les blessés comptez vous

Discussions sur des sujets "sérieux" en rapport avec la course à pied.
Entrainement, physiologie, nutrition, blessures, gestion de course, ...

Messagepar banditblue29 » sa fiche K
» 05 Jan 2021, 20:25

Hockeyeur a écrit:En effet mes ischio jambiers sont bien tendus et je sens que ça tire sur toute la chaîne arrière.

Comment as-tu fait en sorte de gagner de la longueur au niveau de tes ischios ?


Je t'ai envoyé un mp... Mais l'exercice ressemble au soulevé de terre roumain.
Remplacer la barre par un manche à balai permet de maîtriser le mouvement, après un peu de poids oblige à travailler les lombaires.

Messagepar Hockeyeur » sa fiche K
» 05 Jan 2021, 21:49

Hello banditblue29,

Je n'ai malheureusement pas reçu ton mp.

Par contre j'ai regardé les vidéos sur la hanche et j'ai commencé à faire certains exercices hier et aujourd'hui. A voir sur du plus long terme ce que ça donne ...
Merci en tout cas.

Sportivement
Clément

Messagepar banditblue29 » sa fiche K
» 05 Jan 2021, 22:04

Hockeyeur a écrit:Hello banditblue29,

Je n'ai malheureusement pas reçu ton mp.

Par contre j'ai regardé les vidéos sur la hanche et j'ai commencé à faire certains exercices hier et aujourd'hui. A voir sur du plus long terme ce que ça donne ...
Merci en tout cas.

Sportivement
Clément


Je l'avais pas envoyé, en fait.... :wink: .
Le soulevé terre roumain... l'exercice dont je parle est celui situé entre 2'50" et 3'16" sur la vidéo d'Olympfit : https://www.youtube.com/watch?v=dgUkfwn ... lymp%27Fit

Je l'ai pratiqué souvent pendant quelques mois... A raison de 3à 4x8 répétitions (descente 3", isométrique en bas 2" et remontée 1"). Se placer face à un miroir permet de se corriger, pour contrer les déséquilibres.

Messagepar RayaRun » sa fiche K
» 29 Mars 2021, 21:38

3eme séjour dans la rubrique depuis 2011, sorte de claquage au mollet qui m a littéralement arrêté en course.

Donc arrêt de la course pendant au moins 6 semaines je vais consulter cette semaine...

Bon courage à tout ceux qui ont des maux bien plus durs que le mien et je pense notamment à Stéphane toujours à l hôpital...

Messagepar samontetro » sa fiche K
» 01 Avr 2021, 14:34

Vous me faites une place ?
Même pas en courant, même pas en m'entrainant ou cherchant la difficulté!
Mardi petite sortie sur les pistes de fond partiellement déneigées en marchant entre midi et 2h pour manger mon sandwich au soleil et couper la journée de télétravail tout en mobilisant un peu ces foutues lombaires qui me font mal depuis 10 jours. J'ai pris mes vieilles cascadia, pour marchouiller je vais pas user les dernières!
Je contourne un névé et glissade dans la boue du talus. Chute sur le dos (re-aie) et le coude. Et la tête de l'humérus qui se retrouve davant l'épaule dans une douleur que je ne vous raconte pas! Après il faut coincer le bras dans la bretelle du sac à dos pour parcourir les 1.5km jusqu'a la route et trouver de l'aide. Par 150m entrecoupés de pauses mais plus le temps passe plus la douleur augmente, le champ de vision qui se referme, du mal à respirer, la sueur qui pique les yeux...pas tomber dans les pommes surtout! Sur la route une automobiliste m'ammènera jusqu'au cabinet médical où shooté à la morphine il me remettrons, non sans mal, l'articulation au bon endroit....
Voila, c'est partit pour de la patience le temps que ça cicatrise, puis de la rééducation pour retrouver de l'amplitude puis de la musculation pour renforcer.... ça va être long!
Mais qu'est ce qu'il faut être con pour promerner en montagne sans l'idée de courir: c'est hyper dangereux! :roll:

Messagepar jano » sa fiche K
» 01 Avr 2021, 17:42

Ouais, bon courage... Un peu la lose c'est vrai mais le sur-accident avec la syncope dans la brousse, ça aurait été le summum de la lose.
Le "bon" côté, c'est que tu sais ce qu'est la blessure, comment guerir, rééduquer...
Ma hantise, c'est la blessure ou la douleur pour laquelle le diagnostic ou le remède est compliqué à trouver... Et il y en a ici quelques uns.

