Avec ou sans bâtons ?

Discussions sur des sujets "sérieux" en rapport avec la course à pied.
Entrainement, physiologie, nutrition, blessures, gestion de course, ...

Messagepar seb66 » sa fiche K
» 24 Avr 2015, 23:58

Salut,
Je fais des trails de 25km entre 800 et 1500 de D+.
J'habite en montagne et l'hiver je ne fais que du ski de rando a raison de 3 sorties semaine entre 1000 et 1500 de D+ par sortie.
J'utilise donc pas mal le haut du corps, j'ai aussi fais pas mal de natation (20 ans, un peu plus peu être et un niveau pas trop dégueulasse) avant de partir sur du triathlon puis du trail (pour raison de santé).
J'ai donc plutôt le physique de Martin Fourcade que de kilian Jornet.
Je me demande si il ne serait pas plus judicieux pour moi de courir avec des bâtons.
J'en utilise depuis quelques mois en entrainement et les trouve bien utilisent en montée même de faible pourcentage, il ne me gêne pas, j'utilise des Leki monobrin et les gardes quasi tout le temps dans les mains sauf pour les longues descente et plat.
J'ai l'impression d'être moins fatigué sur les même sortie que je faisais sans bâtons, mais j'ai l'impression que je cours légèrement moins vite en étant plus régulier.
L'an dernier sur plusieurs 25 km j'ai été sujet aux crampes et je me demande si les bâtons ne me permettrait pas de les éviter.
J'ai tout de même du mal à accepter le regard et les remarques moqueuses de certain traileurs au départ des courses lorsque j'ai eu utilisé des bâtons, mais bon.

Merci de me faire partager vos avis et expériences ...

Messagepar fred_1_1 » sa fiche K
» 25 Avr 2015, 07:25

seb66 a écrit:
J'ai l'impression d'être moins fatigué sur les même sortie que je faisais sans bâtons, mais j'ai l'impression que je cours légèrement moins vite en étant plus régulier.



Je crois que tu as tout dit !
Le rendement en cote est meilleur avec les batons :D , par contre l'utilité des batons en descente est discutable, c est une vraie perte de temps mais c est surtout une aide psychologique .

je prends presque toujours des batons, à l'entrainement comme en course, sauf sur les trails cours genre "20km 1000D+", où je cherche à faire le meilleur classement possible.
Sur les Ultra les batons s'imposent, parce sinon j ai mal au dos au bout de 50 à 60 km à force d'être plié en deux dans les montées.

Messagepar Japhy » sa fiche K
» 25 Avr 2015, 08:21

Je n'ai jamais utilisé de bâtons, j'aurais tendance à dire que si tu sens qu'ils sont un plus, tu devrais les utiliser quoi qu'en disent les autres, mais je comprends très bien ce que tu veux dire à propos du regard des autres.
Ici dans les alpes-maritimes, la plupart des élites ne les utilisent jamais (et pourtant nos dénivelés sont très violents), et beaucoup ont un discours assumé "les bâtons c'est triché". C'est sans doute une question de tradition, les vieux des villages n'utilisent pas de canne en bois avant d'avoir au moins ... 80 ans lorsqu'ils vont dans leurs terres en montagne. :mrgreen:

