La Montagn'hard 2018 (74)

Les courses : se retrouver sur les courses, l'avant-course et l'après-course, suivi des courses des kikoureurs, ...
Courir en région : qui veut courir avec moi, où courir près de chez moi, organiser des OFF, des sorties entre kikoureurs, les communautés régionales, où trouver un médecin, un magasin, un club, ...

Voir la fiche de la course sur kikouroù
La Montagn'Hard - 125 km 2018 - St Nicolas De Veroce
avec 35 kivaoù, 7 récits pour 2018 et 122 au total, 3 galeries photos, 4 vidéos, les résultats
La Montagn'Hard - 60 km 2018 - St Nicolas De Veroce
avec 28 kivaoù, 6 récits pour 2018 et 122 au total, 3 galeries photos, 4 vidéos, 1 avis
La Moins'Hard 2018 - St Nicolas De Veroce
avec 5 kivaoù, 1 récit pour 2018 et 122 au total, 3 galeries photos, 4 vidéos, 2 avis


Messagepar jepipote » sa fiche K
» 10 Juil 2018, 16:07

Quelqu'un aurait la distance et le D+ entre le départ et le Pontet sur le 130? Car perso mon gps n'a pas la capacité d'enregistrer sur un temps aussi long.

Messagepar torchure » sa fiche K
» 10 Juil 2018, 16:10

jepipote a écrit:Quelqu'un aurait la distance et le D+ entre le départ et le Pontet sur le 130? Car perso mon gps n'a pas la capacité d'enregistrer sur un temps aussi long.


Même demande mais entre le départ et les Miages... Merci
Ma super montre bionique n'a pas chopé les satellites !!!

Messagepar Antoine38 » sa fiche K
» 10 Juil 2018, 16:18

jepipote a écrit:Quelqu'un aurait la distance et le D+ entre le départ et le Pontet sur le 130? Car perso mon gps n'a pas la capacité d'enregistrer sur un temps aussi long.


80 km / 6 100 d+

Messagepar Antoine38 » sa fiche K
» 10 Juil 2018, 16:20

torchure a écrit:
jepipote a écrit:Quelqu'un aurait la distance et le D+ entre le départ et le Pontet sur le 130? Car perso mon gps n'a pas la capacité d'enregistrer sur un temps aussi long.


Même demande mais entre le départ et les Miages... Merci
Ma super montre bionique n'a pas chopé les satellites !!!


61,5 / 5 200 d+

Messagepar Niko3006 » sa fiche K
» 10 Juil 2018, 16:22

jepipote a écrit:Quelqu'un aurait la distance et le D+ entre le départ et le Pontet sur le 130? Car perso mon gps n'a pas la capacité d'enregistrer sur un temps aussi long.


Voici ma trace mais arret du GPS après les Contamines, tu devrais trouver ton bonheur :wink:
https://www.strava.com/activities/1691683078

Messagepar Rlan » sa fiche K
» 10 Juil 2018, 16:27

Antoine38 a écrit:
torchure a écrit:
jepipote a écrit:Quelqu'un aurait la distance et le D+ entre le départ et le Pontet sur le 130? Car perso mon gps n'a pas la capacité d'enregistrer sur un temps aussi long.


Même demande mais entre le départ et les Miages... Merci
Ma super montre bionique n'a pas chopé les satellites !!!


61,5 / 5 200 d+



Ca fait déjà une belle petite sortie :) (et pas beaucoup de différence avec le tracé officiel du coup +4km et +200md+)

Messagepar Mazouth » sa fiche K
» 10 Juil 2018, 16:47

Antoine38 a écrit:
torchure a écrit:
jepipote a écrit:Quelqu'un aurait la distance et le D+ entre le départ et le Pontet sur le 130? Car perso mon gps n'a pas la capacité d'enregistrer sur un temps aussi long.


Même demande mais entre le départ et les Miages... Merci
Ma super montre bionique n'a pas chopé les satellites !!!


61,5 / 5 200 d+

62,2 / 5 043 d+ sur Garmin donc beaucoup plus fiable que les données d'Antoine :mrgreen:

Messagepar yves_94 » sa fiche K
» 10 Juil 2018, 18:21

jepipote a écrit:Quelqu'un aurait la distance et le D+ entre le départ et le Pontet sur le 130? Car perso mon gps n'a pas la capacité d'enregistrer sur un temps aussi long.

6000

sur les courses longues, je n'enregistre le D+ que avec le barometre. Mais au global c'est pas trop mal.

Messagepar barraux » sa fiche K
» 10 Juil 2018, 21:05

Hello les kikouroux.
Heureux finisher de la Montagn hard 60,tout c est passé comme sur des roulettes sans bobo ni ampoules , meme pas une crampe malgrés une preparation tres minimaliste causé par une fracture de la cheville :cry: fin février.J ai attaqué cette course en mode photo rando trail a la cool et j ai bien fais 8) .Le départ est bof avec ses pistes tres raide dans les bois puis au fil des kilometres les paysages et le tracé nous ammene au Superbe.Je trouve qu il n y a pas une difficulté majeur mais c est la succession des tres jolies ascensions qui flingue les jambes notament le dernier mur apres les contamines que j ai franchis au mental.Les ravitos sont top dans une superbe ambiance , ainsi que les benevoles et l organisation au top de A a Z .Longue vie a la montagn hard et son style tradi trail.
Barraux , le gars au drapeau Breton :mrgreen:qui passe le bonjour a tous les coureurs avec qui j ai tchatché sur le parcour santée.lol
Cr et photos a venir
Ps les participants du 130 , c est du mystic

Messagepar lepiaf » sa fiche K
» 10 Juil 2018, 23:37

Petit retour sur ma MH60.
J'étais venu pour du paysage et ben la partie Prarion-Tricot fut splendide!!!
Sinon de très bonnes sensations jusqu'a Tré la tête puis la partie Pontet-Contamine fût un vrai calvaire, plus envie de courrir mais de dormir!!!! Puis la montée du Joly m'a reveillé, je n'avais plus le même rythme de la première partie mais c'est passé... J'ai bien compris pourquoi le "HARD"
Une grande admiration pour les courreurs du 130km ça me laisse admiratif et perplexe quand à mes capacités à y arriver un jour....


