La Montagn'hard 2021 (74)

Les courses : se retrouver sur les courses, l'avant-course et l'après-course, suivi des courses des kikoureurs, ...
Courir en région : qui veut courir avec moi, où courir près de chez moi, organiser des OFF, des sorties entre kikoureurs, les communautés régionales, où trouver un médecin, un magasin, un club, ...

Voir la fiche de la course sur kikouroù
La Montagn'Hard - 109 km 2021 - St Nicolas De Veroce
avec 5 kivaoù, 132 récits au total, 3 galeries photos, 4 vidéos
La Moins'Hard - 72 km 2021 - St Nicolas De Veroce
avec 2 kivaoù, 132 récits au total, 3 galeries photos, 4 vidéos
La Mi'Hard - 52 km 2021 - St Nicolas De Veroce
avec 1 kivaoù, 132 récits au total, 3 galeries photos, 4 vidéos
La Mini'Hard - 25 km 2021 - St Nicolas De Veroce
avec 132 récits au total, 3 galeries photos, 4 vidéos


Messagepar yves_94 » sa fiche K
» 05 Jan 2021, 10:22

bubulle a écrit:
BouBou27 a écrit:Va falloir penser a mettre à jour le kivaou !!


Oups...:-)

Erreur impardonnable corrigée. A noter que si la liste des inscrits est dans le bon ordre, j'ai le dossard 21, donc la moitié de 42, donc c'est un bon présage.

Par contre, Yves94 avec son dossard 13, je serais lui, je ferais gaffe.....


Même pas peur ! Na !

Messagepar trailaulongcours » sa fiche K
» 05 Jan 2021, 12:13

Plus courageux que moi Pat! Je ne sais pas encore sur quelle distance je vais m'aligner. On devait se décider avec Tonton. J'hésite entre le 52 qui devrait passer pas trop mal, et le 72 qui sera plus dur à gérer vu ma forme et mes soucis de genou. Tonton, tu dis quoi?

Messagepar ilgigrad » sa fiche K
» 07 Jan 2021, 09:11

Mouais bon, j’attends encore. Tant pis si au final j’ai le dossard 253.
On nous promet encore un premier semestre plus ou moins confiné et un second encore incertain. Ce n’est pas que je rechigne à financer les commerçants de Saint-Nicolas de Veroce mais, sans m’étendre là dessus, il y a d’autres secteurs de l’économie en tension et j’ai un peu de mal à me projeter en juillet.
Quand l’avenir sera plus clairement dessiné, je signerai pour le 72km...

Messagepar patfinisher » sa fiche K
» 07 Jan 2021, 16:03

bubulle a écrit:
patfinisher a écrit:Inscrit sur le 110km pour le meilleur et ...le meilleur....
Bonne année à toutes et tous !


Tu étais même pas encore inscrit? Tu sais, quand même, qu'avec un numéro de dossard en dessous de 50, on n'a plus le droit de mettre son buff ou sa casquette Kikouroù, à la MH ?

:lol: :lol:

Messagepar flblanc » sa fiche K
» 09 Jan 2021, 20:31

Salut à tous,
J'ai pris mon dossard pour le 109 km. Ça va être un très très gros morceau pour moi, très probablement trop gros, mais j'avais envie de me lancer dans un truc débile après cette année 2020.

Mon plan pour les six prochains mois est d'abord de préparer et courir un 100 km relativement roulant (Ultra-Trail des Seigneurs, le 10 avril dans les Vosges du Nord, environ 3500 m de D+), puis de mettre le paquet sur le D+ (et espérons, les sorties en montagne) de mi-avril à fin juin. Mais j'ai quelques questions pour les vétérans de la Montagn'Hard sur la préparation et la course en elle-même.

* Combien de temps a duré votre prépa spécifique?
* Pendant votre prépa, quel a été votre pic de D+ hebdomadaire?
* Pic de distance hebdomadaire?
(notamment, pour ces deux questions, j'aimerais savoir si ça se tient de caler une semaine à 109 km / 8000 m D+, soit les paramètres de la course, à environ 3 semaines du départ. Qu'en pensez-vous?)

* Combien de longues rando-courses, quelle durée/distance/D+, à combien de temps de la course?
* Prépa plutôt axée running ou marche rapide/rando? Je me pose sérieusement cette question, étant donné que je m'attends à marcher beaucoup pendant la course...
* Est-ce que vous avez des conseils de courses de préparation qui s'insèrent bien dans la prépa?
* D'autres conseils? Des choses spécifiques à savoir sur la MTH?

Je sais que les réponses à ces questions sont très individuelles, mais ça m'intéresse de collecter diverses expériences personnelles. Je vous remercie donc chaleureusement d'avance !