Messagepar Arclusaz » sa fiche K
» 01 Avr 2021, 18:01

samontetro a écrit:Vous me faites une place ?
Même pas en courant, même pas en m'entrainant ou cherchant la difficulté!
Mardi petite sortie sur les pistes de fond partiellement déneigées en marchant entre midi et 2h pour manger mon sandwich au soleil et couper la journée de télétravail tout en mobilisant un peu ces foutues lombaires qui me font mal depuis 10 jours. J'ai pris mes vieilles cascadia, pour marchouiller je vais pas user les dernières!
Je contourne un névé et glissade dans la boue du talus. Chute sur le dos (re-aie) et le coude. Et la tête de l'humérus qui se retrouve davant l'épaule dans une douleur que je ne vous raconte pas! Après il faut coincer le bras dans la bretelle du sac à dos pour parcourir les 1.5km jusqu'a la route et trouver de l'aide. Par 150m entrecoupés de pauses mais plus le temps passe plus la douleur augmente, le champ de vision qui se referme, du mal à respirer, la sueur qui pique les yeux...pas tomber dans les pommes surtout! Sur la route une automobiliste m'ammènera jusqu'au cabinet médical où shooté à la morphine il me remettrons, non sans mal, l'articulation au bon endroit....
Voila, c'est partit pour de la patience le temps que ça cicatrise, puis de la rééducation pour retrouver de l'amplitude puis de la musculation pour renforcer.... ça va être long!
Mais qu'est ce qu'il faut être con pour promerner en montagne sans l'idée de courir: c'est hyper dangereux! :roll:


impressionnant ! comment une petite chute peut avoir de grosses compétences.
Et encore tu t'en sors bien, tu as pu rejoindre la route. c'est ce genre de mésaventures qui rappellent qu'être tout seul dans la nature c'est toujours une prise de risque.
Surtout pour un gars de la ville comme toi et pas sportif pour deux sous.

Bon rétablissement Patrick.

Messagepar banditblue29 » sa fiche K
» 01 Avr 2021, 19:36

@Samontetro : Ouep, bon rétablissement.
Une vidéo datant de mercredi de Major mouvement sur la luxation d'épaule : https://youtu.be/WOC0FYnWy80

Messagepar samontetro » sa fiche K
» 01 Avr 2021, 19:38

Merci :wink:
Le coup "seul dans la nature" me touche particulièrement en ce moment. Mon voisin, retraité, est partit dernièrement faire 2h de VTT dans le sud de la France, et depuis une semaine on le recherche. Ce sont des choses autrement plus dramatiques que mon petit bobo et lorsque je revenais difficilement vers la route l'idée était omniprésente. Même si sur la table de la maison j'avais laissé un post-it avec mon petit itinéraire de 4km et que j'étais strictement sur cet itinéraire....et il n'y avait aucune urgence vitale nécessitant la mobilisation de secours. Mais j'ai pensé à lui, a Michel Riondet disparu en Oisans cet automne et aux autres... L'accident bête seul sur un sentier ça peut vite tourner au drame.

Messagepar samontetro » sa fiche K
» 01 Avr 2021, 19:44

banditblue29 a écrit:@Samontetro : Ouep, bon rétablissement.
Une vidéo datant de mercredi de Major mouvement sur la luxation d'épaule : https://youtu.be/WOC0FYnWy80

:lol: :lol: :lol: tu as les mêmes références que mon épouse :lol: :lol: :lol:
J'ai été briffé dès le soir de ma blessure! Sans le droit de dire que j'avais mal et que je voulais dormir et j'ai écouté jusqu'au bout :lol: :lol: :lol:
Mais demain je vais avoir affaire à une "superkiné" locale, celle qui chaque année organise le confort des coureurs de l'UTV en mobilisants les kinés bénévoles qui s'occupent de vous! :wink:

Messagepar Masquerade7 » sa fiche K
» 01 Avr 2021, 19:47

Bon rétablissement à toi !

Messagepar samontetro » sa fiche K
» 01 Avr 2021, 19:51

jano a écrit:Ouais, bon courage... Un peu la lose c'est vrai mais le sur-accident avec la syncope dans la brousse, ça aurait été le summum de la lose.
Le "bon" côté, c'est que tu sais ce qu'est la blessure, comment guerir, rééduquer...
Ma hantise, c'est la blessure ou la douleur pour laquelle le diagnostic ou le remède est compliqué à trouver... Et il y en a ici quelques uns.