Mon_ours comme tu le dit si bien un jour le petit scarabée deviendra grands .
tu à déjà le mental la capacité viens avec la pratique :wink: :wink:

et la montagn'hard et une course hors normes et grandiose des paysage :!: :!: avec le D+++++++.
:shock: :shock:

Messagepar pipiche » sa fiche K
» 11 Juil 2018, 09:32

barraux a écrit:Hello les kikouroux.
Heureux finisher de la Montagn hard 60,tout c est passé comme sur des roulettes sans bobo ni ampoules , meme pas une crampe malgrés une preparation tres minimaliste causé par une fracture de la cheville :cry: fin février.J ai attaqué cette course en mode photo rando trail a la cool et j ai bien fais 8) .Le départ est bof avec ses pistes tres raide dans les bois puis au fil des kilometres les paysages et le tracé nous ammene au Superbe.Je trouve qu il n y a pas une difficulté majeur mais c est la succession des tres jolies ascensions qui flingue les jambes notament le dernier mur apres les contamines que j ai franchis au mental.Les ravitos sont top dans une superbe ambiance , ainsi que les benevoles et l organisation au top de A a Z .Longue vie a la montagn hard et son style tradi trail.
Barraux , le gars au drapeau Breton :mrgreen:qui passe le bonjour a tous les coureurs avec qui j ai tchatché sur le parcour santée.lol
Cr et photos a venir
Ps les participants du 130 , c est du mystic


Bravo et bonne recup ... Pipiche qui était pas loin de toi au Camping de Miage ;-)

Messagepar Ewi » sa fiche K
» 11 Juil 2018, 10:40

Tiens, en passant, je voulais faire remarquer que pour une fois, je n'ai pas trouvé de déchés sur le parcours... et ça c'est plutôt cool comparé a certaines autres courses.

Messagepar princedesvoleurs » sa fiche K
» 11 Juil 2018, 11:29

pour mon premier ultra
j'avais choisi cette montagn'hard, en lisant vos commentaires des années précedentes,et ceux ci m'avaient donné envie de venir decouvrir le coin
je ne connaissais rien au dénivellés alpestres puisque habitant le haut doubs on ne peux rarement monter plus de 500m d'un coup
je me suis entrainé dur ces 3 derniers mois et j'étais prêt
et franchement je ne suis pas déçu de ce que j'ai découvert
je suis peut etre parti un peu vite car je pensais tenir un rythme moyen de 5km/h
j'étais dans les clous jusqu'au pontet mais je n'avais pas réalisé en fait que je n'avais pas fait le plus dur....
la 1ere montée du mont joly et surtout la descente derriere m'ont fracassé les jambes et que dire après de la montée au col de la fenetre celles des enclaves avec la descente vertigineuse dans les caillous puis la montee de l'aiguille croche avec cette vue sublime de là et apres du mont joly
j'aurais pu encore grimper pas de soucis de ce coté là
par contre je n'avais pas une bonne creme pour les pieds et ils ont soufert .
en outre mes quadri ont soufert aussi des descentes resultats je dois finir les 6derniers km en marchant comme un crabe en descente
ce fut dûr :36h à crapahuter ;mais franchement merci à l'organisation :j'ai pris un pied monstre .
j'étais venu tester mon mental et j'ai été servi
juste une fois j'ai été tenté d'abandonner car je ne retrouvais pas le balisage mais heureusement pour moi mon tel ne captais pas. et en rebroussant chemin j'ai trouvé des concurents qui connaissaient le parcours et j'ai pu suivre
pas pu dormir le vendredi aprem sur place et reposé au bolchu mais sans vraiment dormir car froid:
je suis content d'avoir pu gerer ce manque de sommeil.
une question me viens à l'esprit
j'ai tellement pris mon pied que je suis tenté de revenir dès l'année prochaine
par contre vu que c'était un parcours spécial anniversaire ;ben l'année prochaine on resterait sur le meme format de grande course ou on repasserait à 105km?

Messagepar Marmadoc » sa fiche K
» 11 Juil 2018, 12:37

A propos des 80% d'abandons, je pense que pas mal de choses ont été dites.
C'était mon 2ème ultra en montagne après une TDS l'an dernier, et pourtant je finis la course. Quelques raisons ?
- je suis arrivé sur place le jeudi. Jamais je ne me serai lancé là dedans après 6h de route, ou pire après une journée de boulot.
- J'ai fait 3h de sieste vendredi
- Bien que n'habitant pas à la montagne, j'avais 55000D+ dans les pattes en 2018 (majoritairement à coup de côtes de 100D+). Un we choc au Sancy en mai, un autre en vallée d'Aspe à S-3.
- Je savais que le parcours serait beaucoup plus long que les 130 annoncés. Bubulle l'a bien montré ici preuves à l'appui (j'ai 148,5 km et 10800D+ à la montre)
- j'ai quelques notions d'anglais et je sais ce que "Hard" veut dire :mrgreen: Bref je 'attendais à quelque chose de dur. Je me trompais c'était très très très dur.

