les blessés comptez vous

Discussions sur des sujets "sérieux" en rapport avec la course à pied.
Entrainement, physiologie, nutrition, blessures, gestion de course, ...

Messagepar Neurones En Eventail » sa fiche K
» 03 Fév 2018, 12:54

Bonjour,

Après une fracture de fatigue l,'été dernier du tibia, qui m'a valu, 3 mois sans running, j'ai appris à m'écouter plus, à manger mieux et à faire plus d'étirements. Je parcours 90/110 km par mois, je ne me suis pas reblessée et quand je sent que ça tire par endroit ou que la fatigue est trop importante, je break 3/4 jours. http://neurones-en-eventail.com/le-run-ma-tue/

Belle journée à vous tous :D

Messagepar al27310 » sa fiche K
» 03 Fév 2018, 14:08

Bon je rejoins le club :cry: , apres une TFL en juillet dernier bien remise c'est maintenant le dos avec surement une hernie discale et une bonne sciatique ds la jambe droite , bon rdv chez le radiologue samedi prochain , un petit run de 7km se matin en douceur et un peu en douleur .

Messagepar yves_94 » sa fiche K
» 05 Fév 2018, 22:38

Salut,
Bon ces douleurs intercostales ont du mal à passer, des fois des pointes douloureuses sur le côté de la poitrine ou vers le dessous de l'omoplate... Qqun pourrait me conseiller un ostéopathe dans l'est parisien ? Mais un du genre tout doux tout doux qui fait cela en finesse...je crains un peu...

Merci!

Messagepar neofoxy » sa fiche K
» 06 Fév 2018, 11:58

Khanardô a écrit:Un peu de lecture
https://www.letemps.ch/sport/2018/01/24 ... ent-blesse


Très intéressant cet article. Le souci est qu'il faut en quelque sorte connaitre ses limites pour appliquer la programmation en 3 phases en fonction.
Par contre oui, on est inégal devant la blessure. Une fois que l'on connait son point faible et les symptômes, on peut essayer de limiter l'aggravation voire l'arrivée de la phase chronique.
Je dis bien essayer.
Pour ma part, je sais depuis mes 19 ans que j'ai une jambe droite plus faible. Je le voyais en sprint sur stade sur 200m car j'allais plus vite dans un sens que l'autre du fait du virage.
Aujourd'hui c'est mon souci et mon indicateur. Les problèmes commencent toujours par cette jambe: douleurs au genou, tendinite qui est mon plus gros problème a gérer dans le temps avec des période d'aller et retour et des période ou tout va bien, douleurs au releveur.
A contrario ma jambe gauche est celle qui est plus massive en muscle et donc celle qui pousse le plus mais qui ne se blesse pas jusqu'à maintenant. Par contre c'est la première qui prend au niveau des crampes vu qu'elle pousse plus et fait plus le taf pour avancer.

Donc oui j’espère que se connaitre peut aider.

Messagepar philtraverses » sa fiche K
» 06 Fév 2018, 21:36

neofoxy a écrit:
Khanardô a écrit:Un peu de lecture
https://www.letemps.ch/sport/2018/01/24 ... ent-blesse


Très intéressant cet article. Le souci est qu'il faut en quelque sorte connaitre ses limites pour appliquer la programmation en 3 phases en fonction.
Par contre oui, on est inégal devant la blessure. Une fois que l'on connait son point faible et les symptômes, on peut essayer de limiter l'aggravation voire l'arrivée de la phase chronique.
Je dis bien essayer.
Pour ma part, je sais depuis mes 19 ans que j'ai une jambe droite plus faible. Je le voyais en sprint sur stade sur 200m car j'allais plus vite dans un sens que l'autre du fait du virage.
Aujourd'hui c'est mon souci et mon indicateur. Les problèmes commencent toujours par cette jambe: douleurs au genou, tendinite qui est mon plus gros problème a gérer dans le temps avec des période d'aller et retour et des période ou tout va bien, douleurs au releveur.
A contrario ma jambe gauche est celle qui est plus massive en muscle et donc celle qui pousse le plus mais qui ne se blesse pas jusqu'à maintenant. Par contre c'est la première qui prend au niveau des crampes vu qu'elle pousse plus et fait plus le taf pour avancer.

