se trouvent les trois autres alpinistes qui gardent espoir d’attaquer le toit du monde : Garrett Madison, Zac Bookman et Kristin Bennett.

Après une saison où il a remporté les trois courses auxquelles il a participé (Zegama, Sierre-Zinal et Pikes Peak), Kilian Jornet devrait concourir le 26 octobre prochain en finale des Golden Trail World Series. L’essai sera réalisé dans le cadre de l’Annapurna Trail Marathon, avec 42 km et 3750 m de dénivelé positif

Messagepar Marathonnerre » sa fiche K
» 05 Oct 2019, 16:20

En passant par le col sud on peut même enchaîner l'ascension du Lhotse en montant à droite puis retour au col et ascension de l'arête sud-est de l'Everest (cela a déjà été fait).
Il y a aussi un enchaînement rarement tenté car extrêmement engagé : arête ouest de l'Everest depuis le camp I, descente au col sud par l'arête sud-est, montée en face au Lhotse puis descente dans la face vers l'emplacement du camp III au dessus de la combe ouest.

Messagepar Mathias » sa fiche K
» 06 Oct 2019, 14:55

Kilian a plié les gaules :

This last month I had been in Khumbu valley pending time with my family, training and climbing. Maj had discover those mountains and culture that @tinaemelie and I love so much. The weather has been very challenging with lots of snow and precipitation. I had some climbing projects in mind, depending conditions and time, at the end none of them had been possible for different reasons, but I did really enjoy those mountains despite the bad weather. Last days I could do a light attempt up to around 8300m in a variant of the polish 80’s route in Everest before turning back due to avalanche conditions. Even if it hasn’t been any summit, the experience of a very light expedition, being alone in the mountain and able to check some cool possibilities has been a very interesting and a powerful experience.


Source : son FB

Messagepar Benman » sa fiche K
» 06 Oct 2019, 15:56

Ben voilà, il est pas si fou que ça ce garçon ! Bravo Kilian.

Messagepar pinpin678 » sa fiche K
» 06 Oct 2019, 23:01

vivant... bien

Messagepar Yvan11 » sa fiche K
» 07 Oct 2019, 08:30

Mathias a écrit:Kilian a plié les gaules :

...

Source : son FB


Kikourou en avance sur Alanarnette.com ! Great ! :lol:


Messagepar Arclz73 » sa fiche K
» 07 Oct 2019, 10:30

Ce qui est quand même fou avec ce mec, c'est qu'il monte a 8300 comme nous on monte le Moretan :lol:

Messagepar peky » sa fiche K
» 07 Oct 2019, 10:34

Bonjour,

Pour les inquiets il semblait avoir avec lui la fameuse doudoune.

Sinon je suis toujours impressionné par ce mec et sa polyvalence.

Messagepar SupermanEnTrail » sa fiche K
» 07 Oct 2019, 11:40

Le retour du comeback de la doudoune bleue!!!

Messagepar Yvan11 » sa fiche K
» 07 Oct 2019, 11:57



C'est moi où il a fait un gros pipi le kiki ?

pipikiki.JPG


(désolé ce post devenait trop sérieux)
Vous n’avez pas les permissions appropriées afin de consulter les fichiers insérés dans ce message.

Messagepar peky » sa fiche K
» 07 Oct 2019, 12:43

L'infâme..

Messagepar lemulot » sa fiche K
» 07 Oct 2019, 13:00

Yvan11 a écrit:


C'est moi où il a fait un gros pipi le kiki ?

pipikiki.JPG


(désolé ce post devenait trop sérieux)


[Troll on]Ça va il pisse pas violet !!! [Troll off]

Messagepar mic31 » sa fiche K
» 07 Oct 2019, 13:22

Yvan11 a écrit:
C'est moi où il a fait un gros pipi le kiki ?

pipikiki.JPG




Une fois de plus il aura laissé sa trace dans l'histoire de l'himalayisme.

Messagepar Mazouth » sa fiche K
» 07 Oct 2019, 13:37

Yvan11 a écrit:


C'est moi où il a fait un gros pipi le kiki ?

pipikiki.JPG


(désolé ce post devenait trop sérieux)

Mais non, c'est le halo de sa frontale :idea:
#prendredesvessiespourdeslanternes

Messagepar Arclusaz » sa fiche K
» 07 Oct 2019, 13:47

Non mais halo quoi!

