Douleur long fibulaire ou tibial antérieur ?

Discussions sur des sujets "sérieux" en rapport avec la course à pied.
Entrainement, physiologie, nutrition, blessures, gestion de course, ...

Messagepar Cr4sH19 » sa fiche K
» 25 Jan 2018, 14:45

Salut à tous,

J'ai une "drôle" de douleur sous la tête de la fibula
anatomie-jambe-muscles-tendons-1024x973.jpg

lorsque je fais l'étirement classique: debout jambes tendues je descends pour toucher mes pieds.
Là je sens un truc et si j'appuie ça fait bien mal ! Plus je fais une éversion et plus c'est douloureux.

Je ne sais pas exactement ce qui est touché mais je dirais le long fibulaire (vu que c'est l'éversion qui amplifie, mais peut-être est-ce l'inverse et donc le tibial antérieur ?)
Il me semble n'avoir jamais été gêné en courant ou dans un autre sport.

Auriez-vous une idée de ce que ça peut être ?

A savoir:
- ma jambe droite (là ou j'ai la douleur) est plus longue d'environ 1cm;
- je sors (enfin je crois !) d'une périostite tibiale juste au dessus de la maléole interne jambe droite;
- j'ai également un syndrome du pyramidal (déclenché à vélo il y a presque 2 ans).

Evidemment j'ai vu un médecin, un médecin du sport et un kiné (qui s'attardent plutôt sur le pyramidal qui est une douleur qui traîne).
L'échographie n'a rien décelé.

Merci beaucoup,
Bonne journée !
Vous n’avez pas les permissions appropriées afin de consulter les fichiers insérés dans ce message.

Messagepar OderF_06 » sa fiche K
» 26 Jan 2018, 19:37

Direction osteo surement tete du peroné deplacée et verifier la cheville, bassin et pyramidal pour realigner tout ca.
Ton kiné n a pas tord mais si peroné deplacé ca changera rien.
Roules la Balle de tennis sous tes fessiers contre le sol une fois le pépéroni :D ( peroné remit!!) pour detendre tout ca.

T as fait le malin en descente? Ou une chute?

Syndrome pyramidal en velo: reglage velo merdique 99% des cas.

Messagepar Cr4sH19 » sa fiche K
» 27 Jan 2018, 21:26

Merci pour ta réponse Fredo !

J'ai vu l'ostéo mais il me semble que les 3 problèmes (sous tête péroné, pyramidal, périostite) n'ont pas évolué... ça vaut peut-être le coup d'y retourner !

Pour le tibial ou long fibulaire, je n'ai rien fait de particulier, la 1è fois que je l'ai senti c'était en m'étirant.

Concernant le pyramidal, j'ai changé de selle (car bassin très étroit) et incliné la cale pour avoir la pointe de pied vers l'extérieur (pour contrer le genou droit qui part vers l'intérieur). Mais je pense que c'est aussi beaucoup à cause me mon manque de souplesse.

Bonne soirée.

Messagepar obla » sa fiche K
» 10 Avr 2019, 09:31

Juste pour apporter ma contribution, venant de subir une tendinite au fibulaire (ou péronier), si ça peut servir à d'autres... En six ans de courses je ne m'étais jamais blessé, mais cet automne j'ai brusquement accéléré le nombre de mes sorties (3 par semaines dont 1 en fractionné), tout en étant dans une période d'insomnies = mauvaise équation, surtout toujours augmenter progressivement les efforts, et ménager des phases de repos...
Bref, je me suis retrouvé avec une grosse douleur, juste au dessus de la malléole, à l'extérieur du pied gauche. Et j'ai aussi fait l'erreur de continuer à courir encore deux fois après le premier ressenti. La douleur pouvait remonter jusque sous le genoux après la course (mon Kiné m'expliquera plus tard que c'est normal, les muscles sont des tissus liés entre eux, la douleur se propage).

Bref, je me suis mis à l'arrêt (de tous sport, sauf le vélo) pendant plus de 6 semaines, bien pénible de ne plus pouvoir me défouler, glace et pommade anti-inflammatoire tous les jours, aucune amélioration... Je passe l'échographie qui révèle une belle tendinopathie des fibulaires, le radiologue me préconisant des infiltrations.

Sur ce, je vais voir un super Kiné, coureur lui aussi. Lui me dit qu'il est contre les infiltrations, et qu'il ne faut pas s'arrêter de courir mais au contraire reprendre la course mais doucement. Je reprends donc avec une course tous les 2/3 jours de 20-25 mn maximum, en douceur, en alternant avec de la marche. J’augmente très progressivement la durée des sorties si je me sens mieux. Plus des massages (très douloureux sur le moment car profonds) chez les kiné tous les 10 jours. Je m'achète aussi une balle pour me masser la jambe chez moi. Résultat, au bout d'un mois et demi la tendinite a quasi disparue !

C'est un assez incroyable que la majorité des médecins préconisent des infiltrations et autres anti-inflammatoires, alors que c'est plus de la rééducation qui me semble efficace. Mon Kiné préconise aussi les chaussures minimalistes (à débuter doucement et progressivement) car on muscle beaucoup plus les jambes et les pieds qui du coup absorbent mieux les chocs, à voir, j'essaierai sans-doute.

