Syndrome de l'essuie-glace suite Saintélyon

Discussions sur des sujets "sérieux" en rapport avec la course à pied.
Entrainement, physiologie, nutrition, blessures, gestion de course, ...

Messagepar yann57 » sa fiche K
» 21 Déc 2018, 13:24

Pour info, j'ai galéré pendant 3 ans avec ce p....n de TFL, pas moyen de terminer une course normalement. J'ai tout essayé et quand je dis tout c'est tout, mais rien à faire. La chose qui m'a sauvé c'est l'opération, si j'avais su je l'aurais fait directement. Fini du jour au lendemain, plus jamais été embêté. L'opération dure 20 min, consiste à faire une petite incision de la bandelette au niveau de l'inflammation, reprise de la càp 6 semaines après, vélo 15 jours.

Messagepar novass396 » sa fiche K
» 21 Déc 2018, 22:18

tu peux en parler un peu plus?Le toubib qui t’as operé,ce qui t’as amené a te decidé,comment tu as ete conseillé etc...

Messagepar yann57 » sa fiche K
» 22 Déc 2018, 15:03

Comme je l'ai dit précédemment, je suis passé sur le billard car j'avais essayé toutes les autres solutions sans résultat. Un ami Vosgien, m'avait dit que de nombreux skieurs de fond étaient touchés par le syndrome de l'essuie glace et que beaucoup se faisaient opérer. Je me suis fait opéré à la clinique Louis Pasteur à Nancy par le Dr Wein. J'avais vu un premier toubib dans les Vosges qui ne m'avait pas convaincu et qui m'avait découragé car j'étais trop vieux selon lui (56 ans à l'époque). J'avais encore quelques beaux projets en vue malgré mon age (UTMB, Diagonale des fous, Echappée belle) et sans cette opération cela aurait été impossible. Voilà, j'ai atteint mes objectifs.

Messagepar novass396 » sa fiche K
» 22 Déc 2018, 17:03

merci pour ces precisions,ca peut etre utile a certains

Messagepar JulioK1 » sa fiche K
» 22 Déc 2018, 19:01

Salut.
Merci pour ton retour d'expérience. Bon n'étant, habituellement, pas sujet à ce syndrome (je pense réellement que là c'était que j'avais une prépa complètement à l'ouest et que c'est vraiment toute cette boue qui m'a flingué les genoux), je vais d'abord essayer "naturellement" mais si ça ne passe pas c'est quelque chose que je pourrais envisager. Ça serait pas la première opération.....

Bon j'ai reçu ma genouillère Zamst Rk-1 spéciale "prévention du syndrome de l'essuie-glace" !
C'est Noël avant l'heure ! :D
Est-ce que ça vaudrait le coup de la porter durant la journée... ? J'veux dire, quand je fais rien de spécial ?
(Je crains que ça ne soit pas une bonne idée mais je pose la question au cas où)

Messagepar novass396 » sa fiche K
» 22 Déc 2018, 19:44

non porte là avant de courir,le principe etant de decaler le tendon pendant la course.Il est essentiel de bien la positionner sinon elle ne servira pas . La video sur le site de zamst montre bien comment la positionner

Messagepar JulioK1 » sa fiche K
» 22 Déc 2018, 21:47

Ouai ouai j'ai regardé. Elle est top cette genouillère d'ailleurs, la qualité est top et le maintien est vraiment fort une fois fixée.