J'ai connu ça aussi... des blessures à répétition sur un des genoux, on cherche, on comprend pas, le toubib m'envoit finalement consulter un vertébropathe pensant à un problème de posture et ce dernier, après une mini-consultation, m'envoit... chez le dentiste! C'est lui qui a résolu le problème. Bon si j'avais du évaluer ce vertébropathe sur Google en sortant de sa consultation je l'aurais assassiné! Et pourtant il avait raison. :roll:

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 01 Avr 2021, 20:26

samontetro a écrit:... petite sortie sur les pistes de fond partiellement déneigées en marchant entre midi et 2h pour manger mon sandwich au soleil ...

Moins dangereux de manger sa tambouille à la cantine au 1er sous-sol ... :mrgreen:
Désolé pour toi de cette chute douloureuse et tous mes souhaits de prompt rétablissement ! :wink:

Messagepar freddo90 » sa fiche K
» 02 Avr 2021, 10:26

samontetro a écrit:Même si sur la table de la maison j'avais laissé un post-it avec mon petit itinéraire de 4km et que j'étais strictement sur cet itinéraire....et il n'y avait aucune urgence vitale nécessitant la mobilisation de secours.


Bon réflexe de laisser l'itinéraire, bravo ! Et du coup, même si c'est parfois chiant, je continuerai à prévoir une tenue ou une ceinture pour emmener le téléphone au cas où...

Bon rétablissement !

Messagepar samontetro » sa fiche K
» 02 Avr 2021, 13:23

freddo90 a écrit:
samontetro a écrit:Même si sur la table de la maison j'avais laissé un post-it avec mon petit itinéraire de 4km et que j'étais strictement sur cet itinéraire....et il n'y avait aucune urgence vitale nécessitant la mobilisation de secours.


Bon réflexe de laisser l'itinéraire, bravo ! Et du coup, même si c'est parfois chiant, je continuerai à prévoir une tenue ou une ceinture pour emmener le téléphone au cas où...

Bon rétablissement !


A mon âge avancé ce n'est plus un réflexe mais.... une habitude! Quand je vais courir seul pendant plusieurs heures en montagne j'ai même pris l'habitude de poster un bref SMS à mon épouse indiquant ma progression. Quand il y a du signal, bien sûr.
La bonne stratégie quand on part sur un itinéraire long, laisser également le parcours de repli qu'on se garde sous le coude en cas de coup de fatigue et la rallonge qu'on aimerait bien faire au fond de notre tête si on n'est pas totalement crâmé à mi-parcours :wink:

Messagepar L'Dingo » sa fiche K
» 02 Avr 2021, 13:49

samontetro a écrit:
banditblue29 a écrit:@Samontetro : Ouep, bon rétablissement.
Une vidéo datant de mercredi de Major mouvement sur la luxation d'épaule : https://youtu.be/WOC0FYnWy80

:lol: :lol: :lol: tu as les mêmes références que mon épouse :lol: :lol: :lol:
J'ai été briffé dès le soir de ma blessure! Sans le droit de dire que j'avais mal et que je voulais dormir et j'ai écouté jusqu'au bout :lol: :lol: :lol:
Mais demain je vais avoir affaire à une "superkiné" locale, celle qui chaque année organise le confort des coureurs de l'UTV en mobilisants les kinés bénévoles qui s'occupent de vous! :wink:


Toi , t'avais pas vu la méthode de réduction de Martin Riggs dans "l'arme fatale" :mrgreen: :mrgreen: .
(sinon pour les sorties de nuit en cas de petite "éraflure" au bras tu as aussi la methode John Rambo ) :shock:
Amis cinéphiles bonjour ! :)

Bon rétablissement , en douceur, l'ami Patrick :wink:

Messagepar samontetro » sa fiche K
» 02 Avr 2021, 13:58

Je connais aussi celle des "Bronzés" Didier, mais vu l'effort du toubib pour remboiter tout ça, un simple bâton de ski (ou mes bâtons de trail) auraient été légers! Y'a de la carcasse chez Samontetro :mrgreen: !

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 03 Avr 2021, 17:00

samontetro a écrit:...La bonne stratégie quand on part sur un itinéraire long...

Autre stratégie : n'avoir personne à prévenir ! :mrgreen:

Messagepar doudouX » sa fiche K
» 08 Avr 2021, 16:34

Quand je pense que ça fait 6 mois que je n'ai pas posté sur Kikou (PC qui me bloquait l'accès) et que pour fêter mon retour, je passe pas la case bobo.

