Prothèse de hanche et CAP

Discussions sur des sujets "sérieux" en rapport avec la course à pied.
Entrainement, physiologie, nutrition, blessures, gestion de course, ...

Messagepar smilingmimi » sa fiche K
» 16 Mai 2008, 10:13

bonjour

J'aimerai savoir si il ya des kikoureurs qui ont une prothèse de hanche et qui ont réussi à recourir, les contraintes, la douleur, la rééducation...

Mon père faisait beaucoup de courses sur route et notamment après le passage de la 40aine avec son défi 40 ans 40km (enfin un peu plus puisqu'il s'agissait de faire un marathon). Ensuite il ne s'est plus arreté dans les km (Templiers, Diagonale des fous, Défi de l'Oisan...)La course à pied lui permettait de lacher la pression accumulée au travail, de réguler les (qq) excès de table, le plaisir des rencontres...(sans oublier le p'ti cadeau à l'arrivée ;-))

Enfin bref, depuis 2-3ans sa hanche droite le fait terriblemet souffrir et à ce jour, il ne peut plus courir ou douloureusement. La baisse de l'activité ont été accompagnée de quelques kilos bonus (qui viennent peser sur sa hanche...)se qui n'atténuent pas la douleur.
On lui a parler d'une prothèse de hanche mais il craint la longue réeducation, le changement tous les 10 ans, de ne pouvoir de toute maière recourir après.

Donc n'hésitez pas à me faire part de votre expérience.

Merci d'avance

Messagepar LtBlueb » sa fiche K
» 16 Mai 2008, 10:49

Merci pour ce sujet super intéressant qui j'espère nous vaudra quelques témoignages de coureurs directement concernés...
J'étendrais bien le débat à la question de la course à pied avec une prothèse en général (notamment celle du genou ...au hasard :roll: :lol: )
A travers quelques témoignages, lus ici ou là sur d'autres forums, de rares coureurs semblent avoir persévéré dans la course à pied ; d'autres (la plupart) se sont tournés vers les sports portés (vélo, natation, ...)

Perso ,j'ai 43ans, je cours depuis 5 ans avec une arthrose du genou (chondropathie femoro tibiale stade III), en "gérant" la douleur , beaucoup moins présente sur courses/scéances longues que sur des scéances de vitesse (ca tape plus fort)...

Néammoins, je me suis posé également la question de la prothèse : les chirurgiens (1)/médecins (2) que j'ai consultés ont été catégoriques et m'ont conseillé de faire "durer" mon genou encore une bonne dizaine d'années (>55 ans) avant d'envisager une prothèse ; je ne sais pas bien évidemment quel serait le discours des médecins dans le cas de la hanche...

Bref de mon côté, j'ai décidé de faire un stop course à pied dans quelques mois, après une saison 2008 bien remplie :wink:, histoire de ménager mon "point faible"... :!:

Bon courage pour ton père,

L'Blueb

Messagepar smilingmimi » sa fiche K
» 16 Mai 2008, 10:55

merci
En attendant, il a aussi opté pour les sports portés mais il s'en M... enfin disons qu'il n'y retrouve pas le même plaisir.

Et voir "fifille" s'éclater en course ne l'aide peut être pas non plus :roll:

Messagepar Jerome_I » sa fiche K
» 16 Mai 2008, 11:31

Salut,

et bien je connais le président des courmayeur trailer (le club de trail de courmayeur qui organise de nombreuses courses: UTMB, Gran Trail Valdigne, Arrancabirra...). Donc le president (on le voit souvent avec sa clope sur les vidéos de l'UTMB) a une anche en titane. Et il court de partout dans le monde (desert de Gobi, UTMB, cro-magnon)...

Voila donc il ne me semble pas que cela soit un problème.

Jérome

Messagepar jojo83 » sa fiche K
» 16 Mai 2008, 11:47

bonjour à tous,
Pour répondre à la mise de prothèse dur, dur.
J'ai une prothèse de genou partielle coté externe au genou gauche depuis juillet 2002, et pour exemple cette année j'ai participé à : flassanaise 30km, nartuby 21km, navarre 19km, bormes 28km, canton vert 30km, gemenos 21km, regagnas, sainte victoire abandon à puyloubier, signes 45km, mimet le petit, Ce sont des sorties en trottinant je fais un podium de temps en temps mais en V2 fille nous ne sommes pas très nombreuses.
La première année de la mise de la prothèse est très importante après l'opération il y a un protocole à suivre et il faut trouver le bon kiné ! c'est ce que m'avait dit le chirurgien qui m'a opéré et surtout le chirurgien qui vous dit "recourir ? Pas de problèmes c'est votre choix, mais à surveiller et une prothèse qui normalement pourrait être à vie enfin pour le genou il faudra changer le coussinet entre le plateau tibial et la boule du fémur, le premier mois vous devez réapprendre à marcher la jambe ne fonctionne plus, les béquilles ne sont plus là à la fin du 2ème mois, le 3ème petite sortie velot (en pleur parce que dur), et un an après pour ce prouver que l'on peut encore mercantour où j'ai abandonner au 70 km très déçue, et 15 jours après le GR20 toute seule en doublant les étapes en 7 jours et 6 ans après.....
Ce n'est plus comme avant il y a la peur de la chute faire attention au saut qu'il vaut mieux éviter, la douleur.. j'avais tellement mal avant l'intervention que maintenant en comparaison je n'ai plus de douleurs comparables, c'est l'autre genou qui me gène le plus. Dans les montées on est assez à l'aise mais les descentes sont plus difficiles à gérer, pour ma part j'ai du mal à me lever l'appréhension de la chute dans les descentes, il faut courir comme une gazelle pour éviter le maximum de taper avec les talons, s'alléger le plus possible et c'est là que vous verrez si vous avez eu un bon kiné Il ne faut vouloir faire de grand résultat mais prendre le plaisir de participer d'être là alors que pour certain c'est déconseillé et même interdit tout dépend de l'interprétation de l'INTERDIT. je ne suis inscrite que depuis peu sur kikourou, je vous compterai prochainement mes impressions de course. En conclusion quoi que j'en ai encore à compter si l'on vous dit que vous ne pouvez plus courir c'est à vous de voir comment vous ressentez vos douleurs et de chercher le chirurgien qui vous redonnera vie......
Courage à tous ceux qui ont des douleurs, mais souvent le plaisir d'être là les fait un peu oublier.
Joëlle

