reprise duureeee

Discussions sur des sujets "sérieux" en rapport avec la course à pied.
Entrainement, physiologie, nutrition, blessures, gestion de course, ...

Messagepar primal_dude » sa fiche K
» 23 Mai 2020, 09:21

Bonjour a tous,

j'ai bientot 46 ans...il a quelques années je courrai… j'avais (en toute modestie) progressé jusqu'à faire et finir la sainte express (même si chrono degueulasse), des 10 et des semis. Et puis, j'avais arrêté peu après la sainte (debut 2014) suite à deux problèmes: douleur récurrente genou droit et (peut etre meme en premier d'ailleurs: hallux valgus. aujourd'hui, ces deux problèmes sont encore là mais se sont soit atténués soit en sommeil partiel.. partiel car effectivement je me suis remis depuis peu a courir à nouveau 30 à 40mn...

Aujourd'hui samedi 23 mai, j'ai voulu me "tester" sur 1h...Résultat: dé-gou-té... 9,07km 126m d+ .. j'etais bien conscient qu'il y avait du taf mais là…
pourtant depuis janvier passé de 79,6kg à 68,2 pour 1m74 (merci le jeûne intermittent).. couru ce matin à jeun apres 19h de jeûne justement.. à la fraiche.. bref conditions au top.. mais souffle...Muscles.. hard..et pourtant depuis debut du confinement 5/6j sur 7 a la maison 20mn de ppg: 1 jour pompes, le lendemain squats, gainage.. parfois je "mixe"... je cours 1 jours sur 2 ou 3 …
j'aurais vraiment aime me refaire qqes 10km pour le plaisir a l'avenir en compets mais là, là, pouaahhh..
quel est le probleme? comment y remédier? merci beaucoup.
Vous n’avez pas les permissions appropriées afin de consulter les fichiers insérés dans ce message.

Messagepar novass396 » sa fiche K
» 23 Mai 2020, 10:48

Bonjour,sans vouloir etre desagreable , et pour repondre a ta question; arrete de jeûner déjà.. ... :roll:

Messagepar samontetro » sa fiche K
» 23 Mai 2020, 11:26

Courir après 19h de jeûne :shock: . Je ne suis pas toubib, mais pour faire fonctionner la machine il faut de l'énergie! Et tu comptais la trouver où ? Surtout si ton régime alimentaire a déjà sérieusement tappé dans les réserves!
Je suis (ou plutôt j'étais car ça fait 3 ou 4 ans que je n'ai plus joué) coureur d'ultra-trail et dans ce genre d'épreuve tu ne cours jamais l'estomac vide! Je me souviens encore du grand Luca Papi sur les premiers kilomètres qu'on à partagé lors d'un UT4M extrêm, en train de s'envoyez un sandwich jambon cru/fromage dans l'ascension du premier sommet :lol: Et il est arrivé 3ème au scratch de nombreuses heures avant moi :mrgreen:
Donc là tu as cumulé grave entre la reprise et l'absence de carburant!
Juste pour te donner une idée, quand j'ai repris après un arrêt de 4 mois (blessure au genou) le médecin du sport (un gar qui était spécialisé en traumatologie de l'athlétisme) m'a dit: 15 mn, pas plus, en alternant marche et course à petite vitesse. Pour un ultra-traileur c'était terrible à accepter, l'impression de ne pas avoir courru du tout!
Alors l'avis d'un non professionnel de la santé mais d'un vieux lascard de l'ultra: nourri toi (hydrate toi aussi sur ces sorties, il fait chaud) et redémarre petit, tout petit, pour réveiller la machine en douceur et ça reviendra!

