[Dossier] HYDRATATION, quelques billes.... LIRE MSG 1

Discussions sur des sujets "sérieux" en rapport avec la course à pied.
Entrainement, physiologie, nutrition, blessures, gestion de course, ...

Messagepar BigPat » sa fiche K
» 30 Sep 2021, 13:33

Tu verras qu'il t'en restera à l'arrivée

Messagepar Franch » sa fiche K
» 30 Sep 2021, 16:47

1,2kg de poudre pour boisson, même en solide on mange pas autant sur un trail de cette durée, autant courir avec une perfusion de glucose

Messagepar Papy » sa fiche K
» 01 Oct 2021, 01:02

Je ne serais pas aussi catégorique que vous.
J'ai moi même dosé des bidons jusqu'à 120gr/l de malto, bien avalé, qui m'ont permis de maintenir le rythme.
Je rappelle, p.e., que le degoût du sucré est signe de déshydratation.
Et qu'il faut se forcer à boire une boisson bien dosée pour décoincer.
Sur Hawaï, des athlètes font leurs litres de boisson jusqu'à 130gr/l...
Et le litre par heure est souvent explosé.

On ne boit que très rarement assez sur ultra et je n'ai pu faire tenir le litre/h aux athlètes qu'en étant présent sur la course avec toujours un résultat au dessus des espoirs initiaux.

Ne pas confondre perte de lucidité et besoin d'hydratation.
Il lui en restera surement en fin de course, pas à cause d'une hydratation idoine.

l'Papy 8)

Messagepar grostoto28 » sa fiche K
» 01 Oct 2021, 13:03

Bonjour Papy

je m'interresse à ce sujet, car je bois très peu (le dernier trail, 27km, 1200D+, j'ai bu 25cl), je transpire aussi très peu.

MAIS (car il y a un mais), j'ai eu grosse défaillance, mal de ventre notamment, mais je n'ai pas eu la sensation de manquer d’énergie, j'ai mis cela sur le compte d'un gros coup de froid.

Mais cela ne me plait pas du tout comme explication, et plus je lis ce sujet, plus j'ai l'impression que j'ai fais une deshydratation, car je n'ai pas pu manger avant 6h après la fin de la course (pas envie), et c'est en buvant du coca et de l'eau que petit à petit je me suis requinquer.

pb: je ne bois que de l'eau pure (coca sur les ravito), et je lis que ce n'est pas du tout la bonne solution en ultra..

je n'ai plus le temps de tester quoique ce soit avant la mascareigne, alors je pense que je vais surtout veiller à bien boire, et à manger salé (en plus de mes barres et gels).

Messagepar leplombier67 » sa fiche K
» 01 Oct 2021, 14:18

t'as quand même te temps de t'acheter une boîte d'iso+ chez D4 à tester sur les prochaines sorties...

Messagepar grostoto28 » sa fiche K
» 02 Oct 2021, 13:30

leplombier67 a écrit:t'as quand même te temps de t'acheter une boîte d'iso+ chez D4 à tester sur les prochaines sorties...


la prochaine sortie longue, c'est la mascareigne.. je ne vais pas m'amuser à tester quoique ce soit sur une course de cette envergure.

Messagepar chantrail » sa fiche K
» 03 Oct 2021, 11:26

grostoto28 a écrit:Bonjour Papy

je m'interresse à ce sujet, car je bois très peu (le dernier trail, 27km, 1200D+, j'ai bu 25cl), je transpire aussi très peu.

MAIS (car il y a un mais), j'ai eu grosse défaillance, mal de ventre notamment, mais je n'ai pas eu la sensation de manquer d’énergie, j'ai mis cela sur le compte d'un gros coup de froid.

Mais cela ne me plait pas du tout comme explication, et plus je lis ce sujet, plus j'ai l'impression que j'ai fais une deshydratation, car je n'ai pas pu manger avant 6h après la fin de la course (pas envie), et c'est en buvant du coca et de l'eau que petit à petit je me suis requinquer.

pb: je ne bois que de l'eau pure (coca sur les ravito), et je lis que ce n'est pas du tout la bonne solution en ultra..

je n'ai plus le temps de tester quoique ce soit avant la mascareigne, alors je pense que je vais surtout veiller à bien boire, et à manger salé (en plus de mes barres et gels).


Un peu comme toi, je ne bois pas beaucoup, surtout en-dessous de '40kms, et que de l'eau, mais je ne vois pas où est le problème à justement ne boire que de l'eau sur un ultra (du moins pour un coureur moyen). Si tu veux du sel mange du soce ou des cahuètes par exemple, et si tu veux du sucre, mange du sucre. J'ai des gros doutes sur les bienfaits des poudres du commerce qui te scotche la glycémie au plafond pendant toute la course.

Messagepar Free Wheelin' Nat » sa fiche K
» 03 Oct 2021, 12:15

chantrail a écrit:J'ai des gros doutes sur les bienfaits des poudres du commerce qui te scotche la glycémie au plafond pendant toute la course.