Florian

Messagepar bubulle » sa fiche K
» 10 Jan 2021, 08:35

flblanc a écrit:Salut à tous,
J'ai pris mon dossard pour le 109 km. Ça va être un très très gros morceau pour moi, très probablement trop gros, mais j'avais envie de me lancer dans un truc débile après cette année 2020.

Mon plan pour les six prochains mois est d'abord de préparer et courir un 100 km relativement roulant (Ultra-Trail des Seigneurs, le 10 avril dans les Vosges du Nord, environ 3500 m de D+), puis de mettre le paquet sur le D+ (et espérons, les sorties en montagne) de mi-avril à fin juin. Mais j'ai quelques questions pour les vétérans de la Montagn'Hard sur la préparation et la course en elle-même.

* Combien de temps a duré votre prépa spécifique?
* Pendant votre prépa, quel a été votre pic de D+ hebdomadaire?
* Pic de distance hebdomadaire?
(notamment, pour ces deux questions, j'aimerais savoir si ça se tient de caler une semaine à 109 km / 8000 m D+, soit les paramètres de la course, à environ 3 semaines du départ. Qu'en pensez-vous?)

* Combien de longues rando-courses, quelle durée/distance/D+, à combien de temps de la course?
* Prépa plutôt axée running ou marche rapide/rando? Je me pose sérieusement cette question, étant donné que je m'attends à marcher beaucoup pendant la course...
* Est-ce que vous avez des conseils de courses de préparation qui s'insèrent bien dans la prépa?
* D'autres conseils? Des choses spécifiques à savoir sur la MTH?

Je sais que les réponses à ces questions sont très individuelles, mais ça m'intéresse de collecter diverses expériences personnelles. Je vous remercie donc chaleureusement d'avance !

Florian


Pas simple de te faire une réponse car je ne sais ce qu'il en est pour les autres, mais ma propre méthode ne peut guère s'appeler une "préparation". EN fait, je n'aime pas les plans et autres trucs très cadrés, donc....eh bien je n'en fais pas! Attention, je ne dis pas que cela soit inutile, j'en ai personnellement mesuré le bénéfice les très rares fois où j'ai suivi un plan de préparation (pour de la route).

Donc, ma "méthode" à moi, c'est de courir.....beaucoup. Et de façon très régulière, même quand l'envie n'est pas là. La base de tout ce "plan", ce sont mes trajets pour aller bosser : en temps normal hors pandémie, 14km quotidiens (7 le matin, 7 le soir), ponctuellement poussés à un maximum de 16+16 quand "je le sens". Le tout en région parisienne, donc terrain un peu accidenté, mais avec un ratio D+/distance faible.

Le "travail de D+" (si on peut appeler ça comme ça) consiste en des sorties cumulant jusqu'à 1000D+ sur des spots adaptés (cf fil "Les accros de la Colline d'Elancourt"). J'ai personnellement trouvé que la répétition de D+ est assez suffisante pour être à l'aise sur les très longues montées qu'implique un ultra de montagne.

Le plus difficile, voire impossible, à travailler est le dénivelé négatif. En "plaine" ou moyenne montagne, impossible de travailler correctement ce qu'est une descente de 1000D-. Là, qu'on le veuille ou non, les montagnards ont l'avantage. Du coup, cela ne se commande pas : j'ai quelques amis "des plaines" très à l'aise sur ce type d'exercice (hein, Yves, Boubou?) et d'autres un peu quiches comme moi. Là, la seule solution pour appréhender cela est de profiter de séjours en montagne.

Si tu es adepte et motivé pour cela, tu trouveras assez facilement des plans incluant des séances de côtes et tu peux essayer de les suivre, cela ne te fera sûrement pas de mal...:-)

Il n'en reste pas moins que le plus important à travailler, au final, c'est sûrement le mental. Là, l'hiver est une bonne période. S'astreindre à "sortir" au petit matin à la frontale même quand on n'en a pas envie, quand ça pèle sa mère, qu'il y a de la boue partout et qu'on y a quand même....je suis sûr qu'au moment de sortir à 21h ou 22h du ravito de Bionnassay pour aller te perdre dans les forêts autour du Prarion, ça te servira à ne pas avoir envie de prendre le raccourci pour rentrer à St-Nicolas avec ceux du 72km.

Finalement, mon raisonnement perso, c'est qu'il faut au moins autant à apprendre à la tête ce que c'est qu'un ultra qu'à l'apprendre à tes jambes...:-)

Des courses "de prépa" (je n'aime pas ce terme car il donne l'impression qu'on va les faire juste avec l'objectif suivant en tête), c'est forcément une bonne idée. Tu peux en chercher en avril/mais, c'est le bon moment, sûrement. Par forcément de 100km, d'ailleurs, mais de l'intermédiaire entre 50 et 70. Purement au hasard, je citerais bien le GR73....:-). Il est super bien placé, fin mai, et tu y trouveras justement quelques échantillons de "petites côtes" qu'on retrouve ensuite à la MH.