Messagepar smilingmimi » sa fiche K
» 28 Mai 2008, 08:53

merci pour ton témoignage et bon courage ;-)

Bon euh sinon....y'a personne qui court avec une prothèse de hanche... :roll:

Messagepar vraichonchon14 » sa fiche K
» 28 Mai 2008, 09:33

Peu de choses à rajouter l'excellent post de Lientenantblueberry
le genou(j'entends pour la prothese totale)est un peu plus compliqué que la hanche
la recuperation depend de chaque personne,je connais bien des personnes rentrées chez elle au 5 eme jour post op et marchant normalement en 2 -3 semaines ,alors que d'autres se trainent encore apres 3 mois
la durée moyenne s'est bien rallongée à plus de 15 ans maintenant et la reintervention(probleme no1 à cause de la perte du capital osseux)s'est egalement ameliorer
n'empeche qu'il faut privilegier les sports en decharge et sans exces;si certains veulent des noms de CAP que j'ai fait operer de PTH et recourant ,je peux vous donner des coordonnées en MP,ils sont rares;
pour retarder la sanction chirurgicale ,je fais de plus en plus chez les sportifs, notamment, des injections intra articulaires d'acide hyaluronique(composant du cartilage)avec des resultats assez interessants

Messagepar hagendaz » sa fiche K
» 28 Mai 2008, 10:49

bon courage à vous

Messagepar sapi74 » sa fiche K
» 07 Oct 2012, 14:09

bonjour je remonte un peut le sujet.

celà fait deux fois en un mois que mon medecin et mon osteo me disent que je ne finirai pas ma vie avec ma hanche droite a cause d'hartrose précoce ( j'ai 34 ans :? )certainement du a une luxation de la hanche quand j'avais 16 ans.

ma question est la suivante : connaissez vous des personnes qui font du trail en ayant une ou deux protese de hanche?

j'ai 2 solutions: 1- soit on ne peut pas trop faire de trail avec une prothese et je profite de ma hanche tant quel tien le coup en faisant tous les trails qui me font envie tant que je peut les faire. et ensuite je me mettrai plus serieusement au vtt et au vélo.

2- soit il est possible de refaire du trail après la mise en place d' une prothèse et je ne suis pas obligé de me présser et j'ai encore tout le temps de realiser les trails qui me font réver.

ce qu'il faut savoir c'est que d'après mon toubib au train ou vont les choses j'ai encore une 10e d'année avant d'eventuellement penser à une prothese de hanche.

merci d'avance pour vos témoignage.

Franck

Messagepar Galaté57 » sa fiche K
» 07 Oct 2012, 15:02

sapi74 a écrit:bonjour je remonte un peut le sujet.

celà fait deux fois en un mois que mon medecin et mon osteo me disent que je ne finirai pas ma vie avec ma hanche droite a cause d'hartrose précoce ( j'ai 34 ans :? )certainement du a une luxation de la hanche quand j'avais 16 ans.

ma question est la suivante : connaissez vous des personnes qui font du trail en ayant une ou deux protese de hanche?

j'ai 2 solutions: 1- soit on ne peut pas trop faire de trail avec une prothese et je profite de ma hanche tant quel tien le coup en faisant tous les trails qui me font envie tant que je peut les faire. et ensuite je me mettrai plus serieusement au vtt et au vélo.

2- soit il est possible de refaire du trail après la mise en place d' une prothèse et je ne suis pas obligé de me présser et j'ai encore tout le temps de realiser les trails qui me font réver.

ce qu'il faut savoir c'est que d'après mon toubib au train ou vont les choses j'ai encore une 10e d'année avant d'eventuellement penser à une prothese de hanche.

merci d'avance pour vos témoignage.

Franck


Salut

Sujet qui me préoccupe aussi, en 2003 mon médecin m'avait diagnostiqué un bec de perroquet sur la hanche gauche, j'avais 40 ans à l'époque, il me préconisait la prothèse pour mes 50 ans qui se rapproche maintenant..
Sur ses conseils, j'ai "levé le pied" et privilégié les sorties vélo pour le fond, pendant presque 5 ans, je me suis montré sage mais le démon de la course me titillant :twisted: , ces trois dernières années mon cumul kilométrique reprend une courbe ascensionnelle... tout en m'orientant trail pour éviter les chocs du bitume.
Depuis 10 ans, la douleur est présente, surtout durant les périodes humides et froides de mars et octobre, des élancements et des pics raccourcissant mes nuits.
Je sais que la prothèse sera incontournable, j'angoisse beaucoup, en cinquante année de vie, je n'ai jamais été hospitalisé ou connu de problème médicaux sérieux. La prothèse reste à mes yeux synonyme d'arrêt de la CAP et de démoralisation...

