hernie inguinale

Discussions sur des sujets "sérieux" en rapport avec la course à pied.
Entrainement, physiologie, nutrition, blessures, gestion de course, ...

Messagepar cruze1201 » sa fiche K
» 01 Mai 2017, 12:55

Bonjour,
est ce que quelqu'un a deja eu se genre de hernie et peut on courir route ou trail avec cette pathologie
merci pour vos reponses

Messagepar OderF_06 » sa fiche K
» 01 Mai 2017, 14:04

Tu n en dis pas assez age taille poids ,raison probable de blessure;
Reprise brutale du sport? Sans sangle abdominable correcte?
Fortement déconseillé, y a t il eu opération ou pas? Footballeur? Antécédent de pubalgie?
Apres operation c est minimum 8 semaines repos puis reprise Natation tout doux puis reprise cap tout doux dans l axe sur du plat , le trail tu oublies encore 2 / 3 semaines.
Au dessous de 40 ans sans surpoids on peut tenter le velo de 5 à 8 semaines post operation.

Messagepar Locospotter160 » sa fiche K
» 10 Avr 2018, 22:07

Ayant été opéré récemment à moi de vous en dire un peu plus.
Je fais un trail de 50 km, 3 semaines après avoir été opéré.

13février:
Tout a commencé au retour d'une séance d'1h30 en endurance, une grosseur au niveau de l'haine est apparue, rien d'inquiétant pour moi car il m'arrivait parfois d'avoir cette grosseur qui apparaissait parfois après le sport et disparaissait ensuite sans être douloureux.
Sauf que cette fois-çi, la grosseur était de la taille d'une demi-noix et je ressentais une douleur comparable à un coup reçu dans les parties. Impossible de dormir.
Le lendemain (week-end) je vais aux urgences, on me confirme qu'il s'agit d'une hernie qu'on me remet en place mais elle revient 12 heures après et est tellement douloureuse que j'ai du mal à dormir la nuit.

8 mars:
Scanner qui confirme la pathologie et rdv avec un chirurgien qui me conseille l'opération.
Bien sûr, la date d'opération sera choisi en fonction de mon calendrier sportif puisque j'insiste que je compte reprendre le sport très rapidement.
Par chance opération prévu le 20 mars mais mon trail long est prévu le 8 avril, je suis inscrit et me suis entraîné pour rien.
Le chirurgien est confiant, d'après lui je pourrais le faire.

20 mars:
Opération faite avec succès: 5 jours avec des grosses douleurs post opératoires normales malgré les dafalgan codéiné. Du coup douleur à l'hernie qui a gonflé avec les gazs, testicules ayant grossit, devenus bleus et très douloureuses, constipation pendant une semaine et courbatures aux épaules.
Mais tout est partie en 24 heures 5 jours après l'opération.

30 mars:
Je reprends 3 séances d'une heure sur une semaine.

8 avril:
Je fais le 50 km du trail du josas, je le termine dans de bonnes conditions puisque je n'ai ressenti aucune douleur lié à l'opération et ma performance quasiment semblable à ce que je fais habituellement et le plaisir de courir était là.

Nous nous rétablissons peut-être pas tous pareil, mais mon témoignage rassurera certainement ceux qui comme moi était plus gêné par le fait de ne pas pouvoir courir que par la pathologie en elle-même.
pour le moment je ne regrette pas d'avoir été opéré.
C'est une opération courante car j'ai vu dans mon entourage que beaucoup ont été opéré de cela.

Messagepar banditblue29 » sa fiche K
» 11 Avr 2018, 07:13

Locospotter160 a écrit:C'est une opération courante car j'ai vu dans mon entourage que beaucoup ont été opéré de cela.


C'est le talon d'Achille de la gent masculine :wink: ! C'est une faiblesse anatomique 8) .

Messagepar manuelbinet » sa fiche K
» 11 Avr 2018, 10:06

Reprise 10 jours après l'opération :shock: :shock: :shock: :shock:

Alors me concernant,

Des douleurs sont apparues sans raison lorsque je toussais ou lorsque je me retournai dans le lit. Douleur situé au niveau de l'aine et bas des abdos. Comme je faisais pas mal de gainage à ce moment là, je me suis dis que ça venais de là. Sauf que j'ai arrêté le gainage et la douleur était toujours présente et je commençais à ressentir des douleurs en courant. Par contre, dès que j'arrêtais de courir la douleur se stoppais immédiatement !!!!!