Messagepar flblanc » sa fiche K
» 10 Jan 2021, 10:52

Merci bubulle !

Messagepar yves_94 » sa fiche K
» 10 Jan 2021, 11:39

flblanc a écrit:Salut à tous,
J'ai pris mon dossard pour le 109 km. Ça va être un très très gros morceau pour moi, très probablement trop gros, mais j'avais envie de me lancer dans un truc débile après cette année 2020.

Mon plan pour les six prochains mois est d'abord de préparer et courir un 100 km relativement roulant (Ultra-Trail des Seigneurs, le 10 avril dans les Vosges du Nord, environ 3500 m de D+), puis de mettre le paquet sur le D+ (et espérons, les sorties en montagne) de mi-avril à fin juin. Mais j'ai quelques questions pour les vétérans de la Montagn'Hard sur la préparation et la course en elle-même.

* Combien de temps a duré votre prépa spécifique?
* Pendant votre prépa, quel a été votre pic de D+ hebdomadaire?
* Pic de distance hebdomadaire?
(notamment, pour ces deux questions, j'aimerais savoir si ça se tient de caler une semaine à 109 km / 8000 m D+, soit les paramètres de la course, à environ 3 semaines du départ. Qu'en pensez-vous?)

* Combien de longues rando-courses, quelle durée/distance/D+, à combien de temps de la course?
* Prépa plutôt axée running ou marche rapide/rando? Je me pose sérieusement cette question, étant donné que je m'attends à marcher beaucoup pendant la course...
* Est-ce que vous avez des conseils de courses de préparation qui s'insèrent bien dans la prépa?
* D'autres conseils? Des choses spécifiques à savoir sur la MTH?

Je sais que les réponses à ces questions sont très individuelles, mais ça m'intéresse de collecter diverses expériences personnelles. Je vous remercie donc chaleureusement d'avance !

Florian


Je ne peux que confirmer ce que dit Bubulle. Nous, les petits gars des plaines, on n'a pas les mêmes avantages que ceux du 74, mais par contre faire 2h de montées/descentes sur des marches d'escalier ou la colline d’Élancourt, cela forge le moral !
Après, rien de tel que des weekend-chocs dans les alpes pour se faire quelques grosses rando-courses de 5-6 heures, sur 2-3 jours, avec 2-3000 mD+. On arrive ensuite à se caler son allure en D+, et casser une peu de fibre en descente, sans oublier de tester la nutrition et le matos.

Et pour les descentes, il n'y a pas de secrets, il faut y aller avec le "flow", en essayant de faire des petits pas, prendre du plaisir, se sentir à l'aise, alterner des moments de concentration dans les parties techniques, et cool quand c'est roulant, et se dire qu'il faut en garder sous la pédale pour la prochaine montée...

Et puis perso, depuis l'année passée et le confinement, j'ai fait pas mal de vélotaf, et j'ai trouvé que cela avait été super bénéfique pour la puissance en montée. (Mais de là à dire que j'arrive à suive Bubulle, il va falloir encore un peu d’entraînements, ha mais oui, il a des bâtons, c'est vrai...)

Messagepar RayaRun » sa fiche K
» 10 Jan 2021, 21:03

Ah je vous ai pas dis ? je suis inscrit depuis le 21/12 sur le 107-9-12-15... (Olivier il a la trace GPS qui bave au delà de la distance officielle, des kilomètres gratuits, le cadeau bonux du trail !)

Messagepar RomainD » sa fiche K
» 11 Jan 2021, 13:55

J'appréhende un peu la nuit, je n'ai jamais couru toute une nuit, en écrivant ça je me dis que j'ai fais l'origole, que j'ai fais des départs à 03-04h en haute montagne, mais une nuit complète à la montagne qui commence après une journée dans les pates ca foit être différent ? On peux faire un pti somme dans les ravitos?

Messagepar yves_94 » sa fiche K
» 11 Jan 2021, 14:03

RomainD a écrit:J'appréhende un peu la nuit, je n'ai jamais couru toute une nuit, en écrivant ça je me dis que j'ai fais l'origole, que j'ai fais des départs à 03-04h en haute montagne, mais une nuit complète à la montagne qui commence après une journée dans les pates ca foit être différent ? On peux faire un pti somme dans les ravitos?


T'inquiètes, une nuit ça passe encore ! Et puis l'avantage de la course début juillet, c'est que la nuit est courte !