Messagepar primal_dude » sa fiche K
» 23 Mai 2020, 12:18

samontetro a écrit:Courir après 19h de jeûne :shock: . Je ne suis pas toubib, mais pour faire fonctionner la machine il faut de l'énergie! Et tu comptais la trouver où ? Surtout si ton régime alimentaire a déjà sérieusement tappé dans les réserves!
Je suis (ou plutôt j'étais car ça fait 3 ou 4 ans que je n'ai plus joué) coureur d'ultra-trail et dans ce genre d'épreuve tu ne cours jamais l'estomac vide! Je me souviens encore du grand Luca Papi sur les premiers kilomètres qu'on à partagé lors d'un UT4M extrêm, en train de s'envoyez un sandwich jambon cru/fromage dans l'ascension du premier sommet :lol: Et il est arrivé 3ème au scratch de nombreuses heures avant moi :mrgreen:
Donc là tu as cumulé grave entre la reprise et l'absence de carburant!
Juste pour te donner une idée, quand j'ai repris après un arrêt de 4 mois (blessure au genou) le médecin du sport (un gar qui était spécialisé en traumatologie de l'athlétisme) m'a dit: 15 mn, pas plus, en alternant marche et course à petite vitesse. Pour un ultra-traileur c'était terrible à accepter, l'impression de ne pas avoir couru du tout!
Alors l'avis d'un non professionnel de la santé mais d'un vieux lascar de l'ultra: nourri toi (hydrate toi aussi sur ces sorties, il fait chaud) et redémarre petit, tout petit, pour réveiller la machine en douceur et ça reviendra!

hello :) je jeûne depuis plusieurs mois désormais (18h à 24h de jeûne quotidien) et je suis vegetarien, je (pense) que mon corps s'est habitué car ma faim a beaucoup baissé. de plus, moi c'est 1h de run max pas d'ultra :P ..mon objectif serait (pour le plaisir) de finir des 10 avec (conscient que j'ai 46 ans) un temps mieux que 1h.. aargghhh

Messagepar huralp » sa fiche K
» 23 Mai 2020, 12:42

Misterludo69 a écrit:hello :) je jeûne depuis plusieurs mois désormais (18h à 24h de jeûne quotidien) et je suis vegetarien, je (pense) que mon corps s'est habitué car ma faim a beaucoup baissé. de plus, moi c'est 1h de run max pas d'ultra :P ..mon objectif serait (pour le plaisir) de finir des 10 avec (conscient que j'ai 46 ans) un temps mieux que 1h.. aargghhh


Moi je suis ok avec samontetro, la sensation de faim et l'énergie nécessaire pour courir sont 2 choses différentes, ton objectif sur 10km est de combien ?
Dernière édition par huralp le 23 Mai 2020, 14:21, édité 1 fois au total.

Messagepar samontetro » sa fiche K
» 23 Mai 2020, 12:59

Misterludo69 a écrit:
samontetro a écrit:Courir après 19h de jeûne :shock: . Je ne suis pas toubib, mais pour faire fonctionner la machine il faut de l'énergie! Et tu comptais la trouver où ? Surtout si ton régime alimentaire a déjà sérieusement tappé dans les réserves!
Je suis (ou plutôt j'étais car ça fait 3 ou 4 ans que je n'ai plus joué) coureur d'ultra-trail et dans ce genre d'épreuve tu ne cours jamais l'estomac vide! Je me souviens encore du grand Luca Papi sur les premiers kilomètres qu'on à partagé lors d'un UT4M extrêm, en train de s'envoyez un sandwich jambon cru/fromage dans l'ascension du premier sommet :lol: Et il est arrivé 3ème au scratch de nombreuses heures avant moi :mrgreen:
Donc là tu as cumulé grave entre la reprise et l'absence de carburant!
Juste pour te donner une idée, quand j'ai repris après un arrêt de 4 mois (blessure au genou) le médecin du sport (un gar qui était spécialisé en traumatologie de l'athlétisme) m'a dit: 15 mn, pas plus, en alternant marche et course à petite vitesse. Pour un ultra-traileur c'était terrible à accepter, l'impression de ne pas avoir couru du tout!
Alors l'avis d'un non professionnel de la santé mais d'un vieux lascar de l'ultra: nourri toi (hydrate toi aussi sur ces sorties, il fait chaud) et redémarre petit, tout petit, pour réveiller la machine en douceur et ça reviendra!