Donc oui j’espère que se connaitre peut aider.


Très intéressant mais je suis plus convaincu par la fin de l'article selon lequel on est pas égaux face à la blessure et c'est moi qui rajoute nonobstant les 3 phases citées dans ledit article, les étirements, la récupération la progressivité. Nier le rôle de la génétique et prétendre qu'on peut progresser tous sans se blesser serait tout de même un peu hardi.

Moi aussi j'ai ma jambe droite plus faible, avec un quadriceps de circonférence inférieure et plus souvent blessée que la gauche. :wink:

Messagepar Sylvain IT » sa fiche K
» 07 Fév 2018, 10:55

@Roger Federer

Personnellement, j'ai de gros doutes quant à la pertinence de l'exemple d'un champion pour l’être humain moyen. :idea:

Mais, justement, si on part de cette idée d'inégalité et qu'on l'applique à nos bobos, quand on lit des temps de retour à l'activité, globalement qu'est-ce que ça change d'y passer un peu plus de temps et être du 'safe side' ?!?

Messagepar doudouX » sa fiche K
» 13 Fév 2018, 10:12

Bon, nouvelle visite de mon médecin, notamment pour mon quadri / genou gauche.
J'ai hérité d'une genouillère et d'une échographie du quadri vendredi.

Je suis allé au boulot ce matin en vélo avec la genouillère et comme ça sert un peu le quadri, c'est pas mal. J'étais "piano piano" sans forcé du tout !!!
Il est pas très inquiet pour l'écho mais bon, comme ça traine.

Il disait qu'arrêter complétement l'activité n'était pas forcement la solution. Il prône de reprendre doucement sur 45 mn / 1h à faible allure sans dénivelé.

Les 35 km du Josas en Avril, ça va être folklo !!! :shock:

Messagepar doudouX » sa fiche K
» 16 Fév 2018, 15:01

doudouX a écrit:Bon, nouvelle visite de mon médecin, notamment pour mon quadri / genou gauche.
J'ai hérité d'une genouillère et d'une échographie du quadri vendredi.

Je suis allé au boulot ce matin en vélo avec la genouillère et comme ça sert un peu le quadri, c'est pas mal. J'étais "piano piano" sans forcé du tout !!!
Il est pas très inquiet pour l'écho mais bon, comme ça traine.

Il disait qu'arrêter complétement l'activité n'était pas forcement la solution. Il prône de reprendre doucement sur 45 mn / 1h à faible allure sans dénivelé.

Les 35 km du Josas en Avril, ça va être folklo !!! :shock:


Résultat de l'échographie... rien, pas de lésions, pas de déchirure, pas de perspective de déchirure... que se soit au niveau du quadri que du genou. Ce qui est déjà une très bonne nouvelle.
Le médecin conclue donc à une petite tendinite du quadri.
Et là l'échographe, il parle de 4 mois minimum pour que ça guérisse et un peu de course avec Genouillère. En pouvant oublier le Morbihan.
Vous en pensez quoi, si vous avez déjà eu le cas?