Il y a un petit mois, une journée après un entrainement, j'ai eu un grosse douleur en bas du mollet. Je n'arrivais pas à savoir si c'était le mollet ou le talon d'achille (il faut dire que depuis quelques temps, ça me tire pas mal dans cette région).
Rendez vous chez mon médecin du sport préféré.
Et puis ça a passé. J'ai trottiné tranquillement et quelques séances plus dures et rien à signaler.

Hier je remets ça en forçant un peu sur le D+ et v'latipa qu'en fin de séance, ça recommence. Mais moins fort. A peut près au même endroit.

Re rendez vous. Je dois dire que je ne sais pas du tout ce que ça peut être. Mais c'est pénible.
Le médecin a une sorte d'échographie portable.

On verra...

Messagepar doudouX » sa fiche K
» 14 Avr 2021, 11:20

Résultat, petite fibrose au mollet.
Je pars sur un protocole de Stanish pour 4 semaines.
Pas de course pour 2 semaines. Puis reprise sans côté avec manchon de contention.
Par contre, vélo tant que je veux.

Rien de bien méchant bien que le médecin m'ait dit que les blessures au mollet, c'est toujours un peu pénible à guérir.

Tout ça tombe bien... j'ai pas de course prévue :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Messagepar Bikoon » sa fiche K
» 14 Avr 2021, 12:59

Je n'avais pas trop envie de faire une réapparition ici, mais tes messages doudouX m'ont poussé à sortir du bois pour faire part de mon expérience :wink:
Contexte rapide : reprise progressive CAP en mai dernier après 9 mois sans courir suite à fracture du bassin (cotyle).
Différentes douleurs se succèdent au cours de cette reprise, mais finissent par passer plus ou moins rapidement. Sauf une en novembre suitée dans le mollet, très douloureuse, très brutale qui m'oblige à arrêter de courir et rentrer en marchant et en boîtant :?
Différentes hypothèses sont émises par les médecins vus, jusqu'à confirmation par IRM qu'il s'agit d'une fibrose :(

La blessure initiale à cet endroit est une déchirure du jumeau et remonte à octobre 2015 :roll: Depuis j'avais eu régulièrement des alertes et 2/3 contractures confirmant une fragilité désormais chronique.

Savoir pourquoi cette fibrose s'est reveillée si brutalement il y a 5 mois :?: :?: :?:
Quoiqu'il en soit, après avoir mis des semelles et changé de chaussures pour une amélioration de courte durée, il semble que mon dernier espoir réside dans des séances d'ondes de choc qui ont pour objectif de réduire ce noeu cicatriciel et favoriser une nouvelle et meilleure cicatrisation.

Demain j'ai ma 2ème séance (un vrai bonheur :twisted: ) alors c'est trop tôt pour savoir si ça va marcher [rien de garanti sur une fibrose aussi ancienne].

Alors bon courage doudouX, en te souhaitant que Stanish soit suffisant pour ton mollet :wink:

Messagepar TomTrailRunner » sa fiche K
» 14 Avr 2021, 20:43

Argh faisant un petit moment que je n'étais pas venu sur ce fil....
eh ben, il y à presque autant de monde dans la kikou infirmerie que dans un club de foot pro :?

:arrow: bon courage les kikous ; si ce n'est pas pour soigner, demandez on devrait pouvoir éventuellement être utiles :idea:

Messagepar doudouX » sa fiche K
» 15 Avr 2021, 18:04

Bikoon a écrit:Je n'avais pas trop envie de faire une réapparition ici, mais tes messages doudouX m'ont poussé à sortir du bois pour faire part de mon expérience :wink:
Contexte rapide : reprise progressive CAP en mai dernier après 9 mois sans courir suite à fracture du bassin (cotyle).
Différentes douleurs se succèdent au cours de cette reprise, mais finissent par passer plus ou moins rapidement. Sauf une en novembre suitée dans le mollet, très douloureuse, très brutale qui m'oblige à arrêter de courir et rentrer en marchant et en boîtant :?
Différentes hypothèses sont émises par les médecins vus, jusqu'à confirmation par IRM qu'il s'agit d'une fibrose :(

La blessure initiale à cet endroit est une déchirure du jumeau et remonte à octobre 2015 :roll: Depuis j'avais eu régulièrement des alertes et 2/3 contractures confirmant une fragilité désormais chronique.