J'espère qu'il en est autre mais je trouve peu de témoignage dans sens ou un autre d'ailleurs.
Mais je garde un peu d'espoir aussi

Messagepar andre » sa fiche K
» 08 Oct 2012, 09:50

sapi74 a écrit:bonjour je remonte un peut le sujet.

celà fait deux fois en un mois que mon medecin et mon osteo me disent que je ne finirai pas ma vie avec ma hanche droite a cause d'hartrose précoce ( j'ai 34 ans :? )certainement du a une luxation de la hanche quand j'avais 16 ans.

ma question est la suivante : connaissez vous des personnes qui font du trail en ayant une ou deux protese de hanche?

j'ai 2 solutions: 1- soit on ne peut pas trop faire de trail avec une prothese et je profite de ma hanche tant quel tien le coup en faisant tous les trails qui me font envie tant que je peut les faire. et ensuite je me mettrai plus serieusement au vtt et au vélo.

2- soit il est possible de refaire du trail après la mise en place d' une prothèse et je ne suis pas obligé de me présser et j'ai encore tout le temps de realiser les trails qui me font réver.

ce qu'il faut savoir c'est que d'après mon toubib au train ou vont les choses j'ai encore une 10e d'année avant d'eventuellement penser à une prothese de hanche.

merci d'avance pour vos témoignage.

Franck


Bonjour Franck,

J'ai subi aussi une luxation de la hanche lorsque j'avais 22 ans. Mon toubib de l'époque me prédisait également de l'arthrose et une prothèse à l'horizon de mes 30-35 ans.

J'ai débuté la course à pied à 32 ans, avec toujours le spectre de la prothèse de hanche devant moi.

Aujourd'hui j'en ai 58, plus de 60 000 km au compteur, la hanche tient le choc, mais depuis de début de l'année c'est aux genoux que l'arthrose a fait son apparition.

Du coup, comme LtBlueb, je me pose pleins de questions au sujet de la prothèse de genou, sachant que mon toubib, comme le chirurgien qui m'a fait mon arthroscopie me déconseillent vivement de poursuivre la course à pied en l'état, et ne me laissent guère d'espoir sur la possibilité de courir avec une prothèse.

Messagepar sapi74 » sa fiche K
» 08 Oct 2012, 12:57

merci pour ton témoignage. a tu de l'arthrose à la hanche et si oui depuis quel age car moi le probleme c'est que j'ai déjà un peut d'arthrose, un peut certe mais de l'arthrose quand même.

bon courage a toi pour ton problème de genoux :wink:

Messagepar andre » sa fiche K
» 08 Oct 2012, 13:59

sapi74 a écrit:merci pour ton témoignage. a tu de l'arthrose à la hanche et si oui depuis quel age car moi le probleme c'est que j'ai déjà un peut d'arthrose, un peut certe mais de l'arthrose quand même.

bon courage a toi pour ton problème de genoux :wink:


Ben non. Enfin à vrai dire je ne sais pas à quel point sont usés les cartilages de la hanche, je n'ai jamais fait de contrôle, mais pour l'instant je ne ressens pas de douleur.

Pour les genoux, l'usure doit être ancienne (d'après le chirurgien j'en suis au niveau 3,2 sur 4), mais la douleur est apparue subitement depuis le mois de janvier.

D'après le même chirurgien, c'est le choc au genou qui a provoqué la luxation de la hanche qui pourrait être à l'origine de l'arthrose du genou.

Prothèse de genou prévisible suivie d'une prothèse de hanche probable, c'est mal barré tout ça !

Messagepar sapi74 » sa fiche K
» 08 Oct 2012, 16:52

ce qu'il faut ce dire c'est qu'il y a 50 ans on aurait été condamné a finir notre vie comme ca alors qu'il nous reste quand même de belle perspective, vélo, ski de rando ou de fond enfin tous les sport portée quoi.

courage :wink:

Messagepar Francois_gigi » sa fiche K
» 22 Jan 2013, 10:40

Témoignage :
Bonjour,
il y a six ans, environ, je courais régulièrement puis quelques douleurs m'ont menées à faire des radios. Bilan : coxarthrose bien nette. Résultat : perte de morale, pleurs, arrêt du judo et de la course. J'ai pleuré des centaines de fois, pris du poids. Les douleurs parfois devenaient insupportables, même en position assise. J'ai boité pendant 6 ans, plus ou moins. Les courses (au supermarché) .. grosses douleurs. Baisse de moral ... baisse physique ... l'un engendre l'autre. Le médecin ne m'a pas vu pendant six ans. Bref, c'était la dégringolade. Il y a six mois, je me suis mis à marcher ½ heure/J puis 1 heure, tout en faisant attention à mon alimentation (perte de poids). Plus je marchais mieux j'étais. J'ai marché de plus en plus vite, de plus en plus longtemps. Le jour ou j'ai été capable de courir tranquillement pendant 1 kM, j'ai tout simplement pleuré (de joie). ''Super, de la sueur qui coule... je me sent bien ''. J'ai ré-appris à marcher. Au fil du temps, je ré-apprend à courir, à mon rythme. Ma VMA est une VMM (Vitesse max mécanique). Ma foulée est bizarre, mes temps sont minables mais je m'en moque, je suis bien. Depuis que je fais des trail et rando-course (jusqu'à 60 km dernièrement). JE NE BOITE PLUS AU QUOTIDIEN !! Je n'ai plus ces douleurs permanentes. Je revis !! Je marche, je courche, parfois je cours, à mes 7 – 8 – 9 .. 12 Km/h sur 35 – 25 – 15 .. 7 Km et plus. Je suis maintenant un plan d'entrainement pour préparer les trails à venir. Il m'arrive de venir au travail en courant (7 à 11 Km suivant parcours). Ce WE j'ai encore 50 Km en pleine nature de prévu. Je suis suivi médicalement. J'ai mon certificat d'aptitude
ON NE VIT QU'UNE FOIS. Je vais mieux physiquement et moralement depuis que je me suis mis au trail alors même que cette activité m'es déconseillée sur la papier, cette même activité m'a permis de retrouver la forme et l'espoir. Quand il sera l'heure je me ferais mettre une prothèse et j'espère qu'elle tiendra le coup elle !! Il le faudra. Ce qui est certain, c'est que rester dans le canapé n'est pas une solution. Le trail est devenu une passion où parfois les douleurs à la hanche me rappellent ce que j'ai, mais ce minimum à payer me convient et me rend plus fort. Mes objectifs à moi sont les barrières horaires et le plaisir de vivre. A ceux qui seraient en perte de moral, si vous lisez ces lignes ... vivez et battez vous, le bonheur est en nous, il faut aller le chercher nous même.