Je ferai sûrement un CR dans quelques jours J'en profite pour passer le bonjour à dca et Cabri_89 avec qui je logeais.

Messagepar Olivier91 » sa fiche K
» 11 Juil 2018, 12:38

princedesvoleurs a écrit:pour mon premier ultra
j'avais choisi cette montagn'hard, en lisant vos commentaires des années précedentes,et ceux ci m'avaient donné envie de venir decouvrir le coin
je ne connaissais rien au dénivellés alpestres puisque habitant le haut doubs on ne peux rarement monter plus de 500m d'un coup
je me suis entrainé dur ces 3 derniers mois et j'étais prêt
et franchement je ne suis pas déçu de ce que j'ai découvert
je suis peut etre parti un peu vite car je pensais tenir un rythme moyen de 5km/h
j'étais dans les clous jusqu'au pontet mais je n'avais pas réalisé en fait que je n'avais pas fait le plus dur....
la 1ere montée du mont joly et surtout la descente derriere m'ont fracassé les jambes et que dire après de la montée au col de la fenetre celles des enclaves avec la descente vertigineuse dans les caillous puis la montee de l'aiguille croche avec cette vue sublime de là et apres du mont joly
j'aurais pu encore grimper pas de soucis de ce coté là
par contre je n'avais pas une bonne creme pour les pieds et ils ont soufert .
en outre mes quadri ont soufert aussi des descentes resultats je dois finir les 6derniers km en marchant comme un crabe en descente
ce fut dûr :36h à crapahuter ;mais franchement merci à l'organisation :j'ai pris un pied monstre .
j'étais venu tester mon mental et j'ai été servi
juste une fois j'ai été tenté d'abandonner car je ne retrouvais pas le balisage mais heureusement pour moi mon tel ne captais pas. et en rebroussant chemin j'ai trouvé des concurents qui connaissaient le parcours et j'ai pu suivre
pas pu dormir le vendredi aprem sur place et reposé au bolchu mais sans vraiment dormir car froid:
je suis content d'avoir pu gerer ce manque de sommeil.
une question me viens à l'esprit
j'ai tellement pris mon pied que je suis tenté de revenir dès l'année prochaine
par contre vu que c'était un parcours spécial anniversaire ;ben l'année prochaine on resterait sur le meme format de grande course ou on repasserait à 105km?

On devrait revenir à notre format historique

Messagepar Rlan » sa fiche K
» 11 Juil 2018, 12:50

Olivier91 a écrit:
princedesvoleurs a écrit:pour mon premier ultra
j'avais choisi cette montagn'hard, en lisant vos commentaires des années précedentes,et ceux ci m'avaient donné envie de venir decouvrir le coin
je ne connaissais rien au dénivellés alpestres puisque habitant le haut doubs on ne peux rarement monter plus de 500m d'un coup
je me suis entrainé dur ces 3 derniers mois et j'étais prêt
et franchement je ne suis pas déçu de ce que j'ai découvert
je suis peut etre parti un peu vite car je pensais tenir un rythme moyen de 5km/h
j'étais dans les clous jusqu'au pontet mais je n'avais pas réalisé en fait que je n'avais pas fait le plus dur....
la 1ere montée du mont joly et surtout la descente derriere m'ont fracassé les jambes et que dire après de la montée au col de la fenetre celles des enclaves avec la descente vertigineuse dans les caillous puis la montee de l'aiguille croche avec cette vue sublime de là et apres du mont joly
j'aurais pu encore grimper pas de soucis de ce coté là
par contre je n'avais pas une bonne creme pour les pieds et ils ont soufert .
en outre mes quadri ont soufert aussi des descentes resultats je dois finir les 6derniers km en marchant comme un crabe en descente
ce fut dûr :36h à crapahuter ;mais franchement merci à l'organisation :j'ai pris un pied monstre .
j'étais venu tester mon mental et j'ai été servi
juste une fois j'ai été tenté d'abandonner car je ne retrouvais pas le balisage mais heureusement pour moi mon tel ne captais pas. et en rebroussant chemin j'ai trouvé des concurents qui connaissaient le parcours et j'ai pu suivre
pas pu dormir le vendredi aprem sur place et reposé au bolchu mais sans vraiment dormir car froid:
je suis content d'avoir pu gerer ce manque de sommeil.
une question me viens à l'esprit
j'ai tellement pris mon pied que je suis tenté de revenir dès l'année prochaine
par contre vu que c'était un parcours spécial anniversaire ;ben l'année prochaine on resterait sur le meme format de grande course ou on repasserait à 105km?

On devrait revenir à notre format historique


Y a t'il une petite chance d'intégrer une des deux boucles (rognes ou plan glacier) "sous réserve d'accessibilité" en réduisant un peu ailleurs ?

