Tor des géants & Cie 2022

Les courses : se retrouver sur les courses, l'avant-course et l'après-course, suivi des courses des kikoureurs, ...
Courir en région : qui veut courir avec moi, où courir près de chez moi, organiser des OFF, des sorties entre kikoureurs, les communautés régionales, où trouver un médecin, un magasin, un club, ...

Voir la fiche de la course sur kikouroù
Tor des Géants 2022 - Courmayeur
avec 16 kivaoù, 64 récits au total, 23 vidéos
Tor des Glaciers 2022 - Courmayeur
avec 7 kivaoù, 4 récits au total, 1 vidéo


Messagepar Snipy » sa fiche K
» 21 Sep 2022, 11:39

C'était mon premier Tor donc difficile de comparer,

Mais j'ai trouvé la grande majorité des bénévoles très agréables et vraiment au petit soin, ça c'est Top!

Pour la nourriture, effectivement, dès le 3eme ravito, on comprend que l'on va vite faire le tour...et j'imagine ô combien une assistance qui arrive avec une part de pizza peut faire du bien au moral !
Après il y a eu 2 ravito dans la descente vers Niel qui avait mis en place des Barbecue, et ça, ça fait vraiment du bien au moral !
J'aurai pensé que les Refuges auraient proposées quelques spécialités

Je n'ai par contre pas du tout vu de ravito sauvage ou autre en dehors des points officiels, et en dehors de dimanche ou les encouragements sur le parcours étaient continus, il y avait assez peu de monde le reste de la semaine.

La question peut se poser de savoir si les "prestations" correspondent au 900€ de frais.

Messagepar kelek » sa fiche K
» 22 Sep 2022, 09:04

salut à tous

petit retour non pas en tant que coureur mais en tant qu'assistant. apres avoir fait le tor en 2018, je voyais l'autre coté de la barriere !

coté ravitos, j'ai surtout vu ceux des bases vie. pas de changements par rapport à 2018 en terme d'offre.

j'ai pas mal discuté avec des coureurs qui pour la plupart etaient contents d'avoir un peu de conversation. avec la fatigue chacun etait un peu dans son monde j'avais l'impression. (niko3006, j'etais l'assistant de william, on s'est croisé souvent ! :wink: ) La palme revient à Oyace où tous les coureurs avaient des tetes de déterrés.

coté assistance aux bases vie, on ne savait jamais sur quel pied danser. cela dépendait du responsable du moment j'ai l'impression. sur certaines bases comme valtournenche, on pouvait rentrer sans probleme. à gresonney, obligation de rester dans la tente à l'exterieur alors que le gymnase etait immense, à donnas ils insistaient pour nous dire de ne rester que 10min... mais ne controlaient jamais... bref du grand n'importe quoi.

tres bonne ambiance entre les accompagnateurs, à la longue on croise un peu toujours les memes ! apres, la barriere de la langue joue un peu c'est sur, les italiens restent un peu entre eux et pareil pour les francais. pour les autres etrangers, je pense qu'il est sans doute plus dur d'echanger avec les autres coureurs. j'ai vu un pauvre coureur japonais qui ne parlait pas un mot d'anglais, il avait pris en photo les plats qu'il voulait pour les montrer aux benevoles des ravitos. sa course a du etre un long moment en solitaire.

je confirme s'il en est besoin, qu'avoir une assistance sur ce genre de course est un ENORME avantage. pour se faire amener de la nourriture autre comme des pizzas, pour se faire ranger son sac, se faire preparer ses affaires pendant son sommeil, etc.

pour ma part j'ai fait 900km en tout en ayant un logement à courmayeur. si je devais le refaire je pense que je dormirai toutes les nuits dans la voiture pour gagner du temps de sommeil. il y a pas mal de fontaines et rivieres pour pouvoir faire sa toilette.

si besoin, je vous recommande le magasin de sport "les pyramides" à courmayeur qui sont super sympas. mon ami avait cassé l'un de ses batons. ils me l'ont réparé gratuitement avec des pieces qu'ils avaient en rab.

kelek

Messagepar Snipy » sa fiche K
» 22 Sep 2022, 09:13

Super ce témoignage vue depuis l'Assistance.
C'est vrai que c'est un point important. Mes parents m'ont rejoint sur la fin de parcours, et j'ai trouvé ça tellement dommage, sur les Bases de vie, qu'ils doivent rester dans une petite tente à l'extérieur alors que parfois les gymnases étaient gigantesque.. un peu triste pour eux avec le nombre de km qu'ils ont parcouru...