Savoir pourquoi cette fibrose s'est reveillée si brutalement il y a 5 mois :?: :?: :?:
Quoiqu'il en soit, après avoir mis des semelles et changé de chaussures pour une amélioration de courte durée, il semble que mon dernier espoir réside dans des séances d'ondes de choc qui ont pour objectif de réduire ce noeu cicatriciel et favoriser une nouvelle et meilleure cicatrisation.

Demain j'ai ma 2ème séance (un vrai bonheur :twisted: ) alors c'est trop tôt pour savoir si ça va marcher [rien de garanti sur une fibrose aussi ancienne].

Alors bon courage doudouX, en te souhaitant que Stanish soit suffisant pour ton mollet :wink:


Bon courage à toi.
Mon médecin de sport qui a fait une échographie ne semblait pas très inquiet. C'est assez mineur apparemment.
Je croise les doigts !!!

Messagepar philtraverses » sa fiche K
» 10 Mai 2021, 14:03

Opéré le 3 mai d'une hernie inguinale bilatérale, cause possible de mes douleurs de type pubalgie depuis octobre soit presque 8 mois, que le repos n'avait pas amélioré, ni les exercices préconisés du type de ceux évoqués dans le sujet pubalgie.
Jusque il y a un mois les footings à allure lente demeuraient possibles. Puis même la marche est devenue douloureuse.
Si l'opération ne produit pas l'effet escompté, j'aurai au moins éliminé une cause..

Messagepar PhilippeG-595 » sa fiche K
» 11 Mai 2021, 20:16

Dur, dur mais bon rétablissement à toi Philtraverses, j'espère que c'était la bonne cause :o

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 12 Mai 2021, 18:01

philtraverses a écrit:Opéré le 3 mai d'une hernie inguinale bilatérale, cause possible de mes douleurs de type pubalgie ...

Bon courage ! :wink:
Je n'avais jamais pensé qu'il pourrait, inversement, y avoir un rapport entre l'opération d'une hernie inguinale et mes tensions chroniques aux adducteurs... :roll:

Messagepar L'Dingo » sa fiche K
» 13 Mai 2021, 17:47

TomTrailRunner a écrit:Argh faisant un petit moment que je n'étais pas venu sur ce fil....
eh ben, il y à presque autant de monde dans la kikou infirmerie que dans un club de foot pro :?
...


Ouaip !, mais pas aux mêmes salaires (snif :cry: :cry: :cry: ) :mrgreen:

@doudoux : Stanish ça marche bien sur la durée
@tous de l'infirmerie : Bonne récup

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 13 Mai 2021, 19:46

Bonjour,

Que pensez-vous de cette chaîne Youtube de kiné?
HOMEXO

Messagepar bubulle » sa fiche K
» 01 Sep 2021, 10:55

Hello à tous,

Je réveille ce sujet car je vais rejoindre pour quelque temps la cohorte des kikous "blessés".

En fait, ce qu'il m'arrive n'est pas exactement une blessure : c'est un problème en apparence plus grave et, en pratique, du moins pour la pratique des sports d'endurance, moins handicapant qu'une blessure. Vous pouvez sauter à la fin de ce message si vous voulez en éviter les détails...:-). Rien d'exceptionnel, hein, vous allez voir que c'est assez banal....

On y va pour le récit qu'on pourrait intituler "Vers le Bubulle Bionique"...

Cette année, comme beaucoup, je devais reprendre les ultras. J'avais fait un programme un peu ouf pour l'été, avec la MH100 début juillet, puis l'UTB 2 semaines plus tard, puis la PICaPICA (remplacée assez vite par l'EB85) vers la mi-août, puis le Grand Trail de Serre-Ponçon vers la fin septembre.

La MH s'est bien passée et a été une de mes belles pages de course avec une course terminée avec Free Wheelin' Nat et de bien beaux moment.

L'UTB, un peu moins bien, avec un abandon aux 2/3 de la course, sans autre cause qu'un manque globale d'énergie, ce qui est finalement peu surprenant 2 semaines seulement après un ultra équivalent.

Cela s'est ensuite "un peu" dégradé. Déjà, après l'UTB, pendant une semaine, j'ai eu un gonflement inexplicable d'un pied (un seul!) qui s'est mis allègrement à ressembler à une collection de knackis (orteils et avant du pied). Cela s'est assez lentement résorbé et, au bout de 10 jours, j'ai repris tranquillement mes activités sportives quotidiennes (trajets du taf en courant, en vélo, etc.). La fatigue ressentie à l'UTB se résorbait progressivement, bref je "revenais en forme" doucement après cet enchaînement (trop) ambitieux.