Messagepar Galaté57 » sa fiche K
» 22 Jan 2013, 13:11

+100

Comme toi, en 2003, après lecture d'une radiographie de ma hanche gauche montrant un "bec de perroquet", mon médecin m'avait fait un pronostic guère encourageant avec la perspective d'une prothèse pour mes 50 ans (bon je les ai pas encore, que dans 3 mois.... :mrgreen: ).

J'ai continué, mais le moral n'y était plus, une redécouverte du vélo route m'a motivé pour l'effort et revenir sur la CAP, surtout le trail, il y a plus de 3 ans maintenant.

Maintenant, quand je regarde l'année 2012 (AUBRAC CIRCUS/MARATHON METZ/SAINTELYON) soit près de 1950 km de CAP et presque autant en vélo, je réalise qu'il faut toujours garder espoir.

CARPE DIEM

Messagepar o[Bob] » sa fiche K
» 22 Jan 2013, 13:41

Je découvre ce post..
Pour (rapide) info :
Au Maratrail de lans, il y a 1 an ou 2, un gars du 78 (rencontré ensuite au Running Shop de Rambouillet, s'il se reconnait...) courait avec une prothèse de hanche.. à chaque jambe (sauf sensible gourrage de membre :mrgreen: )!
Alors, je dirais que : oui, la CAP augmentée, ça semble assez possible.
Courage (et gestes adaptés) ! :)

Messagepar DROP » sa fiche K
» 22 Jan 2013, 17:28

oBob a écrit:Je découvre ce post..
Pour (rapide) info :
Au Maratrail de lans, il y a 1 an ou 2, un gars du 78 (rencontré ensuite au Running Shop de Rambouillet, s'il se reconnait...) courait avec une prothèse de hanche.. à chaque jambe (sauf sensible gourrage de membre :mrgreen: )!
Alors, je dirais que : oui, la CAP augmentée, ça semble assez possible.
Courage (et gestes adaptés) ! :)


Exact oBob, j'avais parcouru une bonne partie avec lui sur l'UTV de 2011. Il avait à l'évidence aucun souci en montée :shock: , mais il disait prendre pas mal de précaution en descente.
Tout reste possible, il faut s'adapter. Bon courage!

Messagepar fifidumou » sa fiche K
» 23 Jan 2013, 01:09

Salut les amis et le Blueb

2 réponses au sujet en cours :

1- je suis simple toubib généraliste et j'ai un correspondant chirurgien de mon age (et sportif en plus)qui travaille trés bien.
Il viens d'opérer un de mes amis marathonien d'une prothese de hanche (il avait du arreter pendant bien 5 -6 ans toute activité portée)
Son discours (du chirurgien vers le patient opéré) aprés la pose d'une nouvelle prothese en titane : tu fait absolument tout ce que tu veux même courir du marathon . La prothèse est inusable
Je pense que mon ami pourra recourir comme il le voudra . J'attends avec impatience d'en savoir plus
Donc pour ceux qui doivent avoir une prothèse de hanche cela donne de l'espoir

NB : j'ai un autre ami qui a eu 2 protheses de hanche et qui court autant qu'il le veut ( je ne sais pas ni combien de km ni la durée ) mais il est vraiment ravi


2 : pour la partie arthrose du genou:

je suis en train de vivre la même chose que le Blueb mais à 5 ans d'intervalle mais je suis plus agé que lui à l'époque :

Arthrose de genou droit ancienne mais non génante pour courir autant que je le desirais entre 1996 et 2012 (j'ai du faire environ 16 000 km dont 3/4 de trail depuis 1996) : mais les radio ont parlé et selon mon ami rhumato il vaudrais mieux que j'arrete de COURIR !!???!! En fait j'ai perdu 1 ou 2 mm de cartilage entre 2 radio à 10 ans d'écart.
Mais en fait on ne soigne pas QUE des images et je n'ai quasiment pas souffert de ce genou en course en 16 ans Donc pour l'instant je continue mes trails par rapport à ce genou

Par contre le coté gauche s'est réveillé cette année aprés 3 rock malencontreux (avec appui et rotation particulièrment débiles pour un quinqua comme moi).
J'ai un peu d'arthrose et un menisque fusillé pour environ un cinquième de surface
Que faire ? et bien je continue à trottiner
J'ai pris des batons que je ne quitte plus : je cours qq dizaines de minutes à allure lente (douleur 2 ou 3 sur 10), puis je marche en marche nordique (douleur zero), puis je monte en marche batons ( douleur zero) puis je trottine en poussant sur le batons ( douleur 1 ou2), puis je descend avec precaution (douleur variable) puis je reprend la marche nordique
Finalement j'essaie d'analyser le meilleur mode de deplacement en fonction de mon (leger ) handicap
et je prend le même plaisir que lorsque je faisais ma sortie en courrant tout du long.
Conclusion je pense que l'on peux encore bouger même avec de l'arthrose et que toute interdiction
de la "gente médicale" (dont je fait partie avec beaucoup de bonheur) ne doit pas forcement être prise à la lettre mais plutot adaptée aux situations et au terrain rencontré

NB : je suis super mal adapté sur un vélo et je n'ai pas envie de m'y mettre (en plus j'ai peur des vehicules à moteur, je respire mal sur cet engin , ça caille, j'ai mal au cervicale et je m'emm... dessus)

NB2 : j'ai tout de même bien envie d'essayer le streetstepper pour economiser mes genoux ( si qq'un a déja essayé je suis preneur des infos

NB3 : le soir de mon interdiction de courir (en decembre) je m'inscrivais à l'Ardechois, à la CCC ( pas pris finalement)et je confirmais mon inscription au 80 km de l'ecotrail et cela m'a fait un bien fou!