Messagepar skyrun74 » sa fiche K
» 25 Avr 2015, 09:08

Ai commencé par courir sans bâtons dans la région Bourgogne, précisément dans le Morvan, de mon enfance.
Ai commencé par courir avec bâtons en montagne depuis 15 ans avec l'avènement de l'UTMB dont jai ete addict.
Ai essayé sans bâtons notamment à l'UTMB et la MONTAGNARD et sur toutes les courses du département 74.
Continue de courir sur sentiers alpins sans bâtons...
Ne peux plus me passer de cette "liberté", quelque soit le déniv et la distance. C'est une question de philosophie ou vouloir aller plus vite est secondaire (au final ca ca vite quand même !). Lorsque je m'inscris sur une course, je ne me pose même pas de question.
Seb66, les bâtons vont soulager tes jambes mais ton problème des crampes est lié à d'autres paramètres. Fais ton expérience en laissant dire les autres. J'emmène souvent des gens en montagne et je leur fais enlever progressivement les bâtons. L'industrie et le marketing du Trail, des bâtons ainsi que le "bourrage de crâne" sont tels que l'on pense à tort que pour courir en montagne il faut obligatoirement commencer par acheter la panoplie complète dont les bâtons...comme je l'ai fait sans connaître. Le mieux c'est de ne pas avoir de pratique de la course a pied exclusive ou fermée et de se faire sa propre idée en ESSAYANT de ne pas dépendre de tout ces ustensiles. C'est pas le matos qui fait le sportif...Apprends à te détacher de tout ce qui peut apporter une aide et entraînes toi ainsi, tu verra tes résultats progresser, c'est certain mais surtout tu découvrira une façon nouvelle, assez délicieuse (!)
, de concevoir la course a pied et le sport...

Messagepar cappa » sa fiche K
» 25 Avr 2015, 15:36

entièrement d'accord avec "skyrun74"

pour moi les bâtons sont une aide (la rampe des escaliers)
en revanche je me contre fou que mon voisin les utilises.

Quelque soit la difficulté d'un ultra trail (KM/D+) je le fais sans bâtons ou je ne le fais pas.
c'est ma philosophie.

je rejoins également skyrun74 sur l'esprit de liberté sans les bâtons.



Les bâtons en trail c'est comme le "E-VTT" :mrgreen:

Messagepar Benman » sa fiche K
» 25 Avr 2015, 18:28

Ben moi j'aime bien les bâtons quand ça monte fort et longtemps.
J'ai fait un article de blog il y a quelques temps sur ce sujet.
Les bâtons sont une vraie aide autorisée
Si on veut faire dans le puriste, alors il faut courir pieds nus et en slip. Vous verrez, c'est le top!
et oubliez svp ces GPS qui vous empêchent de vous perdre, cette musique qui risquerait de vous requinquer abusivement quand ça ne va pas ou ces vêtements qui en vous compressant détournent le flux sanguin de manière éhontée...

Messagepar Japhy » sa fiche K
» 25 Avr 2015, 18:33

Evidemment que c'est autorisé, on n'a jamais dit le contraire.
Quoique, je rectifie. Sur de plus en plus de courses, ils sont interdits (sur pas mal de trails de l'Isère par exemple, j'avais remarqué ça sur les calendriers).

Le meilleur conseil qu'on puisse donner, outre celui de faire comme on en a envie (ce qui a été dit plusieurs fois dans les coms plus haut), c'est de faire de temps en temps ses courses sans bâtons, des fois que notre course préférée vienne à les interdire... :roll:

Messagepar Benman » sa fiche K
» 25 Avr 2015, 18:39

Japhy a écrit:Evidemment que c'est autorisé, on n'a jamais dit le contraire.

Evidemment, je sais bien que le débat n'était pas là. Je pense que l'interdiction sur les courses vient plus du danger potentiel des bâtons en troupeau, ou de leur inutilité sur des trails courts et/ ou "faciles".
cela dit, je ne me suis jamais posé la question pourquoi le GRR interdisait les bâtons... oui, tiens?

Messagepar MatthieuChanv » sa fiche K
» 25 Avr 2015, 18:55

Pour le GRR je ne sais pas, mais j'avais lu dans la bouquin de Guillaume Millet qu'ils étaient très souvent interdits aux States pour lutter contre l'érosion des chemins (car les sentiers sont souvent dans des parcs nationaux notamment).

Peut-être la même raison à la réunion ?

