Syndrome des loges ou periostite tibial ?

Discussions sur des sujets "sérieux" en rapport avec la course à pied.
Entrainement, physiologie, nutrition, blessures, gestion de course, ...

Messagepar AlyB » sa fiche K
» 23 Juin 2018, 19:14

Bonjour ou bonsoir à toutes et à tous,

Je poste sur ce forum car j’aurai aimé savoir si certains d’entre vous pouvaient m’éclairer ?
Je tiens à précisé que j’ai consulté mon médecin traitant + je suis allez dans 2 hopitaux (urgence) différents mais à chaque fois la réponse était là même : les douleurs lors de la course à pied sont normales !

Avant toute chose je vrais vous expliquez mon problème : j’ai commencer la course à pieds il y a presque 1 an maintenant principalement sur du bitume (rarement sur tapis en salle) , et premier problème : je me suis rendu compte que mes jambes se fatiguaient vite, ce n’était pas des douleurs mais plus une lourdeur qui me faisait ralentir au fur et à mesure du temps parcouru , comme une fatigue des jambes ! (Moins présente sur tapis de course)
Deuxième problème, le soir après mon footing matinal je ressentais comme une compression derrière le genou ainsi qu’une sensation de gêne dans la jambe, excepté la cuisse. Ce n’est pas douloureix, juste désagréable. Par contre, c’est sensations viennent seulement quand je suis allongé, quand je suis debout je ne les ai pu. . Suite à ca j’ai été consulté mon généraliste une première fois qui me dis que ce ńest rien, c’est sûrement les séance sur qui sont intenses ( a savoir qu’au début je faisais que des séances de 15-20 minutes, par exemple je faisais 3x5 minutes de course entrecoupé d’1 minute de marche et ce 3 fois par semaine) Bon, je diminue la charge suite au conseil de mon médecin et je fais plus que 10 minutes 3 fois par semaine. Mais toujours ce problème, alors je me dis que c’est sûrement des courbatures normales a l’effort. Je consulte de nouveau mon médecin qui me dit de glacer mes jambes après chaque course. Donc bon, je décide une nouvelle fois de l’écouter, mais je décide également de me mettre à peu près 3 semaines au repos. Quant au compressions derrière le genou et la sensation dans la jambe, je me suis rendu dans un hôpital en urgence, le médecin là dit que ça dépassais ces connaissance. Bon, je retourne chez moi, Pendant ces 3 semaines de repos, j’en profite pour changer mes chaussures de course, je prends bien soins acheter une paire à foulée universelle avec bon amortis. Le temps passe, je me remet enfin à la course à pied avec mes nouvelles baskets, au début ça va mieux, sauf que au fur et à mesure des séances le problème revient. Il revient d’ailleurs assez rapidement. Sauf que cette fois ça suffit, j’en ai mare de m´arreter alors je continue. Je continu quelques mois jusqu’à temps que je ressente une douleurs dans le tibia lors de la course à pieds, mais qui s’arrête aussitôt au repos. Cette fois ci je ne consulte pas mon médecin, je me rends au urgence en leur expliquant bien la situation, je repars sans examens, avec des anti inflammatoire et doliprane. Je continue à courir sous anti inflammatoire et doliprane car la douleur est supportable, sauf que quelques semaines après cette, douleurs c’est propager sur le devant de la cheville, au niveau du coup de pieds ainsi que sur les côtés de l’os du tibia et la par contre je ne pouvais pu du tout continuer. Rien que l’impacr du sol me faisait énormément mal tout autour de la cheville, un peu dans le mollet et , surtout sur le côté. Pareil sur le côté de l’os du tibia. Je décide de me mettre au repos, et de me rendre à la pharmacie acheter de la pommade flector + de l’argile+ une nouvelle poche de glace. Ça a l’air d’avoir son effet, en 1 semaines plus de douleurs. Je décide par là même occasion de consulter un podologue du sport car en fouillant sur internet je me suis dis que ce serai peut être la solution, résultat du rdv chez le podo : semelle orthopédique car pieds valgus. Selon lui ce serai ça le problème. J’ai eu les semelles il y a peu de temps et ça a l’air de s’être arranger. Sauf que je continue les footinfs le matin, et le soir (position allongée) je ressent ces gêne derrière le genou et dans la jambes. Encore une fois ce ne sont Pas vraiment des douleurs, je ressent comme une compression derrière le genou ainsi qu’une sensation de gêne le long de la jambe (sauf cuisse). Je tiens à précisé que mon perioste (coté postérieur du tibia)est légèrement dur et enflé, au cas où ça pourrait vous aider...