Messagepar tournesol » sa fiche K
» 22 Déc 2018, 22:23

Bonjour JulioK1,
concernant les pb de TFL, j'ai connu comme beaucoup ici une période où on sait plus quoi faire: genouillère Zamst , kiné, étirements...
En fait, j'ai réussi à m'en débarrasser grâce à 2 choses: le rouleau et l'ostéo.
Le rouleau: on trouve ça chez Decat, c'est un rouleau dur avec des gros picots. Il faut se rouler dessus sur le coté en cherchant la zone douloureuse (pas forcement au niveau du genou). Mais quand tu la trouves, tu reproduis exactement cette espèce de douleur lancinante qu'on connait tous ici. Et là faut faire des petits va et vient sur cette douleur. Faut bien expirer car ça fait très très mal, mais faut vraiment se rentrer dedans. Chaque jour une séance de 15mn voire 2/jours. Plus les étirements.
J'ai repris la course en faisant 20mn, puis 2 jours après 30mn, et ainsi de suite . J'ai eu quelques petites rechutes et à chaque fois, quelques séances de rouleau. Mais je n'ai jamais eu besoin de m'arrêter de nouveau à cause de ça. Après chaque trail, ou grosse sortie, je me fais une séance de rouleau qui en plus me permet de masser les points de contractures. Mais là aussi, ça fait maaal ...

L'ostéo: faut en trouver un bon. Quand tu l'as trouvé, faut faire du préventif. C'est à dire y aller même si ça tu n'as rien. Je fais ça 2 fois/an. Beaucoup de mutuelles en rembourse 1/an, et donc faut "investir" 50€ de sa poche pour que le gars te remette tout en place.

Enfin dernier truc, je constate sur ton profil que tu pratiques un autre sport en parallèlle, de manière assez intensive. J'ai connu ça aussi, et tant que je n'ai pas arrêté cette autre activité (tennis), j'ai eu tout un tas de pépin physique. J'ai eu beaucoup de mal à l'accepter mais j'ai du arrêter le tennis pour faire du trail et du marathon. Je veux surtout pas te faire la morale, chacun fait ce qu'il veut évidemment. Mais quand tu fais du trail long, et encore plus de l'ultra, faut se dire qu'on n'est plus dans du sport "loisir" qui permet de le pratiquer en 2ème sport.
Bon courage.

Messagepar JulioK1 » sa fiche K
» 23 Déc 2018, 10:38

Salut.
Oui je me suis procuré un rouleau aussi la semaine dernière et je suis scrupuleusement le protocole de cette vidéo : https://youtu.be/E4a2LfG7PmI

Donc massages et étirements tous les jours. J'ai commencé il y a 3 jours parce qu'il disait de ne commencer qu'une fois les douleurs totalement disparues... Bon maintenant je dirais qu'il s'agit plus d'une gène que d'une douleur alors j'me suis lancé.

Messagepar Ewi » sa fiche K
» 23 Déc 2018, 13:49

JulioK1 a écrit:Salut.
Oui je me suis procuré un rouleau aussi la semaine dernière et je suis scrupuleusement le protocole de cette vidéo : https://youtu.be/E4a2LfG7PmI

Donc massages et étirements tous les jours. J'ai commencé il y a 3 jours parce qu'il disait de ne commencer qu'une fois les douleurs totalement disparues... Bon maintenant je dirais qu'il s'agit plus d'une gène que d'une douleur alors j'me suis lancé.



Pour les étirements, il faut faire attention à étirer que le muscle. Ça ne doit jamais tirer au niveau de l’articulation.

Pour les sports annexes, vu que le tfl est dû à des frottements à répétition, je vois aucune raison de les arrêter si ils n’entraînent pas de douleur... au contraire ils participeront au renforcement global... en parallèle, je fais du vélo, de la piscine, de l’escalade, du yoga et des hiit force/cardio/plio sans problème mais surtout sans douleur. Mon kine n’y voit que des avantages et me donne souvent des tips pour faire du renfo « tfl » avec ces autres sports. A voir donc avec un kine en fonction du tfl.

Messagepar tournesol » sa fiche K
» 23 Déc 2018, 19:51

Je partais juste d'une expérience perso pour aider JulioK1. J'arrivais pas à sortir d'une spirale de blessures (pas forcement le TFL) et c'est mon entourage qui m'a ouvert les yeux sur la nécessité de choisir, et sur le fait qu'en menant 2 sports de front, je ne prenais de plaisir ni dans l'un ni dans l'autre car tout le temps blessé ou convalescent.
Chacun fait ce qu'il veut bien sur. Mais gare au surmenage physique.