Messagepar ilcourtlefuret » sa fiche K
» 25 Avr 2015, 19:01

C'est marrant mais je viens juste d'acheter des bâtons! Hier précisément et je suis allé les tester le soir même :-) L'idée pour moi c'est de préparer un trail long en juin (55km et 3500m de D+). Je suis habitué aux distances de moins de 30km et 1200m de denivelé maximum. Niveau physique je suis loin d'être Fourcade, plutôt Jornet mais sans son niveau lol Sinon comme toi je suis sujet aux crampes de mollet. Je me suis donc dit que les bâtons en montée, en soulageant les jambes, devraient pouvoir m'aider a tenir sur longue distance. Surtout que le trail que je prépare comporte une montée énorme au milieu du parcours.
Pour revenir sur mon essai d'hier j'ai fait un parcours de 17,5km avec un peu plus de 650m de dénivelé dont une grosse montée de 300m en moins de 2km. C'est là que j'ai le plus utilisé les bâtons et sans forcer je suis arrivé en haut en 17 minutes soit le temps que j'avais fait en course a l'automne pour un trail. Après en descente j'ai essayé de les garder mais ca m'a vite emm...... donc je les ai pliés et rangés dans le sac (ce sont des 3 brins). Au bilan j'ai fini tranquillement plutôt frais en 1h55 soit un 9 de moyenne plutot pas mal. C'est un peu court pour en tirer des conclusions mais je pense que les bâtons soulagent effectivement les jambes et me permettront d'aller plus loin a un rythme plus régulier. Je ne les recommande pas en revanche pour les terrains vallonnés avec beaucoup de bosses, l'intérêt est plus de franchir de grosses difficultés en s'économisant et de pouvoir reprendre une course normale quand ca redevient plus rapide. Ce n'est bien sûr que l'avis d'un modeste traileur débutant avec des bâtons, tu auras beaucoup d'avis différents je pense!

Messagepar ilcourtlefuret » sa fiche K
» 26 Avr 2015, 11:24

cappa a écrit:Les bâtons en trail c'est comme le "E-VTT" :mrgreen:

La je ne suis pasd'accord du tout! Pratiquant le VTT regulierement je suis d'ailleurs un peu inquiet de voir arriver dans les randos des mecs sur vtt electrique. Un VTT electrique utilise une energie qui n'est pas celle du cycliste. Au contraire les batons permettent au coureur d'utiliser son energie biomecanique differemment mais ils n'apportent en aucun cas une energie "artificielle"....

Messagepar anjuso » sa fiche K
» 26 Avr 2015, 11:38

cappa a écrit:
Les bâtons en trail c'est comme le "E-VTT"

La je ne suis pasd'accord du tout! Pratiquant le VTT regulierement je suis d'ailleurs un peu inquiet de voir arriver dans les randos des mecs sur vtt electrique. Un VTT electrique utilise une energie qui n'est pas celle du cycliste. Au contraire les batons permettent au coureur d'utiliser son energie biomecanique differemment mais ils n'apportent en aucun cas une energie "artificielle"....


+1

Messagepar fred_1_1 » sa fiche K
» 26 Avr 2015, 12:31

skyrun74 a écrit:Ai commencé par courir sans bâtons dans la région Bourgogne, précisément dans le Morvan, de mon enfance.
Ai commencé par courir avec bâtons en montagne depuis 15 ans avec l'avènement de l'UTMB dont jai ete addict.
Ai essayé sans bâtons notamment à l'UTMB et la MONTAGNARD et sur toutes les courses du département 74.
Continue de courir sur sentiers alpins sans bâtons...
Ne peux plus me passer de cette "liberté", quelque soit le déniv et la distance. C'est une question de philosophie ou vouloir aller plus vite est secondaire (au final ca ca vite quand même !). Lorsque je m'inscris sur une course, je ne me pose même pas de question.
Seb66, les bâtons vont soulager tes jambes mais ton problème des crampes est lié à d'autres paramètres. Fais ton expérience en laissant dire les autres. J'emmène souvent des gens en montagne et je leur fais enlever progressivement les bâtons. L'industrie et le marketing du Trail, des bâtons ainsi que le "bourrage de crâne" sont tels que l'on pense à tort que pour courir en montagne il faut obligatoirement commencer par acheter la panoplie complète dont les bâtons...comme je l'ai fait sans connaître. Le mieux c'est de ne pas avoir de pratique de la course a pied exclusive ou fermée et de se faire sa propre idée en ESSAYANT de ne pas dépendre de tout ces ustensiles. C'est pas le matos qui fait le sportif...Apprends à te détacher de tout ce qui peut apporter une aide et entraînes toi ainsi, tu verra tes résultats progresser, c'est certain mais surtout tu découvrira une façon nouvelle, assez délicieuse (!)
, de concevoir la course a pied et le sport...