Nouvel accroc vers fin juillet : lors d'un entrainement avec Boubou27 sur nos falaises normandes, je rate une marche en courant en côte (ce qui se passait plutôt bien avec une vitesse pas trop nulle) et je me fais une énorme béquille à la cuisse!

A nouveau une semaine de coupure sans pouvoir courir. Contrariant car cela m'empêche de me situer pour l'EB qui se rapproche, mais pas trop d'inquiétude, il y a le temps.

Début des vacances vers le 6 août, je me remets doucement à marcher puis courir et.....le pied gauche se remet à gonfler! Bref, encore difficile de vraiment pratiquer la course à pied pendant 1 semaine, ça devient agaçant.

Avec l'aide de ma Super Suiveuse, on soigne ça tant bien que mal à coup de massages, de repos, de "je fais une sortie mais je fais que de marcher de manière soutenue, de toute façon, à l'EB je vais pas trop courir", le tout semble revenir.

Migration vers nos quartiers dans la Yaute, le week-end avant l'EB, je marche à nouveau normalement, le pied est revenu à un état normal, je me sens plutôt bien, allez ça va le faire, c'est pas le Pérou, mais je partirai en queue de vague et le tout c'est de finir à l'EB.

Le jour de l'arrivée dans la Yaute (Saint-Gervais), je fais évidemment ma traditionnelle sortie "Tour de Montivon" afin de publier la photo de l'abreuvoir sur fond de Mont-Joly qui est en général le signe pour les copains de "ça y est, il va nous faire chier une semaine avec des photos de montagne".

Sauf que.....bin je souffle comme un boeuf pour monter les 550D+ et ce n'est guère plus brillant pour les redescendre où je m'essouffle....en trottinnant...en descente! Bref, 9,5km/600D+ en 1h45 au lieu de 1h20 usuellement.

Quand on n'a pas envie d'écouter les signes, vous savez ce que c'est, on n'écoute pas. Bref, l'analyse de haute voltige alors réalisée, c'est "ah bah, j'ai encore de la fatigue qui traîne, j'ai quand même vraiment fait le con à enchaîner MH et UTB, bon bin on va se reposer et espérer que l'EB ça va aller, sur un malentendu".

Pour ceux qui ont suivi cela, vous savez que, bin non, ça n'est pas allé et que, de malentendu, il n'y eût point. J'ai fait 3km sur l'EB85 et en plein milieu de la première côte initiale, qui doit être royalement à 10% sur un chemin facile, je n'avançais déjà plus qu'en mode "poisson hors de l'eau", à 200m de l'avant-dernier de ma vague de départ.

Bref, je bats de le record de rapidité d'abandon de l'Echappée Belle et je reviens au départ la queue basse, 1h après en être parti.

La suite des vacances sera en gros ponctué par cet état qui devient quand même préoccupant d'essoufflement immédiat au moindre effort. Cela passe au second plan, malgré tout, car la semaine UTMB démarre, avec le suivi de la TDS de mon gendre Alex, et de la smala kikous (Yves, Raya, etc.). Je programme quand même un rendez-vous avec mon médecin traitant pour le 10 septembre (pas de créneau avant) : bon, c'est pas super tôt, mais vu que tant que je ne fais pas d'effort physique marqué, je suis normal, pourquoi se préoccuper trop ?

On finit quand même par terminer les vacances bien lessivés, Super Suiveuse et moi et, le week-end dernier, on finit par raccourcir un peu le programme prévu et rentrer samedi dernier en nos pénates. Le tout non sans avoir quand même décidé de ne pas courir ma dernière course prévue parce qu'il semble quand même évident qu'il y a un "quelque chose" de pas normal et que ce "quelque chose" ne disparaîtra pas tout seul. Il ne l'a pas fait pour l'EB, pas de raison qu'il le fasse en 3 semaines magiquement.

On va donc attendre tranquillement de voir le médecin. OK, 10 jours, c'est long, mais maintenant, j'ai le temps, non?

C'est notre fille qui va nous (me) réveiller. A notre retour, nous nous sommes vus et elle a été impressionnée par l'état de déliquescence du papa.

Elle finit par nous alerter avec insistance et, alors que je m'apprête à reprendre le taf ce lundi (ava,t-hier), finit par me convaincre que, non, c'est pas trop malin d'attendre tranquillement de voir un médecin, puis probablement avoir d'autres examens, tout ça. Qu'il y a peut-être un truc plus sérieux dont il faudrait s'occuper tout de suite.

