tendinopathie du tendon genou / besoin d'aide

Discussions sur des sujets "sérieux" en rapport avec la course à pied.
Entrainement, physiologie, nutrition, blessures, gestion de course, ...

Messagepar Greg67cbr » sa fiche K
» 30 Mai 2018, 09:32

Bonjour à tous,


Voila suite à une douleur lors d'une simple sortie de 9 kms semaine dernière, je suis allé faire des examens et la sentence est tombée, j'ai une tendinopathie du tendon du genou gauche. Autrement dit une sacré tendinite.

Visiblement ce cas n'est pas rare chez les coureurs qui en font de trop, ce qui est clairement mon cas, j'ai augmenté la dose depuis 6 mois pour pouvoir réaliser mon rêve...Faire un Trail.

Dans mon malheur j'ai eu la chance de pouvoir réaliser ce rêve de faire un premier Trail de 24 kms et même plus car j'ai fait 5 courses en tout depuis le début d'année.
Même si dans la vie il y a forcément plus grave, vous imaginez bien que ce matin que je suis au fond du trou.

Je n'ai même pas le droit de faire de vélo/VTT je suis contrains au repos total. je suis dégoûté, quand je vois tout le travail que j'ai du abattre pour arriver à ce résultat, tout va disparaître en deux temps trois mouvements, je ne sais même pas si j'aurais la force de m'y remettre correctement un jour.

Bref, à cet instant précis c'est la peur et l'angoisse qui parle mais j'aurais aimé savoir si quelqu'un à déjà eu cela et si il pouvait m'indiquer le temps de repos nécessaire pour que cela guérisse, en espérant que cela ne devienne pas chronique

Signé un Traileur triste

Messagepar OderF_06 » sa fiche K
» 30 Mai 2018, 10:08

La patience , trop tot, trop vite, le kilométrage s’augmente par 10aine de pourcents et se perds par centaines.
Repos , glace,hydrates toi ca bien ca va passer.
N’oublis pas , Un anti douleur/ inflammatoire cache la misère ne cours pas avec des médocs ds le corps, patientes jusqu à 1 mois pour voir la douleur partir et vélo ensuite tout doucement.

Messagepar Clément05 » sa fiche K
» 30 Mai 2018, 10:31

Sa arrive a tous le monde.
Et sa passe au bout d'un moment. Hydrate toi bien surtout et quand tu pourras remettre tes basquettes ne va pas trop vite tu n'aura pas tous perdu. Il faut faire tres attention au début pour pas que la tendinite ne reaparesse.

Messagepar Antoine38 » sa fiche K
» 30 Mai 2018, 10:35

Va faire un bilan podologique et un tour chez l'osthéo pour tout remettre d'aplomb.

Messagepar polosh » sa fiche K
» 30 Mai 2018, 10:44

Antoine38 a écrit:Va faire un bilan podologique et un tour chez l'osthéo pour tout remettre d'aplomb.


+1
Le repos fera partir l'inflammation, mais le soucis reviendra tôt ou tard s'il y a une correction à apporter.

Messagepar Greg67cbr » sa fiche K
» 30 Mai 2018, 12:41

Merci à tous pour vos conseils,

Je vais effectivement prendre rdv avec un podologue et un osthéo ca ne me fera pas de mal...

j'attends un mois pour reprendre le vélo...ok

et la course à pied? 6 semaines? 2 mois ? et vous pensez que je peux espérer reprendre avec combien de kms?

2 sorties de 8 kms premiers semaine
2 sorties de 9 deuxième semaines
2 sorties de 10 troisième semaine
etc.....
ou est-ce de la folie et que je suis trop optimiste/ambitieux?

je pense enlever une sortie par semaine à l'avenir et la remplacer par une sortie vélo ca donenera donc mardi Trail 8/10kms , jeudi vélo/vtt 20kms et samedi Trail 10/20kms ( attention programme dans 5/6 mois quand j'aurais repris progressivmeent


En tout cas merci pour vos méessages, j'ai une lueur au bout du tunnel

Messagepar PodoHRD » sa fiche K
» 30 Mai 2018, 12:52

Si tu continues à réfléchir comme ça, tu vas te reblesser. Tu n'es même pas allé consulter un professionnel que tu es déjà à te demander combien de kilomètres tu vas faire chaque semaine pour les 6 prochains mois.

L'ostéo et le podologue vont peut-être pouvoir aider ton corps à avoir un meilleur équilibre dans son fonctionnement (dans l'hypothèse qu'il y ait réellement besoin de rééquilibrer quoi que ce soit). Pour autant, ça ne compensera jamais un éventuel surentraînement. Les semelles que je fais à mes patients coureurs ne leur permettent pas de faire plus que leur corps n'est capable à un instant T. De même qu'elles ne permettraient pas à un haltérophile d'ajouter 20kg à la barre du jour au lendemain.

Soigne toi, et tu verras après en augmentant progressivement la charge. Car au passage, "se mettre correctement" à la course ou au trail, c'est pas nécessairement se faire mal pour aller au delà de ce que ton corps est capable d'offrir :wink: . En tout cas c'est pas comme ça qu'on dure.

Messagepar Greg67cbr » sa fiche K
» 30 Mai 2018, 13:00

oui je sais que mon message peut-être mal interprété, je ne souhaite plus vivre ce genre de moment et donc faire les choses bien.