Messagepar BouBou27 » sa fiche K
» 11 Jan 2021, 14:34

bubulle a écrit:Le plus difficile, voire impossible, à travailler est le dénivelé négatif. En "plaine" ou moyenne montagne, impossible de travailler correctement ce qu'est une descente de 1000D-. Là, qu'on le veuille ou non, les montagnards ont l'avantage. Du coup, cela ne se commande pas : j'ai quelques amis "des plaines" très à l'aise sur ce type d'exercice (hein, Yves, Boubou?) et d'autres un peu quiches comme moi. Là, la seule solution pour appréhender cela est de profiter de séjours en montagne.

Mouai, quand les chevilles sont nickels, je descend bien sur du court. C'est une chose de bien descendre. Et une autre d'avoir les jambes pour les enchaîner sur un trail de 100/160km

Mais c'est effectivement sur les longues descentes que ce n'est pas facile de s’entraîner.

Cette année, je pense faire, encore plus que l'année dernière, des sessions de hamster sur la côte de l’hôpital du petit Andelys (en mode je suis une légende).
C'est une descente pentue et technique (racine, rocher, devers) de 120m de D- (et + !) sur 500m.

Messagepar flblanc » sa fiche K
» 11 Jan 2021, 17:24

Merci tout le monde pour vos retours. Je retiens le focus sur les descentes (aspects techniques et musculaires) et l'importance du volume, pédaler et/ou courir autant que possible !

Vis-à-vis de ce dernier point je me permets de réitérer ma question quant au kilométrage hebdomadaire maximal. C'est un peu le paramètre crucial pour une prépa marathon route, sans doute moins en trail, mais ça m'aiderait à me faire une idée de ce qui représente un volume d'entraînement réaliste pour terminer la Montagn'Hard.
Imaginons que j'attaque à préparer spécifiquement la MTH disons mi-avril (avec déjà un 100 km/3500 m dans les pattes quelques jours plus tôt, pandémie permettant) et que je fais une montée en charge progressive jusqu'à mi/fin-juin: combien de bornes pendant la dernière semaine avant l'affûtage? 80? 100? 120? Plus? Même question sur le D+ (et D-, donc !) hebdomadaire.

Encore une fois, je sais bien que cette valeur dépend des personnes, de leur niveau et de leurs objectifs. Je voudrais surtout savoir quel est le volume minimal pour envisager de finir (dans la même veine, sur route, on entend parfois qu'il faut au grand minimum tourner à 42 bornes/semaines pour boucler un marathon. Par analogie, peut-on préparer un 100 bornes à moins de 100 km par semaine?)

Désolé d'être bloqué sur les chiffres :mrgreen:
Je prends beaucoup de plaisir à planifier les préparations de course de manière quantitative. Je commence par définir l'objectif de kilométrage hebdomadaire maximal, qui sera atteint vers la fin de la prépa, puis je fais un rétro planning d'augmentation progressive semaine par semaine en prévoyant aussi des semaines de volume réduit pour récupérer. Enfin, je décide comment allouer ce kilométrage sur les différents types de séances (en respectant la fameuse règle de 20% de travail intense). Bref, tout ça pour dire que si j'insiste autant, c'est parce que j'ai besoin de ce chiffre magique pour planifier mes réjouissances des 6 prochains mois :D


RomainD a écrit:J'appréhende un peu la nuit, je n'ai jamais couru toute une nuit, en écrivant ça je me dis que j'ai fais l'origole, que j'ai fais des départs à 03-04h en haute montagne, mais une nuit complète à la montagne qui commence après une journée dans les pates ca foit être différent ? On peux faire un pti somme dans les ravitos?


De mon côté, j'ai un peu d'expérience sur la nuit blanche (traversée nocturne du Taunus allemand en off il y a un an, faite exprès au mois de Décembre pour que la nuit soit longue et froide :D) et ce n'est pas ce qui m'inquiète le plus (même si la MTH ça sera pas la même histoire que le Taunus, c'est sûr).

Ceci étant dit, peut-on "entraîner" sa résistance au manque de sommeil? Il me semble par exemple que Guillaume Arthus avait intégré des nuits courtes après de grosses sorties nocturnes (du genre retour chez lui à 3h du matin après une grosse sortie, au taf à 8h ensuite) à son entraînement pour le record sur la Via Alpina (bon c'est sûr, c'est une autre échelle). Est-ce que des gens ici font des trucs similaires?

Autre question: conseils matos, et surtout chaussures? J'ai lu ici et là que les sentiers sont plutôt praticables et pas trop de la caillasse. Est-ce que les vétérans confirment? Si oui, des Salomon Ultra Pro ça passe?

