HYPERTHYROIDIE

Discussions sur des sujets "sérieux" en rapport avec la course à pied.
Entrainement, physiologie, nutrition, blessures, gestion de course, ...

Messagepar KiRiCoU » sa fiche K
» 03 Oct 2019, 15:48

Bonjour les sportifs,

depuis le mois de juin on m'a détecté des nodules sur la thyroïde, j'ai passé tout l'été sans faire les examens qu'il fallait en continuant de m'entraîner, je galérais de plus en plus lors de mes sorties jusqu'à il y a un mois.

Alors que je devais participer à un trail de 36 kms (2200 D+), juste avant, je me suis décidé a faire LA FAMEUSE prise de sang demandée par mon médecin et boum, tous les chiffres sont X2 x3 plus haut que les maxis conseillers.

J'ai vu un endocrinologue en urgence, voici son protocole :

2 MOIS de THYROZOL 20 mg pour bloquer la thyroïde puis le très controversé du LEVOTHYROX pendant 18 à 24 mois pour une possible réémission.
Si rechute = chirurgie, on enlève la partie nuisible, mais j'en suis pas encore là.

Quels sont vos conseils à ce sujet, surtout pour la reprise lors des débuts de prise d'hormones, dois-attendre un peu, puis-je commencer immédiatement, à quel rythme, ... j'ai perdu par mal de masse musculaire en 3 semaines... et très certainement de l'aérobie...

Voilà, je suis preneur pour toutes vos infos sur le sujet de l'hyperthiroïdie (qui touche 7 femmes pour 1 homme).

Messagepar Walden » sa fiche K
» 03 Oct 2019, 16:29

Tu trouveras des explications précises sur le forum de l'association "Vivre sans thyroïde" :
https://www.forum-thyroide.net
Je vis et cours depuis dix ans avec une demi-thyroïde suite à une opération. Le plus gênant est d'avoir à prendre chaque matin un comprimé de levothyrox pour compenser, sinon ça ne me pose aucun problème.

Messagepar VacaLoca » sa fiche K
» 03 Oct 2019, 18:01

Salut,

pour être "stabilisé" -thyroïde dans la fourchette, en attente du bon seuil pour gober les hormones-depuis un mois ou deux et fort des conseils de mon endocrino, fais gaffe à pas trop faire d'effort physique en hyper. ça appelle et stimule encore plus la sécrétion d'hormone.
>> Capacité physique amoindri / essouflement / pas de résistance / et surtout risque d'aggravation cardiaque..

Quand ta thyroïde sera dans la fourchette "normale", tu pourras taper dedans.
Et, avec levothyrox, je ne vois pas trop le problème. Tant que tes hormones sont stabilisées, de manière naturelle ou artificielle, je dirais qu'il n'y a pas de problème.

Par contre, mon gros conseil sera qu'une fois ton traitement terminé (18 mois si tu réagis bien), surtout va bien au tout dernier rendez-vous même si tout roule. ça t'évitera, comme ce fut le cas pour moi les deux dernières fois, d'attendre de devenir cinglé et de perdre 10kg pour daigner envisager une possible récidive ... :mrgreen:

En gros, après tout le chantier de réhabilitation > prise de sang de contrôle tous les mois ou les deux mois je crois.

Messagepar ad599 » sa fiche K
» 03 Oct 2019, 18:55

D'un point de vue médical et pour être passé en stage dans le service d'endocrinologie cet été, tu as deux méthodes médicamenteuses pour traiter l'hyperthyroïdie:
- Te mettre en hypothyroïdie avec un anti thyroïdien de synthèse et de substituer en Lévothyrox comme n'importe quelle personne en hypo thyroïdie. Ca c'est la version old school.
- Te mettre en euthyroïdie avec une dose plus modérée d'ATS c'est ce qui à le vent en poupe.

Le principal effet indésirable, non systématique des ATS est de dégommer des globules blancs, c'est pourquoi tu dois faire une prise de sang régulière les premiers mois. A la moindre fièvre, faire contrôler la prise de sang et appeler l'endocrinologue avec les résultats. A pondérer : c'est un effet indésirable rare !!

Dans tous les cas l'hyperthyroïdie est à ne pas laisser trainer car elle peut entraîner un retentissement cardiaque (tachycardie, passage en fibrillation atriale), une amyotrophie, et plein d'autres trucs.