Par contre sur les ravito standards, ils ont été super bien accueillis !

Je confirme qu'il y avait énormément d'italiens sur la course, est-ce tous les ans comme cela ou post covid, Pue être que les extra européens n'ont pas voulu tenter de prendre un dossard en début d'année par rapport au risque de test, vaccination, fermeture des frontières, ou autre...

Messagepar Tophe73 » sa fiche K
» 22 Sep 2022, 09:40

Il y a un réel problème de prorata nombre d'inscrits/capacité d'accueil.
Dans la majorité des ravitos où l'on pouvait dormir, c'était le premier arrivé premier servi. Il fallait se mettre sur liste d'attente si on voulait dormir ou bien repartir sans repos. Les pauvres bénévoles faisaient ce qu'ils pouvaient réduisant même le créneau dodo à une heure au lieu de deux prévues pas le règlement. Là aussi l'organisation devra faire des choix.

Messagepar kelek » sa fiche K
» 22 Sep 2022, 09:53

il y a sans doute de vraies differences selon où l'on se situait dans le classement.

Pour les 100 premiers qui etaient deja pas mal étalés, il n'y avait pas vraiment de probleme de place. mon ami a pu dormir par exemple 3H à oyace alors que en theorie ce n'est pas autorisé.

par contre effectivement je me suis dit que pour ceux qui sont plus dans le gros de la troupe ça pouvait vite devenir petit à certains ravitos où la capacité d'accueil etait limitée.
à part les bases vie où le nombre de lits etait conséquent, ailleurs cela devait vite etre plein.

Messagepar kirchen1 » sa fiche K
» 22 Sep 2022, 10:22

Retour sur l'expérience d'assistant ( de ma femme)
Effectivement selon la position dans le peloton ca change tout !
Ma femme était plutôt milieu de classement la plupart du temps et deux choses m'ont marqué :
- Le monde en base vie ! Et que ca ronfle dans les dortoirs ! La folie !!! Et du bruit ... Les mecs qui font leurs affaires dans le dortoir etc etc
- Des mines très très marqués ... On sent que la souffrance est palpable au dela de la 300 ème place. J'ai vu très peu de monde avec la banane ;-) Ca m'a vraiment marqué !

Pour les ravitaillements certes ca reste standard mais ma femme a bien apprécié les ravitos. Je lui ai juste ramené deux fois un bout de pizza et des framboises.
Comme vous, j'ai trouvé que les assistants ont été mis devant le fait accompli à chaque base vie /
Ca dépendait vachement du chef de poste.
A valtournenche super accueil ! Puis est venu une nouvelle cheffe de poste ! Elle a dégagé tout le monde lol !

Dans les autres ravitaillements c'était comme les autres fois .
En fait un assistant aurait intérêt a zappé les bases vie et se concentrer sur les ravitaillements.

J'ai fini la semaine explosé ! 6h de sommeil ! Jules henry gabioud qui a suivi son frangin m'a dit la même chose ! Défoncé !
J'ai géré 2 nuits d'hotel sur le trajet ( mais au final quasi pas dormi mais au moins douché) et le reste dans la voiture.

Alors plus que l'aide matériel l'assistant a un rôle humain ( j'ai vu des abandons évitables à mon sens) et surtout un partage qui va nous faire un souvenir commun !
J'ai presque l'impression d'avoir fait le Tor lol !