Il suffit de regarder tes résultats pour voir que tu as un potentiel que 95 % des pratiquants de trail n'atteindront jamais.
C est un petit peu facile de dire "regardez ce que je fais", y qu'à faire pareil . :evil:

Pour les coureurs de milieu ou de queue de peloton, qui se fichent pas mal du classement et dont le seul but est d'être "Finisher", Les batons sont une aide appréciable voir indispensable sur un ultra.
Pour preuve, à chaque ultra que je fais, je croise des gars qui ont ramassé un baton de 2 kg et qui se le traine pour s en servir de canne. :cry: : c est plus simple de prévoir une paire de baton pliable dans le sac que l'on utilise si besoin :D

Messagepar Japhy » sa fiche K
» 26 Avr 2015, 13:14

Euh non il y a des tas de gens qui finissent des ultra sans bâtons.
(ça me rappelle les discussions qu'on avait, ailleurs, à propos de "l'indispensabilité" du cardio pour progresser).

Je me souviens d'une interview de Chaigneau (qui les utilise), qui se posait néanmoins la question de leur avantage systématique, il disait que l'énergie dépensée par les bras n'était pas du tout négligeable, et il se demandait s'il devait les prendre tout le temps. C'est intéressant de voir qu'il y a encore des questionnements.

Chacun doit se faire son idée, et surtout, savoir s'il y trouve son compte. Les gars par exemple, vous ne réalisez pas que pas mal de filles n'ont pas les bras assez musclés pour que ça leur procure un avantage. J'ai une copine qui s'est même fait une tendinite à l'épaule... C'est un exemple, seulement un exemple.

Messagepar fred_1_1 » sa fiche K
» 26 Avr 2015, 13:48

je suis d'accord avec toi. C est bien si chacun reste libre de faire comme il veut , sinon il faudrait interdire les batons , les bas de compression, les ipods, les pacers, les ravito hors zone ... :?

Messagepar M_baton » sa fiche K
» 26 Avr 2015, 15:48

seb66 a écrit:Salut,
Je fais des trails de 25km entre 800 et 1500 de D+.
J'habite en montagne et l'hiver je ne fais que du ski de rando a raison de 3 sorties semaine entre 1000 et 1500 de D+ par sortie.
J'utilise donc pas mal le haut du corps, j'ai aussi fais pas mal de natation (20 ans, un peu plus peu être et un niveau pas trop dégueulasse) avant de partir sur du triathlon puis du trail (pour raison de santé).
J'ai donc plutôt le physique de Martin Fourcade que de kilian Jornet.
Je me demande si il ne serait pas plus judicieux pour moi de courir avec des bâtons.
J'en utilise depuis quelques mois en entrainement et les trouve bien utilisent en montée même de faible pourcentage, il ne me gêne pas, j'utilise des Leki monobrin et les gardes quasi tout le temps dans les mains sauf pour les longues descente et plat.
J'ai l'impression d'être moins fatigué sur les même sortie que je faisais sans bâtons, mais j'ai l'impression que je cours légèrement moins vite en étant plus régulier.
L'an dernier sur plusieurs 25 km j'ai été sujet aux crampes et je me demande si les bâtons ne me permettrait pas de les éviter.
J'ai tout de même du mal à accepter le regard et les remarques moqueuses de certain traileurs au départ des courses lorsque j'ai eu utilisé des bâtons, mais bon.

Merci de me faire partager vos avis et expériences ...