Allez bon courage au arthrosiques : voici un adage que nous claironne les rhumato et autre spécialistes

Avec de l'ARTHROSE si tu bouge ça PROGRESSERA , si tu te met au repos ça FLAMBERA donc tu sais ce qu'il te reste à faire

Philippe

Messagepar mico34 » sa fiche K
» 23 Jan 2013, 08:36

moi aussi arthrose aux genoux depuis quelques années.
J'ai tenté les injections de produit qui sont sensés faire des miracles :roll:
C'est douloureux quand je cours et m'ôtait tout plaisir même uniquement pour m'entraîner.
Aussi maintenant je marche, je vais moins vite certes mais de toutes les façons je n'étais déjà pas une rapide en course à pied :oops: et je continue à participer aux mêmes épreuves que je faisais auparavant.
J'ai juste dû supprimer de la liste les distances inférieures aux 6 heures sur lesquelles je ne peux plus passer les barrières horaires en marchant.
L'essentiel pour moi est de continuer à me faire plaisir même si certains diront que la marche c'est pas du sport :mrgreen:

Messagepar trape » sa fiche K
» 23 Jan 2013, 12:21

@fifidumou

Votre témoignage, tellement honnête et humain, prouve que les médecins font les mêmes "âneries", sur le plan médical, que tout un chacun; j'aurais même tendance à penser qu'ils en font plus et que c'est une façon de rejeter la maladie, dissociant la connaissance, l'évidence du comportement. Je serai curieux de savoir ce que vous auriez dit à un de vos patients, présentant la même problématique que vous, sachant que la finalité dans une usure des genoux, s'appelle une "prothèse".
Quant au vélo, vos doléances sont fréquentes mais trouver la bonne position demande du temps, de l'argent et un vrai pro du vélo pour adapter la machine. Il me semble, même, avoir vu dans la Revue le Cycle, qu'il existait des laboratoires pour approcher les meilleures cotes pour la machine.

Messagepar LtBlueb » sa fiche K
» 23 Jan 2013, 12:41

fifidumou a écrit:Salut les amis et le Blueb

Finalement j'essaie d'analyser le meilleur mode de deplacement en fonction de mon (leger ) handicap
et je prend le même plaisir que lorsque je faisais ma sortie en courrant tout du long.
Conclusion je pense que l'on peux encore bouger même avec de l'arthrose et que toute interdiction
de la "gente médicale" (dont je fait partie avec beaucoup de bonheur) ne doit pas forcement être prise à la lettre mais plutot adaptée aux situations et au terrain rencontré



Salut fifi ,
salut tout le monde,

Interessant de relire ce post qui date de 5 ans ,et de lire ces nouveaux témoignages...

J'ai tenu ma parole de 2008, à savoir que j'ai réduit la voilure après un UTMB réussi
Bref pendant 4 ans de Sept 2008 à Sept 2012, guere plus de 45' de cap par semaine (bon avec quelques
exceptions , hein, ca c'est la moyenne :wink:) ... le passage au triathlon (vélo++ et nat++) m'a permis de conserver une bonne forme malgré mon age qui avance...

bref j'ai tenu 4 ans, le genou aussi (quasi aucune alerte) et puis à l'automne le virus m'a repris ... d'abord perdu 7kgs, puis me suis retrouvé au départ de Marseille Cassis, avant de mettre une claque de 3' à mon vieux record sur 10km... bref la resurrection, tout ca avec un genou qui ne s'est pas plaint du tout :roll: 8)

j'ai meme pris une licence FFA , pour aller faire le djeun sur la saison de cross (regionaux dimanche à lyon)

bref je confirme, si vous avez de l'arthrose, qu'on vous dit de ne pas plus bouger, ben faut pas forcément le prendre à la lettre :wink: je ne néglige pas forcément les avis médicaux, ni l'état de mon genou ,et irai faire un petit bilan arthro dans quelques semaines pour constater l'évolution

bon courage à tous en tout cas !