Ce qui m'inquiète c'est de ne plus sentir la douleur et de me dire ok tu peux faire du vélo (20/30 kms a allure modéré sur route) et finalement me re-blesser deux semaines après parce que j'ai repris au bout d'un mois alors qu'e j'aurais dus attendre 6 semaines....

c'est plus de la peur de mal faire les choses qu'une volontée de reprednre le plus vite possible

Je vais déjà prendre rdv dans 4 semaines pour une nouvelle écho, ça fera donc 5 semaines de repos pour voir comment à évolué cette blessure)

merci de votre patience et vos conseils à tous

Greg

Messagepar papy13 » sa fiche K
» 30 Mai 2018, 14:46

Bonjour
Un autre angle d'attaque qui, perso, m'a beaucoup aidé suite à un pb de genou équivalent : c'est de travailler (tranquillement, calmement et très progressivement surtout) ton style de foulée en passant lentement à l'attaque medio-pied pour utiliser les ressorts amortisseurs naturels (mollets, jumeaux et soléaires) et éviter ainsi de trop sollicité les genoux, hanches et colonne vertébrale. Le passage attaque talon ver attaque medio-pied DOIT SE FAIRE TRES PROGRESSIVEMENT en changeant tout aussi progressivement de chaussures. Il y a tout plein de bon articles sur le sujet sur le net
Courage et patience surtout

Messagepar giloubee » sa fiche K
» 30 Mai 2018, 14:56

Courage Greg,

la tuile qui t'arrive doit te faire reconsidérer ta pratique de la course à pied. Faire un premier trail n'est en rien sur humain si l'objectif est de finir et de prendre du plaisir. La plupart fixe des barrières horaires qui permettent de les réaliser en marchant vite.

Le problème vient de ton désir d'aller trop vite dans ta progression, et peut être sans te poser suffisamment de questions. Quelques pistes:
- où se situe la notion de plaisir de chacune de tes sorties contre "l'obligation" de suivre un plan d'entrainement, et d'atteindre des objectifs ?
- quelle variété dans tes sorties: piste, route, sentier, long, court, fractionné, dénivelé, fartlek, pieds nus, rando, endurance fondamentale, etc.
- quelle est ton alimentation, au quotidien, pendant tes sorties, etc. ?
- quel équipement portes tu, surtout les chaussures ?
- ta foulée est elle efficiente, économe, medio pied, talon, etc ?, et la travailles tu ?

S'entourer d'avis de spécialistes est primordial. A cela tu dois écouter tes sensations. Excuse moi du peu, mais se fixer un kilométrage par semaine comme tu le fais est idiot, comme si ton corps était une machine linéaire et qu'un raisonnement du genre 1 kilomètre de plus chaque semaine serait prudent ! Un corps peut encaisser un jour un ultra, et capoter un autre sur une promenade digestive.

Reprend "à zéro" en suivant comme objectif de terminer les séances le moins fatigué possible (je n'ai pas dit le moins vite), soit l'inverse de la démarche qui parait la plus logique: enfiler les kilomètres d'un bon rythme. L'idée derrière est de travailler le relâchement, tant musculaire que cérébral, pour que ta foulée devienne ample, efficace, souple. Et multiplier les terrains afin d'enrichir ton expérience (dénivelé, distances variables, de nuit, etc.)
Et réserve des séances de qualité pour bosser des spécificités.

Petit à petit ton "moteur" va prendre des chevaux et te faire sentir quand il aura besoin de s'exprimer. L'erreur à ne pas commettre est de tirer trop dedans tout le temps: pas de progression, fatigue, blessures...

Gilles

Messagepar Greg67cbr » sa fiche K
» 30 Mai 2018, 16:15

Merci les gars, effectivement je vais devoir profiter de ce repos forcé pour tout reprendre à zéro

mais je peux vous dire que le plaisir malgré le travail pour arriver à mon " modeste" niveau ne m'a jamais quitté, j'ai toujours pris un énorme pied à enfiler les baskets et ce, que je fasse 8,10,20 ou 25 bornes.
Sauf que là, malheureusement je n''ai pas vue venir cette blessure de malheur.

C'est juste que ça va me manquer après une grosse journée de travail de ne pas aller me vider la tête en foret ....
Je vais mettre tout vos conseils à plat sur une feuille et les mètrent dans l'ordre pour remonter la pente physiquement ....et moralement

@+

Messagepar Antoine38 » sa fiche K
» 30 Mai 2018, 16:54

Après, tu peux continuer à faire d'autres choses : marche nordique ou aller nager.

Et puis tu peux recourir avec comme limite la douleur

Messagepar jimdolo » sa fiche K
» 30 Mai 2018, 21:55

courage tiens bon .le vélo de route c'est excellent pour garder ton cardio au top.je pense que tu peu en faire avec très peu de restrictions .tes articulations ne seront pas beaucoup sollicité.moi ça ma bien aider pour compenser la course a pied lorsque j'avais le syndrome de l'essuie glace.avec le vélo j'avais zero douleur !!!!!!!!

Messagepar Greg67cbr » sa fiche K
» 31 Mai 2018, 08:37

merci les gars, oui je vais faire un peux de natation , même si je n'aime pas ça mais au moins je ferais quelques chose, je me vois pas végéter dans le canap' surtout avec les beaux jours qui arrivent

puis dans un mois un peut de vélo si l'écho donne de bonnes nouvelles

Enfin une chose après l'autres....

Profitez bien de votre coté de ces belles journées qui arrivent :wink:

Retour vers [CàP] Course à pied, trail, marathon, route

Accueil - Haut de page - Version grand écran