Inf'Objectif à venir

Discussions sur des sujets "sérieux" en rapport avec la course à pied.
Entrainement, physiologie, nutrition, blessures, gestion de course, ...

Messagepar VacaLoca » sa fiche K
» 05 Sep 2019, 08:02

Salut Bonjour,

voici 4 mois que j'ai repris la C.A.P / p'tit Trail, sachant qu'avant je ne courais pas plus de 15km et que quelques mois, sans suivi. En somme, depuis 2014 je cours presque chaque année 2-3 mois, en crescendo, sans trame ni plan et que forcément, ça décourage car ça tire trop sur la couenne.

Bref, cette année j'ai repris sérieusement et m'appuie sur un Pg d'entraînement (Endomondo).
3-4 fois par semaine qui inclue de temps en temps, fractionnés standard, et course VO2 (?) de 12km à fond pour réviser mon plan. Distance hebdo de 25-35 km. Rythme "tranquille" 5min42/km
Je lui avais posé pour objectif 32 km fin septembre, ce qui correspond à une course réelle que j'aimerais faire. Bon, outre le fait qu'au regard de mes dispos il m'a calé cet objectif au 10 octobre, je constate assez surpris qu'avant cette date-objectif, il ne propose aucune course de 20 voire 30 km.

De mon côté, et pour récupérer des sessions de la semaine que je ne peux parfois pas honorer, cela fait trois fois que je fais un 20km, dans diverses conditions de dénivelé (ça reste du bord de mer) et de rythme (j'ai intégré un fractionné au début, la dernière fois).

Bref bis, questions :

- pensez-vous qu'une course de 32km fin du mois (j'avais déjà fait la 15 il y a 5 ans donc connaît un peu le terrain) est à ma portée ?
- Comment aborder cette course à partir de maintenant ? Modification de mon entraînement ... ?

Pour info, je viens d'acquérir une Forerunner 645 d'occaz' et tente, en vain (Tapiriik / syncmy...), de transférer mon historique Endomondo vers GArmin contact. L'idée étant d'être "repris en main" par un plan Garmin, s'il y en a.

Merci d'avance pour vos lumières !

Fanch

Messagepar htan » sa fiche K
» 05 Sep 2019, 11:10

12 kms à fond à l'entrainement ? Euh ... :shock:

Après, pour la distance courue à l'entrainement, on parle souvent pour les semis par ex de courir 2/3 de la distance. Donc pour toi, 21 kms. Donc ça serait à faire de temps en temps, mais pas forcément + de kms en une seule fois.

Messagepar Colargol73 » sa fiche K
» 05 Sep 2019, 13:23

Tu n'aurais pas la possibilité d'être "repris en main" par un être humain ou un club, plutôt que par une bécane dans laquelle tu rentres des paramètres et qui va te sortir des programmes plus qu'approximatifs ? Mon modeste Garmin 235 me sert à mesurer et vérifier certains paramètres de mes entraînements, mais je ne confierai pas mes entraînements à un programme informatique.

Messagepar VacaLoca » sa fiche K
» 05 Sep 2019, 13:34

Salut et merci Colargo et htan,

pour les 12 km je me suis trompé, pardon, euh, ce sont plutôt 12 min :mrgreen:

Concernant l'éventuelle "reprise en main" par de l'humain, je ne compte pas m'y précipité dans le peu de temps qu'il me reste à consacrer à cet entraînement.

Je voulais déjà avoir le ressenti d'autres être humains, ici présents. Et, j'ai récemment rencontré et couru avec un trailleux qui fait des ultras. Je compte le revoir, je lui demanderai forcément son avis. Quand je lui en ai parlé il m'a dit " si tu cours deux heures à peu près tranquille, y'a pas de raison que tu ne termines pas un 32km". Sous entendu, et on était d'accord là-dessus : "ne pas partir trop vite".

Pour ce qui est de l'ordinateur, de la bécane et du plan d'entraînement qui y est calculé et recalculé, ça m'aura dans un premier temps permis d'aborder un réel plan. Et non, comme je le faisais par le passé et à tort jusqu'à l'épuisement physique et moral, de vouloir, session après session, courir plus loin et rapidement. :idea:

Voilà voilà ! Merci déjà pour vos conseils. Je note l'histoire des 2/3 de l'objectif "maîtrisés" avant le jour j. Et, si je comprends bien, ça ne me sert donc pas, voire me désert d'aller courir 30 km avant la date de la course > 24 j.

