LIK de Mai 2021 : vos réactions

Forum destiné à échanger autour de l'association "Les Amis de Kikouroù" : adhérents ou kikoureurs, posez vos questions ici, on se fera un plaisir de vous répondre !

Messagepar BouBou27 » sa fiche K
» 24 Mai 2021, 21:47

(Cliquez ici si vous ne parvenez pas à visualiser cette lettre correctement)

Sommaire
  • [Kikourou] Édito par xsbgv
  • [Assoce] Perdu de vue, par caro.s91
  • [Interview] ArthurBaldur par Arclusaz
  • [Bistro] 365h challenge, par Ewi
  • [Assoce] Assurance, par caro.s91
  • [Assoce] Livre Récits Kikouroù, tome 2 : fin de la pré-sélection des récits !


[Kikourou] Édito

Depuis la dernière LIK, le printemps a remis son manteau polychromé avec des teintes qui vont du blanc de la neige, au gris des nuages en passant par la transparence de la pluie.
Pour patienter en attendant le retour à des jours meilleurs, qui passe d'ailleurs par le retour des dossards (les premiers approchent enfin à grands pas), vous avez le choix entre : réserver une place au cinéma ? réserver une place en terrasse ? réserver une place au restaurant ? reporter un dossard ? sortir courir et lire la nouvelle LIK en attendant la fin de la prochaine averse ?
Qu'est-ce qui vous attend ce mois-ci ? Une interview, une réflexion sur la RGPD, de l'informatique et votre rappel d'assurance. Et naturellement l'avancement du tome 2.
Bon… on respire un grand coup… ça va bien se passer… c'est bientôt mon tour… la suite au prochain épisode.
ps N'oubliez pas que la LIK est votre LIK: si vous avez une contribution, une envie d'échange, un(e) kikoureur(se) à évoquer, un blog kikou à partager, une course à faire découvrir... bref: lancez-vous et envoyez-nous vos écrits.

xsbgv



[Assoce] Perdu de vue

Quand on est présidente de l'association des Amis de Kikouroù, on reçoit parfois des courriers où la détresse transparaît. Récemment j'ai reçu un courrier d'une dame qui cherche à retrouver sa fille pour une raison urgente. Pourquoi Kikouroù ? Parce que cette dame a cherché via les réseaux sociaux et finalement a trouvé le nom de sa fille dans les résultats publiés par Kikouroù concernant le marathon du Beaujolais 2018 ! Mickey49 a effectué quelques recherches, mais sans succès pour la trouver. Nous avons conseillé à la dame de tenter de joindre l'organisation du marathon pour avoir une éventuelle adresse email d'inscription.
Pourquoi raconter cette anecdote : Faut-il aider à retrouver quelqu'un qui visiblement a coupé les ponts avec sa famille? Faut-il publier des résultats comme cela se fait dans les journaux locaux, alors que Mathias reçoit des demandes nombreuses d'effacement de ces mêmes résultats. Cela part de bons sentiments dans tous les cas. Aider les coureurs dans le cas de Kikouroù, une loi Informatique et libertés protectrice pour éviter trop de dérives de Big Brother is watching you ! Vous en pensez quoi, vous les kikoureurs ?

caro.s91



[Interview] ArthurBaldur, kikoureur et Président du Lyon Ultra Run, organisateur de l'Ultra Boucle de la Sarra

L'association a choisi de mettre en lumière ce mois-ci les organisateurs qui vivent depuis plus d'un an une période extrêmement compliquée.

Bonjour Jean-François/Arthur,

Merci d'avoir accepté de répondre à quelques questions pour la Lettre d'Information de Kikourou de mai 2021.

Tout d'abord, peux-tu nous dire quelques mots sur toi en tant que coureur et.... kikoureur de longue date ?