J'ai donc pris rdv chez le docteur et le verdict de la hernie est tombé. Cela à été confirmé par l'échographie.

La hernie étant très petite, je n'ai pas été opéré. Cela fait bientôt un an que je l'ai et je continue toujours de courir. Cette année je suis inscrit à la Pastourelle et Trail du Sancy :wink:

Coté douleur, il m'arrive de courir 30 km sans ressentir la moindre gêne et des fois ça tire dès le départ. La douleur étant largement supportable, je fais avec :wink:

Messagepar Sylvain IT » sa fiche K
» 21 Nov 2019, 20:49

Je ressors le sujet, peu pratiqué visiblement...

J'habite en Italie, ici on opère, mais c'est assez lent il y a des listes d'attentes (petit hôpital près de chez moi), mais c'est GRATUIT donc je ne vais pas non plus râler... par contre, que faire :?:

Je sentais bien qu'un truc ne tournait pas rond (fin juin), mais bon j'étais sous effort, sur un trail mi juillet, idem, après il a fait super chaud, j'ai rien fait, à la reprise, j'étais pas très en forme, mais je mettais ça sous le coup du pas très en forme... et puis très très mauvais lumbago, là j'ai tout arrêté un mois, puis rhume et paf, je mets la main... oh mince, quand j'éternue, ça me parait être une hernie... mon toubib me le confirme, je vois le chirurgien début janvier, il me dira quand pour l'opération, mais d'ici là?

Il y a des protocoles basiques pour s’entraîner sans risquer?

Messagepar Colargol73 » sa fiche K
» 22 Nov 2019, 10:53

Locospotter160 a écrit:13février:
Tout a commencé au retour d'une séance d'1h30 en endurance, une grosseur au niveau de l'haine est apparue,

Pourquoi tant de aine ?

Messagepar Sergio_06 » sa fiche K
» 22 Nov 2019, 18:04

Sylvain IT a écrit:Je ressors le sujet, peu pratiqué visiblement...

Il y a des protocoles basiques pour s’entraîner sans risquer?


Oui, il existe une ceinture spéciale (cherche ceinture inguinale) qui te maintient sans risque (enfin vérifie avec ton médecin)

J'ai traîné cette hernie au moins deux ans. Je croyais que c'était une tendinite. Puis, à 15 jours du départ d'une expé dans l'Himalaya une grosse boule est apparue au niveau de l'aine. J'étais vert. Diagnostic évident. Mon médecin m'a déconseillé de partir. J'ai consulté un chirurgien qui est un cador dans ce domaine. Il m'a "autorisé" à partir avec cette ceinture. 23 jours de marche en autonomie sans problème. On a une grande impression de sécurité. C'est un petit peu gênant pour uriner.

Opération au retour sans problème.

Messagepar lstauf » sa fiche K
» 22 Nov 2019, 20:03

Début avril, une hernie inguinale m’a été diagnostiquée sur le côté droit. J’ai continué à pratiquer du sport en portant simplement un cuissard compressif de chez D4 (https://www.decathlon.fr/p/cuissard-compression-trail-running-noir-gris-carbone-homme/_/R-p-157552 ) .
J’ai pu courir sans gêne dûe à l’hernie deux trails de 42 km (fin avril et mi juin). Je n’ai pas eu de problème non plus pour faire de l’escalade (toujours avec le cuissard de compression).
J’ai été opéré le 20 juillet. J’ai observé une pause de 4 semaines puis repris très progressivement la pratique du sport. Le chirurgien m’a conseillé de passer en mode marche si des douleurs survenaient en courant (apparemment il n’y pas de risque de déchirure du filet).
Selon mon expérience, c’est en soulevant des objets lourds que j’ai senti des douleurs même deux mois après l’opération.

Messagepar Sylvain IT » sa fiche K
» 28 Nov 2019, 16:33

Bon, merci, pour l'instant je flippe quand je vois un courant d'air (le seul moment où je la sens c'est pour tousser, pas pour courir).

Messagepar Runphil60 » sa fiche K
» 28 Nov 2019, 16:42

Suis passé par là aussi!
effectivement, ca se dégrade et à force de tousser cela me gênait de plus en plus.
Opération avec ouverture et pose d'un filet;
Petit arrêt et depuis tout va bien!

Suis passé par une clinique, c'est rapide, et je crois bien que je n'ai pas vraiment payé grand chose!