hello :) je jeûne depuis plusieurs mois désormais (18h à 24h de jeûne quotidien) et je suis vegetarien, je (pense) que mon corps s'est habitué car ma faim a beaucoup baissé. de plus, moi c'est 1h de run max pas d'ultra :P ..mon objectif serait (pour le plaisir) de finir des 10 avec (conscient que j'ai 46 ans) un temps mieux que 1h.. aargghhh


J'en ai 12 de plus que toi... mais je pense que la recette n'est pas très différente au bout de quelques dizaines de minutes de course en reprise d'entrainement. Il va falloir fournir de l'énergie (et de l'eau) à la machine. On n'a plus l'âge (je ne l'ai d'ailleurs jamais eu) d'avaler un 10km en une grosse trentaine de mn. Donc faut gérer. Ce que tu risques dans ces situations, je ne connais pas ton gabarit, c'est même de tapper dans les muscles... Un rapide rappel des 3 filières ici par exemple https://www.conseils-courseapied.com/entrainement/physiologie-de-l-effort-en-course-a-pied/le-carburant-musculaire.html où tu peux essayer de te situer quand tu pars déjà avec un déficit après 19h de jeûne (faible efficacité de la filière lipidique par exemple). Ta stratégie peut être efficace pour un affûtage (provoquer la surconpensation en créant une situation de manque) mais pas pour une reprise.

Messagepar primal_dude » sa fiche K
» 23 Mai 2020, 16:00

huralp a écrit:
Misterludo69 a écrit:hello :) je jeûne depuis plusieurs mois désormais (18h à 24h de jeûne quotidien) et je suis vegetarien, je (pense) que mon corps s'est habitué car ma faim a beaucoup baissé. de plus, moi c'est 1h de run max pas d'ultra :P ..mon objectif serait (pour le plaisir) de finir des 10 avec (conscient que j'ai 46 ans) un temps mieux que 1h.. aargghhh


Moi je suis ok avec samontetro, la sensation de faim et l'énergie nécessaire pour courir sont 2 choses différentes, ton objectif sur 10km est de combien ?


bah 50mn je serai content :)
donc est ce que courir 2-3x 1h / par semaine ...et pas à jeun me ferait progresser? merci beaucoup

Messagepar chantrail » sa fiche K
» 23 Mai 2020, 18:06

Bah pour un 10kms, c'est pas compliqué : soit tu veux taper du chrono, tu fais monter le cardio et donc c'est mieux d'avoir grignoter un truc 1h30 avant.....soit tu veux faire 10kms en endurance et là, si t'as l'habitude de jeûner, tu peux même le faire après 48h de jeûne (sauf si trop de dénivelé).
A mon humble avis, le problème dans ton registre alimentaire c'est pas le jeûne, c'est l'abscence de produits animaux !!

Messagepar samontetro » sa fiche K
» 23 Mai 2020, 18:23

C'est sûr que pour progresser 3 séances par semaine est un minimum syndical :mrgreen:
J'avais suivi un plan "ultra trail" il y a quelques années qui m'avait surpris par la faible durée des séances par rapport à ce que j'avais l'habitude de faire. Je n'ai jamais si peu courru... et autant performé!
Si tu fais 3 séances et que tu es en reprise privilégie la qualité au volume en alternant des petits fractio, un peu de seuil et un footing. Les séances typiques que j'avais:
Fractio: 15mn echauffement, une serie de 10x30/30 en cote (soit 10mn d'effort) récup tranquille, une série de 10x30:30 au plat puis retour au calme en trottinant! Torché en 45mn la séance!
Seuil: 15mn echauffement, 10mn à allure marathon puis 10mn à allure semi-marathon (si tu en fais trop les 10 premières mn tu le sais vite au moment de relancer) et récup tranquille. Pareil, torché en 45mn pour une prépa... ultra-trail!
Footing: sortie lente1h à 1h30, juste pour faire tourner les jambes.
Comme j'étais orienté trail j'avais en plus quelques séances "tranquille mais relance dans toutes les côtes" sur un petit parcours ou "tranquille mais toutes les descentes sur un rythme soutenu". Je complétais avec une sortie longue en rando-course le week-end (3 à 6h en montagne) puisque je visais des courses de 20 à 35h!
Juste pour te dire 3 séances c'est bien mais gaffe au volume qui réveille les blessures....et la qualité ça paye!
NB: l'auteur du plan était Bertrand Cochard, un kikoureur bien sûr! Et il m'a ammené sur un podium (scratch) pour la première fois de ma vie à... 50 ans! Magic Bertrand! 8)