Messagepar Olivier91 » sa fiche K
» 11 Juil 2018, 13:07

Rlan a écrit:
Olivier91 a écrit:
princedesvoleurs a écrit:pour mon premier ultra
j'avais choisi cette montagn'hard, en lisant vos commentaires des années précedentes,et ceux ci m'avaient donné envie de venir decouvrir le coin
je ne connaissais rien au dénivellés alpestres puisque habitant le haut doubs on ne peux rarement monter plus de 500m d'un coup
je me suis entrainé dur ces 3 derniers mois et j'étais prêt
et franchement je ne suis pas déçu de ce que j'ai découvert
je suis peut etre parti un peu vite car je pensais tenir un rythme moyen de 5km/h
j'étais dans les clous jusqu'au pontet mais je n'avais pas réalisé en fait que je n'avais pas fait le plus dur....
la 1ere montée du mont joly et surtout la descente derriere m'ont fracassé les jambes et que dire après de la montée au col de la fenetre celles des enclaves avec la descente vertigineuse dans les caillous puis la montee de l'aiguille croche avec cette vue sublime de là et apres du mont joly
j'aurais pu encore grimper pas de soucis de ce coté là
par contre je n'avais pas une bonne creme pour les pieds et ils ont soufert .
en outre mes quadri ont soufert aussi des descentes resultats je dois finir les 6derniers km en marchant comme un crabe en descente
ce fut dûr :36h à crapahuter ;mais franchement merci à l'organisation :j'ai pris un pied monstre .
j'étais venu tester mon mental et j'ai été servi
juste une fois j'ai été tenté d'abandonner car je ne retrouvais pas le balisage mais heureusement pour moi mon tel ne captais pas. et en rebroussant chemin j'ai trouvé des concurents qui connaissaient le parcours et j'ai pu suivre
pas pu dormir le vendredi aprem sur place et reposé au bolchu mais sans vraiment dormir car froid:
je suis content d'avoir pu gerer ce manque de sommeil.
une question me viens à l'esprit
j'ai tellement pris mon pied que je suis tenté de revenir dès l'année prochaine
par contre vu que c'était un parcours spécial anniversaire ;ben l'année prochaine on resterait sur le meme format de grande course ou on repasserait à 105km?

On devrait revenir à notre format historique


Y a t'il une petite chance d'intégrer une des deux boucles (rognes ou plan glacier) "sous réserve d'accessibilité" en réduisant un peu ailleurs ?

Pas sûr que j’arrive à convaincre le bureau

Messagepar Rlan » sa fiche K
» 11 Juil 2018, 13:28

Olivier91 a écrit:Pas sûr que j’arrive à convaincre le bureau

OK, dommage

Messagepar bubulle » sa fiche K
» 11 Juil 2018, 14:05

princedesvoleurs a écrit:pour mon premier ultra ...


....tu as fini une Montagn'hard d'anthologie. Là, carrément respect. Vous ne devez pas être beaucoup dans ce cas. J'aime bien le "je pensais faire du 5km/h", par contre...:-). Comme j'ai passé mon week-end à le dire, il faut vraiment vraiment vraiment oublier ce que sont des "kilomètres".

Mais, donc, tu devrais pouvoir envisager d'autres trucs sympa, après avoir fini celle-là.

Messagepar Cabri_89 » sa fiche K
» 11 Juil 2018, 15:46

Marmadoc a écrit:A propos des 80% d'abandons, je pense que pas mal de choses ont été dites.
C'était mon 2ème ultra en montagne après une TDS l'an dernier, et pourtant je finis la course. Quelques raisons ?
- je suis arrivé sur place le jeudi. Jamais je ne me serai lancé là dedans après 6h de route, ou pire après une journée de boulot.
- J'ai fait 3h de sieste vendredi
- Bien que n'habitant pas à la montagne, j'avais 55000D+ dans les pattes en 2018 (majoritairement à coup de côtes de 100D+). Un we choc au Sancy en mai, un autre en vallée d'Aspe à S-3.
- Je savais que le parcours serait beaucoup plus long que les 130 annoncés. Bubulle l'a bien montré ici preuves à l'appui (j'ai 148,5 km et 10800D+ à la montre)
- j'ai quelques notions d'anglais et je sais ce que "Hard" veut dire :mrgreen: Bref je 'attendais à quelque chose de dur. Je me trompais c'était très très très dur.

Je ferai sûrement un CR dans quelques jours J'en profite pour passer le bonjour à dca et Cabri_89 avec qui je logeais.


Encore Bravo à toi.
On a vu que tu avais tout bien préparé, il n'y a pas de secret !

Messagepar Free Wheelin' Nat » sa fiche K
» 11 Juil 2018, 17:00

Bon, Comme Marmadoc et Cabri, j'ai pu terminer, et dans plus ou moins les mêmes conditions, à savoir une journée de battement entre l'arrivée sur place et le départ de la course, un entrainement apparemment cohérent , une méfiance certaine quant aux conditions dans lesquelles j'allais le courir (oserai-je parler d'humilité?), pour finir une grande vigilance sur l'alimentation et l'hydratation.
Mon seul point faible dans l'affaire, un manque de confiance quant à mes capacités à le finir: Bruno le Beaufortain, rencontré au Pontet, m'a permis (imaginez mon mètre cinquante neuf qui trottine à d'un mètre quatre-vingt en marche rapide , ce devait être marrant à voir...) de pousser un peu(!) mémé dans les orties.
Avec un chouille de recul, je me dis que même si je voulais finir, je n'osais pas imaginer que je pouvais effectivement le faire...
La MH 100 en 2012 a été mon premier ultra , et la MH 10ans, mon plus long.