Messagepar PhilippeG-559 » sa fiche K
» 16 Fév 2018, 15:40

Une tendinite du quadri ?
Ce n'est pas plutôt localisé sur un tendon la tendinopathie ? :roll:

Enfin je ne suis pas un spécialiste... Ce n'est pas plutôt sous la rotule que tu ressens ta douleur Doudou ?
Auquel cas, regarde ceci:
https://www.reprenezlescommandes.com/syndrome-rotulien/

Messagepar Bikoon » sa fiche K
» 16 Fév 2018, 15:53

Allez pour changer un peu des pathologies du coureur, je me place temporairement dans la file d'attente de ce thread :roll:
=> 2 côtes cassées :oops:
Le côté positif c'est que l'échographe qui a confirmé ça hier voit sur les images un début de consolidation, étant donné que ça fait plus de 15 jours que je jongle méchamment (notamment pendant le maxicross 41 kms dimanche dernier :? ), je devrais bientôt arriver au bout :wink:

Courage à ceux qui sont dans l'attente de jours moins douloureux !

Messagepar doudouX » sa fiche K
» 16 Fév 2018, 16:43

PhilippeG-551 a écrit:Une tendinite du quadri ?
Ce n'est pas plutôt localisé sur un tendon la tendinopathie ? :roll:

Enfin je ne suis pas un spécialiste... Ce n'est pas plutôt sous la rotule que tu ressens ta douleur Doudou ?
Auquel cas, regarde ceci:
https://www.reprenezlescommandes.com/syndrome-rotulien/


non non, c'est bien ça, une tendinite du tendon quadricipital pour rentrer dans le terme médical.

Mais apparemment, on passant chez le kiné, ça doit se soigner plus vite.

Messagepar PhilippeG-559 » sa fiche K
» 16 Fév 2018, 16:44

Le côté positif est que tu as quand même très bien couru dimanche Bikoon !
Bonne consolidation en attendant l'eco trail :wink:

Messagepar Hockeyeur » sa fiche K
» 16 Fév 2018, 16:52

PhilippeG-551 a écrit:Le côté positif est que tu as quand même très bien couru dimanche Bikoon !
Bonne consolidation en attendant l'eco trail :wink:

Trop bien couru je dirais même ...

Messagepar Bikoon » sa fiche K
» 16 Fév 2018, 17:02

Hockeyeur a écrit:
PhilippeG-551 a écrit:Le côté positif est que tu as quand même très bien couru dimanche Bikoon !
Bonne consolidation en attendant l'eco trail :wink:

Trop bien couru je dirais même ...

Merci ! :D
Je ne peux pas faire de généralité car c'est la première fois que ça m'arrive, mais c'est plus facile de courir que de dormir avec ça :mrgreen: :roll:

Messagepar MANU17 » sa fiche K
» 16 Fév 2018, 20:26

Bonjour,
Me concernant j’ai consulté un chirurgien en 2016 qui a diagnostiqué : un bulding majeur du fascia transversalis à droite. Compte tenu de l’importance j’ai été opéré en février 17 de shouldice droit. J’ai respecté l’ensemble des phases de repos suivi de kiné et une reprise progressive jusqu’à mes participations à 3 trails courts (20/22 km).
j’ai malheureusement ressenti à nouveau une douleur localisée au niveau du pubis (en forme de sourire) au niveau du bas du ventre. Après une IRM, J’ai consulté à nouveau mon chirurgien qui me dit (qu’au bout de 2 mois d’arrêt) que je peux reprendre… progressivement à courir. Ayant lu sur différents site qu’il était nécessaire de s’abstenir au minimum 3 mois, j’ai préféré jouer cette carte là ! le 09 mars cela fera trois mois sans aucune activité (plus aucune douleur), comment dois-je reprendre ? Combien de temps dois-je rester à 20/25 minutes avant d’augmenter la durée. J’ai compris qu’il fallait courir « en ligne » et que le travail d’appui, dénivelé et autres entrainements spécifiques devaient attendre.
Je vais d’ores et déjà reprendre le VTT qui ne m’a quasiment jamais fait mal pour me « relancer ».
Si quelqu’un peut me guider , me faire part de son expérience cela m’aiderait beaucoup.
Merci par avance.
Emmanuel

Messagepar Jax » sa fiche K
» 16 Fév 2018, 20:59

Le souci c'est que pour ma part, je n'ai absolument aucune idée de ce que sont des bulding et autres shouldice..