Tu as déja posé cette question il y a un an (22 Avr 2014).
Bâtons sur trail de 40/45
viewtopic.php?f=21&t=30553#p683385

seb66 a écrit:Salut,
Cela fait 4 ans que je fais du trail.
Je cours depuis 2 ans sur des trail d'environs 25 km pour 1000 et moins de D+, avec une moyenne allant de 9km/h au moins et presque 12km/h au plus lorsque le D+ est faible (trail aux alentour de Montpellier).
Cet hiver je n'ai pas du tout couru et je me suis fait une grosse saison de ski rando, 3 sorties par semaine.
J'ai vraiment du mal à me remettre a la course à pieds.
J'ai donc essayé de courir avec des bâtons et je me suis sentie beaucoup mieux, ce qui me donne envie de faire plus de D+ qu'avant et peu être de partir sur des courses plus longues style 45km (Kilian classic).

Pensez vous que les bâtons sont vraiment utile sur ce genre de course ?
Puis je envisager de courir avec sur du 25 km aussi ou cela ne servira a rien ?

Merci d'avance ...


C'est le printemps qui te fait douter? :wink:

Messagepar cappa » sa fiche K
» 26 Avr 2015, 17:19

ilcourtlefuret a écrit:
cappa a écrit:Les bâtons en trail c'est comme le "E-VTT" :mrgreen:

La je ne suis pasd'accord du tout! Pratiquant le VTT regulierement je suis d'ailleurs un peu inquiet de voir arriver dans les randos des mecs sur vtt electrique. Un VTT electrique utilise une energie qui n'est pas celle du cycliste. Au contraire les batons permettent au coureur d'utiliser son energie biomecanique differemment mais ils n'apportent en aucun cas une energie "artificielle"....

:lol: c'était bien sure une plaisanterie :mrgreen: (2e degrés :wink: )

Messagepar olicursor » sa fiche K
» 26 Avr 2015, 18:21

Perso c'est sans bâtons et c'est purement arbitraire... juste que je veux pas encore acheter et surtout me trimballer un truc de plus :mrgreen:
Par contre libre aux autres de les utiliser mais SVP faites gaffe dans les montés, pensez à ceux et celles qui sont derrière :!: Quand on est en galère dans le pentu y a pas plus désagréable que de devoir en plus éviter les pointes d'acier du coureur de devant :|

Messagepar didscott69 » sa fiche K
» 29 Avr 2015, 13:21

pareil pour moi.

j'ai couru mon premier ULTRA en avril sans bâton (j'ai longtemps hésité) (112 km et 4800 d+) les mains sur les cuisses ont suffit pour m'aider à monter.

j'avais fait un bon entrainement et je n'ai absolument pas souffert du dénivelé. (vous me direz ce n'était pas non plus 10000 d+!) :wink:

par contre ceux qui en avait et savait avancer avec était bien plus rapide que moi.
les bâtons sont un avantage certain pour le chrono.
moi je préfère rester les mains libres mais je respecte ceux qui préférerons les bâtons. chacun trouve sa place pour faire SA course.

Messagepar Renard Luxo » sa fiche K
» 29 Avr 2015, 14:18

Personnellement, je n'utilise pas de bâtons, ce qui ne m'empêche pas de faire des ultras.
Il semble unanimement reconnu que les bâtons apportent un plus en montée, moins en descente sauf pour ceux qui sont capables de s'en servir comme "catapulte" pour franchir des grosses marches par exemple.

Messagepar terre17 » sa fiche K
» 30 Avr 2015, 21:41

Moi de mon coté j'en utilise parfois et parfois non.

Je pense que ça dépend aussi du ration Dénivelé/km Je pense qu'en dessous de 500-600m D+/10km on y a peu d'avantage. Les montés se font en courant ou alors il y a de long replas où les bâtons gènes.

Au delà, ça devient un avantage certain à la monté (surtout et principalement lorsque l'on marche dans les montés) Je trouve qu'en courant et en utilisant les bâtons on dépense pas mal d'énergie inutile...