Merci encore ! :D

Messagepar yves_94 » sa fiche K
» 11 Jan 2021, 17:42

pour l'entrainement, et pour avoir quand même fait GRR, UTMB etc etc, je n'ai jamais fait 100km par semaine, hormis peut être durant mes vacances d'été, et je termine pas trop mal (15%->30% du classement) en général. Je tourne autour des 50-70km/semaine. En D+, bah, c'est variable...je peux faire 500 par mois, à 10.000/sem en vacances

Mais bon, tout se fait au feeling, en fonction des dispos etc

Pour le sommeil, le seul entrainement est de bien dormir de façon régulière. Sur une PTL ou Tor, c'est autre chose. Là sur la MH, cela passe tout seul sur une nuit.

Pour les chaussures, le parcours est un poil technique par moment, mais cela reste très largement faisable avec tes chaussures de trail habituelles.
Dernière édition par yves_94 le 11 Jan 2021, 17:55, édité 1 fois au total.

Messagepar miniping » sa fiche K
» 11 Jan 2021, 17:55

flblanc a écrit:Vis-à-vis de ce dernier point je me permets de réitérer ma question quant au kilométrage hebdomadaire maximal.

https://www.scienceofultra.com/blog/don ... r-training

Messagepar samontetro » sa fiche K
» 11 Jan 2021, 21:53

Je confirme ce que dit Yves_94, ce n'est pas la longeur kilométrique qui compte :mrgreen: ! J'ai également pas mal de longues distances au compteur: 3xUTMB dont 1 pas fini, TDS, UT4M, pluisieurs "Aventuriers du bout de drôme", un GRR, 1GRP, une rafale de Grand Duc, de GR73, 2x montagn'hard dont une pas finie,... mais comme dirait un très grand Monsieur du trail c'est facile d'avoir ce palmares quand tu as 25 ans d'ultra derrière toi (lui c'était au sujet de ses victoires :lol: , pas moi).
Mais 100km hebdomadaires pour le coureur lambda c'est énorme! De la fatigue accumulée, de la lassitude, des risques de blessure amplifiés....
Par contre pour une Montagn'Hard il te faut travailler le D+. Je ne saurai trop te conseiller une séance de descente hebdomadaire ou presque et/ou une séance de cotes. De la pente raide où tu marches, de la moins raide pour courir... Il te faudra aussi quelques sorties longues, je dirais 4 à 6h, en rando-course, dans du terrain un peu technique pour valider le matos, l'alimentation, l'hydratation, le mental et faire tout les petits réglages en amont. Et pourquoi pas une ou deux qui se termineraient de nuit ! Moi je les plaçais après deux journées consécutives avec des seances courtes, mais intensives, histoire d'aborder ça en rando-course avec une charge de fatigue existante.
Et puis je vais être honnête, sur le plan je me suis parfois botté le cul pour aller courir mais j'ai aussi parfois "sauté la séance" prévue. Partir trop fatigué, sans motivation, sur une séance même courte c'est ouvrir la porte à la blessure.
Quand j'ai préparé le GRR en 2009 je savais que le terrain serait chaotique, pentu et avec pas mal de marches (d'escalier) sur les sentiers: j'avais a proximité du boulot une rampe de 1400 marches d'escaliers, je les ai usés pendant des mois en monté et en descente, en courant, en marchant (2 par 2), et même en séances de 30/30 en monté et en descente.... et ça a bien payé: je suis devenu un fou officiel!

Messagepar xsbgv » sa fiche K
» 11 Jan 2021, 22:15

bubulle a écrit:Finalement, mon raisonnement perso, c'est qu'il faut au moins autant à apprendre à la tête ce que c'est qu'un ultra qu'à l'apprendre à tes jambes...:-)


Le reste c'est de la littérature...
Le plus important étant de ne pas s'en faire une montagne :mrgreen:
:arrow:

Messagepar Spir » sa fiche K
» 11 Jan 2021, 23:01

miniping a écrit:
flblanc a écrit:Vis-à-vis de ce dernier point je me permets de réitérer ma question quant au kilométrage hebdomadaire maximal.

https://www.scienceofultra.com/blog/don ... r-training


Ça faisait un petit moment que je n’avais pas écouté ce podcast. En lisant ce billet, j’entendais la voix de Shaun Birden. Il a son style un peut monastique, mais son podcast contient plein de trucs intéressants.

Messagepar RayaRun » sa fiche K
» 12 Jan 2021, 07:58

Le kilométrage hebdo, ça dépend vraiment de comment tu le fais car c est autant la tête que les jambes que tu dois préparer... la difficulté c est de trouver la limite entre la surfatigue et le surentraînement qui mène à la blessure. En fonction de ta façon de vivre de ta capacité de récupération de tes charges personnelles et professionnelles, pour certains s enquiller plus de 100km par semaine est une formalité et pour d autres, dépasser 50 est un challenge hebdomadaire. Après, plus tu fais de qualité plus tu optimises ton entrainement.