Messagepar catcityrunner » sa fiche K
» 17 Fév 2018, 09:39

Bikoon a écrit:Allez pour changer un peu des pathologies du coureur, je me place temporairement dans la file d'attente de ce thread :roll:
=> 2 côtes cassées :oops:
Le côté positif c'est que l'échographe qui a confirmé ça hier voit sur les images un début de consolidation, étant donné que ça fait plus de 15 jours que je jongle méchamment (notamment pendant le maxicross 41 kms dimanche dernier :? ), je devrais bientôt arriver au bout :wink:

Courage à ceux qui sont dans l'attente de jours moins douloureux !


Bikoon, ta performance au maxi-cross prend encore plus de valeur !
Nous voilà dans le club "attente de consolidation" :roll:
Tu as 15 jours d'avance sur moi quand même.
Surtout que je ne vais pas reprendre rapidement. Même si les jambes vont bien, les bras ça sert aussi pour courir vite...

Messagepar ericlebricolo » sa fiche K
» 17 Fév 2018, 10:27

Bikoon tu as bien de la chance de pouvoir courir avec 2 côtes cassées car moi j'ai galèré un moment avec mes 3 fractures costales déplacées.
Je n'ai eu que 10j d'arrêt, mais j'ai mis bien plus d'un mois avant de pouvoir dormir à peu près correctement malgré les antalgiques et les oreillers pour être demi-assis (pendant près de 15 j je ne m'endormais qu'assis strict sur mon canapé), je ne supportait pas la ceinture cardio ou les T-shirts compressifs et je ne vous parle même pas de la toux ou du hoquet ou du rire...
J'ai repris la cap très en douceur et non sans quelques douleurs après plus de 2 mois et demi. Le seul "sport" que j'ai pû pratiquee était le vélo d'appartement sans me pencher sur le guidon.
Rassurez-vous je n'ai maintenant plus aucune douleur résiduelle, même en inspirant profondément.

Messagepar valdes » sa fiche K
» 17 Fév 2018, 12:53

ericlebricolo a écrit:Bikoon tu as bien de la chance de pouvoir courir avec 2 côtes cassées car moi j'ai galèré un moment avec mes 3 fractures costales déplacées.
Je n'ai eu que 10j d'arrêt, mais j'ai mis bien plus d'un mois avant de pouvoir dormir à peu près correctement malgré les antalgiques et les oreillers pour être demi-assis (pendant près de 15 j je ne m'endormais qu'assis strict sur mon canapé), je ne supportait pas la ceinture cardio ou les T-shirts compressifs et je ne vous parle même pas de la toux ou du hoquet ou du rire...
J'ai repris la cap très en douceur et non sans quelques douleurs après plus de 2 mois et demi. Le seul "sport" que j'ai pû pratiquee était le vélo d'appartement sans me pencher sur le guidon.
Rassurez-vous je n'ai maintenant plus aucune douleur résiduelle, même en inspirant profondément.


Je plussoie. Je me suis félée une ou deux côtes, après une chute à VTT, à l'automne dernier, je pensais que ce n'était rien et j'ai donc continué à courir et à m'entraîner.
Moralité, le schmilblick a duré pratiquement 10 semaines, là où 4-5 auraient suffit ...

De fait, je n'avais pas trop mal à vélo ou en courant, mais en natation ... ouille.
Mais je confirme, la toux, le hoquet, les rires, se redresser dans son lit ou s'y allonger, c'était super pénible. J'ai shunté la ceinture thoracique à ce moment-là, je ne la supportais plus (alors qu'avant, je courais toujours avec).

Messagepar yves_94 » sa fiche K
» 17 Fév 2018, 21:32

Moi mes douleurs intercostales sont passées...au bout de 5 semaines.
En fait, dès que j'ai commencé à faire des bons étirements il y a 2 semaines (genre tendre les bras vers le haut etc), cela a commencé à aller bcp mieux. Maintenant suis à 95%, mais très largement bon pour commencer à entrevoir l'écotrail dans de bonnes conditions.