Messagepar yann57 » sa fiche K
» 24 Déc 2018, 10:31

L'entrainement physique croisé en pratiquant plusieurs sports est le meilleur moyen de ne pas se blesser (c'était le but du triathlon quand ce sport est née). Quand on pratique le càp de manière assidue, on essaie de pratiquer un sport porté comme le vélo ou la natation en complément et pas du foot ou du tennis qui ont déjà la réputation d'être hyper traumatisants. Ce n'est pas le fait de pratiquer plusieurs sports qui est mauvais, mais bien la charge totale qu'on s'enfile chaque semaine...et pas assez de récupération.

Messagepar Fullspeed » sa fiche K
» 26 Déc 2018, 00:09

Salut
Pour ma part je me suis débarrassé d une tfl avec des semelles + des étirements au rouleau + bcp de gainage pour corriger un déséquilibre des hanches.
C est à mon avis ce dernier point le plus important car a l origine, pour mon cas, de la tfl.

Messagepar Ewi » sa fiche K
» 06 Jan 2019, 23:03

Finalement, ce traitement à base de beaucoup de sortie (6 par semaine) imposé par mon kiné porte ses fruit. Tfl déclaré en novembre, et cette semaine se clôture avec 82km au compteur et surtout 2400 D+ échelonnés sur 6 sorties. A titre de comparaison, ma première semaine après le premier rdv kiné était de 20km et 0D+ échelonnés aussi sur 6 sorties.

Donc en résumé ce qui m’a fait faire :
- transition vers minimaliste / mediopied
-5 a 6 sorties par semaine sans aucune douleur mais en cherchant à augmenter progressivement les km
-0 d+/d-
- rouleau le plus possible
- squats sur une jambe + pas chassé avec élastique + fentes
- gamme et travail de foulée
- de la patience

Messagepar JulioK1 » sa fiche K
» 07 Jan 2019, 15:36

Ma kiné, vue ce matin même, m'a conseillé de reprendre avec des sorties très light et surtout arrêter dès que la douleur apparaît.
Elle pense cependant que la douleur va réapparaître très vite au début parce que mon tendon est encore très raide et enflé.

Elle m'a prévu 5 séances d'ultrasons et si pas de résultats probants à la fin je pars pour des séances d'ondes de choc.

En attendant je le masse régulièrement et je fais des séances de squat, déjà dans mon programme d'entrainement musculaire de routine depuis des années.

Je recommence à courir dès demain. Du moins j'essaye...

Messagepar bibuuu » sa fiche K
» 08 Jan 2019, 11:32

Fullspeed a écrit:Salut
Pour ma part je me suis débarrassé d une tfl avec des semelles + des étirements au rouleau + bcp de gainage pour corriger un déséquilibre des hanches.
C est à mon avis ce dernier point le plus important car a l origine, pour mon cas, de la tfl.


Tu pourrais nous donner une idée des exercices de gainage que tu as fait et à quelle fréquence ?

Messagepar JulioK1 » sa fiche K
» 10 Jan 2019, 11:38

Bon sur les conseils de ma kiné j'ai repris un pseudo footing hier de 4.7km très très tranquille, histoire de ne pas laisser le tendon trop se raidir à rien faire mais à ne pas lui tirer trop dessus non plus.
Elle m'a dit qu'il valait mieux le stimuler quand même un minimum sans lui en demander trop alors c'est ce que j'ai fait.

Bon... Je suis mitigé sur le résultat. J'avais peur que ça me reprenne dès les premières foulées violemment, ce qui n'a pas été le cas.
Je dirais que toute la course je suis resté à la limite entre la gêne et la douleur, sans trop bien situer la frontière toujours assez floue. Au début ça tirait parce que c'était froid et raide après plusieurs semaines d'inactivité, puis en chauffant ça a eu l'air d'aller un peu mieux, puis arrivé vers 4km ça a recommencé à me tirer dessus en tendant plus vers la douleur que vers la gêne alors j'ai stoppé tranquillement.