@+
LtBlueb

Messagepar p'tetortue » sa fiche K
» 30 Sep 2013, 09:51

Je vais apporter ma pierre à l'édifice :D
Rapide rappel: entorse sur la saintélyon 2007; ma cheville va bien, mais j'ai une douleur pointue sur le devant de la cuisse. Le diagnostic tombe, Coxarthrose sur la hanche droite. Je continue à trotter, mais je boite de plus en plus et finalement au bout de 2 ans (quand même :roll: ) , je décide d'arrêter de courir. Le sevrage commence: pleurs, mauvais caractère, 3 kg de plus.... etc. Pas longtemps, car je décide de sauter sur le vélo. Je n'en ai jamais fait, mais je me dis que cela ne doit pas être trop compliqué. Acquisition d'un VTT d'occasion, et je commence mon initiation et le "virusvélo" me prend. J'allonge de plus en plus mes sorties et je n'ai pas de douleur à la hanche :lol: . J'aime me faire mal :twisted: , la sortie pépère ne me suffit plus. je me mets dans un club (ou il y a plein de féminines) et les choses sérieuses vont commencer. 6 mois d'apprentissage de la bête (pour mon anniv, j'ai droit à un joli vélo de route) et je m'envole sur les 21 lacets de l'Alpe d'Huez où je m'éclaaatteee!!! Ouf, je suis sauvée. Les sorties s'enchaînent sans douleur, et je me lance dans de belles choses, les BCMF des Aravis, du Vercors, le BRA, je côtoie les cols du Tour de France (l'Izoard, la Bonette..). Je monte ma collection de cols pour m'inscrire au club des 100cols... rien qu'en France, il y a de quoi faire :D
Le vélo, c'est formidable , mais cela prend plus de temps que la cap, alors pour que ma famille ne fasse pas la grimace , je prends des cours de crawl, puisque la nage grenouille (brasse) est impossible pour moi. Encore un défi que je relève et que je gagne. je jongle entre le vélo et la piscine ..

Malheureusement, l'arthrose se réveille, lorsque j'entreprends de randonner avec du dénivelé. Mais pas seulement. Elle est toujours là, sournoise. Je la sens dans la vie de tous les jours,... pour enfiler mes chaussettes, jouer à la pétanque, ...je boite.
Heureusement pour moi, j'ai gardé de très bon contact de la course à pied. Je parle de mon problème et je tombe sur un copain qui va se faire opérer (juillet 2011)et dont je vais suivre l'avant, pendant et après l'opération. Il se fait opérer pour pouvoir recourir, pas question pour lui de se reconvertir. Et il trouve Le Chirurgien qui répond à ses attentes. D'ailleurs, ce chirurgien opère des compétiteurs sportifs. Au final, mon copain , depuis mars 2012 enchaîne course sur course. Il a repris son niveau sans aucun problème.
Je décide de prendre un avis auprès de ce chirurgien, (octobre 2012 ), il m'ouvre les yeux , quand il me parle de mon arthose sévère. Je fais la politique de l'autruche. Je me surprends à lui dire que je n'ai pas encore assez mal pour passer sur la table d'opération. "Pas de soucis, me dit-il, vous reviendrez me voir quand vous aurez des douleurs dans le dos". Et une phrase que j'ai percuté quelques temps après: "c'est maintenant que vous allez en profiter, parce que vous encore plein de belles chose à faire, SANS SOUFFRIR, n'attendez pas d'avoir 10, 15 ans de plus de souffrance pour vous décider à vous faire opérer" Début d'année 2013, gros lumbago! oups, ça y est , j'arrête les frais. Non seulement la hanche, mais je vais me bousiller le genou et le dos. Prise de rendez-vous où l'on fixe la date d'opération, en septembre (pour convenance personnelle);le 20 exactement, donc, si vous avez suivi, en ce moment, je suis en rééducation. :D Tout s'est bien passé, je me remets très vite et à 8 jours(je n'ai pas de soucis de santé), je n'ai qu'une canne (je marchais trop mal avec les 2) et le kiné va me mettre sur le vélo dans pas longtemps;
l'opération par VOIE ANTERIEURE, ne coupe pas les muscles, d'où moins de douleurs, et une reprise plus rapide des activites.
Je n'ai et n'aurai aucun mouvement interdit, je ne risque pas de luxation.
Merci Lionel pour tes conseils ( et oui, car j'ai choisi le même chirurgien :wink: )
bon si vous avez des questions , n'hésitez pas!! si je redonne de l'espoir à tous les blessés, je serai hyper contente.
Ah oui, j'ai oublié de vous dire que je me suis faite opérer pour arrêter de souffrir, je pense refaire du footing avec mon fiston, je ne me remets plus dans les courses , car je veux me protéger et durer....durer... :lol:
Mon rêve , faire une fois un petit triathlon format XS???? :mrgreen:

Messagepar Francois_gigi » sa fiche K
» 31 Oct 2013, 15:44

Bonjour à tous et bonjour p'tetortue :