A partir de là, l'histoire s'accélère un peu, rassurez-vous on est presque au bout...:-)

Et donc, moi qui suis le contraire absolu d'un hypocondriaque, me voilà avec ma chérie aux urgences...

Là, ça n'a pas traîné et après les premiers examens de contrôle, le diagnostic tombait "Monsieur Perrier, vous avez ce qu'on appelle une BAV". Alors, ça veut pas dire que j'ai la bave aux lèvres, mais ça veut dire "bloc auriculo-ventriculaire". En résumé, dans le coeur, l'oreillette et le ventricule ne savent plus battre ensemble. Quand Madame Oreillette veut envoyer le beau sang que mes beaux poumons ont amoureusement oxygéné et accélérer un peu le rythme parce que je fais l'âne sur un chemin de montagne, bin l'autre feignasse de Monsieur Ventricule continue à se la couleur douce à 30 pulsations par minute. Et donc le Bubulle est tout essouflé et avance comme une tortue.

(bon je simplifie)

Bref, mesure du pouls au repos : 30-35. C'est pas beaucoup.

Le cardiologue est vite passé à l'étape suivante : que faire pour régler ça ? C'est vite vu, y'a qu'une solution. On met un pacemaker.

Et donc, lundi après-midi, après 1h d'opération sous anesthésie locale, j'étais doté d'une carte d'extension amoureusement logée dans mon épaule gauche et qui envoie gentiment des impulsions électriques pour dire à Monsieur Ventricule d'arrêter de faire la feignasse et faire ce que lui demande Madame Oreillette. C'est ça, un pacemaker (bon, je simplifie, mais je vous recommande la page Wikipedia).

Il me reste donc, maintenant, à retrouver progressivement le chemin vers mon activité préférée et je ne doute pas que des expériences analogues existent dans Kikouroù, qui me seront fort utiles.

Je m'excuse par avance pour le luxe de détails d'explications (comme pour les récits, quoi), mais c'est aussi ça, partager une expérience et, surtout, rappeler s'il le fallait que ce n'est pas forcément parce que l'on se sent en "pleine forme" qu'on l'est toujours vraiment. Et que des surveillances régulières (surtout dans les zones M4-M5), c'est plus qu'important... Par exemple, celles qu'on devrait faire pour les fameux "certifs" (je pense que jpoggio ne pourra que confirmer).

Messagepar ilgigrad » sa fiche K
» 01 Sep 2021, 12:29

bubulle a écrit:Hello à tous…


Ouh la ! C’était donc vraiment sérieux.
Est-ce ce qu’on appelle l’arythmie ? Un copain cardiologue m’avait dit que c’était le type de maladie qu’on risque de développer quand on a une pratique très intensive des sports d’endurance. Mais comme nous ne nous entraînons pas tous plus de vingt heures par semaine, je me suis dit que nous n’étions pas vraiment concernés.
…Mais ça n’a peut-être rien à voir
Et avec cet attribut bionique, es-tu autorisé à reprendre l’entraînement ? ou t’impose-t’on désormais des limites de temps ou d’intensité ?
Bon courage en tout cas. Ça ne doit pas être simple non plus de bosser avec Oscar Goldman.

Messagepar coco38 » sa fiche K
» 01 Sep 2021, 12:43

Diagnostique fait et déjà réparé :wink: ...
Pas d'info à partager... je vais quand même en parler à ma grande que tu as vu sur l'EB et qui est interne (depuis juin).. mais pas spécialisée en cardio.
Preuve qu'effectivement il faut toujours être alerté par un changement soudain dans ses sensations...
Et tu vas forcément revenir très vite à ton activité favorite... encore plus fort :!: :D :wink:

Messagepar bubulle » sa fiche K
» 01 Sep 2021, 12:44

ilgigrad a écrit:
bubulle a écrit:Hello à tous…


Ouh la ! C’était donc vraiment sérieux.
Est-ce ce qu’on appelle l’arythmie ? Un copain cardiologue m’avait dit que c’était le type de maladie qu’on risque de développer quand on a une pratique très intensive des sports d’endurance. Mais comme je ne m’entraîne pas non plus vingt heures par semaine, je me suis dit que je n’étais pas concerné.
…Mais ça n’a peut-être rien à voir
Et avec cet attribut bionique, es-tu autorisé à reprendre l’entraînement ? ou t’impose-t’on désormais des limites de temps ou d’intensité ?
Bon courage en tout cas. Ça ne doit pas être simple non plus de bosser avec Oscar Goldman.