Par contre hier soir et ce matin ça me refait un peu mal. Sans pour autant être insupportable ça fait mal...

Bon à voir. J'ai rdv pour ma 2eme séance d'ultrasons demain soir. J'en aurai 5 comme ça.

Messagepar Ewi » sa fiche K
» 10 Jan 2019, 12:18

JulioK1 a écrit:Bon sur les conseils de ma kiné j'ai repris un pseudo footing hier de 4.7km très très tranquille, histoire de ne pas laisser le tendon trop se raidir à rien faire mais à ne pas lui tirer trop dessus non plus.
Elle m'a dit qu'il valait mieux le stimuler quand même un minimum sans lui en demander trop alors c'est ce que j'ai fait.

Bon... Je suis mitigé sur le résultat. J'avais peur que ça me reprenne dès les premières foulées violemment, ce qui n'a pas été le cas.
Je dirais que toute la course je suis resté à la limite entre la gêne et la douleur, sans trop bien situer la frontière toujours assez floue. Au début ça tirait parce que c'était froid et raide après plusieurs semaines d'inactivité, puis en chauffant ça a eu l'air d'aller un peu mieux, puis arrivé vers 4km ça a recommencé à me tirer dessus en tendant plus vers la douleur que vers la gêne alors j'ai stoppé tranquillement.

Par contre hier soir et ce matin ça me refait un peu mal. Sans pour autant être insupportable ça fait mal...

Bon à voir. J'ai rdv pour ma 2eme séance d'ultrasons demain soir. J'en aurai 5 comme ça.

Vu que le TFl est dû à un frottement répété, ce que tu décris est normal. C’est la foulée répétée qui va déclencher la douleur.

Mon kine me poussait a courir aussi mais toujours sans douleur, ni avant, ni pendant, ni après. Donc si tu as mal à 4km, il faut t’arrêter avant ;)

Messagepar JulioK1 » sa fiche K
» 14 Jan 2019, 09:12

Bon après 3 séances d'ultrasons, des exercices et des étirement bien spécifiques avec la kiné, je dirais que les choses évoluent positivement.

Pour l'instant je suis resté sur des micro footings de 4.5km/5km sur du 5:15min/km et les après-sorties sont bien meilleures et les récup de moins en moins douloureuses. Le tendon est de moins en moins douloureux et raide, même si ça reste gênant.

Efforts à poursuivre :wink:

Messagepar AdrianoP » sa fiche K
» 22 Jan 2019, 13:55

Salut JulioK1, qu'en est-il une semaine plus tard ?

Tu fais tous les jours tes petites sorties ou un jour sur deux ?

Messagepar truklimb » sa fiche K
» 22 Jan 2019, 14:48

Je me greffe à la discussion, ayant également contracté une tendinite au TFL.

Après deux mois de repos complet, j'ai repris par un petit footing tranquille, la douleur est tout de suite revenue, donc je me suis résolu à aller voir mon médecin du sport. Lui et mon kiné ont eu la même réaction : "mon pauvre monsieur, le repos n'a jamais soigné les tendinites !".

Le repos réduit l'inflammation mais sans stimuler le tendon, il va plus ou moins rester en l'état. Pour la reprise tranquille, 45 minutes c'était trop. Mon kiné m'a filé le programme de la clinique du coureur (dispo ici : https://lacliniqueducoureur.com/coureur ... actionnes/), et la reprise, c'est plutôt 10 x [1' de marche + 1' de footing] ! Si pas de douleur, on augmente chaque jour la durée de course ; si douleur très limitée, on reste sur le même palier ; si douleur moyenne, on redescend d'un palier. Pour la douleur, pour eux le bon indicateur c'est le lendemain matin : il ne faut plus avoir mal. L'idée est de venir titiller au maximum le tendon pour le renforcer tout en restant dans des efforts bien calibrés pour ne pas faire de rechute.