Messagepar freddo90 » sa fiche K
» 17 Fév 2018, 23:00

Une pensée pour toi Bikoon, comme Valdes j'avais fait 3 côtes en VTT, c'est coton... J'en ai froissée une au ski il y a peu, ça va mais c'est jamais la joie !

Messagepar Bikoon » sa fiche K
» 18 Fév 2018, 15:41

Merci pour vos mots sympas !
Il semble que j'ai un peu trop tiré sur le fil de la chance...
Je pouvais donc courir avec 2 côtes cassées en cours de consolidation. En faisant bien sûr attention, et en ne tombant surtout pas.
Je ne tombe jamais ou presque.
Je suis tombé :cry:
Les côtes en cours de consolidation n'ont pas bougé mais une 3ème est fêlée :evil: + une main très abimée :?
Bref, une pause s'impose, je fais une croix la mort dans l'âme sur l'Ecotrail80 version performance, on verra si je le cours en sortie très longue :roll:

Messagepar valdes » sa fiche K
» 18 Fév 2018, 16:52

@Bikoon, fais le ou demande que l'on te fasse et que l'on te montre, mais strappes-toi les côtes endommagées. Et d'une, parce que tu auras moins mal et de deux, parce que tes côtes seront "tenues" et que ce sera mieux pour ta guérisson et de trois, parce que le strapping, c'est efficace.

Bon courage et bonne guérison.

Sur l'Ecotrail, ce qui risque de te géner le plus, c'est le port du sac ...

Messagepar Hockeyeur » sa fiche K
» 18 Fév 2018, 17:12

Mince !! Remets toi bien Bikoon et essaie d'être un peu plus raisonnable quand-même :wink:

Messagepar PhilippeG-559 » sa fiche K
» 19 Fév 2018, 11:47

Bikoon a écrit:...
Je suis tombé :cry:
...

Flûte alors !
Tu n'as quand même pas de chance car sur le maxi cross tu avais de multiples possibilités de chutes, tu y échappe, restait à poursuivre tranquillement ton entraînement.
C'était jouable pour l'éco trail au vu de ta belle place sur la course.
Mince :(
Bon rétablissement Bikoon.

Messagepar Tonton Traileur » sa fiche K
» 19 Fév 2018, 12:30

PhilippeG-551 a écrit:
Bikoon a écrit:...
Je suis tombé :cry:
...

Flûte alors !
Tu n'as quand même pas de chance car sur le maxi cross tu avais de multiples possibilités de chutes, tu y échappe, restait à poursuivre tranquillement ton entraînement.
C'était jouable pour l'éco trail au vu de ta belle place sur la course.
Mince :(
Bon rétablissement Bikoon.


ah ben, zut de flute de reZut !... quand ça veut pas ... ben ça veut pas ! :(
prends le temps de bien te soigner, Olivier

Messagepar Bikoon » sa fiche K
» 20 Fév 2018, 17:02

valdes a écrit:@Bikoon, fais le ou demande que l'on te fasse et que l'on te montre, mais strappes-toi les côtes endommagées.

Merci pour le tuyau Valdes :D , mon infirmière personnelle m'a fait ça hier soir, et c'est vrai que je ressens un mieux !

PhilippeG-551 a écrit:Tu n'as quand même pas de chance car sur le maxi cross tu avais de multiples possibilités de chutes, tu y échappe, restait à poursuivre tranquillement ton entraînement.
C'était jouable pour l'éco trail au vu de ta belle place sur la course.
Mince :(
Bon rétablissement Bikoon.

Merci Philippe !
Ah oui il y avait vraiment plus de chance de tomber sur le maxicross que le long de la N13 à Bougival... :roll: Il s'en est fallu de vraiment peu : une malheureuse racine sur un trottoir, mais invisible de nuit. Et un trottoir c'est vraiment pas moelleux !! :?