Je reviens sur les propos de Bubulle concernant la préparation et l'étude du parcours, là aussi un point faible: je n'avais pas un instant réalisé que le parcours était changé à ce point, et lorsque , la Girotte à droite je m'éloignais à l'opposé pour montermonterontermonter pour redescendre dans un pierrier qui ne m'en rapprochait pas plus, j'ai cru péter un câble . Je me reposais sur des souvenirs qui d'un seul coup devenaient totalement incohérents, d'où le "léger" vent de panique qui me soufflait dans le crâne.
Heureusement la présence de Bruno et l'expérience m'ont permis de relativiser , je n'étais pas seule pour vivre ça, et je savais qu'en avançant , même lentement, on arrive toujours au but, et qu'il fallait juste être patiente...
Donc là dessus, je dois vraiment faire un effort. Si j'adore partir à la découverte, à partir d'un moment il faut pouvoir faire le point, et pour ça, faut des coordonnées.

Bon, du coup, toujours pas réussi à être au sommet du Joly quand le jour se lève... :twisted:

Messagepar Papakipik » sa fiche K
» 11 Juil 2018, 17:25

Free Wheelin' Nat a écrit:Bon, Comme Marmadoc et Cabri, j'ai pu terminer, et dans plus ou moins les mêmes conditions, à savoir une journée de battement entre l'arrivée sur place et le départ de la course, un entrainement apparemment cohérent , une méfiance certaine quant aux conditions dans lesquelles j'allais le courir (oserai-je parler d'humilité?), pour finir une grande vigilance sur l'alimentation et l'hydratation.
Mon seul point faible dans l'affaire, un manque de confiance quant à mes capacités à le finir: Bruno le Beaufortain, rencontré au Pontet, m'a permis (imaginez mon mètre cinquante neuf qui trottine à d'un mètre quatre-vingt en marche rapide , ce devait être marrant à voir...) de pousser un peu(!) mémé dans les orties.
Avec un chouille de recul, je me dis que même si je voulais finir, je n'osais pas imaginer que je pouvais effectivement le faire...
La MH 100 en 2012 a été mon premier ultra , et la MH 10ans, mon plus long.

Je reviens sur les propos de Bubulle concernant la préparation et l'étude du parcours, là aussi un point faible: je n'avais pas un instant réalisé que le parcours était changé à ce point, et lorsque , la Girotte à droite je m'éloignais à l'opposé pour montermonterontermonter pour redescendre dans un pierrier qui ne m'en rapprochait pas plus, j'ai cru péter un câble . Je me reposais sur des souvenirs qui d'un seul coup devenaient totalement incohérents, d'où le "léger" vent de panique qui me soufflait dans le crâne.
Heureusement la présence de Bruno et l'expérience m'ont permis de relativiser , je n'étais pas seule pour vivre ça, et je savais qu'en avançant , même lentement, on arrive toujours au but, et qu'il fallait juste être patiente...
Donc là dessus, je dois vraiment faire un effort. Si j'adore partir à la découverte, à partir d'un moment il faut pouvoir faire le point, et pour ça, faut des coordonnées.

Bon, du coup, toujours pas réussi à être au sommet du Joly quand le jour se lève... :twisted:

Merci pour ce retour post-course et encore bravo !