Et pour compléter, tout ce qui a déjà été dit : rouleau, étirement, renforcement, gainage, etc.

Après 3 semaines, je fais un peu le yoyo entre les paliers, donc les résultats sont pas vraiment miraculeux, mais d'après mon kiné on est sur la bonne voie...

Voiloù, je ne suis pas un expert, je ne fais que répéter les dires de mon médecin et kiné du sport, si ça peut aider quelqu'un.

Bon courage à tous, on va y arriver !

Messagepar Kevin-Pilat » sa fiche K
» 22 Jan 2019, 17:04

Grrr pour ma part, protocole de reprise depuis le 24.12.2018 après 9 semaines de soin ; protocole sur 2 semaines pour arriver à 28min de CAP cumulée (50min de seance entre marche et course) bref ça passe ... Je m'enflamme, je me dis Youpiiiii , du coup je change ma foulée (chose que j'avais deja commencé) en médio-pied, je cour 10kms , 50' c'est trop cool .... et ... bah là je me tape une périostite ou atteinte au soléaires ... :'(
Premier Ultra dans 4 mois avec 40kms cumulé depuis 3 mois ... hum ...
Bref, bonne chance à tous !

Messagepar JulioK1 » sa fiche K
» 23 Jan 2019, 11:53

Bien le bonjour,

AdrianoP a écrit:Salut JulioK1, qu'en est-il une semaine plus tard ?

Tu fais tous les jours tes petites sorties ou un jour sur deux ?


Alors ça va de mieux en mieux.
Je cours grosso modo 5.5 à 6.5km tous les 2 jours et muscu le soir à la maison. J'ai augmenté le rythme j'ai retrouvé mes 4:45min/km. Je vois des améliorations assez flagrantes. J'ai moins mal pendant la course et surtout beaucoup moins mal après, la récup est maintenant quasi indolore.

Je me cantonne à des petites distances encore quelques semaines, j'ai d'ailleurs acheté un masque d'entrainement pour compliquer un peu les sorties sur des petites durées comme ça vu qu'avant je courrais quand même environ 3 à 4 fois plus en distance chaque semaine...

Sur les conseils de ma kiné je vais aussi à la piscine faire des longueurs et j'étire, gaine et masse tous les soirs.

Et pour compléter le post de truklimb, oui en effet, c'est ce que ma kiné m'a dit : il vaut bien mieux continuer à stimuler le tendon sur de très courtes distances mais régulièrement que de le laisser au repos complet car il va se raidir et se durcir rapidement et il sera beaucoup plus dur de reprendre après.

Messagepar AdrianoP » sa fiche K
» 23 Jan 2019, 19:27

D'acc merci pour les news ! Ca donne espoir.

Est-ce que vous pensez qu'on peut profiter d'un TFL pour travailler sa cadence ?

Avec une reprise du style 10 x 1' course/1' marche, est-ce que ça peut être une bonne idée que j'essaye de courir à environ 180 ppm (habituellement je suis plutôt à 165) lors des moments de course ? Ou bien ça ajoute une contrainte supplémentaire inhabituelle pour mon corps et c'est plutôt à éviter (à ce moment) ?

Messagepar JulioK1 » sa fiche K
» 23 Jan 2019, 21:11

Allés j'suis pas un coureur aguerri mais pour ma part mon tfl me fait d'autant moins mal que je cours vite. Déjà j'ai moins d'impacts sur le sol, je piétine moins, et puis je fais moins de pas pour la même distance.

T'as quel âge ?

Messagepar AdrianoP » sa fiche K
» 23 Jan 2019, 21:47

J'ai 25 ans, je cours régulièrement depuis un peu plus de 2 ans.
J'ai surtout joué au foot avant.