Il en suit que sur du long on va plus souvent marché pour un plus faible pourcentage en cote avec la fatigue. Donc plus on allonge plus ça peut devenir intéressant.
Enfin ça aide dans la dernière descente d'un trail long quand les quadri sont fracassé et et courir devient très.. douloureux .. On se soulage comme on peut :mrgreen:


Sauf que pour tester et bien souvent on est obligé d'en acheter. Et après on essaye tout de même de rentabiliser la chose ! :lol:

Messagepar OderF_06 » sa fiche K
» 14 Août 2015, 13:32

Sur du long et un coureur " normal" apres 60kms et +5000m bin les batons en cote et en descente c est qd meme bien pratique! Apres à chacun son idée et son experience avec

Messagepar Spir » sa fiche K
» 14 Août 2015, 16:34

Après un bon coup de chaud au Vars Mountain Trail (ou fringale, ou déshydratation, ou peu importe...), j'ai bien apprécié mes bâtons pour franchir la dernière bosse de 1000D+ et la descente qui suivait. J'avais même l'impression de manipuler des piolets tractions, ou un déambulateur, tellement ils m'étaient nécessaires pour avancer dans la côte.

Pour moi c'est clair, dans le dur, c'est un sacré coup de pouce ! Ceci dit, maintenant que j'ai essayé les bâtons, faudrait que je teste les carottes :mrgreen:

Messagepar Vik » sa fiche K
» 14 Août 2015, 16:51

Je partage l'expérience (enfin pas sur le volume et la durée !) de skyrun74.

J'ai commencé sans baton sur des trails courts, puis ai utilisé des batons en sorties plus longues non chronométrées pour finir par tenter la maxi race, puis les autres sorties longues et la montagn'hard, sans.

J'utiliserais toujours les batons en raid trail sans assistance ou en trek pour soulager le dos, principalement, mais en sortie légère, je prefere m'en tenir au minimum.

Et puis en course j'aime pas trop les batons des autres...

Messagepar bubulle » sa fiche K
» 14 Août 2015, 17:39

Pour ma part, le compte est vite fait.

Sans bâtons, en marche sur le plat, je plafonne à 7 km/h. Au delà, faut que je passe en mode marche athlétique. Et je ne tiens pas longtemps. Avec bâtons, je dépasse 7,5km/h sans soucis.....et je peux maintenir cela 4 heures de suite.

Je n'ai jamais chronométré, mais le ratio doit être le même en montée, du moins tant qu'on peut tenir un mouvement alternatif des bâtons. Evidemment, ça ne s'est pas fait tout seul et cela implique de vraies séances de travail. Bref, si vous optez pour les bâtons, mais ne travaillez jamais la marche nordique, si vous voulez mon avis, cela revient à pisser dans un violon.

Petit défaut : les bâtons vraiment adaptés sont rares : il est vraiment dommage que quasiment aucun des bâtons usuels "de trail" ou "de randonnée" n'ait de pointes recourbées qui permettent une accroche parfaite lorsque le bâton est à 45° du sol (sa position en fin de poussée). Quelqu'un en connaît ?

A mon expérience, jusqu'à 20% de pente, donc la très grande majorité des parcours montants de trail de montagne, on arrive à maintenir le mouvement sans soucis...et sans effort (enfin, si on a bien travaillé avant).

Et il ne faut aussi pas oublier qu'en fin d'ultra, on marche aussi le plus souvent sur le plat...:-)

Par contre, très clairement, vaut mieux pas trop être derrière moi quand je monte avec les bâtons, parce que lorsqu'ils dérapent, ça vole bien vu que j'appuie comme un timbré dessus. Donc, il est exclu de s'en servir ainsi quand la densité de coureurs est forte, c'est trop dangereux.

Et, tout aussi clairement, tout cela a un gros défaut : c'est agressif pour le terrain. Alors qu'à beaucoup d'endroits, on se préoccupe de l'érosion des terrains par les sentiers, l'usage de bâtons va évidemment à l'encontre de la préservation desdits terrains. Je ne serais donc pas surpris qu'on voie progressivement augmenter le nombre de courses où les bâtons sont prohibés.

Messagepar Antoine38 » sa fiche K
» 14 Août 2015, 20:01

@bubulle : et ça comme pointe courbée ??

leki-pointes-de-rechange-pour-walker-platinium.jpg
Vous n’avez pas les permissions appropriées afin de consulter les fichiers insérés dans ce message.