Hum longue date, c'est sans doute exagéré. J'ai commencé à pratiquer la course à pied en 2004, à l'aube de mes 40 ans, donc plutôt tardivement. J'en ai 56 maintenant. J'ai tout de suite accroché à la pratique et à son mélange des genres. Tout le monde peut y trouver son compte. Je me suis assez vite inscrit sur kikourou, en octobre 2006, presque 15 ans ! J'ai une prédilection pour le trail et les épreuves longues mais mon genou droit n'est plus vraiment d'accord avec moi depuis que je suis passé sur le billard pour une méniscectomie.
J'assume à titre bénévole la présidence du Lyon Ultra Run, une association loi 1901. Elle organise plusieurs manifestations dans Lyon : Lurdunum, Ultra Boucle de la Sarra, Lyon Urban Trail, LUT by Night et participe également à l'organisation de la LyonSaintéLyon dans sa version officielle. J'ai organisé la version off de la LyonSaintéLyon (la 180) pendant 10 ans. J'ai toujours aimé les trucs à la con et les partager. Et puis il n'y a pas que la course à pied dans la vie, j'adore aussi le VTT.

Et maintenant parle nous de l'Ultra Boucle de la Sarra que tu organises avec le Lyon Ultra Run

L'idée est venue du Vtt Night Show qui s'est déroulé en préambule de quelques éditions de la Lyon Free VTT (Lyon Free Bike désormais). Les participants devaient réaliser de nuit 8 fois le tracé de l'Ultra Boucle en VTT mais dans le sens anti-horaire (escalier de Nicolas de Lange oblige). Un truc qui devait bien piquoter les cuisses. Proposer une épreuve officielle me démangeait après m'être rodé sur le off de la 180. Ca me semblait facile à organiser. On ne doute de rien parfois ! Lyon Ultra Run a été créé pour l'organisation de cet évènement avec quelques compères dont pas mal de kikous du reste. Nous nous sommes fait la main sur le 6 heures les premières années mais l'idée, dès le départ, était de proposer un 24 heures. Un format atypique, à mi-chemin entre le trail urbain et les courses horaires traditionnelles, qui est idéal pour appréhender l'ultra (boucle de 2km avec 90 m de D+, une descente "herbeuse" ou boueuse, des escaliers à remonter, sur la colline de Fourvière). C'est devenu au fur et à mesure des éditions le rendez-vous des copains, un weekend festif aussi bien pour les participants que pour les bénévoles.

Comment l'équipe d'organisation a géré la période d'incertitude ?

Avec des hauts et des bas, comme tous les organisateurs j'imagine. Il a fallu repenser chaque moment de la course pour construire un protocole sanitaire qui tienne la route et le budget en hausse qui va avec. Un vrai casse-tête pour ce format de course notamment pour tout ce qui gravitait autour de la base de vie sur l'esplanade. Je vous laisse imaginer la simple gestion du ravitaillement, les repas des bénévoles, … Nous avons très vite renoncé aux formules relais difficilement conciliables avec les contraintes sanitaires ne seraient-ce que par les relayeurs en attente sur l'esplanade. Nous avons proposé en remplacement une épreuve de 2 heures accessible au plus grand nombre. On peut toujours s'adapter aux nouvelles contraintes qui nous sont imposées mais ce qui est difficile moralement c'est effectivement l'incertitude et le fait d'être seul face au mur.

Qu'est-ce qui vous a finalement conduit à l'annulation de l'édition 2021 ?

Une annulation tardive est sans doute ce qui peut se produire de pire. C'est générer à coup sûr beaucoup de frustration pour les coureurs et les bénévoles. C'est également faire supporter en pure perte des frais d'hébergements et de transports qui sont loin d'être négligeables pour les participants. Côté organisation, c'est devoir assumer la majeure partie des charges, même si une petite contribution est demandée aux participants sur la billetterie. Le budget de l'épreuve avoisine les 30.000 euros TTC. Cela invite à un peu de prudence ! Nous avons des prestataires compréhensifs mais, au-delà d'une date butoir, un désengagement financier même partiel n'est absolument pas garanti. Je pourrais évoquer aussi les achats de denrées périssables qui, contrairement à ce que l'on pourrait penser, ne se prévoient pas au dernier moment, simple question de logistique. Je pense que nous sommes allés au plus loin de ce qu'il était raisonnable de faire.