Messagepar kelek » sa fiche K
» 22 Sep 2022, 10:51

même retour que toi ! j'etais claqué à la fin !!
une nuit j'ai meme moins dormi que mon coureur :lol: . lui a fait 2 x 3h là où j'ai dû faire 3h à tout casser à attendre qu'il se réveille.

et je confirme le support "psychologique". mon coureur a eu des problemes au mollet dans la descente de oyace. si je n'avais pas été là pour l'empêcher de prendre une décision dans la hâte, il aurait rendu son dossard dans la minute.

Messagepar Lécureuil » sa fiche K
» 22 Sep 2022, 13:39

kelek a écrit:même retour que toi ! j'etais claqué à la fin !!
une nuit j'ai meme moins dormi que mon coureur :lol: . lui a fait 2 x 3h là où j'ai dû faire 3h à tout casser à attendre qu'il se réveille.

et je confirme le support "psychologique". mon coureur a eu des problemes au mollet dans la descente de oyace. si je n'avais pas été là pour l'empêcher de prendre une décision dans la hâte, il aurait rendu son dossard dans la minute.


Justement c'est bien pour cette raison que je ne fais pas venir madame sur les courses ...
comme çà je peux abandonner quand je veux :mrgreen:

Messagepar fred_1_1 » sa fiche K
» 22 Sep 2022, 15:23

Je vais peut-être mettre un peu les pieds dans le plat, mais en tant que coureur je ne comprends l’intérêt de l'assistance. Un ultra c'est un défi qui comprend la gestion de l'effort, de l'alimentation, du sommeil , la logistique des changements de fringues, des sacs de base de vie, et l'autonomie en course. Pour moi c'est un tout et avoir une assistance ce n'est pas vraiment aller au bout du défi. J'aurai l'impression de ne pas être vraiment finisher :oops: :)

En plus cela crée des courses à 2 vitesses. Je prends par exemple l'Echappée Belle cette année avec 2 heures de pluie très intense au départ, ceux qui avaient une assistance à l'arselle ( premier ravito ) ont eu l'occasion de se changer en entier avant d'aller affronter le vent sur les sommets de Belledonne. Les autres ont géré avec des fringues à moitié mouillées en attendant la base de vie en fin de journée.

Après j’empêche pas les autres d'avoir une assistance, et je comprends que les élites aient besoin d'une assistance pour jouer la gagne. Chacun a sa vision de la course :wink:

Messagepar Thomas02 » sa fiche K
» 22 Sep 2022, 15:35

fred_1_1 a écrit: je ne comprends l’intérêt de l'assistance.


Pour moi c'est un rôle psychologique plus qu'autre chose.

Je ne demande pas à mon assistance de venir à chaque point de passage, genre 15 kms après le départ je trouve ça ridicule...

Par contre à la mi course quand tu veux abandonner et que tu reçois un coup de pied au cul pour repartir ... bah tu repart :mrgreen:

Messagepar jano » sa fiche K
» 22 Sep 2022, 15:48

c'est vrai que ce côté assistance avec une voiture blindée de bouffe, fringues (voire un matelas) qui te suit, ça a un côté inégal...bon, si c'est pas interdit, ça reste une histoire d'appréciation.
Mais ça peut être énervant en course quand tu galères pour gérer certains trucs seuls.
Si j'avais pu avoir une 3ème paire de chaussures au tor, j'aurais beaucoup moins galéré avec mes pieds.

Moi, je remets plus en doute le côté bénéfique de l'assistance, sur le gain de temps en gestion et le côté psychologique.
Sur certaines courses, j'ai plus vu des coureurs arrêter parce que justement, leur famille est là avec une voiture et les voit dans un état pitoyable et les encourage à arrêter. (en tous cas, a un discours raisonnable qui ne les pousse pas à continuer à se faire mal)
Sur le gain de temps pareil...quand tu as quelqu'un qui vient de faire 150km en bagnole, de t'attendre 5h, difficile même si t'es super bien lancé de ne s'arrêter que 2 minutes parce que ça n'est pas le moment de casser ton rythme.
Et on en a déjà un peu parlé avec kelek vu qu'on était ensemble sur le tor...mais moi, je ne veux que personne fasse mon sac d'assistance...je veux savoir qu'est-ce qu'il y a dedans, rangé à quel endroit, dans quel état...
Donc au final, peut-être que certains vont gagner du temps avec une assistance...moi c'est clair que j'en perdrais.
Et je ne voudrais imposer à personne de faire 600km en bagnole pour me voir 3 fois 10 minutes.
Même si au fond, c'est sympa de se savoir soutenu et de ne pas faire son petit truc perso.