Messagepar alpaco » sa fiche K
» 21 Fév 2018, 09:25

Rhaàâa-la-la, on se sent moins seul ici.
Une entorse "lapsus" de juin à juillet, une sciatique d'août à novembre et une périostite en janvier-début février...
Un cercle vicieux pour qui veut "briller" en compèt' : on perd des entraînements, on les rattrape à la sauvage et... du coup on se re-blesse. Je ne dois pas être le seul :roll:
Et ça a démarré tout juste quand je commençais à atteindre une joyeuse vitesse de croisière à l'entrainement. Avec beaucoup d'orgueil dans la tête, style "je m'sens trop comme un félin et je suis trop doué pasque ça fait mille ans que j'm'ai pas blessé !"
:wink:

yves_94 a écrit:douleurs intercostales [...] des fois des pointes douloureuses [...] vers le dessous de l'omoplate

Ca, j'ai eu. Le tournevis planté sous l'omoplate. Autodiagnostique : déséquilibre musculo-sportif entre le haut et le bas. Un peu de muscu' des bras et épaules, pompes entre autres, et c'est parti en quelques... semaines.

philtraverses a écrit:j'ai ma jambe droite plus faible, avec un quadriceps de circonférence inférieure et plus souvent blessée que la gauche. :wink:

8) 8) 8) (hé-hé-hé ! on apprends ici les faiblesses de nos ennemis afin de pouvoir les battre :lol: )

Sylvain IT a écrit:j'ai de gros doutes quant à la pertinence de l'exemple d'un champion pour l’être humain moyen. :idea:

Oh mon dieu ! Je suis d'accord avec Sylvain IT ! J'ai lu et acquiescé avant de connaitre l'auteur.

Bikoon a écrit:Courage à ceux qui sont dans l'attente de jours moins douloureux !

Merci, vraiment.
Et bon courage avec tes cotes cassées. Je m'en suis fêlé une avec un guidon de vélo et j'ai franchement dégusté. Pourtant je ne suis pas douillé.
Dommage que tu sois pas un ancien marine's américain. J'ai vu dans des films qu'ils peuvent faire plein de trucs avec des cotes fracassées :wink:

Bikoon a écrit:c'est plus facile de courir que de dormir avec ça :mrgreen: :roll:

Exactement ! Comment que c'est trop vrai ça !

Messagepar philtraverses » sa fiche K
» 21 Fév 2018, 17:50

alpaco a écrit:
philtraverses a écrit:j'ai ma jambe droite plus faible, avec un quadriceps de circonférence inférieure et plus souvent blessée que la gauche. :wink:

8) 8) 8) (hé-hé-hé ! on apprends ici les faiblesses de nos ennemis afin de pouvoir les battre :lol: )


Les ennemis, quels ennemis ? :roll:

Sinon j'ai eu aussi les douleurs intercostales surtout couché sur le côté droit, séquelles d'une lésion aux cotes lors d'un trail et diverses fractures aux côtes en tombant lourdement, plus les deux chevilles parfois douloureuses, séquelles de ruptures des ligaments plus ou moins complètes. trésors de guerre. :wink:

Messagepar CAPCAP » sa fiche K
» 22 Fév 2018, 08:13

Petit coucou plein d'empathie à tous les rédacteur de ce fil... :wink:

Petite question de bistro: Y-a-t-il une péremption, une prescription, une durée après laquelle on n'a plus sa place ici?
Au bout de combien de temps les Kikous blessés se détournent-ils de Kikouroù? :roll:

Bon courage à tous!

Messagepar PhilippeG-559 » sa fiche K
» 22 Fév 2018, 10:42

CAPCAP a écrit:...
Petite question de bistro: Y-a-t-il une péremption, une prescription, une durée après laquelle on n'a plus sa place ici?
Au bout de combien de temps les Kikous blessés se détournent-ils de Kikouroù? :roll:
...