Messagepar Sylvain IT » sa fiche K
» 25 Juin 2020, 08:29

Ayé, j'y suis passé :mrgreen:

J'ai fait une intervention pour une hernie inguinale hier, donc je suis convalescent et espérons guéri.

Ils recommandent de beaucoup marcher, mais je ne sais pas ce que ça veut dire :roll: enfin, disons que dans la mesure où la douche est interdite (ne pas mouiller la plaie pendant 1 semaine), la régulation est simple :lol: ça sera un "beaucoup" limité.

Mais bon entre l’hôpital hier et les quelques pas de ce matin, je vois une différence énorme, nettement moins douloureux aujourd’hui... et puis les explications reçues sont super rassurantes : la douleur est forte dans les changements de position et ensuite s'atténue toute seule, cela permet d’être plus zen en cas douleur aiguë.

Messagepar Papy » sa fiche K
» 26 Juin 2020, 11:23

Hello Sylvain, j'arrive un peu tard...

Opéré en janvier d'une hernie que je traine depuis... Aouuuuuu, plus de 50 ans ?...

J'ai fait TRES attention les premiers temps pour me lever, beaucoup travailler pour ne jamais, ou presque, utiliser mes abdominaux (2 hernies, inguinale et ombilical).
J'ai attendu un mois pour faire de la natation, puis j'ai repris cool (je ne suis plus tout jeune alors me bouffer 6 mois de douleurs car je n'ai pas attendu 15 jours m'aurait gonflé)

Je n'ai jamais eu les douleurs que me rapporte les coureurs que j'ai dans mon entourage, mais j'ai mis 4 mois à retrouver un niveau correct (faut dire que je n'ai jamais tiré sur la bête pour consolider)

Aujourd'hui mes seules douleurs sont sur les 30 premiers km de vélo quand j'expire au maximum.

Sois patient et cela ira bien.

L'Papy_kiha_tenu_longtemps_grace_à_sa_sangle_abdominale...

Messagepar Sylvain IT » sa fiche K
» 30 Juin 2020, 10:55

Papy a écrit:Hello Sylvain, j'arrive un peu tard...
(...)
Je n'ai jamais eu les douleurs que me rapporte les coureurs que j'ai dans mon entourage, mais j'ai mis 4 mois à retrouver un niveau correct (faut dire que je n'ai jamais tiré sur la bête pour consolider)


Ouf, je n'avais pas regardé le retour avant, en sortie d’hôpital si j'avais lu 4 mois, je déprimais.
---
Enfin bon, j'arrive à la fin de ma première semaine, un petit retour pour ceux qui arriveront derrière...

49 ans, pas de surpoids, hernie opérée avec anesthésie locale et pose de filet interne.

- jour de l'opération, douloureux/très douloureux en descendant du lit
- prescription de paracétamol pour la douleur pendant 3 jours et héparine pendant 6
- changement du pansement au bout de 3 jours
- au bout d'1 semaine laisser la cicatrice à l'air libre

Le premier jour j'ai toussé 1/2 fois, l'enfer...
Les 2 premiers jours le paracétamol était très utile, quand j'arrivais en fin d'effet c'était douloureux...
A partir du troisième jour tout a commencé à être mieux (à part les bleus : zone des bourses tendant au violet, mais bon avec l'héparine -chiante d'ailleurs ses piqûres-).
Là au 6ème jour, je marche à l'aise, d'un pas presque normal, la plaie a l'air ok, je peux envisager les douches et donc penser à marcher plus loin, ne pas éviter le soleil comme la peste :mrgreen:

:arrow: question : vous avez commencé à recourir en fonction de quoi?

Là j'ai une indication temporelle d'1 mois, je ne suis pas particulièrement pressé, donc je m'en fous un peu, mais c'est pour "anticiper" : quelles sont les sensations qu'on doit éviter, ou vice versa les signaux que tout va bien?

Par exemple les premiers jours je ne pouvais presque pas me moucher (très douloureux), au bout de 6 c'est presque normal, la toux reste douloureuse... aux toilettes je suis mal à l'aise... ça se sont mes indicateurs spontanés, mais pour vous c'est quoi qui aide à comprendre qu'on va mieux?