Fanch

Messagepar Colargol73 » sa fiche K
» 05 Sep 2019, 14:23

Electronique mise à part, je confirme qu'on n'a pas besoin de courir un marathon à l'entrainement pour courir un marathon en compétition. J’entraîne actuellement ma fille pour un trail de 21 km en octobre, on ne dépasse pas les 13 à 14 kms ou 1h30 à l'entrainement en endurance mais on fait de la qualité (fractionné, travail en côte, renforcement) pour monter sa VMA. Elle est vachement inquiète vis à vis de la distance, mais je sais que ça passera sans problème.

Messagepar ludo_arclz » sa fiche K
» 05 Sep 2019, 18:17

Salut VacaLoca,
difficile de te conseiller comme ça derrière un ordinateur (ou devant), mais si tu as déjà fais des 15km, et un minimum de sorties sérieuses, ça devrait passer sans problème (Encore plus si tu inclues des randonnées au programme).
Après je connais bien cette appréhension, qui m'a fait me questionner comme toi l'an dernier.
Je me demandais si il ne valait pas mieux tester seul avant etc.. Et finalement ça c'est très très bien passé, pourtant je n'avais jamais dépassé le 10km route. Et puis...rien ne vaut les grandes premières entourées de coureurs autour dont certains feront aussi leur première !

Messagepar VacaLoca » sa fiche K
» 06 Sep 2019, 07:59

Merci pour vos deux derniers témoignages, qui ont fini de me rassurer.

Effectivement, une première au sein d'une dynamique de course solidaire, ça ne peut être que stimulant.
Le plus dur, dans ce que j'imagine est de ne pas partir trop vite. Et pour ça, l'électronique me permettra une certaine retenue.

Je ne pense pas que les programmes "vendus" par des applications de courses à pied et élaborés en collaboration avec des athlètes soient trop farfelus. Et, pour se coller à un entraînement, tout seul, ça m'aura servi. A courir moins longtemps mais plus souvent. A intégrer des fractionnés.

Mais "ils" ne me proposent pas de courses au-delà de 13km pour un objectif de 33. Bizarre.
Bref, j'y ai intégré du 20. Et je vais retourner courir avec la personne expérimentée que j'ai rencontré.

Merci encore !

Fanch

Messagepar VacaLoca » sa fiche K
» 12 Sep 2019, 15:50

VacaLoca a écrit:Mais "ils" ne me proposent pas de courses au-delà de 13km pour un objectif de 33. Bizarre.
Bref, j'y ai intégré du 20. Et je vais retourner courir avec la personne expérimentée que j'ai rencontré.

Merci encore !

Fanch


Rectification, il semblerait que les dernières semaines du programme se soient modifiées.
Il y a maintenant du 25km...

A ce propos, je cherche quelques conseils pour préparer au mieux ma course de fin septembre de 32km. EN l'occurence, la finir sans me blesser autant que possible.

J'ai couru 26km dimanche dernier. Une première pour moi. En ce moment, ça tombe très mal, j'ai un agenda professionnel surchargé et ne trouve que très rarement du temps dans la semaine pour sortir.
J'ai fait un peu de gainage et renforcement musculaire ces deux derniers jours.
Aujourd'hui pas de sortie possible. Peut-être samedi (je travaille ). Le Dimanche et lundi, oui.

Donc, s'il y a quelques personnes inspirées pour voir comment peut se composer un programme minimum de préparation jusqu'au 29 septembre, pour aller au bout des 32km.
Je suis tout rétine dégagée !

Merci d'avance pour vos lumières,

Fanch

Messagepar centori » sa fiche K
» 12 Sep 2019, 16:18

si tu fais 26km à l'entrainement, le 30km en compet ce sera finger in the noose

et coté stratégie, je te conseille la mienne: partir cool, continuer tranquille et terminer pépère !

ça marche pas mal.
et pour traduire: je me mets à une vitesse avec pour objectif de la tenir sur l'intégralité de la distance (sauf en cote évidement)
avantage pas de sensation d'écroulement et tu doubles toute la course.

Messagepar VacaLoca » sa fiche K
» 12 Sep 2019, 16:48

Héhé, salut Centori !

J'aime bien ton style !

centori a écrit:je me mets à une vitesse avec pour objectif de la tenir sur l'intégralité de la distance (sauf en cote évidement > Et dans les descentes, à fond !)
avantage pas de sensation d'écroulement et tu doubles toute la course.