Messagepar Yvan11 » sa fiche K
» 07 Oct 2019, 14:07

Il semblerait que cette image ait été retouchée pour cacher au grand public une nouvelle gaffe impliquant une chaine de cafés américaine...

kiki-starbucks.JPG
Vous n’avez pas les permissions appropriées afin de consulter les fichiers insérés dans ce message.

Messagepar mic31 » sa fiche K
» 07 Oct 2019, 14:54

N'empêche le gars il s'assied tranquille à 8300m pour regarder le soleil se coucher, tranquille comme quand toi tu sors le saucisson pour ta pause à 2348m, au sommet du St Barth.

"Zone de la mort

Le terme de zone de la mort ou zone de mort (en anglais : death zone) peut désigner les haut sommets montagneux d'altitude supérieure à 8 000 mètres où la raréfaction de l'oxygène rend la vie humaine difficile, en particulier sur l'Everest ou le K2 par exemple. Un auteur avance une altitude de 7 600 mètres, alors que l'alpiniste Edouard Wyss-Dunant avance une altitude de 7 800 mètres. "
Source Wikipédia.

Messagepar campdedrôles » sa fiche K
» 07 Oct 2019, 18:38

P'tit joueur quand même, monter à 8300 mètres et ne pas pousser jusqu'au sommet du Lhotse à 8511 mètres...

Messagepar Ace of spades » sa fiche K
» 08 Oct 2019, 09:04

J'aimerai connaitre la tension artérielle de maman Jornet ! :lol:
Quoique, elle doit être un poil en dessous de celle de la mère des frères De Le Rue... :lol: :lol: :lol:

Messagepar L'Dingo » sa fiche K
» 08 Oct 2019, 13:20

mic31 a écrit:N'empêche le gars il s'assied tranquille à 8300m pour regarder le soleil se coucher, tranquille comme quand toi tu sors le saucisson pour ta pause à 2348m, au sommet du St Barth.

"Zone de la mort

Le terme de zone de la mort ou zone de mort (en anglais : death zone) peut désigner les haut sommets montagneux d'altitude supérieure à 8 000 mètres où la raréfaction de l'oxygène rend la vie humaine difficile, en particulier sur l'Everest ou le K2 par exemple. Un auteur avance une altitude de 7 600 mètres, alors que l'alpiniste Edouard Wyss-Dunant avance une altitude de 7 800 mètres. "
Source Wikipédia.


En même temps, quand t'es mort t'es plus à 200m près :mrgreen:

Messagepar Yvan11 » sa fiche K
» 08 Oct 2019, 14:05

Un peu de lecture en rapport avec le sujet :

Quatre alpinistes racontent les dernières heures d’ascension vers le sommet, celles passées au-dessus de 8 000 mètres. Et décrivent une réalité parfois très crue.

Dans la zone de la mort

Messagepar jpoggio » sa fiche K
» 08 Oct 2019, 15:27

peky a écrit:Bonjour,

Pour les inquiets il semblait avoir avec lui la fameuse doudoune.

Sinon je suis toujours impressionné par ce mec et sa polyvalence.

Je me hasarderai même à avancer qu'il est plus facile à 8300 que certains d'entre nous dans le Moretan :cry:

Messagepar mic31 » sa fiche K
» 08 Oct 2019, 15:43

Un article qui n'apporte rien, si ce n'est le plaisir de voir ses apôtres monter au créneau dès que dieu est raillé :mrgreen:

https://www.lequipe.fr/Adrenaline/Alpinisme/Actualites/Alpinisme-kilian-jornet-renonce-sur-l-everest/1067363?fbclid=IwAR3yF6mz9NF9t0eRYMv9PKmB50r2xy9v6GY0rb29C6INGeMKwh4EnDetVmc

Messagepar benlacrampe » sa fiche K
» 16 Oct 2019, 20:17

J'ai mis un kudo :mrgreen:
timing bizarre néanmoins, sa montre, faut changer hein
https://www.strava.com/activities/2781804469

Messagepar Mathias » sa fiche K
» 16 Oct 2019, 20:50

benlacrampe a écrit:J'ai mis un kudo :mrgreen:
timing bizarre néanmoins, sa montre, faut changer hein
https://www.strava.com/activities/2781804469


Il a posté une photo, cette fois-ci... on ne peut pas avoir la photo ET la trace GPX ;-)

Précédent Retour vers [Compét] Actualité, résultats, performances, pronos, stats

Accueil - Haut de page - Version grand écran