Quelles sont les conséquences à court terme de cette annulation ?

Elles sont essentiellement financières. L'Ultra Boucle de la Sarra est autofinancée en partie par notre association car l'épreuve est déficitaire depuis la création du format 24 heures. C'est donc, quoi qu'il arrive, une charge pour nous au même titre que le Lurdunum. Le problème se situe surtout au niveau du Lyon Urban Trail, du LUT by Night et, dans une moindre mesure, de la LyonSaintéLyon, qui constituent nos seules ressources. Autant dire que celles-ci sont proches du zéro absolu depuis fin 2019. Notre bilan comptable 2020 n'est pas très joli à voir.

Et à moyen terme ? es-tu inquiet pour le devenir de cette épreuve et de l'association organisatrice?

Pas directement en tout cas. Nous avons été surpris par le premier confinement. Ce n'est pas un truc que l'on pouvait prévoir mais nous avions heureusement provisionné en partie le risque d'annulation. La Covid est loin d'être le seul risque pour une organisation. Il y en a malheureusement plein la besace : attentats, manifestations sociales ou tout simplement conditions météorologiques extrêmes (je pense au vent pour les structures toilées).
Après deux ans de crise et d'absence, il y a toujours un risque de désaffection ou de défaillance d'un de nos partenaires (sponsors ou prestataires). Cela peut être plus ou moins rédhibitoire pour nous suivant les cas.
J'espère que la vaccination nous permettra un retour à la normale au second semestre 2021. Reste à savoir ce que sera cette normalité. J'ai bien peur qu'il faille faire quelques concessions pour la tenue de nos prochains évènements. Le monde d'avant n'est sans doute pas encore pour demain.

Pour finir, as-tu un message en tant qu'organisateur à faire passer aux kikoureurs ?

On ne baisse pas les bras. Que ce soit en tant que participants, bénévoles ou spectateurs, on vous donne rendez-vous les vendredi 20 et samedi 21 mai 2022 sur les hauteurs de la Sarra.
Ça va le faire. En attendant, prenez soin de vous.

Arclusaz


[Bistro] 365h challenge

Avec la pandémie, le confinement, les aléas de ces derniers mois… certains d'entre vous ont peut-être ressenti l'envie de courir pour autre chose qu'une paire de lunette. Le CA aimerait vous proposer des challenges concrets basés sur vos kilomètres. Un genre de petit frère du jeu des 365H sur une semaine, une quinzaine, un mois…
En fonction des règles du challenge, chaque kilomètre viendra alimenter une cagnotte qui sera reversée à une association.

Pour la technique, on garde le carnet d'entrainement mais vous aurez aussi la possibilité de courir avec une appli by kikourou qui le remplira pour vous.
Le développement de cette application touche à sa fin mais nous avons besoin d'un coup de main pour la tester sur :
  • Android, il faut donc savoir installer « un .apk ».
  • iOS, dès qu'elle sera publiée sur l'appStore
N'hésitez pas à nous contacter directement sur le site en mp.

Ewi


[Assoce] Assurance

L'assurance ça ne passionne pas, ça coûte et ça ne rapporte rien sauf quand l'événement se produit.
Aussi sachez que votre association est assurée (auprès de la MACIF, sans vouloir faire de la pub) pour pouvoir organiser en toute quiétude des manifestations, du style du week-end Kikouroù. Mais en 2020 nous n'avons rien organisé du tout, donc nous avons payé pour rien ! Et nous avons dû être nombreuses les associations dans ce cas ! En 2021, un récent courrier de l'assurance nous a annoncé une réduction de 50 % de la cotisation 2021 ! Je ne suis pas « assureur » mais j'ai trouvé le geste approprié.
A+,

caro.s91


[Assoce] Livre Récits Kikouroù, tome 2 : fin de la pré-sélection des récits !

La phase de pré-sélection des récits pour le tome 2 du livre Kikouroù touche à sa fin.
Au total, les kikoureurs ont partagé 183 récits qui les ont fait vibrer depuis 2012 (date de sortie du tome 1).
Le bouzin-du-livre a affecté aléatoirement 3 et parfois 4 relecteurs membres du jury "Livre Kikouroù" à chacun des 183 récits.
Chaque récit a donc été lu et recommandé par 4 ou 5 kikoureurs : le proposant et les 3 ou 4 relecteurs du jury.