J’ai l’impression d’être seule face à ca, les médecins n’ont pas trop l’air de trop s’inquiéter et personnellement j’en ai mare d’être sans réponses alors si quelqu’uns d’entre vous on vécu des choses similaires, je suis à votre écoute ! Merci à tous

PS : je souhaiterai intégrer l’armee De terre prochainement, et je ne peux pas y aller tant que ces soucis ne sont pas régler. J’ai bien conscience que sur le forum il n’y a sûrement pas de médecin, mais j’aimerai juste pouvoir être éclairé si quelques uns d’entre vous on vécut quelque chose de similaire afin d’en parler avec mon médecin’ pour qu’il se bouge. Sur internet j’ai entendu parler de periostite tibia et syndrome des loges mais étant donné qu’internet n’est pas toujours fiable, je me retiens d’en parler à mon médecin qui d’ailleurs n’apprécie guère ce genre de recherches sur internet et qu’on lui apprenne son métier ...

J’aurai une question encore, si par hasard c’est un syndrome des loges, est ce qu’il y aurai quelqu’un qui pourrait me dire si c’est Rédhibitoire pour l’armee une fois opéré ?

Merci à tous et à toutes

Messagepar freddo90 » sa fiche K
» 24 Juin 2018, 00:18

Hello,

wouah, quel 1er message... long ! :lol: De mon expérience ou celles d'autres coureurs :

- un syndrome de loges sur les mollets se traduit par l'apparition de hernies musculaires, des p'tites boules qui ressortent
- Périostite, si tu masses un peu fortement l'avant ou le côté du tibia, tu sentiras une douleur...

Après il reste le problème de l'artère poplitée piégée, mais là je ne connais pas trop...

Bon courage !
Fred

Messagepar olivierl » sa fiche K
» 24 Juin 2018, 08:00

Bonjour, je crois déjà que tu devrais bien comprendre qu'un service d'urgence, c'est pour traiter les urgences médicales et chirurgicales. Alors avant de casser du sucre sur ces ignares de médecins (dont je fais partie), qui te renvoient à la maison sans examens para cliniques (à juste titre car encore une fois il s'agit d'un service d'urgences), tu devrais probablement consulter un spécialiste en médecine du sport qui te prescrira les examen complémentaires d'imagerie licites. On ne fait pas un diagnostic médical sur un forum de course à pied, surprenant non?

Messagepar bubulle » sa fiche K
» 24 Juin 2018, 08:38

Effectivement, un problème récurrent comme ça, c'est typiquement un médecin du sport, idéalement spécialisé en orthopédie du membre inférieur, qui peut rechercher le diagnostic, au besoin en prescrivant des examens complémentaires (imagerie notamment) qui lui permettront d'étayer les hypothèses qu'il fera à partir des symptômes que tu lui décris et d'un premier examen.

Je suis personnellement en plein dedans pour des problèmes qui n'ont rien à voir avec ton propre problème et c'est précisément avec un tel médecin qu'on recherche le diagnostic exact et, surtout, les traitements possibles ou adaptations à faire sur mes méthodes d'entraînement.

Messagepar AlyB » sa fiche K
» 24 Juin 2018, 12:29

olivierl a écrit:Bonjour, je crois déjà que tu devrais bien comprendre qu'un service d'urgence, c'est pour traiter les urgences médicales et chirurgicales. Alors avant de casser du sucre sur ces ignares de médecins (dont je fais partie), qui te renvoient à la maison sans examens para cliniques (à juste titre car encore une fois il s'agit d'un service d'urgences), tu devrais probablement consulter un spécialiste en médecine du sport qui te prescrira les examen complémentaires d'imagerie licites. On ne fait pas un diagnostic médical sur un forum de course à pied, surprenant non?