Pour carricaturer, je dis souvent que le mec en hyper thyroïdie c'est Sarkozy, et le mec en hypothyroïdie c'est Hollande. :lol:

Messagepar philtraverses » sa fiche K
» 03 Oct 2019, 19:44

HS

Ben moi je suis en hypothyroidie depuis peu, d'abord légère puis s'aggravant, rapport aux sorties dans les vosges que je faisais 4 ans après tchernobyl, donc je n'ai rien dire sur l'hyperthyroidie. Fatigue compensée par grande nervosité.
Maintenant je peux créer un sujet ou me greffer sur de vieilles discussions

Messagepar KiRiCoU » sa fiche K
» 03 Oct 2019, 19:45

Merci les KICOUS d'avoir :

1/répondu à mes questionnements.
2/ m'avoir rassuré sur le sujet.
3/ avoir donner de précieux conseils à ceux qui, à l'avenir, risquent de rencontrer ce problème et feront dès que possible (contrairement à moi) "ARRETER IMMEDIATEMENT MAIS HEUREUSEMENT TEMPORAIREMENT" le sport afin d'éviter des conséquences + grave, pour une prise en charge rapide avec un spécialiste (endocrinologue) et donc une reprise du sport plus rapide.

Je vais continuer à suivre mon sujet avec intérêt ....

PS : ET POUR LA REPRISE PHYSIQUE, DES CONSEILS POUR RETROUVER MA FORME D'IL Y A UN MOIS ? :) :D :lol:

Messagepar KiRiCoU » sa fiche K
» 03 Oct 2019, 19:47

Tchernobyl quel désastre !!!

Il parait que le nuage radioactif s'est arrêté aux frontières Françaises, foutaises !!!!

Messagepar franck de Brignais » sa fiche K
» 04 Oct 2019, 08:23

KiRiCoU a écrit:
PS : ET POUR LA REPRISE PHYSIQUE, DES CONSEILS POUR RETROUVER MA FORME D'IL Y A UN MOIS ? :) :D :lol:


J'y suis passé il y a quelques années, très exactement ton cas : 1 énorme nodule sur la thyroide (6 cm le lascar !! :shock: ), quelques années sous Levothyrox (on opérait pas comme ça à l'époque !!), et j'ai fini par passer sur le billard, le truc devenait trop gros.
Ils ont pu conserver une 1/2 thyroïde. Aujourd'hui je vis très bien, sans traitement pour le bazar.

Prends effectivement le temps de traiter le problème, ne t'inquiète pas pour la reprise, le corps n'oublie pas... les 1ères semaines seront compliquées et puis tu reviendras encore plus fort qu'avant !!
Bon courage pour les prochains mois ! :D

Messagepar KiRiCoU » sa fiche K
» 04 Oct 2019, 19:12

franck de Brignais a écrit:
KiRiCoU a écrit:
PS : ET POUR LA REPRISE PHYSIQUE, DES CONSEILS POUR RETROUVER MA FORME D'IL Y A UN MOIS ? :) :D :lol:


J'y suis passé il y a quelques années, très exactement ton cas : 1 énorme nodule sur la thyroide (6 cm le lascar !! :shock: ), quelques années sous Levothyrox (on opérait pas comme ça à l'époque !!), et j'ai fini par passer sur le billard, le truc devenait trop gros.
Ils ont pu conserver une 1/2 thyroïde. Aujourd'hui je vis très bien, sans traitement pour le bazar.

Prends effectivement le temps de traiter le problème, ne t'inquiète pas pour la reprise, le corps n'oublie pas... les 1ères semaines seront compliquées et puis tu reviendras encore plus fort qu'avant !!
Bon courage pour les prochains mois ! :D



Merci Franck, ton expérience et témoignage me remontent le moral :D :D :D

Messagepar VacaLoca » sa fiche K
» 04 Oct 2019, 23:18

franck de Brignais a écrit:Ils ont pu conserver une 1/2 thyroïde. Aujourd'hui je vis très bien, sans traitement pour le bazar.


Ah ouais ? Ta 1/2 thyroïde suffit à faire tourner la bête ? Aucun traitement ?

Retour vers [CàP] Course à pied, trail, marathon, route

Accueil - Haut de page - Version grand écran