suite à ma petite contribution du 22 jan 2013, le résumer de mon vécu « découverte du trail et coxarthrose » est le suivant :
- 1er trail – Gruissan Phoebus 50 Km (06h30)
- 2 eme trail – Citadelles (73 Km) (13h14min)
- perte de 22 Kg en 8 mois
- Suite aux citadelles, une pêche d'enfer. Euphorie du « j'ai plus mal !!! ». Petit voyage professionnel à la réunion. Puis quelques jours en plus. Les trois cirques et le Piton dans la même journée, puis course dans Mafate, puis retour La-Nouvelle -> Hell-Bourg à fond ... la pêche quoi.
- De retour ici (avril 2013), grosse fatigue et grosses douleurs à la hanche. ... baisse de moral, quelques séances de Décoaptation, repos, reprise en douceur ... marche, trottinage léger. Abandon au trail du Caroux dès apparition du pincement (puis manque de prépa).
- Quelques autres courses puis Canigou en 06h00.
- Exercices de mobilité, étirements. Peaufinage de l'alimentation, supplémentation, traitements Harpagophytum, reine des prés et autres plantes en tout genre ...etc.. Course en minimaliste pour améliorer les appuis, Tentative de participer à la phase 2 du programme ADIPOA (http://www.rhumatologie-therapeutique-m ... dipoa.html), mais ils cherchent des genoux.... Pour ceux que çà intéresse s'il est encore temps.
- Reprise de l'entrainement pour les Templiers (le 100km). L'entrainement m'a permis de retrouver une pêche énorme. Puissance dans le jambes, cardio impec ....
- Vendredi dernier, sur les templiers, j'ai rendu mon dossard au bout des 18km car le pincement était apparu et j'ai eu peur d'une souffrance trop grande et longue. Gros gros pleurs et maintenant là, tout de suite, mon moral est au tas. 11 semaines de prépa pour 18 Km. Mon ultime rêve est de faire la diagonale mais malgré une bonne prépa., la question est : « est-ce que la hanche tiendra ? ». Je me laisse donc un peut de temps pour peser les patates et faire le point.
- Par ailleurs, quelque soit notre état dans l'Arthrose, il y aura un moment où nous devrons passer à l'acte, comme toi p'tetortue. Le tout est de savoir quand, de quelle façon, en choisissant la bonne technologie de prothèse. Ce que je retiens de cette 1,5 année passée sont les points suivants :
* Au quotidien, j'ai toujours beaucoup moins mal qu'avant grâce à l'activité physique, car celle-ci stimule la « lubrification » des articulations, entretien la musculation périphérique ...
* Entre la découverte de la pathologie et la pose de prothèse, il y a des choses à faire, comme les exercices d'étirements, de mobilité, le choix des aliments, quelques mouvements ostéo., la phytothérapie .. (il me reste pleins de choses à essayer, hypnose, acuponcture ... bref, il faut tout essayer pour mieux vivre son arthrose et ne pas baisser les bras)
* Concernant le trail quand on est pris par le virus, il faut faire attention aux déceptions et aux désillusions et rester LUCIDE.
* Ne jamais baisser les bras face à cette saloperie d'arthrose.
- Me concernant, si je décide de m'inscrire pour la diagonale en 2014, j'envisagerais la prothèse par la suite (c'est pourquoi, p'tetortue, je te demande de bien vouloir me communiquer les coordonnées de ton chirurgien).
- Pour la diagonale en octobre 2014, au cas où si cela intéresse certains, pourquoi pas constituer une team d'arthrosés ...( à méditer)

Soyons courageux, belle vie a tous.

Messagepar Pirelli » sa fiche K
» 31 Oct 2013, 18:02

Salut,

Dis à ton père de visionner cette vidéo. Ca coute rien et ça peut éviter une opération:
http://www.youtube.com/watch?v=wMzpCEMCvDU

A+

Messagepar Francois_gigi » sa fiche K
» 31 Oct 2013, 19:29

Oui, bonjour "baltique",

effectivement, la nutrition est très importante. Celle-ci fait partie intégrante du "comment mieux vivre" avec une coxarthrose et même du "vivre en bonne santé". Croire qu'une coxarthrose est liée uniquement au faite de boire trop de lait est quelque peut enfantin. Imaginer qu'une alimentation "parfaite", (en admettant que celà puisse être possible), puisse guérir une coxarthrose 'lait' encore plus.
Si tu veux t'instruire concernant l'arthrose, il existe une foultitude de liens sur le net. Il t'appartient de faire ta propre synthèse. En tout cas, merci pour ton conseil.
Voici également un lien intéressant sur le sujet (pour toute la famille évidemment) :
http://www.santenatureinnovation.com/qu ... larthrose/

Messagepar p'tetortue » sa fiche K
» 31 Oct 2013, 21:39

Merci pour le lien Baltique, très instructif, c'est expliqué avec beaucoup d'humour. Je le savais déjà que la consommation de lait et ses dérivés étaient néfastes pour notre santé.

Mais comme le dit très justement François-gigi, l' alimentation ne fait pas tout. :?

Messagepar Galaté57 » sa fiche K
» 31 Oct 2013, 22:05

Une question, après la pause d'une prothèse (hanche) il faut attendre combien de temps avant de rechausser ses running ?

C'est là ma crainte aussi, après un premier semestre superbe, j'ai connu un troisième trimestre de douleur avec un premier abandon au 18ème km sur 33 en trente année de sport = gros coup au moral

Même si depuis j'ai terminé un 55km (avec toutefois une sérieuse alerte douloureuse au 40ème km) j'envisage pour 2014 de retourner voir mon médecin et mettre en place cette opération avant de la faire dans l'urgence.

Mais je prépare aussi le calendrier de mes rendez vous trail 2014... avec en mai l'UTCO et quelques autres gourmandises.... :mrgreen: :mrgreen:

Aussi j'aimerai pouvoir programmer ce changement en ayant une estimation, selon vos témoignages, du temps d'arrêt que cela va entraîner.

Messagepar p'tetortue » sa fiche K
» 31 Oct 2013, 23:11

Mon collègue s' est fait opéré fin juillet 2011 , arrêt de travail de 2 mois.
Il aurait pu recommencer à courir à ce moment là mais il a préféré attendre les beaux jours. A ce jour, il n' a rien perdu niveau vitesse et il vient de courir Marseille Cassis en moins d'une heure trente.sans douleur.
Pour moi, à 6 semaines de l'intervention, le kine m'a mise sur le tapis de course où j'ai pu avec un immense bonheur, trottiner un petit peu! Je n'ai pas fait de folie mais tout est permis. Je pédale aussi mais là, pas de surprise je n'ai pas de douleurs .
Sinon comme je l'ai dit plus haut, je prefere rester sur les sports sans contrainte articulaire.
Cela ne m'empechera pas d'aller faire quelques tours avec les zamis autour du terrain de sport.
Si opération il doit y avoir il faut choisir l'opération mini-invasive, voie antérieure qui ne sectionne pas les muscles.

Messagepar Pirelli » sa fiche K
» 01 Nov 2013, 09:43

p'tetortue a écrit:Merci pour le lien Baltique, très instructif, c'est expliqué avec beaucoup d'humour. Je le savais déjà que la consommation de lait et ses dérivés étaient néfastes pour notre santé.

Mais comme le dit très justement François-gigi, l' alimentation ne fait pas tout. :?