Bonjour,

Je comprend votre point de vue mais je ne trouve pas ça normal qu’en temps que médecin aucun examens n’ai été prescrit, de plus si il s’agit d’un syndrome des loges, il me semble que c’est une urgence. Alors oui, un médecin généraliste que je consulte plusieurs fois pour le même problème qui va en empirant à chaque fois, oui j’appel ça un médecin incompétent. Merci à vous

Messagepar AlyB » sa fiche K
» 24 Juin 2018, 12:30

bubulle a écrit:Effectivement, un problème récurrent comme ça, c'est typiquement un médecin du sport, idéalement spécialisé en orthopédie du membre inférieur, qui peut rechercher le diagnostic, au besoin en prescrivant des examens complémentaires (imagerie notamment) qui lui permettront d'étayer les hypothèses qu'il fera à partir des symptômes que tu lui décris et d'un premier examen.

Je suis personnellement en plein dedans pour des problèmes qui n'ont rien à voir avec ton propre problème et c'est précisément avec un tel médecin qu'on recherche le diagnostic exact et, surtout, les traitements possibles ou adaptations à faire sur mes méthodes d'entraînement.


Merci de votre réponse

Messagepar cloclo » sa fiche K
» 24 Juin 2018, 13:55

AlyB a écrit:Alors oui, un médecin généraliste que je consulte plusieurs fois pour le même problème qui va en empirant à chaque fois, oui j’appel ça un médecin incompétent.

Ben t'as fait ton diagnostic tout seul, changer de médecin traitant 8)

Messagepar philtraverses » sa fiche K
» 24 Juin 2018, 14:58

Rien n'interdit de demander au médecin traitant de prescrite tel ou tel examen. Moi je demande au mien de me prescrire électrocardiogramme d'effort ou analyses sanguines s'il ne le fait pas spontanément si j'estime en avoir besoin. Il est vrai que je consulte au maximum 1 fois par et je ne coute donc pas cher à la sécu et mon médecin ne risque pas d'être sanctionné par ma faute.

Et si ton médecin se vexe alors oui tu as raison d'en changer.

Tu ne fais pas ton diagnostic, mais tu demandes les examens à prescrire. Par exemple en cas de suspicion d'un syndrome des loges une mesure de pression à l'intérieur du mollet, examen invasif et douloureux que seuls quelques spécialistes pratiquent, à Marseille par exemple.

Pour une suspicion de periostite c'est radio ou encore scintigraphie.etc

Bon courage

Messagepar AlyB » sa fiche K
» 24 Juin 2018, 15:24

philtraverses a écrit:Rien n'interdit de demander au médecin traitant de prescrite tel ou tel examen. Moi je demande au mien de me prescrire électrocardiogramme d'effort ou analyses sanguines s'il ne le fait pas spontanément si j'estime en avoir besoin. Il est vrai que je consulte au maximum 1 fois par et je ne coute donc pas cher à la sécu et mon médecin ne risque pas d'être sanctionné par ma faute.

Et si ton médecin se vexe alors oui tu as raison d'en changer.

Tu ne fais pas ton diagnostic, mais tu demandes les examens à prescrire. Par exemple en cas de suspicion d'un syndrome des loges une mesure de pression à l'intérieur du mollet, examen invasif et douloureux que seuls quelques spécialistes pratiquent, à Marseille par exemple.

Pour une suspicion de periostite c'est radio ou encore scintigraphie.etc

Bon courage


Merci de votre réponse. Elle va m’être tres utile. Quant à l’examen du syndrome des loges, vous ne sauriez pas si il y un spécialiste qui le pratique sur Paris ? Ou dans les départements alentours ? (77,93...) ?

Retour vers [CàP] Course à pied, trail, marathon, route

Accueil - Haut de page - Version grand écran