Messagepar timewarp » sa fiche K
» 12 Juil 2018, 01:34

Salut,
Tout d'abord un grand merci à Olivier pour avoir eu cette idée de Gue-din de faire un ultra x 2 de la Montagn'hard. Et aussi pour ta réactivité légendaire : les 3 fois où je t'ai demandé quelque chose, voir posé un problème, tu as trouvé une solution dans la minute. Mais quand je dis dans la minute c'est vraiment dans la minutes. Un grand MERCI !!
Un grand merci aussi à mes hôtes, d'une gentillesse hors paire, chez qui j'ai planté ma tente et qui m'ont ouvert leur porte à mon arrivé le dimanche... Moi ça me bouleverse autant de gentillesse, on a plus l'habitude dans nos grandes villes !
Pour revenir à la MH. Je cherchais une course pour me tester en vue de l'Echappée belle... eh bien j'ai été servi.
Première difficulté à gérer le départ à minuit. Il aurait été bien-sûr préférable de partir 2h plus tôt mais comme me l'a expliqué Jpoggio, c'était pour permettre à des bénévoles venus de loin, de prendre leur poste. Là dessus l'argument est indiscutable, t'as juste à t'adapter.
Jusqu'à Bionnassay la vie est belle pour moi et la montagne est magnifique. J'ai 45' sur le RB de Bubulle de 36h avec qui je cours quelques minutes. C'est toujours aussi réconfortant de trouver des visages connus. Je suis content, je fais le yoyo avec Yves 94 (Salut !), je profite et je me dis que chui easy pour la suite.
Là arrive l'enchaînement Bellevue-Lachat-Tricot ou j'en chie comme un pauv parigo perdu en montagne.
Pourquoi je ne sais pas : j'ai mangé et bu régulièrement et je rame. Résultat sur cette seule portion non seulement j'ai cramé mes 45' d'avance mais en plus j'en ai perdu 15... une cata chronomètrique.
Qu'à cela tienne je repars de Miage avec rage !
Cette rage est soutenue par une décision  treeeees sage qu'à pris Olivier, qui fût d'avancer la base de vie au Pontet plutôt que dans ce local exigus de l'etapes. La proximité de mon sac-assistance depuis Miage me met la patate. De plus ce fût bien vue de changer de base de vie car le camping est tellement plus confortable et ça permet d'attaquer le Mont Joly Re-Po-Sé et donc en toute SÉCURITÉ !
Félicitations pour ce changement de dernière minute c'était très très bien venu !
1h de pose pour se changer au pontet, se Noker, discuter avec les uns et les autres, se baffrer...
Je repars requinqué comme jamais, bouffe le Joly, ai un peu le vertige quand même, me caille les miches et arrive aux tappes où j'échange avec Antoine 38 et il me semble cheville de miel ? FWNat, nous nous sommes parlé mais c'est bien après que j'ai fait le rapprochement.
A l'attaque du col de la fenêtre, bien remonté... et 1h après le ravito des tappes, gros coup de calcaires, des hallucinations visuels de dingues ( je suis très propice à ça ) et descente aux enfers : je monte le col en dormant sur mes bâtons.
J'arrive au Bolchu dans un état proche de walking dead. Les bénévoles sont exceptionnels : nous discutons, en 5' ils me convainc de dormir 30' et me réveille à 5h. J'ai une putain de patate de ouf !!
Première fois que je fais l'expérience de dormir en course.... ça me servira sûrement pour fin août.
 AH LES ENCLAVES !!!
j'avais la banane jusqu'au moment où j'ai fait mes petits calculs avec ce que je me souvenais de ma MH de 2016. Et donc en repartant du Bolchu à 5h, pour avoir mon train à 17h sachant que j'avais ma tente et tout le bordel à replier, sans compter de trouver une caisse pour redescendre à la gare.... enfin bon fallait vraiment se mettre une pile.
Ma barrière horaire à moi était à 10h30 au col du Joly.
Sans cet impératif j'aurais vraiment apprécié les rochers, névé, trace directe dans la pente, je me disais ça va te servir pour fin août !
Mais voyant l'heure tourner ça m'a très vite gavé de faire du 0,5 km/h dans les rochers !
Et ne parlons pas de l'iiiiiiiinnnnterminable chemin jusqu'aux barrage. Mais encore une fois si je n'avais pas eu mon train peut-être aurais-je apprécié.
Finalement j'arrive au col du Joly à 10h35 le dimanche... La crête du mont Joly, la descente sur St Nicolas, le petit mot d'arrivée, Olivier qui organise ma descente à la gare, aurevoir à mes gentils hôtes dont je ne connais pas le nom malheureusement, le train et... Gare de Lyon...
Le retour : PUTAIN QUE C'EST VIOLENT !!!
Mais qu'est ce que c'était BooooooN :D

Messagepar yves_94 » sa fiche K
» 12 Juil 2018, 10:52

Bravo Timewarp! Tu étais costaud, cela se voyait !

Messagepar timewarp » sa fiche K
» 12 Juil 2018, 13:43

yves_94 a écrit:Bravo Timewarp! Tu étais costaud, cela se voyait !


Merci !
Bonne continuation dans ta prépa Grand Raid !!

Messagepar Cheville de Miel » sa fiche K
» 12 Juil 2018, 16:18

Un jour j'irais voir la tente du Bolchu :
http://www.kikourou.net/recits/recit-20 ... _miel.html

@Plouf

R

Messagepar Free Wheelin' Nat » sa fiche K
» 12 Juil 2018, 18:08

Timewarp, c'est toi qu'on a vu te réveiller à la tente du Bolchu? (pas 'heure à te donner, c'était juste avant le lever du soleil...), j'étais en binôme avec un grand garçon.

Messagepar timewarp » sa fiche K
» 12 Juil 2018, 19:22

Free Wheelin' Nat a écrit:Timewarp, c'est toi qu'on a vu te réveiller à la tente du Bolchu? (pas 'heure à te donner, c'était juste avant le lever du soleil...), j'étais en binôme avec un grand garçon.


Oui c'était moi !
Je me souviens très bien de votre binôme, on a discuté de l'intérêt de faire une sieste et du fait que ça chassait les pensée négatives.
Un grand bravo à toi d'être arrivée au bout de cet énorme morceau !!

Messagepar Niko3006 » sa fiche K
» 12 Juil 2018, 20:54

Free Wheelin' Nat a écrit:Bon, Comme Marmadoc et Cabri, j'ai pu terminer, et dans plus ou moins les mêmes conditions, à savoir une journée de battement entre l'arrivée sur place et le départ de la course, un entrainement apparemment cohérent , une méfiance certaine quant aux conditions dans lesquelles j'allais le courir (oserai-je parler d'humilité?), pour finir une grande vigilance sur l'alimentation et l'hydratation.
Mon seul point faible dans l'affaire, un manque de confiance quant à mes capacités à le finir: Bruno le Beaufortain, rencontré au Pontet, m'a permis (imaginez mon mètre cinquante neuf qui trottine à d'un mètre quatre-vingt en marche rapide , ce devait être marrant à voir...) de pousser un peu(!) mémé dans les orties.
Avec un chouille de recul, je me dis que même si je voulais finir, je n'osais pas imaginer que je pouvais effectivement le faire...
La MH 100 en 2012 a été mon premier ultra , et la MH 10ans, mon plus long.