Messagepar Sylvain IT » sa fiche K
» 06 Juil 2020, 10:27

Locospotter160 a écrit:20 mars:
Opération faite avec succès: 5 jours avec des grosses douleurs post opératoires normales malgré les dafalgan codéiné. Du coup douleur à l'hernie qui a gonflé avec les gazs, testicules ayant grossit, devenus bleus et très douloureuses, constipation pendant une semaine et courbatures aux épaules.
Mais tout est partie en 24 heures 5 jours après l'opération.

30 mars:
Je reprends 3 séances d'une heure sur une semaine.


Alors, toujours 50 ans, patin coufin...

Jour 10, je rentre chez moi à la suite d'un repas avec des potes, je suis en retard dans les escaliers, je fais 4/5 marches en courant, je ne saurais dire pourquoi, un 'réflexe' :| je le sens, nettement!

jour 11, ballade en famille, chemin forestier, je pensais à un truc plat, mais au final ça fera 200 m D+... enfin bon, au retour, ça monte (un peu, pas trop hein!) et là je sens mes abdos :| ça tire nettement, un truc jamais senti avant...

Je suis donc trèèèès loin de courir au bout de 10 jours comme locospotter160 et j'aurais tendance à déconseiller à des gens de mon age de trop vouloir accélérer la reprise, il me semblait être bien dans les clous (comprendre prudent comme d'hab) et par 2 fois j'ai senti tirailler là où en théorie il faut laisser la cicatrisation se faire.

Messagepar Papy » sa fiche K
» 13 Juil 2020, 15:09

Pense à prendre ton temps pour la reprise en douceur.
Il faut de la patience et penser santé avant performance.

Même si avec l'âge on croit que cela ne reviendra jamais, il faut y aller pas à pas...

L'Papy_qui_se_reconstruit... :wink:

Messagepar panama18+ » sa fiche K
» 21 Juil 2020, 19:19

hello,
un conseil pour l'opération :impérativement par coelioscopie. 1/3 seulement des opérations se font selon cette technique car elle exige une compétence et une pratique spécifique. une intervention par ouverture vous laissera une souvenir du genre petite douleur de temps à autre.
Hernie apparue en mars. j'ai couru le marathon et d'autres courses sans problème jusqu'à l'opération en juillet. Le chirurgien m'a autorisé à courir après 1 mois et j'ai repris tranquillement la course après ce délai sans aucune couleur.
C'était il y a 2 ans et c'est complètement oublié. Recherchez un chirurgien dont c'est la spécialité
Bon running et bonnes courses Pascal

Messagepar erich83 » sa fiche K
» 24 Août 2020, 09:10

Bonjour,

Je fais 1m75 pour 68kg.
Je suis très gainé de base.

Je voulais faire un retour de mon expérience, J'ai eu une hernie inguinale bi-latérale. Certainement dû au fait que j'ai levé des charges lourdes pendant une période.

J'ai commencé à avoir une douleur en Octobre 2019, mais elle disparaissait après 2 jours repos.
J'ai donc pu faire la Saintélyon début décembre 2019.
Ensuite Février 2020, suite aux différents fractionnés sur piste + gainage, la douleur s'est installée. après une séance de cap je suis revenu en marchant.

Février 2020, on m'a diagnostiqué à l'écho 2 petites hernies , 10mm à gauche et 20mm à droite.
J'ai arrêté de courir, j'ai fait bcp de vélo de route (aucune douleur sur le vélo)

Opération prévu fin Mars 2020 --> puis confinement... --> Opération annulée.
J'ai quand même repris la course à pied tranquille + vélo.

Finalement opération réalisée le 30 juin 2020 par cœlioscopie.
Ensuite repos, 1 semaine de douleur raisonnable, ensuite 1semaine de douleur plus intense quand l'hématome est descendu. Ensuite gêne mais plus de douleur vive.

27 juillet RDV medecin : Reprise de la cap et vélo sans intensité. Le medecin m'a dit que selon les profils la douleur peut être présente de 1semaine à 3mois.

Depuis toujours des petites douleurs qui s’atténuent de semaine en semaine. Douleurs quand je passe de couché à assis, quand j'éternue ou tousse.

Je continue une reprise très progressive jusqu'à fin septembre voir plus selon la douleur.

J'espère que mon retour servira.

Sportivement,
Eric

Messagepar Sylvain IT » sa fiche K
» 30 Août 2020, 09:55

erich83 a écrit:Février 2020, on m'a diagnostiqué à l'écho 2 petites hernies , 10mm à gauche et 20mm à droite.
J'ai arrêté de courir, j'ai fait bcp de vélo de route (aucune douleur sur le vélo)
(...)
Douleurs quand je passe de couché à assis, quand j'éternue ou tousse.