Messagepar kirchen1 » sa fiche K
» 22 Sep 2022, 16:26

je te rejoins jano !
Perso quand j'ai une assistance je perds plus de temps à discuter avec ma femme.
Les trails ou je suis tout seul c'est plus efficace ;-)
Le vrai + c'est d'avoir un partage avec quelqu'un dont on est très très proche ! Et ca c'est pas du bénéfice pendant la course mais bien avant et après !

Me souviens d'un traileur qui me disait " je veux pas d'assistance car j'aurai plus de mérite à le faire seul" . Il avait à mon sens oublié la notion de partage ;-) Mais chacun voit midi à sa porte.

Messagepar eha » sa fiche K
» 22 Sep 2022, 16:32

Thomas02 a écrit:
fred_1_1 a écrit: je ne comprends l’intérêt de l'assistance.


Pour moi c'est un rôle psychologique plus qu'autre chose.

Je ne demande pas à mon assistance de venir à chaque point de passage, genre 15 kms après le départ je trouve ça ridicule...

Par contre à la mi course quand tu veux abandonner et que tu reçois un coup de pied au cul pour repartir ... bah tu repart :mrgreen:


L'an dernier sur un 160 j'ai vu des coureurs faire des gueuletons avec des petits plats préparés et servis dans des beaux tupperware par le conjoint pendant que je me tapais une barre de céréales et deux tucs :-)....j'avais un peu les boules...Evidemment que faire un bon repas ça aide autant pour se remettre d'une grosse difficulté que d'affronter la suite. après les mecs font la même course mais bien sur dans un confort qui apporte quelque chose...

Après j'ai vu aussi un mec se faire pourrir par sa nana parce qu'il avait oublié de mettre un chargeur garmin dans le sac....Le coté obscur de la force, comment avoir une assistance peut être un défouloir et l'enfer....
moi sur le Tor mon frère etait venu m'assister me voir à partir de Valtournenche...pas de bouffe ou de matos je me débrouillais tout seul...mais bon sang au début j'étais exécrable...j'avais du mal à bouffer, j'étais dans ma bulle, il était tout content de me voir et me suivre et moi j'étais sur la planète Mars et sans imodium ou spasfon :-)

Messagepar kelek » sa fiche K
» 22 Sep 2022, 20:01

c'est sur que l'assistance c'est très personnel, ça dépend de l'assistant, de la longueur de la course, de sa propre orga, etc.
Perso ma femme aime bien faire l'assistance, cela lui a meme donné l'envie de se mettre au trail. Bref c'est aussi un moyen d'inclure sa famille (quand celle-ci est partante bien sur)
perso, en 2018, j'aurais sans doute gagné plusieurs heures avec une assistance ! là où pour Jano le bénéfice aurait sans doute été quasi nul !
en tout cas à valtournenche, j'ai exorcisé ma recherche infructueuse de pizza de 2018 en en laissant une au ravito pour qui voulait la prendre !! (je pense que 5 min près un coureur se l'appropriait :wink: )


ah oui aussi j'ai été surpris d'apprendre qu'il n'y avait pas de veste finisher cette année mais un tee shirt et un sac d'hydratation :shock:

Messagepar elnumaa[X] » sa fiche K
» 23 Sep 2022, 06:50

kelek a écrit:c'est sur que l'assistance c'est très personnel, ça dépend de l'assistant, de la longueur de la course, de sa propre orga, etc.