Messagepar RomainD » sa fiche K
» 12 Jan 2021, 08:27

Pas du tout suivi , c'est les "contraintes" de la vie perso qui guident l'entrainement. Il n'y a pas de solution miracle....
Il y aussi la physiologie de chacun etc...

Messagepar ilgigrad » sa fiche K
» 12 Jan 2021, 09:54

Bonjour,

J'envisage de m'inscrire, début juillet, sur la montagn'hard ou peut-être simplement sur le off de la montagn'hard si les conditions sanitaires ne permettent pas l'organisation d'une telle épreuve. Je cours régulièrement depuis quelques années et j'ai participé à quelques trails, y compris en montagne. Malheureusement, depuis mon abandon sur la TDS, fin août 2019 et à l'exception de quelque sorties longues, de rando-courses et de randonnées itinérantes, je n'ai participé à aucun trail long en montagne. Autant dire que je ne suis pas sûr aujourd'hui d'être capable de m'aligner sur une course avec plus de 5000m de dénivelé.
Je cherche donc une course de 70/80 km fin mai/ début juin, qui ne soit pas le GR73, qui permettrait de me préparer à la montagn'hard. Auriez-vous des idées ?

Messagepar samontetro » sa fiche K
» 12 Jan 2021, 10:07

Tu as le challenge Drome à Crest début mai. C'est un peu plus tôt mais tu as une longue distance (>100Km) avec plusieurs shunts en principe. Ce qui peut être intéressant en fonction de l'avancement de ta préparation.
Après c'est un peu moins bossu que la MH mais tu as souvent des sections bien engagées sur ces parcours, aussi bien en monté qu'en descente!

Messagepar bubulle » sa fiche K
» 12 Jan 2021, 10:19

ilgigrad a écrit:Bonjour,

J'envisage de m'inscrire, début juillet, sur la montagn'hard ou peut-être simplement sur le off de la montagn'hard si les conditions sanitaires ne permettent pas l'organisation d'une telle épreuve. Je cours régulièrement depuis quelques années et j'ai participé à quelques trails, y compris en montagne. Malheureusement, depuis mon abandon sur la TDS, fin août 2019 et à l'exception de quelque sorties longues, de rando-courses et de randonnées itinérantes, je n'ai participé à aucun trail long en montagne. Autant dire que je ne suis pas sûr aujourd'hui d'être capable de m'aligner sur une course avec plus de 5000m de dénivelé.
Je cherche donc une course de 70/80 km fin mai/ début juin, qui ne soit pas le GR73, qui permettrait de me préparer à la montagn'hard. Auriez-vous des idées ?


Peut-être le Pilatrail début juin (bon, ça fait 120, OK....)

Sinon, il t'a fait quoi, le GR73? T'as peur de te faire enCorner ? ;-)

Messagepar yves_94 » sa fiche K
» 12 Jan 2021, 10:22

bubulle a écrit:
ilgigrad a écrit:Bonjour,

J'envisage de m'inscrire, début juillet, sur la montagn'hard ou peut-être simplement sur le off de la montagn'hard si les conditions sanitaires ne permettent pas l'organisation d'une telle épreuve. Je cours régulièrement depuis quelques années et j'ai participé à quelques trails, y compris en montagne. Malheureusement, depuis mon abandon sur la TDS, fin août 2019 et à l'exception de quelque sorties longues, de rando-courses et de randonnées itinérantes, je n'ai participé à aucun trail long en montagne. Autant dire que je ne suis pas sûr aujourd'hui d'être capable de m'aligner sur une course avec plus de 5000m de dénivelé.
Je cherche donc une course de 70/80 km fin mai/ début juin, qui ne soit pas le GR73, qui permettrait de me préparer à la montagn'hard. Auriez-vous des idées ?


Peut-être le Pilatrail début juin (bon, ça fait 120, OK....)

Sinon, il t'a fait quoi, le GR73? T'as peur de te faire enCorner ? ;-)


Comme tu n'y vas pas,lui non plus ;)

Messagepar ilgigrad » sa fiche K
» 12 Jan 2021, 10:30

bubulle a écrit:Peut-être le Pilatrail début juin (bon, ça fait 120, OK....)

Sinon, il t'a fait quoi, le GR73? T'as peur de te faire enCorner ? ;-)


Même pas; tant qu'il ne sait pas que Raya a permis à Hummer et HSBC de devenir sponsors du prochain UBBC, je ne cours aucun risque.
Je trouvais simplement qu'on passait un peu trop de temps sous les arbres.