Je pense que d'une façon générale, dès que tu retrouves ton niveau d'avant ta blessure, tu oublies un peu le post sauf à y revenir par solidarité et pour soutenir les copains :wink:
Au bout de combien de temps on se détourne ?
Je dirai que cela dépend peut-être de sa capacité ou de sa motivation à pouvoir reprendre sa passion ?

Messagepar Hockeyeur » sa fiche K
» 22 Fév 2018, 11:16

Aucune date de péremption je peux vous l'assurer :lol:

Pour ma part je repasserai quoi qu'il arrive sur ce topic de façon récurrente. Et à en croire mon médecin du sport ça ne sera pas que par solidarité ... :|

Messagepar TomTrailRunner » sa fiche K
» 22 Fév 2018, 11:56

Hockeyeur a écrit:Aucune date de péremption je peux vous l'assurer :lol:

Pour ma part je repasserai quoi qu'il arrive sur ce topic de façon récurrente. Et à en croire mon médecin du sport ça ne sera pas que par solidarité ... :|

+1 mais plus dans une logique de solidarité (du moins j'espère).

Bon courage les blessés du corps et de l'âme : vous êtes et restés des kikous :wink: :lol:

Messagepar alpaco » sa fiche K
» 22 Fév 2018, 14:06

philtraverses a écrit:Les ennemis, quels ennemis ? :roll:

Oui.Bon. Désolé, ça tombe un peu à plat. Je me chauffe pour une compèt' et je déborde :oops:

@ philtraverses : aï !
La description de tes blessures et douleurs me rappellent celles de Toursène, notamment lors de son réveil.
C'est dans Les Cavaliers de Kessel.
L'un de ceux qui m'ont marqué sur le sujet de la douleur.
J'âdôre ce roman !

Une date de péremption ?
Il me semble que l'on peut avoir longuement macéré et même un peu moisi et pourtant se sentir bien ici.
Quant à ce que les autres le sentent bien eux z'aussi... :wink:

Messagepar barraux » sa fiche K
» 25 Fév 2018, 14:32

Salut les Kikous
J arrive pour me joindre a vous qlq mois.Mais c est quoi ce truc,une gamelle en ski de fond en alternatif un truc qui ressemble a rien.Jour blanc ,fatigue, et une inattention et bimmm gamelle dans la descente de la Ramaz.Malheureusement mes skis se sont croisés et ma cheville a fait de meme.J avoue que ma chaussure n a pas apprecié non plus car sont extremitée en est resté tordu. J ai mis un moment a me relever aidé par un sympathique skieuse.Le retour a éte rude et tres laborieux.Apres 2 jours de canapé je vais a Samoens au cabinet medical de Montagne.La prise en charge est rapide tres pro et apres la radio le pronostic tombe.Malléone interne fracturée.Oups je pensais que c etais un gag juste pour rire,bein non c est platre pendant 4 semaines, bequilles ,et 3 mois sans sport.Les boules ma preparation Utmb tombe a l eau , voir ma participation,je prendrai contact avec l organisation pour soit reporter en 2019 ou participer cette année dans des conditions hasardeuses.
Pierrot

Messagepar Bert75 » sa fiche K
» 25 Fév 2018, 23:26

Malléole...bon courage à toi et prends le temps nécessaire pour revenir. Ca se fait pas tout seul et il faut être patient et très progressif quand on reprend.
En espérant te croiser à l'utmb.