Idem.
Des doutes aussi de mon côté...
J'ai longtemps fonctionné avec des poudres (Nutratlétic essentiellement), de plus en plus dosées léger, ayant vécu soit des diarrhées (avec l'impression d'avoir littéralement fait un lavage pré coloscopie lol) , des mictions même plus fréquentes, mais récurrentes à rythme vraiment pénible , et pour finir, sur la dernière fois où j'ai tourné avec, l'impression d'avoir une glycémie folle avec un corps qui n'arrive plus à la gérer...
Malgré une hydratation réglée comme une horloge ou quasi depuis un bail , c'est désormais dégoût du sucré dès le premier ravito (et le souci, c'est que ce premier ravito, il est toujours...sucré ).
Résultat: j'ai tout arrêté et ai couru un 130 en tournant au jambon et aux ships avec un peu de makis, et sur un ravito, de la brandade de morue deshydratée et du riz au lait...)
Bref, pour ne pas tourner à l'eau pure , c'est un peu de poudre de lait de coco , à peine une cuillère à soupe par poche .
Les boissons c'est fini pour moi pour l'instant .Peut-être tenterai je un jour une version salée à définir, mais pas en continu. Avec le doute sur un effet "shoot" de glycémie , car pour l'instant je prends toujours soin de ne toucher à aucun sucre à fort IG avant les dernière heures .
Donc pour ma part toujours un certain questionnement sur l'apport de glucides par l'hydratation.


Et puis ras le bol d'avoir à gérer des poches et des poches de poudre...

Messagepar Papy » sa fiche K
» 10 Oct 2021, 19:29

Je rappelle, mal au ventre tu as, hydratation tu feras.
Dégoût du sucré = déshydratation avancée, même et surtout en début de course.

Maltodextrine = pas de goût du sucré.

Quand vous avez un planton en course faites le bilan EXHAUSTIF de ce que vous avez pris en hydratation et alimentation.
Si vous êtes objectif sans biais cognitif, vous aurez des surprises.

Il est très rare (sur des milliers de retours, en dehors des pisseux, c'est une dizaine de fois) que l'on bois suffisamment. SURTOUT quand le mal au ventre ou le dégoût du sucré arrivent.
J'ai réussi à débloquer des situations en obligeant des coureurs à boire malgré douleur ou dégoût.
Au Coca quand c'était proche de l'abandon (causant déblocage ou vomissement 80%/20%), ou à la malto+Eau minérale pour les moins atteints.

Si vous avez un souci avec une boisson énergétique revenez à la base malto.
Son seul souci est le manque de sucre rapide pour le cerveau, facilement contrôlable.

Mais buvez... Pour l'eau pure, il faut prendre du solide et la, votre concentration sera aléatoire.
Si vous gagnez au loto, c'est jouable.

l'Papy 8)

Messagepar grostoto28 » sa fiche K
» 13 Oct 2021, 22:13

merci Papy.

Jai donc acheté de la poudre prédosé pour 500ml, chez décatlon, iso+.

je vais me faire une gourde avec, une gourde en eau pure, et une bouteille de coca, cela me permet d'avoir la quantité de boisson obligatoire, et d'avoir le choix si la boisson iso ne me convient pas.

MErci de vos conseils, et je revient d'ici quelque temps donner mes impressions.

Messagepar Doron65 » sa fiche K
» 13 Oct 2021, 22:15

Merci Luca pour tous tes conseils ! Moi qui avait tout le temps un dégoût des poudres du commerce au bout de 5/6h de course , j ai testé la base maltodxtrine + dextrose (80/30 g par litre ) sur les 80kms du 100 miles sud de france . Bilan très positif je n ai tourné qu' à ce mélange, et 1 verre de coca + eau gazeuse sur chaque arrêt ravito, quelques chips pour se faire plaisir, pas de coup de mous et pas de dégoût du sucré, merci !! A affiner sur plus long

Messagepar rookie_fr » sa fiche K
» 14 Oct 2021, 07:26

Et tu as bu combien sur ton 80km ?
La météo était douce ?

Messagepar cooper34 » sa fiche K
» 14 Oct 2021, 12:25

Es pas pris de solides?

Messagepar Papy » sa fiche K
» 14 Oct 2021, 13:57

Comme explicité dans le dossier page 1, le solide n'est absolument pas indispensable

Il est utile, en très petite portion, longuement mâché, pour répondre parfois a un besoin de satiété.
Il faut, dans ce cas, prendre une mini portion de ce que l'on aime beaucoup.
Au niveau carburant, le mélange de Doron suffit amplement.

Il faut réfléchir à d'autres apports quand on envisage un effort bien au delà des 10h.
Prendre un coup de coca et d'eau minérale en complément permet l'apport des sels minéraux "sués" et du sucre rapide pour le moral du cerveau. C'est suffisant.

L'Papy :D

Messagepar Yoga » sa fiche K
» 17 Oct 2021, 09:02

Voilà un article intéressant sur le mal de ventre en ultra trail
https://www.ericlacroix.com/post/le-mal ... ltra-trail

Je pense qu'il colle assez bien à l'esprit de ce fil de discussion.

Précédent Retour vers [CàP] Course à pied, trail, marathon, route

Accueil - Haut de page - Version grand écran