Messagepar dopdop » sa fiche K
» 24 Jan 2019, 11:08

ça va mieux ?

Messagepar truklimb » sa fiche K
» 24 Jan 2019, 14:48

AdrianoP a écrit:D'acc merci pour les news ! Ca donne espoir.

Est-ce que vous pensez qu'on peut profiter d'un TFL pour travailler sa cadence ?

Avec une reprise du style 10 x 1' course/1' marche, est-ce que ça peut être une bonne idée que j'essaye de courir à environ 180 ppm (habituellement je suis plutôt à 165) lors des moments de course ? Ou bien ça ajoute une contrainte supplémentaire inhabituelle pour mon corps et c'est plutôt à éviter (à ce moment) ?

Oui, tu peux en profiter pour travailler ta cadence. Mon kiné m'a demandé ma liste de chaussures, et m'a dit de faire toute la rééducation avec les chaussures les plus légères possibles. Du coup je fais toutes mes séances marche/course en minimaliste.

Le but est d'éviter les chocs sur le genou, donc une attaque médio sera bien meilleure qu'une attaque talon.

Messagepar JulioK1 » sa fiche K
» 24 Jan 2019, 15:59

Ben pour moi plus tu cours vite moins t'as mal en fait :mrgreen:
Mais après c'est ptet propre à chacun.
Mais perso là en ce moment en plein soin d'un TFL, sans aucun doute possible et pour mon cas personnel, plus je cours vite moins j'ai mal (ce qui paraît logique de toute façon : moins d'impacts et moins de foulée). Donc pour moi, surtout si tu marches entre chaque, tu peux essayer de transformer ça en une sorte de fractionné sans que ça n'aggrave le TFL si tant est que tu ne partes pas en forçant dessus comme un assommé comme si tu partais des starting blocks pour une record du 100m.


Et compte tenu de ton âge, tu devrais pouvoir monter même à plus de 180ppm je pense.

Messagepar Nikoals » sa fiche K
» 24 Jan 2019, 17:12

TL;DR : Pour la TFL les semelles ça marche, la foulée medio-pied c'est mieux :)

Bonjour,

Pas sûr que l'endroit soit idéal mais je vais partager mon expérience de la TFL.
J'ai souffert de ce syndrome que j'ai d'abords "soigné" ("corrigé" ?) grâce à des semelles faites par un podologue. Ça fonctionnait et aujourd'hui j'aurais peut-être toujours ces semelles si mon podologue n'avait pas déménagé. Seulement voilà, il est parti et lors de ma première consultation avec son remplaçant le courant n'est pas passé. Je ne saurai même plus dire pour quelle raison aujourd'hui, il était sans doute tout aussi capable que l'ancien mais voilà, ça n'est pas passé.

D'autant que c'est à la même époque que j'ai commencé à m'intéresser au minimaliste et surtout à la foulée medio-pied.

Quelle était l'origine de la TFL dans mon cas ? L'utilisation de chaussures avec amorti au talon en jonction avec mes pieds pronateurs. Le coureur avec un amorti au talon a tendance à lancer son pied en avant et atterrir (assez lourdement) sur le talon. Or, quand comme moi on a les pieds pronateurs et qu'on lance sa jambe en avant le pied part vers l'extérieur. La chaîne musculaire/tendineuse qui relie le talon au bas de la fesse est "désaxée" et un tendon du genou frotte contre l'os. La répétition de ce frottement crée l'inflammation. Bobo.

La foulée medio-pied corrige ce problème. Avec une foulée medio-pied le principe est d’atterrir, certes sur l'avant du pied, mais surtout à l'aplomb du corps, plus du tout devant soi. Le pied revient dans l'axe, le tendon est l'os précédemment évoqués ne se frottent plus.
De plus la foulée medio-pied implique souvent de plus petites foulées mais plus fréquentes (les fameux 180 ppm contre 140-150 pour les talonneurs) ce qui réduit d'autant l'impact au sol, on a une foulée plus légère et donc moins traumatisante.