Les 606 relectures sont maintenant terminées.
Le jury "Livre Kikouroù" s'est réuni le 29 avril (en visio) pour faire un point d'étape et notamment re-discuter des critères de sélection, dans une tentative d'uniformiser, dans la mesure du possible, les avis qui ne sont pas toujours uniformes. Chacun sa sensibilité !
Il s'est de nouveau réuni jeudi 20 mai afin de fignoler la liste finale des récits nominés pour le livre. Cela n'a pas été facile... il a fallu faire des choix pour extraire la substantifique moelle des tout meilleurs récits que nous allons soumettre aux votes des kikoureurs !
Nous allons maintenant demander aux auteurs de ces 66 récits s'ils sont d'accord pour que leur récit participe à la suite du processus de sélection.

Restez connectés ! Le Livre Kikouroù va de nouveau avoir besoin de vous !

Mathias, pour le jury du Livre Kikouroù[/quote]

Messagepar philkikou » sa fiche K
» 24 Mai 2021, 23:18

On connait tous les contraintes de la situation actuelle côté sportif, bien d'avoir la galère des organisateurs de courses ! .. Merci pour la LIK de Mai :wink: :!:

Messagepar NRT421 » sa fiche K
» 25 Mai 2021, 09:07

Merci les LIKeurs (à consommer sans modération). Je like la LIK. La LIK, ça me la coupe, c'est pas vaseux : ça chante comme du cristal, la LIK.

Failli en louper mon premier "call" de la journée.

Messagepar banditblue29 » sa fiche K
» 25 Mai 2021, 20:34

Merci à la rédaction de la LIK :D !

Messagepar TomTrailRunner » sa fiche K
» 26 Mai 2021, 13:19

vla une bonne lecture de vacances :D

Messagepar dca » sa fiche K
» 26 Mai 2021, 15:11

Merci à vous pour ces récits de la vie de Kikourou,

Messagepar centori » sa fiche K
» 27 Mai 2021, 12:08

très intéressant, spécialement l'interview
j'ai dans mon entourage un pdt d'association sportive qui me disait que la difficulté sera probablement du coté des bénévoles,
en effet après 2 ans de non-organisation d'événements, les gens vont s'être dirigés vers d'autres activités, et lors du redémarrage cela sera peut-être compliqué à raison d'un manque de bras.

Messagepar Arclusaz » sa fiche K
» 27 Mai 2021, 14:36

centori a écrit:très intéressant, spécialement l'interview
j'ai dans mon entourage un pdt d'association sportive qui me disait que la difficulté sera probablement du coté des bénévoles,
en effet après 2 ans de non-organisation d'événements, les gens vont s'être dirigés vers d'autres activités, et lors du redémarrage cela sera peut-être compliqué à raison d'un manque de bras.


c'est sur !!!

ce n'est, pour le moment, pas trop le problème de l'UBS : il y a beaucoup de bénévoles (dont beaucoup de kikoureurs) car toute personne intelligente comprend vite que c'est mieux de boire des bières en voyant passer des gugusses que de s'époumoner pendant des heures dans des escaliers en pleine chaleur (je le vends bien, hein ?).

Mais, c'est une situation rare (course festive dans une grande ville, avec une association qui sait fédérer et communique beaucoup vers ses bénévoles).

en dehors des bénévoles " de base", ce sont peut être les chevilles ouvrières principales (le noyau dur des organisateurs) qui vont avoir du mal à remettre la machine en route.

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 28 Mai 2021, 20:33

Vous n'avez pas réussi à lire 666 récits? Ça aurait été plus fumant :twisted:

Bravo aux organisateurs de ces courses folles !!! :D Intéressant de vous lire :wink:

Merci :wink:

Retour vers [Assoce] Les Amis de Kikouroù

Accueil - Haut de page - Version grand écran