Alors je ne saurais dire les dimensions de ma hernie (j'en ai une autre petite aussi), pas d'imagerie, juste un toucher et... hop!

Par contre sur la symptomatologie post-opératoire, j'ai eu un papier très bien fait, ce dont on parle ici (douleurs aux changements de positions) m'avait été clairement annoncé et bien décrit : douleurs qui viennent et disparaissent en quelques secondes :idea:

Le savoir rassure, parce que sinon, t'es là tout va bien tu bouges, douleur relativement importante, du coup il y a une possibilité de penser "mince, j'ai trop bougé je me suis fait mal..." que nenni, c'est ainsi que cela doit aller.

Personnellement j'en suis à 2 mois, je dirais que tout va bien et que je peux faire à peu près n'importe quoi... j'ai couru dimanche dernier sans ressentir d'autre gêne qu'aux jambes et 5 jours après plus de 1000 m D+ en rando courte avec passages avec cordes avec un sac sur le dos, bref le corps fonctionne sans aucun problème (et le sac était l'une des choses qui me faisaient un peu tirer sur la cicatrice...).

Messagepar bianchi77 » sa fiche K
» 31 Août 2020, 11:26

Bonjour,
j'ai la même chose côté gauche au niveau de l'aine j'ai une petite boule qui est pareille qu'au début, elle grossit pas, j'ai mal en courant depuis fin mars et cela ne passe pas.
j'ai été le medecin du sport qui ne fait rien, trop jeune pour me faire opérer, j'ai 45 ans.
je viens de couper la course à pied, j'ai fait du vélo à la place pendant 3 semaines, j'ai repris aujourd'hui, toujours cette douleur.
je ne sais plus quoi faire, tu coupes t'as mal, tu continues, t'as mal enfin bref ça me saoule.

Messagepar erich83 » sa fiche K
» 03 Sep 2020, 14:18

Sylvain IT a écrit:
erich83 a écrit:Février 2020, on m'a diagnostiqué à l'écho 2 petites hernies , 10mm à gauche et 20mm à droite.
J'ai arrêté de courir, j'ai fait bcp de vélo de route (aucune douleur sur le vélo)
(...)
Douleurs quand je passe de couché à assis, quand j'éternue ou tousse.


Alors je ne saurais dire les dimensions de ma hernie (j'en ai une autre petite aussi), pas d'imagerie, juste un toucher et... hop!

Par contre sur la symptomatologie post-opératoire, j'ai eu un papier très bien fait, ce dont on parle ici (douleurs aux changements de positions) m'avait été clairement annoncé et bien décrit : douleurs qui viennent et disparaissent en quelques secondes :idea:

Le savoir rassure, parce que sinon, t'es là tout va bien tu bouges, douleur relativement importante, du coup il y a une possibilité de penser "mince, j'ai trop bougé je me suis fait mal..." que nenni, c'est ainsi que cela doit aller.

Personnellement j'en suis à 2 mois, je dirais que tout va bien et que je peux faire à peu près n'importe quoi... j'ai couru dimanche dernier sans ressentir d'autre gêne qu'aux jambes et 5 jours après plus de 1000 m D+ en rando courte avec passages avec cordes avec un sac sur le dos, bref le corps fonctionne sans aucun problème (et le sac était l'une des choses qui me faisaient un peu tirer sur la cicatrice...).


Je n'ai pas eu de documents expliquant les différentes douleurs.

Je suis à +2mois aussi et je reste très prudent car j'ai encore des douleurs quand je passe de position allongé à assis.

Ce midi j'ai été courir 8kms à un peu plus de 12km/h, pas de douleur :D
La reprise va être très progressive...

Messagepar erich83 » sa fiche K
» 14 Sep 2020, 13:38

2 mois et demi après l'opération, j'ai fait un tout petit peu de gainage /abdo, et la douleur est la!
J'attends que ça passe...
La reprise doit vraiment être douce....

Messagepar Bobbymensch » sa fiche K
» 02 Nov 2020, 18:55

Bonjour à tous,

A mon tour de passer sur la table d'opération pour une petite hernie inguinale, mais qui m'embête bien depuis désormais 7 ans.

Opération prévue ce vendredi, rdv de suivi 3 semaines plus tard. J'espère arriver à être patient !!