Messagepar Didier59 » sa fiche K
» 10 Avr 2019, 09:49

+1 pour Obla !

En faiImaget, pour te compléter le problème provient souvent d'une compensation musculaire propre à notre anatomie bipède. Le fait est qu'avec le temps, notre posture se dégrade, et inévitablement, des compensations se font. Elles peuvent rester imperceptibles jusqu'au jour où...aïe ! :wink:

Un bon kiné devrait pouvoir te remettre d'aplomb, combiné à une période de repos suffisante. Courage !

Messagepar Cassiusboro » sa fiche K
» 14 Avr 2019, 18:21

Salut tout le monde,

J'ai trouvé ce post très intéressant me concernant.
Je cours depuis maintenant 6 ans et j'ai passé les 2 premières années tranquillement.
Je me suis mis à la course à pied dans le cadre d'une volonté de perdre du poids sans passer par la case régime. J'ai perdu 25 kg. À ce jour, je reste à - 18 kg.
Des douleurs régulières au niveau des tendons d'Achille mais de l'ordre du "facilement supportable".

En 2015, j'ai couru mon premier marathon (à Paris); sans grande encombre et à un rythme particulièrement doux, en 5h24 avec une bonne partie de marche sur les 7 derniers km.
J'ai préparé ce marathon avec sérieux : un plan d'entraînement sur 16 semaines avec 3 à 4 sorties par semaine. Je n'avais pas encore le réflexe des sorties fractionnées.
En dehors de cette préparation, j'en étais à 2 sorties semaine. 30 + 60, tout en EF.

En 2016, j'ai commencé à accélérer vraiment. Une préparation à 4/5 sorties semaine dont 1 en fractionnés. Résultat : 4h24 au Marathon de Porto.

Depuis 2017, les choses sont compliquées. Après une première interruption de plusieurs semaines pour soigner mon tendon d'Achille droit et une préparation avec semelles orthopédiques, les chevilles ne me font plus souffrir.

Hors j'ai enchaîné 3 arrêts pour des problèmes de périostites tibiales (3 à 12 semaines) sans vraiment pouvoir me ré-entraîner au-delà de 2 sorties par semaine.

Malgré un temps encore amélioré à Dublin en 2017 à 4h16, j'ai failli abandonner pour cette raison et j'ai marché sur 6 des 15 derniers km. J'avais couvert le premier semi de la course en 1h51, en effort contrôlé.

Ce matin, après quelques alertes ces dernières semaines, j'ai à nouveau dû stopper une séance au bout de seulement 20 mn. Dimanche dernier, j'ai couru un trail urbain de 14 km à Lyon et le mois dernier, 30 km à l'ÉcoTrail de Paris. En dehors de ça, je me suis entraîné à raison de 2 fois par semaine.

Je suis un peu perdu. À part de la kiné et du repos, les deux médecins que j'ai consulté à ce sujet ne voient aucun problème particulier.

Hors sur la photo de ce post, j'ai ciblé le long fibulaire comme lieu exact de la douleur (identique sur les deux jambes).

Quels spécialistes me conseillez-vous et pensez-vous qu'un rapport avec l'hydratation ou une carence quelconque pourrait être à l'origine de ce problème ?

Merci d'avance pour vos réponses :)

Messagepar banditblue29 » sa fiche K
» 14 Avr 2019, 19:04

Bref, quelque soit la pathologie, elle nécessite souvent une prise en charge globale, pas juste le traitement local de la zone douloureuse... Ce que l'on se contente de faire....
En gros, il faut trouver un kiné/ostéo/podo/chiro/médecin/rebouteux .... Plutôt axé posturologie qui fera un bilan de tes déséquilibres et de te donnera un protocole d'exercices pour rétablir ton déséquilibre naturel".

Messagepar Cassiusboro » sa fiche K
» 15 Avr 2019, 06:25

Hello banditblue29

Merci pour ta réponse.

Un rebouteux ? Koiçéça ? :shock:

Messagepar banditblue29 » sa fiche K
» 15 Avr 2019, 06:34

Cassiusboro a écrit:Hello banditblue29

Merci pour ta réponse.

Un rebouteux ? Koiçéça ? :shock:


Un guérisseur, si tu préfères :wink: .
L'important c'est que ce soit quelqu'un qui te regarder en entier, et qui évalue ce qui est trop long, et ce qui est trop court, qui te donne des exercices qui travaillent les muscles trop longs (pour les raccourcir, ce qui va lâcher du lest sur les trop courts, que tu vas parallèlement étirer ou travailler en excentrique au poids de corps).

Messagepar Cassiusboro » sa fiche K
» 15 Avr 2019, 06:58

Ah, ok.

Du coup, j'ai pris RDV dans un cabinet de posturologie avec présence de kinés et ostéos.

Suite à mes recherches de ce week-end, je me mets également en quête d'un bon physio.

Merci pour tes réponses :)

Retour vers [CàP] Course à pied, trail, marathon, route

Accueil - Haut de page - Version grand écran