Bien sur, tout ne s'explique pas par l'alimentation, il n'empêche c'est à essayer avant de se lancer dans un opération avec toutes ses contraintes. Je suis certain de deux choses. La première est qu'on aurait tort de considérer comme enfantines, des études effectuées par des spécialistes de la médecine (je parle pas du médecin de campagne, que je respecte bien sur pour le boulot qu'il fait) qui sont bien souvent d'éminents professeurs dans leur domaine ( évidemment je ne parle pas que du professeur joyeux) et qui sont parvenu à s'extraire de la tutelle directe ou indirecte des grands groupes pharmaceutiques. La seconde, c'est que le changement d'alimentation a bien amélioré la santé de mon oncle qui se promène toujours avec sa hanche qui le faisait souffrir il y a quelques années.

Messagepar Francois_gigi » sa fiche K
» 04 Nov 2013, 12:42

Bonjour,
Désolé pour le mot "enfantin" Baltique. Tu as entièrement raison.
Super pour ton oncle.

http://sante-medecine.commentcamarche.n ... re-verites

Messagepar PhilKiKou » sa fiche K
» 10 Nov 2013, 15:41

allez, je prends un abonnement à ce sujet :!: :evil: :!:
rapide résumé pour moi :
-TG Vanoise 2008 : à 1km de l'arrivée en descente je fais un vol plané qui m'a provoqué après course une douleur à l'aine.. Cette douleur je la ressentais pas en courant, mais un peu dans la vie de tous les jours. (est ce j'avais déjà un problème de hanche avant ?? en tout cas pas de douleur...)

-Couru 1 an, puis arrêt Fin Octobre 2009 à cause de douleurs de + en + importantes et diagnostic radio : coxarthrose de la hanche gauche.

-J'alternais jusque là course à pied et vélo de route (pour varier les plaisirs et ménager ma monture) et j'ai donc continué après qqs mois sans trop de sorties, de motivation et de moral (et l'hiver pas évident le vélo), à 100% vélo à partir de l'été 2010.

-Depuis parcouru 2850kms en 2010, 6000 en 2011, 7200 en 2012.. en mode balade vallonnée

-Actuellement je commence à ressentir qqs douleurs en vélo, et dur dur dans la vie de tous les jours : douleurs quasi permanente et boiterie. La radio passée vendredi dernier et le commentaire du médecin radiologue ( à gauche coxarthrose significative avec ostéonécrose de la tête fémorale gauche) me laisse pas trop de doute sur l'issue à brève échéance.

-Même si à 51 ans les toubibs disaient encore "faut repousser le + possible" je pense être arrivé à la date limite du supportable.. et comme dit dans d'autres messages, peur que le fait de boîter, d'avoir mal, me provoque d'autres problèmes ailleurs (parfois qqs douleurs extéieur genou gauche..)

-Avec une prothèse je pense continuer le vélo .. course à pied??? Le principal avantage que j'y vois c'est que ca prend beaucoup moins de temps .. je ne sais pas si je reprendrai la version en alternant vélo / course à pied ?? à voir plus tard :wink:
Dernière édition par PhilKiKou le 11 Nov 2013, 09:49, édité 1 fois au total.

Messagepar Mathias » sa fiche K
» 10 Nov 2013, 17:09

Un article qui devrait vous intéresser ;-)

Messagepar PhilKiKou » sa fiche K
» 06 Mars 2014, 15:45

p'tetortue a écrit:Ah oui, j'ai oublié de vous dire que je me suis faite opérer pour arrêter de souffrir, je pense refaire du footing avec mon fiston, je ne me remets plus dans les courses , car je veux me protéger et durer....durer... :lol:
Mon rêve , faire une fois un petit triathlon format XS???? :mrgreen:


A 6 mois d'intervalle je vais profiter de l'expérience de P'tetortue et prendre sa foulée pour me faire opérer...J-1

Sinon tout pareil comme objectif : ne plus souffrir et pouvoir reprendre randonnée, petit footing, course à pied (en limitant les kms), vélo route...

Messagepar p'tetortue » sa fiche K
» 06 Mars 2014, 16:57

Grosse pensée pour toi, demain.
Ptetortue

Messagepar freddo90 » sa fiche K
» 06 Mars 2014, 18:24

Bon courage, et bonne convalescence !

Messagepar Japhy » sa fiche K
» 06 Mars 2014, 18:41

Je ne sais pas si quelqu'un l'a dit plus haut, mais un autre exemple assez spécial de "oui on peut courir avec une prothèse de hanche et même deux, et même à plus de 60 ans", c'est Philippe Grizard, que j'avais rencontré aux US sur la TransAmerica footrace (que je n'ai pas faite hein, ha ha).

Tout un tas de Transcontinentales, de multiples Spartathlon, des courses de désert (Maroc, Badwater etc), bref, il n'est pas super rapide, mais il avance toujours!

http://www.youtube.com/watch?v=a2a7FWOuPu0

Messagepar o[Bob] » sa fiche K
» 07 Mars 2014, 14:26

Comme je disais plus haut, effectivement c'est possible. C'est peut-être même plus efficace à 2 qu'à 1 (voire qu'à 0)..! :mrgreen:

Messagepar freddo90 » sa fiche K
» 07 Mars 2014, 22:01

PhilKiKou a écrit:A 6 mois d'intervalle je vais profiter de l'expérience de P'tetortue et prendre sa foulée pour me faire opérer...J-1


Bon alors, cette remise à neuf, ça c'est bien passé ?

Messagepar thally » sa fiche K
» 07 Mars 2014, 23:00

Bon courage, je croise les doigts pour que tout ce passe bien...

Suivant Retour vers [CàP] Course à pied, trail, marathon, route

Accueil - Haut de page - Version grand écran