Aujourd'hui je n'ai plus de semelle mais je ne cours pas en minimaliste pour autant. J'utilise des Altra qui ont un drop de zéro mais peuvent difficilement être qualifiées de minimalistes tant leur semelle est épaisse. J'ai essayé plus fin, même minimaliste, mais clairement il est encore trop tôt pour moi, mes pieds ne sont pas encore (le seront-ils un jour ?) assez forts.

Précision importante : le zéro-drop n'est pas indispensable à la foulée medio-pied, on peut même avoir une attaque talon proprioceptive qui revient presque au même. C'est juste qu'avec du zéro-drop sans amorti on a plus le choix, fini les grandes enjambées vers l'avant

Et puis un petit bénéfice collatéral : les chaussures zéro-drop sont généralement plus légère, sans compter le fait de ne plus avoir de semelles orthopédiques. On gagne bien 100 à 150g par pied, sur un marathon (et même plus court) ça compte !

JulioK1 a écrit:Et compte tenu de ton âge, tu devrais pouvoir monter même à plus de 180ppm je pense.

Pour ce que j'en sais, la fréquence 180 ppm est considéré "optimale", c'est à dire que ce n'est pas "plus la fréquence est haute mieux c'est" comme le suggère cette phrase. Après - évidemment - cette fréquence optimale peut varier de + ou - 10 ppm en fonction des individus, notamment les grands gabarits ont plus de mal à avoir une fréquence élevée.

Messagepar AdrianoP » sa fiche K
» 24 Jan 2019, 17:57

Merci pour les réponses ! De manière générale vous préconisez les trois d'augmenter la cadence et d'attaque médio-pied. J'ai une question suite à ça :

-J'ai été dans un magasin spécialisé, j'ai été filmé sur tapis en courant, et le vendeur a fait une analyse de ma foulée. Résultat attaque talon (je m'en doutais vu que dernièrement j'ai fait du très très long sans avoir la prépa nécessaire, que j'ai compensé en talonnant) et foulée pronatrice. Il a également analysé ma posture et a remarqué une forte asymétrie entre mon côté gauche et mon côté droit, du à complications à ma naissance et un accident qui a nécessité une opération de la cheville gauche (TFL au genou gauche).

Il m'a alors conseillé des chaussures avec un bon amorti et qui corrige ma pronation. Il m'a fait une sélection de 5 modèles que j'ai essayé et mon choix s'est porté sur des Hoka One One, le modèle Gaviota, c'est celui qui était le plus confortable pour moi. Le drop est de 5 mm (mais elles font 300 grammes).

Donc ma question c'est est-ce une bonne chose d'avoir des chaussures qui corrige ma foulée pronatrice pour soigner mon TFL ? Et est-ce qu'avec ces chaussures je devrais réussir à avoir une attaque médio-pied ou bien elles sont trop lourdes ?

Merci pour vos partages, c'est très enrichissant.

Messagepar The Reef » sa fiche K
» 24 Jan 2019, 18:09

Plutôt que de prendre des chaussures qui vont essayer de te corriger, pourquoi ne pas faire un bilan de posture chez un podologue et avoir des semelles dans des chaussures "neutres" ?

Messagepar AdrianoP » sa fiche K
» 24 Jan 2019, 19:10

Parce que je suis pas fan des semelles mêmes si c'est plus personnalisé et donc plus adapté à soi-même.

Le désavantage (à moins que je me trompe) c'est qu'elles sont faites pour une seule paire, mais comme beaucoup j'imagine, j'ai plusieurs pairs (sans parle de celle de tous les jours). Mais mercredi prochain je vais voir un médecin du sport qui a un podologue dans son équipe, on verra ce qu'il en pense.