Je reviens sur les propos de Bubulle concernant la préparation et l'étude du parcours, là aussi un point faible: je n'avais pas un instant réalisé que le parcours était changé à ce point, et lorsque , la Girotte à droite je m'éloignais à l'opposé pour montermonterontermonter pour redescendre dans un pierrier qui ne m'en rapprochait pas plus, j'ai cru péter un câble . Je me reposais sur des souvenirs qui d'un seul coup devenaient totalement incohérents, d'où le "léger" vent de panique qui me soufflait dans le crâne.
Heureusement la présence de Bruno et l'expérience m'ont permis de relativiser , je n'étais pas seule pour vivre ça, et je savais qu'en avançant , même lentement, on arrive toujours au but, et qu'il fallait juste être patiente...
Donc là dessus, je dois vraiment faire un effort. Si j'adore partir à la découverte, à partir d'un moment il faut pouvoir faire le point, et pour ça, faut des coordonnées.

Bon, du coup, toujours pas réussi à être au sommet du Joly quand le jour se lève... :twisted:


Toutes mes félicitation FW'Nat pour cette course, et c'était un très grand plaisir de partager
ce moment à refaire la course lundi matin en terrasse. Bonne récupération.

Messagepar jpoggio » sa fiche K
» 12 Juil 2018, 21:42

timewarp a écrit:Première difficulté à gérer le départ à minuit. Il aurait été bien-sûr préférable de partir 2h plus tôt mais comme me l'a expliqué Jpoggio,

Oui, dans la voiture en te redescendant au Fayet avec un autre finisher (Virgile), sans savoir que tu étais toi.
Je suis toujours aussi nul en réseautage... :roll:

Messagepar Free Wheelin' Nat » sa fiche K
» 12 Juil 2018, 21:47

Niko3006 a écrit:Toutes mes félicitation FW'Nat pour cette course, et c'était un très grand plaisir de partager
ce moment à refaire la course lundi matin en terrasse. Bonne récupération.

Tout pareil! Et pour ma part honorée d'avoir échangé avec le vainqueur de l'épreuve!! :D

Messagepar timewarp » sa fiche K
» 12 Juil 2018, 23:46

jpoggio a écrit:
timewarp a écrit:Première difficulté à gérer le départ à minuit. Il aurait été bien-sûr préférable de partir 2h plus tôt mais comme me l'a expliqué Jpoggio,

Oui, dans la voiture en te redescendant au Fayet avec un autre finisher (Virgile), sans savoir que tu étais toi.
Je suis toujours aussi nul en réseautage... :roll:


J'aurais pu aussi me présenter... mais comme tout s'est passé très vite ça m'a complètement échappé.
En tout cas je te remercie énormément de t'être dévoué pour nous redescendre à la gare. Le fait de ne pas galérer dans les transports participe aussi au bon souvenir qui te reste de l'événement .

Messagepar Mazouth » sa fiche K
» 13 Juil 2018, 00:50


Messagepar Niko3006 » sa fiche K
» 13 Juil 2018, 17:26

Voici mon CR:
Montagn’Hard 2018 les 10ans
Jeudi 5 juillet 2018 : il est midi je quitte le travail direction St Nicolas . Arriver vers 14h30
Je me pose au gite, déballe mes affaires j’ai un peu de temps et entre deux averse et je décide
de monter en mode rando au Pavillon du Joly. De retour au gite je retrouve la propriétaire
on passe un très long moment à parler de l'année passée.
Vendredi 6 juillet 2018 : Grasse matinée au programme le temps est un couvert mais la
météo annonce retour du soleil en fin après-midi. 12h00 déjeuner au menu pates, patate douce, blanc de poulet et fruits. Sieste jusqu’à 16h00 pour ne pas rater 1/4 de final des bleus, à la mi-temps je
file chercher mon dossard c’est à 200m. De retour je décide de préparer mon sac de course
et celui de change tout en visionnant la fin du match. 18h30 une dernière petite collation et
petit repos. 23h40 je rejoins le sas de départ sur place petite discussion avec Antoine38, je cherche Bruno pour lui souhaiter une bonne MH135.
00h00 3…2…1…Pan, départ assez prudent je reste dans les 5 plutôt 4 car Xavier creuse très vite l’écart, la montée est bien raide on discute avec un jeune breton tout va bien on arrive aux Plans premier ravito :2H47,
7 mn de retard sur mon planning c’est pas dramatique, je repars seul pour les toiles ma course est organisée par étapes (de ravito a ravito). Tout se déroule très bien aucune douleur, ravito Les Toilles 4h17, 13mn d’avance sur l’horaire prévu je prends un moment pour discuter avec les bénévoles en m’alimentant. Dans la longue montée pour le Prarion je dépasse le deuxième me voilà second, le glacier de Bionnassay est magnifique, le jour va bientôt se lever, descente sur Bionnassay pour le ravito.
6h00 au ravito 45mn d’avance c’est pas de trop car le prochain tronçon jusqu’à Miage va être long.
Cette partie est interminable il est 8h30 dans le col du Tricot et il commence à faire chaud. Col du Tricot passé, descente sur Miage. 9h25 au ravito 50 mn d’avance sur le planning je m’hydrate bien et file vers Tré la Tête je commence à mal supporter la chaleur. Au chalet du Truc trop chaud je me change avec mes vêtement de rechange . Toutes les sources d’eau bien fraiches sont les bienvenue. 11h29 Ravito Tré la Tête le bagnard est fidèle au poste je déguste une petite bière qu’il me propose avec gentillesse, Je fais le plein d’eau et commence une longue descente jusqu’au Pontet. Ravito le Pontet 12h16, 44mn d’avance je commence à avoir très très chaud je décide de prendre une douche pour baisse ma température et je me restaure bien car la suite est terrible.
Je retrouve J. Claude bénévole avec qui on a passé de très bon moments en stage de Trail aux Saisies. Après 40mn de pose je repars la route est encore longue. Je passe les Contamines mais avant de commencer la longue longue montée au Mont Joly je n’arrive plus à digérer je ne garde rien dans l’estomac .
La montée au Joly est très très compliquée et interminable, j’arrive à la bifurque avec le deuxième
du 60 il prend à droite mais toi Nico c’est à gauche. Je termine cette accession et descends sur les Tappes.
16h21 Ravito les Tappes mon avance à n'est plus là, mais quel accueil je suis au petit soins je reste
un bon moment au frais pour bien récupérer. Je me restaure bien surtout du solide car je n’ai rien
gardé dans l’estomac du ravito du Pontet. Je repars pour le Bolchu au programme le Col de la Fenêtre
long à venir mais une fois passé c’est pratiquement gagné pour arriver au bout. 18h55 ravito le Bolchu
45 mn d’avance sur mon horaire, je ne m’attarde pas une bénévole m’informe que le premier est à 12mn.
Les 16km Bolchu / Girotte je ne m’attarde pas dessus juste dans la descente des rochers je rattrape Xavier le moral est au plus bas pour lui avec une petite douleur à la cheville. Je continu ma route vers le barrage.
21h34 au Barrage pour 21h40 prévu Grrrrrrrrrrrrrrr. je sors ma frontale et direction le col du Joly dernière accession Oufffffff. Dans la montée je garde un bon rythme, Barrage de la Girotte
/ Col du Joly 1H07 mn ça a fumé !!!!!!!. Col du Joly 22h41 un petit ravito Stop and go, il reste la
Montée à l’aiguille et les crêtes. Les crêtes passées j’arrive de nouveau au sommet du Joly je croise des coureurs pris par les BH, ils redescendent aux Tappes, un grand merci pour leurs encouragements. Pas de frontale derrière Je commence la longue descente pour St Nicolas. 01h32 j’arrive sous l’arche Olivier et Nathalie sont là pour me féliciter.
Un grand merci à eux et tous les bénévoles sont le parcours.
En 2017 j’avais terminé 3ème avec Luca cette année c’était un de mes objectifs, faire un podium.
Début juin je suis venu faire un bloc de quatre jours de dénivelé, j’ai complète ma préparation
par des sorties longue le week-end en Chartreuse, Oisans et Vercors et la semaine par du Vélotaf.
J’habite près de Grenoble ce qui aide pas mal à la préparation ce genre de course c’est pourquoi
J’ai bcp d’estime pour ceux qui viennent de région bcp moins montagneuse.