Messagepar M_baton » sa fiche K
» 16 Août 2015, 15:51

point_double_leki.png


@bubulle : interessant ?? J'ai fait l'UTB avec. Pas mal.
Vous n’avez pas les permissions appropriées afin de consulter les fichiers insérés dans ce message.

Messagepar bubulle » sa fiche K
» 16 Août 2015, 17:45

Oui, les deux sont intéressants? Antoine, oui les points de mes bâtons de MN sont exactement comme cela. Je me depande en fait si on ne pourrait pas en trouver pour des Black Dimaond (dont les points sont amovibles.....mais pour lesquels je ne sais absolument pas où trouver des pointes de rechanges).

Messagepar bubulle » sa fiche K
» 16 Août 2015, 17:48

bubulle a écrit:Je me demande en fait si on ne pourrait pas en trouver pour des Black Dimaond (dont les points sont amovibles.....mais pour lesquels je ne sais absolument pas où trouver des pointes de rechanges).


J'écris cela mais du coup je cherche un peuy plus, et :

http://blackdiamondequipment.com/en/tre ... 0ALL1.html

Par contre, apparemment pas autre chose que les pointes carbure et titane ou caoutchouc.....

Messagepar M_baton » sa fiche K
» 16 Août 2015, 18:00

bubulle a écrit:http://blackdiamondequipment.com/en/tre ... 0ALL1.html

Par contre, apparemment pas autre chose que les pointes carbure et titane ou caoutchouc.....


Est-ce que vous cassez réellement les pointes? Parce que je casse (use) la partie pour attacher la pointe, cad. la partie caoutchouc qui tiens la pointe carbure de titane

Messagepar bubulle » sa fiche K
» 16 Août 2015, 18:32

M_baton a écrit:
Est-ce que vous cassez réellement les pointes? Parce que je casse (use) la partie pour attacher la pointe, cad. la partie caoutchouc qui tiens la pointe carbure de titane


Non, je ne casse pas. Par contre, j'ai stupidement perdu les pointes carbure d'une de mes deux paires de BD (en fait, elles sont livrées dans une pochette de la sangle de maintien des bâtons et j'ai perdu ladite sangle).

(pourquoi ai-je deux paires ? Eh bien, l'une était mon cadeau d'anniversaire prévu par ma chérie préférée et l'autre était le lot offert à la MN de l'Ecotrail.....donc, en fait, en gagnant cette course par erreur, j'ai en plus totalement démoli le chouette cadeau d'anniversaire qu'elle devait me faire)

Pour revenir au sujet, il me resterait donc à trouver des pointes recourbées qui puissent se visser sur le pas de vis de l'embout des BD : c'est pas gagné, quand même...:-)

Messagepar gillou78 » sa fiche K
» 16 Août 2015, 22:28

Tu as essayé à La Haute Route près de Bastille ? J'y ai trouvé des pointes et des rondelles pour construire mes bâtons
http://www.lahauteroute.net

Messagepar MatthieuChanv » sa fiche K
» 17 Août 2015, 08:29

Pour moi c'est avec depuis un moment, mais ça pourrait être sans pour le TGC de ce week-end... à moins que je n'arrive à décoincer l'un des tubes téléscopiques de mes BD qui est coincé dans son copain...

Si qqn à une astuce plus subtile que de bourriner en risquant de les péter... :?

Messagepar boulegan » sa fiche K
» 18 Août 2015, 14:29

MatthieuChanv a écrit:Pour moi c'est avec depuis un moment, mais ça pourrait être sans pour le TGC de ce week-end... à moins que je n'arrive à décoincer l'un des tubes téléscopiques de mes BD qui est coincé dans son copain...

Si qqn à une astuce plus subtile que de bourriner en risquant de les péter... :?


fais glisser du WD 40 à l'intérieur, ça doit être grippé ou rouillé :wink:

Messagepar Jé74 » sa fiche K
» 18 Août 2015, 18:37

MatthieuChanv a écrit:Pour moi c'est avec depuis un moment, mais ça pourrait être sans pour le TGC de ce week-end... à moins que je n'arrive à décoincer l'un des tubes téléscopiques de mes BD qui est coincé dans son copain...