Messagepar Arclusaz » sa fiche K
» 12 Jan 2021, 10:31

Bien sur je ne suis pas objectif...

mais, tu connais la montagne, tu n'as rien à apprendre sur la manière de s'y déplacer.

c'est ton corps qui doit se rappeler de l'effort et surtout tes muscles.

Donc, une participation à l'Ultra Boucle de la Sarra sur le 24h en pleine ville peut être une excellente préparation à la MH. Tu vas travailler les cuissots, casser de la fibre.

Super facile à organiser pour un "parisien", pas besoin de voiture tout en TGV, juste éventuellement une chambre à réserver pour le samedi soir. peu d'aléa climatique à craindre entrainant un changement de parcours et la possibilité de doser ton effort exactement comme tu veux (pas de BH, tu t'arrêtes comme tu veux, aucun risque d'abandon tu sais que tu seras finisher dès que tu passes la ligne...de départ).

Cherry on the cake : en cette année où nous avons tous envie de revoir du monde, là tu vas en voir !

Bon, bien sur, on a tous collectivement un petit truc à régler avant...

Messagepar Mazouth » sa fiche K
» 12 Jan 2021, 10:41

Début juin il y a (y avait ?) le trail du Gypaete dans la Yaute dont le grand parcours fait 74k/4850d+ dans les Aravis, et qu'il parait que c'est très beau. Je voulais y aller l'année dernière en prépa MH, mais le Gypaète et la MH ont tous les deux décidé d'annuler, on se demande bien pourquoi, juste pour m'embêter je pense :P

Messagepar peky » sa fiche K
» 12 Jan 2021, 11:15

https://www.traildugypaete.com/
A priori le 5 juin 2021

Messagepar ilgigrad » sa fiche K
» 12 Jan 2021, 11:52

l'UBS forcément. J'ai un voisin avec lequel je ne peux pas faire un kilomètre sans qu'il ne me parle de cette boucle Lyonnaise. Donc nécessairement, il faudra que j'y vienne faire un tour.

Le Gypaète ! voilà une idée qui me plait. La date est parfaite et mon attachement à la Yaute et aux Aravis ajoute un point supplémentaire.
Je place le 74km au sommet de ma liste.

Messagepar defi13 » sa fiche K
» 12 Jan 2021, 12:33

ilgigrad a écrit:Bonjour,

J'envisage de m'inscrire, début juillet, sur la montagn'hard ou peut-être simplement sur le off de la montagn'hard si les conditions sanitaires ne permettent pas l'organisation d'une telle épreuve. Je cours régulièrement depuis quelques années et j'ai participé à quelques trails, y compris en montagne. Malheureusement, depuis mon abandon sur la TDS, fin août 2019 et à l'exception de quelque sorties longues, de rando-courses et de randonnées itinérantes, je n'ai participé à aucun trail long en montagne. Autant dire que je ne suis pas sûr aujourd'hui d'être capable de m'aligner sur une course avec plus de 5000m de dénivelé.
Je cherche donc une course de 70/80 km fin mai/ début juin, qui ne soit pas le GR73, qui permettrait de me préparer à la montagn'hard. Auriez-vous des idées ?


salut Ilgi,
je me suis posé les mêmes questions 2 jours avant toi,
voilà ma mini-liste :

* dimanche 9 mai : Trail des hauts Forts, "L'intégrale des forts", 57k,2440d+, à Besançon, 47€,
* vendredi 14 mai : VVX, "Expérience Terra Volcana", 80k, 2700d+, à Volvic, 70€,
* dimanche 6 juin : Transju'Trail, 80k, 3500d+, à Mouthe, 80€,
* dimanche 6 juin : Trail du Gypaète, "Les 3 Lacs" 74k et 4830d+, "La Gypaète" 54k, 3510d+, à Thyez, 70€ et 55€,
* samedi 19 juin : Beaujolais Village Trail, "Extra BVT", 57k, 3330d+, Le Perréon, 60€

Et ma conclusion : le Gypaète 74k on top of the list.
Reste une sacrée inconnue dans cette équation.