petit HS car le sujet est passionnant,
souvenirs de ma 1ère échappée belle , la seule ou ma compagne est venue .. au pleney ( = base vie 1 ) j'avais forcément prévu d'abandonner vu qu'elle était montée en bagnole , c'était facile ... sauf que lorsque je lui explosé le plan , elle m'a répondu texto :
" je t'ai amené 1 oreiller 1 duvet des boules quies , tu files dormir ds le dortoir , mais tu peux toujours rever ,jsuis pas venu pr te voir abandonner, jte ramène pas ce soir "" !! :mrgreen: :mrgreen:
résultat 4h de dodow et un finish à balle ou je remonte 150 places !!!
fin du HS

pr revenir sur les débats " qualité de services " , le nombre de coureurs et l'implication bénévoles sont les deux facteurs limitants/aggravants - et comme dit mon dad , ce truc ça m'aggrave :mrgreen:

et aussi bien sur , la démocratisation de ce sport ou n'importe qui peut aller user ses basquettes dans le val d'aoste - j'appartiens au n'importe qui jvaux pas mieux que les autres /

maintenant faut aller sur le tor des glaciers pour se faire remarquer ou pr vivre qq-chose de vraiment hors norme - et pour bien manger ( je n'ai pas lu de mauvais retours des coureurs d'ailleurs .. ou alors ils se sont focalisés sur autre chose ) . 450kil 30k de déniv non mais allo quoi !!!!!!!!!!!!

je suis qd mm vachement surpris de vos retours , on va pas sur un ultra pour bouffer d'ailleurs souvent c'est bien marqué en gras : autosuffisance
et oui c'est l'enfer à gérer , la cuisson la bouffe chaude sur des ravitos de montagne , qui + est qd il faut heliporter le bordel ou qd ya 48h entre les coureurs .. qd t'es bénévole la-haut c'est le casse tête permanent

mieux avant et surtout , mieux qd y'avait 5X moins de coureurs . mais les dossards c'est nous qu'on les prend ^^
cqfd

cela dit ça me poursuit et je rêve bien entendu de participer à l'une de ces ultraballades tor sp ptl ..
qd je serai grand peut être :roll:

arvi et bravoO qd mm à vous tout.e.s ça reste stratosphérique vos perf !!!!!!!

Messagepar Lécureuil » sa fiche K
» 23 Sep 2022, 08:32

Je ne peux qu'abonder dans ton sens Manu

Certes l'ultra est peut être le sport le plus stylé de la planète pour certains
il devient aussi un sport
- victime comme tous les autres des réseau sociaux qui gonflent l'ego
- de bobos citadins pourris gâtés egoïstes
- un sport de masse comme un autre ou les puristes s'y retrouvent moins forcément d'où une fuite sur les off ou sur distances/technicité moins accessibles
- de la connerie générale dès le départ de la course à l'échalote des organisateurs à vouloir offrir à tout prix un cadeau en plus de la médaille ( ce qui est déjà bien ) pour faire plaisir aux bobos pour s'afficher
( dis celui qui se ballade tous les jours avec ses Tshirt TOR/EUFORIA etc :mrgreen: )
Quand on écoute le peloton, on se demande parfois ou est la motivation et la satisfaction liée à la course elle même, le paysage, l'adrénaline, l'effort etc ou si les gens ne seront contents que fonction du zizipanpan à l'arrivée, c'est parfois affligeant

Heureusement ici nous sommes sur Kikourou, cette communauté exemplaire et qui montre l'exemple pour relever le niveau, enseigner au ignorants et faire que ce sport devienne comme le rubgy plus que comme le foot ( ben oui on a déjà, la 3° mi temps en commun :lol: )