Merci à toi Bubulle pour ton RB il m’a énormément aidé pour mes horaires.

Prochaine échéance mi-aout Ut4M Extrèm et début septembre la SW360.
Vous n’avez pas les permissions appropriées afin de consulter les fichiers insérés dans ce message.

Messagepar bubulle » sa fiche K
» 13 Juil 2018, 18:09

C'est dingue comme ça paraît simple, comme ça...:-)

Messagepar Sprolls » sa fiche K
» 13 Juil 2018, 19:13

Impressionnant ! Surtout avec des problèmes digestifs en milieu de course. Bravo !!
J'ai quasiment toujours ce problème digestif sur du très long, je serais curieux de savoir comment tu as géré ce moment où plus rien ne passe (voire où tout ressort !!).

Messagepar Niko3006 » sa fiche K
» 13 Juil 2018, 19:14

bubulle a écrit:C'est dingue comme ça paraît simple, comme ça...:-)

Oh non ça na pas été aussi simple que ça surtout entre Miage et les Tappes :oops:

Messagepar TomTrailRunner » sa fiche K
» 13 Juil 2018, 19:52

bubulle a écrit:C'est dingue comme ça paraît simple, comme ça...:-)

:lol:

Messagepar jpoggio » sa fiche K
» 13 Juil 2018, 20:14

Niko3006 a écrit:
bubulle a écrit:C'est dingue comme ça paraît simple, comme ça...:-)

Oh non ça na pas été aussi simple que ça surtout entre Miage et les Tappes :oops:

Quand on t'a croisé à la Combaz (quand on quitte l'arête pour descendre sur les Tappes), tu n'avais effectivement pas l'air dans ton assiette. La foulée était alerte mais tu nous a demandé d'un air un peu perdu "je vais où, moi...?" en regardant le balisage qui descendait :)
(j'étais avec Bottle, on ouvrait la fin du parcours)

Messagepar jpoggio » sa fiche K
» 13 Juil 2018, 20:15

bubulle a écrit:C'est dingue comme ça paraît simple, comme ça...:-)

Ben oui, il suffit de suivre le roadbook de Bubulle...!
:lol:

PrécédentSuivant Retour vers [Kivaou] Les courses - courir en région : live, OFF, communautés, près de chez moi

Voir la fiche de la course sur kikouroù
La Montagn'Hard - 125 km 2018 - St Nicolas De Veroce
avec 35 kivaoù, 7 récits pour 2018 et 122 au total, 3 galeries photos, 4 vidéos, les résultats
La Montagn'Hard - 60 km 2018 - St Nicolas De Veroce
avec 28 kivaoù, 6 récits pour 2018 et 122 au total, 3 galeries photos, 4 vidéos, 1 avis
La Moins'Hard 2018 - St Nicolas De Veroce
avec 5 kivaoù, 1 récit pour 2018 et 122 au total, 3 galeries photos, 4 vidéos, 2 avis

Accueil - Haut de page - Version grand écran