Messagepar flblanc » sa fiche K
» 12 Jan 2021, 13:39

miniping a écrit:
flblanc a écrit:Vis-à-vis de ce dernier point je me permets de réitérer ma question quant au kilométrage hebdomadaire maximal.

https://www.scienceofultra.com/blog/don ... r-training


Point taken :P

Messagepar flblanc » sa fiche K
» 12 Jan 2021, 13:40

defi13 a écrit:
ilgigrad a écrit:Bonjour,

J'envisage de m'inscrire, début juillet, sur la montagn'hard ou peut-être simplement sur le off de la montagn'hard si les conditions sanitaires ne permettent pas l'organisation d'une telle épreuve. Je cours régulièrement depuis quelques années et j'ai participé à quelques trails, y compris en montagne. Malheureusement, depuis mon abandon sur la TDS, fin août 2019 et à l'exception de quelque sorties longues, de rando-courses et de randonnées itinérantes, je n'ai participé à aucun trail long en montagne. Autant dire que je ne suis pas sûr aujourd'hui d'être capable de m'aligner sur une course avec plus de 5000m de dénivelé.
Je cherche donc une course de 70/80 km fin mai/ début juin, qui ne soit pas le GR73, qui permettrait de me préparer à la montagn'hard. Auriez-vous des idées ?


salut Ilgi,
je me suis posé les mêmes questions 2 jours avant toi,
voilà ma mini-liste :

* dimanche 9 mai : Trail des hauts Forts, "L'intégrale des forts", 57k,2440d+, à Besançon, 47€,
* vendredi 14 mai : VVX, "Expérience Terra Volcana", 80k, 2700d+, à Volvic, 70€,
* dimanche 6 juin : Transju'Trail, 80k, 3500d+, à Mouthe, 80€,
* dimanche 6 juin : Trail du Gypaète, "Les 3 Lacs" 74k et 4830d+, "La Gypaète" 54k, 3510d+, à Thyez, 70€ et 55€,
* samedi 19 juin : Beaujolais Village Trail, "Extra BVT", 57k, 3330d+, Le Perréon, 60€

Et ma conclusion : le Gypaète 74k on top of the list.
Reste une sacrée inconnue dans cette équation.


Merci pour cette liste, c'est le top !

Messagepar yves_94 » sa fiche K
» 12 Jan 2021, 13:45

pas un mauvais choix le gypaete, j'y pense aussi, surtout si deux semaines avant je fais finalement le trail de haute provence (inscription reporté de 2020), cela me laissera un peu de temps de repos

Messagepar ilgigrad » sa fiche K
» 12 Jan 2021, 15:00

peky a écrit:https://www.traildugypaete.com/
A priori le 5 juin 2021

mais les inscriptions sont bloquées

Messagepar TomTrailRunner » sa fiche K
» 12 Jan 2021, 23:47

très complet tous ces retours.
par contre même si B-A-BA : la préparation du matériel est importante aussi : quoi prendre, selon météo, appréhension des durées entre ravitos pour savoir comment gérer ses réserves....

et n'oublie pas le RB, faut demander à Bubulle pour cela :mrgreen:

Messagepar RayaRun » sa fiche K
» 13 Jan 2021, 09:08

ilgigrad a écrit:l'UBS forcément. J'ai un voisin avec lequel je ne peux pas faire un kilomètre sans qu'il ne me parle de cette boucle Lyonnaise. Donc nécessairement, il faudra que j'y vienne faire un tour.

Le Gypaète ! voilà une idée qui me plait. La date est parfaite et mon attachement à la Yaute et aux Aravis ajoute un point supplémentaire.
Je place le 74km au sommet de ma liste.


Ce voisin est fort avisé :mrgreen:

Messagepar ilgigrad » sa fiche K
» 13 Jan 2021, 12:02

bon,
C'est contre mes principes de m'inscrire aussi tôt, en période de pandémie, mais j'ai craqué.
J'ai payé un dossard pour la Moins'Hard. 72km. Je devrais donc bien disposer d'un numéro sous les 50.

Messagepar yves_94 » sa fiche K
» 14 Jan 2021, 11:05

ilgigrad a écrit:bon,
C'est contre mes principes de m'inscrire aussi tôt, en période de pandémie, mais j'ai craqué.
J'ai payé un dossard pour la Moins'Hard. 72km. Je devrais donc bien disposer d'un numéro sous les 50.


bien bien !

Précédent Retour vers [Kivaou] Les courses - courir en région : live, OFF, communautés, près de chez moi

Voir la fiche de la course sur kikouroù
La Montagn'Hard - 109 km 2021 - St Nicolas De Veroce
avec 5 kivaoù, 132 récits au total, 3 galeries photos, 4 vidéos
La Moins'Hard - 72 km 2021 - St Nicolas De Veroce
avec 2 kivaoù, 132 récits au total, 3 galeries photos, 4 vidéos
La Mi'Hard - 52 km 2021 - St Nicolas De Veroce
avec 1 kivaoù, 132 récits au total, 3 galeries photos, 4 vidéos
La Mini'Hard - 25 km 2021 - St Nicolas De Veroce
avec 132 récits au total, 3 galeries photos, 4 vidéos

Accueil - Haut de page - Version grand écran