Messagepar jano » sa fiche K
» 23 Sep 2022, 09:39

elnumaa[X] a écrit:
maintenant faut aller sur le tor des glaciers pour se faire remarquer ou pr vivre qq-chose de vraiment hors norme - et pour bien manger ( je n'ai pas lu de mauvais retours des coureurs d'ailleurs .. ou alors ils se sont focalisés sur autre chose ) . 450kil 30k de déniv non mais allo quoi !!!!!!!!!!!!
ouais, j'ai eu des retours moi et les réflexions c'était que c'était aussi principalement des pâtes et que c'était chiant au bout d'un moment. Pas de viande dans plusieurs refuges.
Palme comme d'hab à deffeyes où tu as ta petite portion et après faut payer.
Et l'autre truc c'est que c'est souvent 20 ou 25 bornes entre 2 refuges et c'est long voire très long donc grosse dalle souvent.
autre constatation : ça n'a rien à voir avec le tor qui est une petite balade du dimanche à côté.
sinon, d'accord avec toi et l'écureuil...l'augmentation du nombre au départ + l'exigence en hausse des coureurs se télescopent. Exigence augmentée par le gros billet de l'inscription c'est clair.
On pourrait se trouver en droit d'avoir du saumon dans ses tagliatelles vus les 900 euros d'inscription...mais le but, c'est quand même bien de passer 4 à 6 jours en montagne en passant des cols à la chaine.

Messagepar Gilles45 » sa fiche K
» 23 Sep 2022, 10:17

De toute façon rien ne vaut le GR73 avec ses frites et ses diots au ravito!
et pi c'est pas cher et... on y gagne un opinel et... on y croise Gilbert et le gang des baujus
Vivement mai 2023 :D

Messagepar Lécureuil » sa fiche K
» 23 Sep 2022, 10:56

jano a écrit:
elnumaa[X] a écrit:
maintenant faut aller sur le tor des glaciers pour se faire remarquer ou pr vivre qq-chose de vraiment hors norme - et pour bien manger ( je n'ai pas lu de mauvais retours des coureurs d'ailleurs .. ou alors ils se sont focalisés sur autre chose ) . 450kil 30k de déniv non mais allo quoi !!!!!!!!!!!!
ouais, j'ai eu des retours moi et les réflexions c'était que c'était aussi principalement des pâtes et que c'était chiant au bout d'un moment. Pas de viande dans plusieurs refuges.
Palme comme d'hab à deffeyes où tu as ta petite portion et après faut payer.
Et l'autre truc c'est que c'est souvent 20 ou 25 bornes entre 2 refuges et c'est long voire très long donc grosse dalle souvent.
autre constatation : ça n'a rien à voir avec le tor qui est une petite balade du dimanche à côté.
sinon, d'accord avec toi et l'écureuil...l'augmentation du nombre au départ + l'exigence en hausse des coureurs se télescopent. Exigence augmentée par le gros billet de l'inscription c'est clair.
On pourrait se trouver en droit d'avoir du saumon dans ses tagliatelles vus les 900 euros d'inscription...mais le but, c'est quand même bien de passer 4 à 6 jours en montagne en passant des cols à la chaine.
*

sur la SP cette année il était amusant ( ou pas ) de voir pas mal de padawans n'ayant peu d'expérience de la montagne et plutôt habitués aux 100 miles roulant se lancer tête baissée dès le départ ( heureusement qu'ils ont pas mis l'Arpette au départ :mrgreen: ) , c'est d'ailleurs à mon sens une des explications du % d'abandons + importants que d'hab car la météo était top même avec la petite mais bonne rincée de 2h du mardi soir ( et l'orga a pris aucun risque elle a neutralisée la course pendant 2 h notamment pour les premiers avant l'arpette et nous au milieu avant grand désert ( j'ai eu de la chance j'étais sous la flotte pendant ces 2 h donc je n'ai pas perdu de temps à rester bloquer à la BV )

Précédent Retour vers [Kivaou] Les courses - courir en région : live, OFF, communautés, près de chez moi

Voir la fiche de la course sur kikouroù
Tor des Géants 2022 - Courmayeur
avec 16 kivaoù, 64 récits au total, 23 vidéos
Tor des Glaciers 2022 - Courmayeur
avec 7 kivaoù, 4 récits au total, 1 vidéo

Accueil - Haut de page - Version grand écran