A partir de quand avez-vous pu reconduire ?

Messagepar banditblue29 » sa fiche K
» 02 Nov 2020, 20:39

erich83 a écrit:2 mois et demi après l'opération, j'ai fait un tout petit peu de gainage /abdo, et la douleur est la!
J'attends que ça passe...
La reprise doit vraiment être douce....


Et les abdos hypopressifs, c'est douloureux aussi?

Messagepar Sylvain IT » sa fiche K
» 03 Nov 2020, 09:20

Bobbymensch a écrit:Opération prévue ce vendredi, rdv de suivi 3 semaines plus tard. J'espère arriver à être patient !!

A partir de quand avez-vous pu reconduire ?


Reconduire, je ne saurais quand exactement, mais quoi qu'il arrive... c'est variable! :mrgreen:

Donc ce qu'a fait l'un ou l'autre, ne te sert à rien directement...

Personnellement j'ai eu besoin de paracétamol pendant 3 jours, les 2 premiers c'était très difficile; j'ai arrêté le paracétamol avant la fin de ce qui était prescrit pour justement me servir de ma douleur comme indicateur des trics à ne pas faire.

2 choses importantes, savoir que la douleur aiguë qui survient lors des changements de position est normale et passe en quelques secondes, si tu as es injections d’héparine à faire glace la partie à piquer avant comme ça tu ne sens rien de chez rien.

Perso j'ai évité les abdos pendant un bon moment, ma ré-éducation a été la marche... et c'est une vraie ré-éducation :wink: il suffit de voir comment l'allure change en quelques jours, comment les sols non lisses font forcer la zone inguinale, etc.

Messagepar Bobbymensch » sa fiche K
» 03 Nov 2020, 10:33

Merci !

Bon la question c'était en fait, me faisant opérer vendredi, est-ce que je pourrai aller chercher les enfants à l'école lundi (oui c'est assez trivial).

Je me prépare à me lever en roulant, etc... Et effectivement, je serai plutôt du genre à arrêter au plus tôt les médocs depuis que mon super kiné m'a expliqué il y a très longtemps que les AI masquent la douleur, alors que sentir la douleur peut aider à poser des limites.

Messagepar Seb-courirplaisir » sa fiche K
» 03 Nov 2020, 17:12

Bonjour.
Je n'ai jamais eu ce genre de complication. Néanmoins deux amis m'en ont fait leur retour d'expérience.

Aucune gène de courir avec. En revanche si le boyau se perfore lors d'un sortie, il ne vous reste pas beaucoup de temps pour intervenir. Cela devient vital.
Le boyau étant à l'air libre, les risques de contaminations par infections sont grandes.

Du coup si cela vous arrive en plein milieu d'un Trail au sommet d'une montagne en 30min votre capitale vitale est en jeu.

Un ami à perdu une testicule 30 minutes après la perforation.

Espéreant aider sur les risques encouru .

Après l'opération , en 8 semaines les copains sont revenus courir sans risque :D

Messagepar Bobbymensch » sa fiche K
» 07 Déc 2020, 11:08

Allez, petit retour suite à mon opération il y a 4 semaines.

Suite à l''intervention et surtout l'anesthésie, j'ai un peu plané pendant 5 jours, notamment au réveil. Nausée les premiers jours, puis plutôt marrant ensuite.
Peu de douleurs, j'ai pris l'AINS pendant 2 jours puis j'ai arrêté, j'ai préféré ressentir les douleurs. Au bout de 2/3 jours je remarchais normalement.
Niveau cicatrice, cela se limite à 3 petits traits, vraiment minimes.

Reprise assez rapide mais progressive de la marche, à rythme cool. Pas de douleurs, sauf si effort brusque non maîtrisé.

Puis progressivement, j'en suis finalement venu à ressentir la même gêne et douleur qu'avant l'opération. Je suppose que cela travaille à l'endroit de la hernie, puisque c'est bien là qu'on est intervenu. La position assis penché en avant est inconfortable et douloureuse.

J'ai revu le chirurgien au bout de 3 semaines, qui m'a autorisé à reprendre mes activités dans la limite de la douleur ressentie.

Depuis j'ai repris un peu le vélo d'appartement. Les douleurs restent les mêmes, essentiellement ressenties lorsque je reste assis plié un moment, ce qui malheureusement arrive fréquemment pour jouer avec les enfants...