Si qqn à une astuce plus subtile que de bourriner en risquant de les péter... :?

Tu peux essayer un peu de WD40. J'ai déjà eu ce souci une fois avec les BD

Messagepar MatthieuChanv » sa fiche K
» 19 Août 2015, 10:07

Finalement j'y suis arrivé, avec beaucoup de WD40 et un peu de sueur (froide notamment).

Bon ce sera donc AVEC bâtons pour le TGC ce week-end, à moins que le risque d'orage ne soit trop important :?

Des avis sur le risque de se "balader" sous l'orage avec ses bâtons ?

Messagepar Bruno Kestemont » sa fiche K
» 19 Août 2015, 10:49

Je fais des trails de +/- 50 Kms D+2000 depuis quelques années sans bâton. Je suis mauvais monteur et meilleur descendeur.

Pour préparer un ultra cet été (82 Kms du Mont-Blanc D+6000), je me suis entraîné sur 2 trails 55 Km D+2000 avec bâton: jamais fait un si mauvais temps.

J'attaque enfin le 82 Kms du Mont-Blanc avec bâton. Tout va très bien (je range les bâtons dans les descentes) mais je m'emmèle tellement les pinceaux avec mon marériel que je ne bois pas assez, je perds ma lampe frontale et je perds énormément de temps en multiples arrêts par ma désorganisation. De plus, j'ai l'impression de perdre de l'efficacité en montée car il me semble qu'avec bâton, le pied arrière n'aide plus par une impulsion "naturelle". Rattrappé par la barrière horaire à 55 Kms, mais en super forme !

Frustré, je repars sur un ultra 87 Kms D+5400 au Barlatay, sans bâton. Il pleut, il y a de la boue partout, ça glisse sans arrêt, et poutant je jouis de la liberté de mes mains, pour l'équilibre, pour le naturel du mouvement, pour boire et manger et parce que j'ai peur des orages en montagne. Au point d'aller trop vite au début et d'avoir des ennuis digestifs. Là, je terminerai mon premier ultra avec 4h d'avance sur la barrière horaire.

Conclusion: pour moi, c'est dorénavant sans bâton, même sur un ultra (à moins de s'entraîner des années avec bâton).

Messagepar Gilles45 » sa fiche K
» 19 Août 2015, 11:09

Conclusion: pour moi, c'est dorénavant sans bâton, même sur un ultra (à moins de s'entraîner des années avec bâton).[/quote]


+1 Tout pareil Bruno....
MaxiRace sans bâtons et sans aucun manque
Je pars sur la CCC de la même façon

Messagepar guillaume84 » sa fiche K
» 19 Août 2015, 11:19

Je suis aussi sur la CCC et je me pose aussi la question des batons

Lors de ma dernière sortie longue (tour du grand Goliath) je me suis surpris plusieurs fois à les tenir a la main dans les cols.

Guillaume

Messagepar Bikoon » sa fiche K
» 19 Août 2015, 11:36

Avant j'avais des bâtons, mais ça c'était avant :wink:

J'en ai acheté pour mon 1er trail en montagne (Aiguilles Rouges 2008), et utilisés à chaque fois depuis (sauf durant l'année 2012 avec la diagonale des fous :D ).
Puis j'ai cassé ces mêmes bâtons (Leki traveller alu) après 6 ans d'utilisation fin août dernier sur la TDS, et je n'en ai pas racheté depuis.
Habitant en plaine (Yvelines), j'en bave sévère en montagne mais pas plus j'ai l'impression que lorsque j'avais des bâtons :roll: et comme dit précédemment, j'apprécie vraiment cette liberté de mouvements retrouvée :D

Prochaine étape : la TDS la semaine prochaine, les mains libres bien sûr !

Bikoon

Suivant Retour vers [CàP] Course à pied, trail, marathon, route

Accueil - Haut de page - Version grand écran