Messagepar yanou » sa fiche K
» 25 Jan 2019, 09:07

J'ai eu 1 souci de TFL sur 1 ultra l'année dernière. En cause des chaussures trop usées avec une tendance en partir en supination. C'était une première pour moi, du coup gros stress. J'ai croisé un kiné qui pratique l'acupuncture et la kiné énergétique. En 1 mois, j'ai pu reprendre quasi normalement, 3 mois après plus de douleur. Chance? traitement efficace? "petite" tendinite?

Messagepar JulioK1 » sa fiche K
» 18 Fév 2019, 14:46

Salut à tous.

Bon nous sommes presque 3 mois après la course et 2 mois après la première séance de kiné, et ça y est je recommence les sorties à 2 chiffres de kilométrage.

Vendredi j'ai fait une sortie de 10km tout rond, et mon fascia lata se calme tranquillement. Il y a 1 mois je terminais des sorties de 6km avec la douleur et il était vraiment temps de rentrer, là je fais 10km à 5:15 min/km de moyenne, et je le sens un tout petit peu en arrivant. Je pourrais continuer encore quelques km avant d'être clairement dérangé je pense.

Donc voilà, c'est long mais ça passe. J'ai 2 séances par semaine chez la kiné depuis presque 2 mois, elle me fait travailler pas mal de trucs (de semaine en semaine, je sors de chez elle de plus en plus en sueur... ) et forcé de constater que ça semble quand même bien marcher.

Ma prochaine échéance est le trail du canal de La Rochelle (21km) le 1er Mai, je pense que ça sera bon d'ici là.

Messagepar novass396 » sa fiche K
» 18 Fév 2019, 16:40

Tu utilises toujours la genouillere zamst ?

Messagepar JulioK1 » sa fiche K
» 18 Fév 2019, 17:33

A chaque sortie, oui.

Messagepar AdrianoP » sa fiche K
» 23 Fév 2019, 17:37

Cool que tu donnes des news Juliok1.

Moi j'en suis encore à alterner 5 min course / 5 min marche en augmentant progressivement le nombre de séries (ce qui commence à faire des séances qui prennent du temps), pas de douleurs jusqu'à la séance d'aujourd'hui où j'ai voulu faire un peu façon Cyrano 5 min course / 1 min marche, mais la douleur est réapparu à la deuxième série (déjà) :|

Dis moi tu cours ou plat ou tu as intégré un peu de D+ dans tes sorties ? Mon physio me dit que je peux faire du D+ mais surtout pas de D-, ce qui n'est pas très pratique ...

Messagepar JulioK1 » sa fiche K
» 25 Fév 2019, 09:53

Et il a raison le D- est plus traumatisant car il met plus le fascia lata en tension.
Le D+ n'est pas hyper bon non plus ceci dit quand tu soignes la tendinite. Il faut commencer à en refaire une fois que tu es sur la fin de la guérison parce que ça sollicite pas mal non plus.
Donc alors pour mes sorties comment dire... intégrer du D+ à La Rochelle n'est pas vraiment chose facile donc tu vois sur mes sorties ça va se limiter à 50-60m grand max...

Bon moi je crois que je suis guéri. Ou en tout cas vraiment sur la fin.
J'ai refait mon premier 21km hier en entrainement en 1h54 sans avoir de douleur. Sur la fin une légère gène, très légère, qui m'a simplement rappelé à un moment que j'avais eu un TFL il y a quelques temps mais rien de méchant, vraiment.
Les séances de kiné à transpirer 2 fois par semaine ont porté leurs fruits.

Messagepar AdrianoP » sa fiche K
» 26 Fév 2019, 06:49

Ca fait plaisir de lire des bonnes nouvelles !

Tu fais quoi avec ton kiné, des exercices de renforcement ou des massages ?
Le mien m'a donné 4 exo pour les pieds et 4 exo pour les hanches (à faire avec un élastique) en plus des étirements et des massages avec le black roll.

PrécédentSuivant Retour vers [CàP] Course à pied, trail, marathon, route

Accueil - Haut de page - Version grand écran