C'est un peu tôt pour tout ça...:-)

L'explication donnée par le cardiologue est que ce n'est pas lié à la pratique de sports d'endurance, pas plus que ce n'est congénital (comme toujours, on trouve aussi parfois le contraire qui est affirmé). C'est simplement un vieillissement du coeur et des circuits électriques qui transmettent les impulsions.

Savoir dans quelles conditions la reprise du sport peut se faire est un sujet qui n'est pas la priorité du moment. Il m'a juste été dit qu'il n'y a pas de contr'indication forte à une pratique sportive et/ou une activité physique (justement, le coeur doit fonctionner plutôt mieux qu'il ne le faisait), mais cela reste à être précisé, bien évidemment.

Messagepar defi13 » sa fiche K
» 01 Sep 2021, 12:53

oh, dis donc , tu as eu raison de prendre ça au sérieux !
tu vas déclencher tous les portiques sur les courses maintenant !! ça va faire planter Livetrail :lol:
bon courage à toi

Messagepar Benman » sa fiche K
» 01 Sep 2021, 13:49

Bon rétablissement Christian, comme à tous les blessés de ce fil sur lequel je n'étais pas allé depuis bien longtemps (oui, je l'aime pas trop ce fil...)
Je ne m'attendais pas à ça, mais à voir ton état à l'EB, tu as bien fait de prendre tout cela au sérieux.
Le sport avec un pacemaker n'est pas forcément contre indiqué. J'ai un grand-père qui après 60 ans de pratique quotidienne du vélo, a fini avec un pacemaker (je crois qu'il battait à moins de 20), ce qui lui a permis de garder sa pratique quotidienne du vélo et de mourir d'autre chose!
J'ai un autre ami, sportif accompli, et ancien international dans son sport dans lequel la VMA est essentielle, qui a aussi eu droit à son pacemaker et qui a repris une belle activité physique depuis, après un passage à vide.
Donc... on pense à toi.

Messagepar Spir » sa fiche K
» 01 Sep 2021, 13:54

ilgigrad a écrit:Ouh la ! C’était donc vraiment sérieux.
Est-ce ce qu’on appelle l’arythmie ? Un copain cardiologue m’avait dit que c’était le type de maladie qu’on risque de développer quand on a une pratique très intensive des sports d’endurance. Mais comme nous ne nous entraînons pas tous plus de vingt heures par semaine, je me suis dit que nous n’étions pas vraiment concernés.
…Mais ça n’a peut-être rien à voir


Je ne pense pas. L'arythmie, c'est un cœur qui ne bat pas régulièrement et j'imagine qu'il y à des tas de formes. Par exemple, j'ai une "arythmie sinusale respiratoire", ce qui n'est absolument pas grave (je suis apte à pratiquer la plongée par exemple même si ça ne me viendrait pas à l'idée), mais simplement je peux avoir largement 10 puls d'écart entre l'inspiration et l'expiration.

Messagepar Mazouth » sa fiche K
» 01 Sep 2021, 13:57

bubulle a écrit:On y va pour le récit qu'on pourrait intituler "Vers le Bubulle Bionique"...

Je crois que je vais déplacer ce post dans le fil sur le dopage... :mrgreen:
Porte-toi bien bubulle, et à bientôt en pleine forme :wink:

Messagepar mic31 » sa fiche K
» 01 Sep 2021, 14:31

bubulle a écrit:Hello à tous,



Ah oui, quand même... Le coeur ça fait de suite très peur, et grâce à ta fille tu as moins tardé pour agir.
Avec le kit qui va bien je te souhaite de repartir comme une mobylette.

Messagepar cloclo » sa fiche K
» 01 Sep 2021, 14:40

Tu vois, Christian, ta Super suiveuse avait déjà diagnostiqué ton problème à l'UBB, en te disant, vient, on rentre, mon Papy. Heureusement que tu as été plus attentif aux alertes de ta fille :wink:
Remets toi bien, mais évite quand même à l'avenir ce genre d'enchainements idiots.

Messagepar Bert75 » sa fiche K
» 01 Sep 2021, 15:31

Bon rétablissement et au plaisir de te recroiser sur un sentier autre que sur ceux de la TDS.

Messagepar ilgigrad » sa fiche K
» 01 Sep 2021, 17:39

S’il n’y a pas de contre indication, je te propose un petit stage fromage dans le Beaufortain pour te remettre de ton opération.

PrécédentSuivant Retour vers [CàP] Course à pied, trail, marathon, route

Accueil - Haut de page - Version grand écran