Tu doubles ta course ?

Les 26km, je ne les ai fait qu'une fois, mais ça s'est bien passé, sauf douleur sciatique qui remonte sur les 2-3 derniers kilomètres. Douleur qui, en comparant, apparaît de plus en plus tard, au fur et à mesure que je m'entraine, et que les distances s'allongent.

Tout cas merci !
A deux semaines et demi de l'objectif, je pense peut-être refaire une grande sortie (tout est relatif, oui), puis faire du fractionné, quelques petites sorties, de plus en plus tranquille jusqu'à la course.
Et bien gainer le bonhomme, sans oublier le renforcement musculaire.

Messagepar Sylvain IT » sa fiche K
» 13 Sep 2019, 11:20

L'unique truc qui est CERTAIN c'est que chaque cas individuel est spécifique... personnellement je souffre beaucoup le D+ et les courses "nerveuses" : celles où on court beaucoup au début.

Par contre, tu ne parles pas du D+ de ta course, j'imagine donc que c'est une variable peu importante pour toi, ou tu es fort en D+, ou ta course en a moins de 1000, n'est-ce pas?

Le trail quand on n'a pas d'objectif de classement, c'est de la gestion : donc gère bien tes premières 2h00 de course, fais-les sur un petit rythme pour toi...

Messagepar ludo_arclz » sa fiche K
» 13 Sep 2019, 14:17

Même avis que Centori et Sylvain.
Si tu a déjà fait 26 à l'entrainement, 30 en course c'est à l'aise.
D'accord aussi à 100% que ça dépend des gens...Avant de passer a 30 je n'avais fait que du 5-10km route.
et 1 seul 17km (trail de l'arclusaz) 6 mois avant. Finalement en respectant cette "gestion" permanente, j'ai trouvé ça très facile.
A partir du moment ou l'objectif est uniquement de finir sans recherche de performance, j'ai l'impression que la majorité des gens qui courent un minimum (10km quoi) arrivent sans problèmes.

Le seul conseil que je pourrai te donner, c'est de faire attention à ne pas vouloir trop t’entraîner, avec le risque de te mettre trop de pression, et d'y aller déjà cramé !

Messagepar VacaLoca » sa fiche K
» 17 Sep 2019, 08:11

Salut et merci à vous, Sylvain et Ludo,

Sylvain IT a écrit:Par contre, tu ne parles pas du D+ de ta course, j'imagine donc que c'est une variable peu importante pour toi, ou tu es fort en D+, ou ta course en a moins de 1000, n'est-ce pas?.

Effectivement, c'est une course en bord de mer, on passe d'îlots en îlots à marée basse, sur grande marée.
Doit y avoir 120+ et 120-. Rien pour ainsi dire. Après, les 15 km finaux, c'est bien technique au niveau appuis. Notamment les champs de laminaires (algues) sur granit, humm ! Donc rester concentré, donc avoir de la ressource pour la 2ème moitié.


ludo_arclz a écrit:A partir du moment ou l'objectif est uniquement de finir sans recherche de performance, j'ai l'impression que la majorité des gens qui courent un minimum (10km quoi) arrivent sans problèmes.
Le seul conseil que je pourrai te donner, c'est de faire attention à ne pas vouloir trop t’entraîner, avec le risque de te mettre trop de pression, et d'y aller déjà cramé !


Oui, le principal objectif sera de la finir. Ce que je ferai sauf malencontreux évènement.
Après, je me rappelle quand j'ai fait le 15 km y'a quelques années (seule et unique course compèt'pour moi) que, voyant que ça allait très bien, je me suis pris au jeu et ai couru crescendo jusqu'à la fin.
Un peu trop forcé, mais p'tit résultat inattendu héhé !

Là, je vais tout faire pour commencer à un rythme tranquille sur les 2/3 de la course, et après, je verrai où j'en suis...

Et Ludo, merci du sage conseil concernant le surmenage car, avec celui du boulot en ce moment je me suis rendu compte qu'en y additionnant trop de sorties j'étais constamment fatigué, énervé, vidé.
Donc oui, tranquillou - p'tites sorties alternant fractionné + gainage + renforcement - jusqu'à la course et on verra bien...

Merci encore !

VacaLoca

Retour vers [CàP] Course à pied, trail, marathon, route

Accueil - Haut de page - Version grand écran