Messagepar primal_dude » sa fiche K
» 23 Mai 2020, 19:48

chantrail a écrit:Bah pour un 10kms, c'est pas compliqué : soit tu veux taper du chrono, tu fais monter le cardio et donc c'est mieux d'avoir grignoter un truc 1h30 avant.....soit tu veux faire 10kms en endurance et là, si t'as l'habitude de jeûner, tu peux même le faire après 48h de jeûne (sauf si trop de dénivelé).
A mon humble avis, le problème dans ton registre alimentaire c'est pas le jeûne, c'est l'absence de produits animaux !!


NNnnann :P ne glissons pas dans ces débats végé/anti végé :lol: :lol:

Messagepar grostoto28 » sa fiche K
» 23 Mai 2020, 20:05

vouloir taper un chrono sans avoir de carburant relève de l'utopie.

jeuné, pourquoi pas, mais ne courre pas à cette vitesse la: va beaucoup plus doucement, la ou tu es en filière lipidique.

garde les sceances difficile ou plus rapide pour quand tu ne jeunes pas.

je n'ai jamais fais de sceance de 4 à 6h à l'entrainement, pourtant je fais des ultras (évidement, à la cool
.. je ne gagnerai jamais rien sinon ètre content d passer l'arrivé, d'avoir vu des paysages et des copains).

Messagepar samontetro » sa fiche K
» 23 Mai 2020, 20:59

grostoto28 a écrit:vouloir taper un chrono sans avoir de carburant relève de l'utopie.

jeuné, pourquoi pas, mais ne courre pas à cette vitesse la: va beaucoup plus doucement, la ou tu es en filière lipidique.

garde les sceances difficile ou plus rapide pour quand tu ne jeunes pas.

je n'ai jamais fais de sceance de 4 à 6h à l'entrainement, pourtant je fais des ultras (évidement, à la cool
.. je ne gagnerai jamais rien sinon ètre content d passer l'arrivé, d'avoir vu des paysages et des copains).


Les séances de 4 à 6h, voir plus, c'est mon trip! Dessiner sur la carte IGN un parcours qui relie plusieurs cols, sommets ou "spots" (comme une vire panoramique, les zones à bouquetin...), calculer les points d'eau, le matos qui garantit l'autonomie et puis partir (ou finir) à la frontale, j'adore! Juste moi, la montagne et le sentier....a gérer des moments intenses comme des moments de "pas bien du tout" (le dernier, hier avec les 10 derniers km en marchant après une grosse déshydratation suite à ce premier coup de chaud post-confinement). Et puis il y a de temps en temps ces rencontres improbables avec un autre coureur, quelques kms ensembles... on ne se reverra peut être jamais mais qu'importe....

Je n'ai jamais suivi un plan (à 50 ans c'était d'ailleurs la première fois) pour gagner quoi que ce soit. C'était juste, comme le sujet lancé par Misterludo69 l'annonce, pour essayer de progresser. Le plus grand bonheur n'est pas les quelques secondes sur le podium, ce sont tout ces moments où tu sens que le corps répond, ces passages où tu marchais l'année précédente et que tu cours cette fois-ci, cette sensation que tu peux aller encore plus vite "si tu en as envie". Mais ce jour là j'ai aussi trouvé mes nouvelles limites en essayant d'aller chercher le second, quand il te mets 6'30 en moins de 2km :lol: !. J'ai essayé...Mais j'ai vraiment adoré cette sensation!

Retour vers [CàP] Course à pied, trail, marathon, route

Accueil - Haut de page - Version grand écran