Course a pied + nage en eau (très) froide

Discussions sur des sujets "sérieux" en rapport avec la course à pied.
Entrainement, physiologie, nutrition, blessures, gestion de course, ...

Messagepar Namar » sa fiche K
» 06 Mars 2018, 09:22

Bonjour à tous

Cela fait un moment que je suis le forum qui m'a jusqu'a la permis de trouver toutes les informations que je cherchais, mais aujourd'hui je ne trouve pas vraiment de réponse à ma question malgrés mes recherches sur internet et je me tourne donc vers vous.

En ce moment avec les températures qui remontent un peu, je souhaiterais incorporer de la nage à mes séances de trails.
Seulement, dans mon coin, l'eau dans les lacs est une eau en partie issue de la fonte des neiges et donc encore bien glacée pour le moment.
Sachant que je ne compte pas nager longtemps, y a t il des risques a nager dans l'eau glacée avant ou après une séance de course à pieds ?

Je ne parle pas d'hypotermie due uniquement à l'eau froide, je sais en reconnaitre les premiers signes, et je compte nager vraiment pas loin de chez moi donc si jamais j'ai le moindre début de problème à ce niveau la, je peux rentrer très rapidement pour me rechauffer.
La question est plutot de savoir si cela peut entrainer des problèmes cardiaques ou d'un autre ordre (risque d'hypothermie instantanée ? mauvais pour les muscles ? etc...) du par exemple au choc thermique provoqué par le fait d'aller dans l'eau glacée juste après un effort long et soutenu.
Pour l'avoir déjà fait quelques fois j'ai remarqué qu'une fois à chaud, j'avais beaucoup moins la sensation de "coeur qui manque une mesure" lors de l'immersion

Ou à l'inverse, le fait de passer d'une eau glacée à un effort long et soutenu peut il aussi poser problème ou est ce beaucoup moins risqué ?

Merci d'avance pour vos réponses eclairées

Messagepar Yvan11 » sa fiche K
» 06 Mars 2018, 13:55

Une question pour Akunamatata çà.

(quoi que vers chez lui l'eau n'est jamais vraiment glacée ! :wink: )

Une solution semble être de se verser des gobelets de thé brulant sur le corps ! :lol:

Voir ici : https://swimrunfrance.fr/2016/11/23/du- ... er-a-leau/

Messagepar robing » sa fiche K
» 06 Mars 2018, 15:05

Pour avoir fait 2 swimrun l'an dernier dans des eaux à 10/12° (donc pas "très" froid non plus), le fait de faire monter la température du corps et le cardio en courant facilite l'entrée dans l'eau.
Forcément, la respiration est saccadée et mettre la tête sous l'eau les premiers mètre reste compliqué, mais ça passe mieux que de se mettre à l'eau sans échauffement.
Pour info, j'étais quand même en shorty de swimrun neoprene, mais si tu as l'habitude nager en eau froide sans, ça devrait passer. Après ça dépend ce que tu appelles de l'eau froide?

Messagepar tples » sa fiche K
» 07 Mars 2018, 15:06

Il y a des risques, bien sûr, mais ils sont limités. Il vaut mieux que tu nages avec quelqu’un et attaché à une corde. En plus la corde permet au suiveur d’avoir une meilleure technique de nage

Niveau santé, l’eau froide est très donné pour la récupérer et muscler ses dorseaux un bon moyen de devenir un meilleur coureur. Idéalement tu aurais une combi de swimrun comme la orca core ou la head rough, deux très bonnes combi pour l’entrainement, voire l’head aero Si tu as un beau budget et ne veut pas que ta foulée soit trop modifiée. Regarde les équipements obligatoires des courses et n’hesite Pas à ajouter une bouée de sécurité, tu pourras y mettre les clés de voiture/portable voire lampe frontale si tu vas nager la nuit et être bien visible de loin.

Pour la température, en décembre il y a une course de swimrun qui s’appelle hellasfrosbite. Sincèrement, peu de swinrunners la font sérieusement (voire la font).

Messagepar huralp » sa fiche K
» 07 Mars 2018, 15:36

Il y a eau froide et eau froide, entre une eau de 10 à 12°c et une eau à 2°c on ne s'expose pas au même risques. Chez moi les lacs sont actuellement gelés ou partiellement gelés, il est évident que je n'y vais pas faire trempette.
Par contre à partir de fin avril mais souvent plutôt mai une fois les saintes glaces passées il m'est de nouveau possible d'y nager, mais avec combinaison intégrale + gants et chaussons. Après tout dépend de l'enneigement sur les hauteurs et de la vitesse de fonte de la neige, plus elle tarde à disparaitre, plus l'eau tarde à se réchauffer.
Comme je ne suis pas un adepte de la piscine et des eaux chlorés, j'attends donc que les lacs soient praticables pour me remettre à la natation.

Messagepar Namar » sa fiche K
» 10 Mars 2018, 12:12

Au niveau des températures, c'est une eau de rivière qui est en ce moment bien alimenté par la fonte des neiges, qui circule dans une rivière encaissée et orienté Est Ouest donc presque tout le temps à l'ombre, et ca n'est pas vraiment un lac, c'est plus une sorte de bassin d'un peu plus de 50m de long dans lequel l'eau ralenti mais pas tant que ca.
J'aurais tendance à dire que la température de l'eau se situe entre 4 et 8 degrès.
J'ai pieds partout et le courant n'est pas dangereux, je ne pensais pas vraiment y passer beaucoup de temps avec un équipement spécialisé mais plutôt passer 15/20min a fond.
Enfin bon d'après vos avis il semblerait que je ne risque pas la crise cardiaque ni une tétanisation subite ou d'autres problèmes embêtants, ce qui était mon inquiétude principale, je dois donc pouvoir continuer sans trop de soucis.

Messagepar akunamatata » sa fiche K
» 10 Mars 2018, 22:48

euh ... :shock: je ne suis pas médecin mais sans équipement dans une eau à 4-8°C en venant de courir, juste avant je crois qu'il y a choc thermique là. La transition doit être bien préparée, sans se précipiter. Coté crise cardiaque peut être pas, mais œdème pulmonaire n'est pas à écarter si tout le sang gagne brutalement les organes vitaux (vasoconstriction et redistribution vasculaire, réflexe survie dans l'eau glacé).
Tu peux adapter ton corps, progressivement.
http://aresub.pagesperso-orange.fr/mede ... oapimm.htm
https://classmap.fr/sport/deces-natation-triathlon/

Messagepar huralp » sa fiche K
» 11 Mars 2018, 08:56

akunamatata a écrit:euh ... :shock: je ne suis pas médecin mais sans équipement dans une eau à 4-8°C en venant de courir, juste avant je crois qu'il y a choc thermique là. La transition doit être bien préparée, sans se précipiter. Coté crise cardiaque peut être pas, mais œdème pulmonaire n'est pas à écarter si tout le sang gagne brutalement les organes vitaux (vasoconstriction et redistribution vasculaire, réflexe survie dans l'eau glacé).
Tu peux adapter ton corps, progressivement.
http://aresub.pagesperso-orange.fr/mede ... oapimm.htm
https://classmap.fr/sport/deces-natation-triathlon/


+1, tout à fait d'accord !!!
Il faut déjà pouvoir y entrer dans une eau à 4 à 8°c, mon eau de réseaux est entre 5 et 7°c selon la saison, prendre une douche froide est déjà pas évident alors après avoir couru, il ne faut même pas y penser.

Retour vers [CàP] Course à pied, trail, marathon, route

Accueil - Haut de page - Version grand écran