Messagepar barraux » sa fiche K
» 26 Fév 2018, 00:54

Merci Bert moi aussi j espere bien que l on se croisera a Chamonix pour Utmb.Je croise les doigts de pieds.
Pierrot

Messagepar greg_fusion » sa fiche K
» 27 Fév 2018, 10:10

Hello

Bon je pense que je vais rejoindre le club. Tout se passait pour le mieux pour ma prepa MIUT, et Dimanche belle sortie longue, legere gene sur l'avant du tibia en milieu de sortie pendant quelques km (jamais eu ca avant). Ca disparait tout seul donc je n'y prete pas attention, rien pour le reste de la sortie.
Par contre apres la sortie, j'ai commence a avoir de plus en plus mal, jusqu'a quasiment ne plus pouvoir marcher normalement hier... zone douloureuse au toucher sur l'avant du tibia.
Medecin du sport ce soir... ca sent la periostite, ce qui m'etonne c'est que ca fasse autant mal alors que je n'ai eu aucun signe avant-coureur.
Je croise les doigts pour que ca ne soit pas trop grave.

Messagepar tomettheo » sa fiche K
» 27 Fév 2018, 16:23

greg_fusion a écrit:Hello

Bon je pense que je vais rejoindre le club. Tout se passait pour le mieux pour ma prepa MIUT, et Dimanche belle sortie longue, legere gene sur l'avant du tibia en milieu de sortie pendant quelques km (jamais eu ca avant). Ca disparait tout seul donc je n'y prete pas attention, rien pour le reste de la sortie.
Par contre apres la sortie, j'ai commence a avoir de plus en plus mal, jusqu'a quasiment ne plus pouvoir marcher normalement hier... zone douloureuse au toucher sur l'avant du tibia.
Medecin du sport ce soir... ca sent la periostite, ce qui m'etonne c'est que ca fasse autant mal alors que je n'ai eu aucun signe avant-coureur.
Je croise les doigts pour que ca ne soit pas trop grave.


Effectivement c'est bizarre que tu n'es pas eu de signes avant, mais le "positif" dans tout ça est que cela ne devrait pas t'empêcher de courir si c'est vraiment une périostite. Qui est due très souvent à une sous hydratation ou des chaussures usées ou bien augmentation trop rapide de l'entraînement.
Si c'est le cas, glaçage plusieurs fois pas jour, et massage.

Messagepar greg_fusion » sa fiche K
» 28 Fév 2018, 09:10

tomettheo a écrit:
greg_fusion a écrit:Hello

Bon je pense que je vais rejoindre le club. Tout se passait pour le mieux pour ma prepa MIUT, et Dimanche belle sortie longue, legere gene sur l'avant du tibia en milieu de sortie pendant quelques km (jamais eu ca avant). Ca disparait tout seul donc je n'y prete pas attention, rien pour le reste de la sortie.
Par contre apres la sortie, j'ai commence a avoir de plus en plus mal, jusqu'a quasiment ne plus pouvoir marcher normalement hier... zone douloureuse au toucher sur l'avant du tibia.
Medecin du sport ce soir... ca sent la periostite, ce qui m'etonne c'est que ca fasse autant mal alors que je n'ai eu aucun signe avant-coureur.
Je croise les doigts pour que ca ne soit pas trop grave.


Effectivement c'est bizarre que tu n'es pas eu de signes avant, mais le "positif" dans tout ça est que cela ne devrait pas t'empêcher de courir si c'est vraiment une périostite. Qui est due très souvent à une sous hydratation ou des chaussures usées ou bien augmentation trop rapide de l'entraînement.
Si c'est le cas, glaçage plusieurs fois pas jour, et massage.


Periostite confirmée... :( :(
Meme si à priori mes douleurs sont un peu plus basses que sur un cas "typique". Anti-inflammatoires pour calmer la douleur car je souffrais beaucoup à la marche et c'est handicapant au boulot.
Kine ce soir et probablement seance de mesotherapie demain histoire de sauver les vacances au ski la semaine prochaine...
Le medecin a ete assez vague sur le temps de guerison et la duree d'arret de la course, a voir avec le kine d'apres lui

PrécédentSuivant Retour vers [CàP] Course à pied, trail, marathon, route

Accueil - Haut de page - Version grand écran