Je vais essayer de continuer à pratiquer vélo et marche, tranquillement, mais j'apprécierais que la gêne au niveau de la hernie diminue.

Avez-vous également ressenti cela ?

Messagepar Sylvain IT » sa fiche K
» 07 Déc 2020, 12:50

Bobbymensch a écrit:Allez, petit retour suite à mon opération il y a 4 semaines.
(...)
Puis progressivement, j'en suis finalement venu à ressentir la même gêne et douleur qu'avant l'opération. Je suppose que cela travaille à l'endroit de la hernie, puisque c'est bien là qu'on est intervenu. La position assis penché en avant est inconfortable et douloureuse.
(...)
Avez-vous également ressenti cela ?

Il ne me semble pas, mais bon... je crois que tout cela reste très personnel, l'idée générale est que c'est une opération qui marche très bien et qui est résolutive. Du coup, un peu de patience, et le maximum de mouvements "naturels" (pas du vélo quoi!), mais des changements d'appuis, de positions... sans poids. Moi j'avais ressenti une gêne sur le début d'une ballade avec un (petit) sac à dos 2 mois après, j'avais pensé "oh nooon..." elle avait disparu à peine chaud...

Messagepar Bobbymensch » sa fiche K
» 07 Déc 2020, 13:03

C'est le chirurgien qui m'a parlé de vélo, natation, course à pied, mais tout en fonction de la douleur.
Et rester dans l'axe, pas de mouvements latéraux, ni de port de poids (10 kg).

Bon je me veux prudent, je fais léger.

Messagepar micnat22 » sa fiche K
» 07 Déc 2020, 13:05

bonjour,

j'ai également été opéré d'une hernie inguinale.
Avant l'opération, je ressentais des douleurs quand je courais.
Un mois après l'opération, plus aucune douleur ( ni au repos, ni à l'effort)

soi patient ;)

Messagepar Bobbymensch » sa fiche K
» 07 Déc 2020, 13:46

Je n'ai pas l'intention de faire autrement !!! :D

Messagepar banditblue29 » sa fiche K
» 07 Déc 2020, 20:00

C'est possible qu'il subsiste des adhérences, qui ne cèderont qu'en pratiquant des mouvements conformes à la vie courante (donc pas que dans l'axe) et en cherchant à gagner de l'amplitude au fil du temps.

Messagepar erich83 » sa fiche K
» 03 Fév 2021, 17:07

banditblue29 a écrit:C'est possible qu'il subsiste des adhérences, qui ne cèderont qu'en pratiquant des mouvements conformes à la vie courante (donc pas que dans l'axe) et en cherchant à gagner de l'amplitude au fil du temps.


Bonjour,

Depuis l'opération le 30juin toujours des gênes, qui ont tendances à disparaitre.
J'ai repris le gainage pas de douleur. Par contre la roue abdo ca tire un peu.

Après des sorties longues et bien cassantes, j'ai eu des douleurs qui ont disparu en 3/4 jours

On est 6 mois après l'opération. je vais faire une echo de controle, je suis surpris d'avoir encore des douleurs.

Messagepar banditblue29 » sa fiche K
» 03 Fév 2021, 21:57

erich83 a écrit:
banditblue29 a écrit:C'est possible qu'il subsiste des adhérences, qui ne cèderont qu'en pratiquant des mouvements conformes à la vie courante (donc pas que dans l'axe) et en cherchant à gagner de l'amplitude au fil du temps.


Bonjour,

Depuis l'opération le 30juin toujours des gênes, qui ont tendances à disparaitre.
J'ai repris le gainage pas de douleur. Par contre la roue abdo ca tire un peu.

Après des sorties longues et bien cassantes, j'ai eu des douleurs qui ont disparu en 3/4 jours

On est 6 mois après l'opération. je vais faire une echo de controle, je suis surpris d'avoir encore des douleurs.


Vu que la zone opérée est dans le bas des abdos, je ne suis pas certaine qu'en pratiquant la roue, tu mobilises vraiment la zone concernée.
Peut-être que cette version : https://www.youtube.com/watch?v=h2XSGmm ... nel=Lepape
permettrait un travail en excentrique (allongement des fibres collées entre elles) en adaptant la position au sol, les mains accrochées derrière (aux pieds d'une table).
3x4 à 5 mouvements (excentrique/isométrique/concentrique et pause en haut).

Retour vers [CàP] Course à pied, trail, marathon, route

Accueil - Haut de page - Version grand écran