Trail des Allobroges 2016 (74)

Les courses : se retrouver sur les courses, l'avant-course et l'après-course, suivi des courses des kikoureurs, ...
Courir en région : qui veut courir avec moi, où courir près de chez moi, organiser des OFF, des sorties entre kikoureurs, les communautés régionales, où trouver un médecin, un magasin, un club, ...

Voir la fiche de la course sur kikouroù
Trail des Allobroges 2016 - Bellevaux
avec 18 kivaoù, 5 récits pour 2016 et 40 au total, 1 galerie photos
Trail des Crêtes 2016 - Bellevaux
avec 4 kivaoù, 40 récits au total, 1 galerie photos, les résultats
Trail de la Vallée du Brevon - Duo 2016 - Bellevaux
avec 1 kivaoù, 40 récits au total, 1 galerie photos


Messagepar laidkeep » sa fiche K
» 16 Mai 2016, 14:13

Merci pour vos réponses.
C'est sympa.

L'organisation et l'accueil des bénévoles furent excellent. Vraiment sympa. Toujours un pour te proposer à boire !!

Mais sinon, franchement, comment vous faites pour éprouver du plaisir sur un tel parcours ? Par moment, j'ai eu très peur, des passages très dangereux, des desce tes impraticables... Pour une fois, ce n'est pas mes mollets ou mes quadri/adducteurs mais mes genoux...
Un parcours de fou...

Messagepar lemulot » sa fiche K
» 16 Mai 2016, 20:16

Bravo à tous,
ça n'était pas une course facile :mrgreen: pour ma part le manque d'entraînement (surtout de casse de fibres) c'est vite fait sentir, j'ai commencé à avoir des crampes dès le 27ème km. L'arrivée des crampes a été accéléré par la crispation dans les descentes, après de nombreux gadins. Pourtant au niveau timing j'étais pas mal, j'avais 2h d'avance sur la BH au lac de vallon, avance qui a fondu dans la descente vers Mégevette qui a été un long calvaire au point que je ne pensais pas finir dans les temps, heureusement des kikous présents au ravito m'ont expliqué que la BH d'arrivée était large ce qui m'a redonné un peu de peps pour finir (2h entre le dernier ravito et l'arrivée).
J'ai croisé pas mal de kikous, l'écureuil au départ et sur le 1er tiers de la course, philippe u avec qui j'ai fait le yoyo sur les 28 premiers km avant qu'il me largue lors d'une descente supersonique (impressionnant mais comment fait-il), jé74 au ravito du 28ème, courotaf que j'ai suivi un bon moment dans la neige et que j'ai retrouvé à l'arrivée, terkan en mode fusée dans la descente vers le lac de vallon et bien sûr nono92 qui, comme moi, n'était pas dans un bon jour.
En conclusion malgré une performance décevante je suis bien content d'avoir fini cette édition des Allobroges et maintenant place au 80 km du mont-blanc !!! :wink:

Messagepar Thomas74 » sa fiche K
» 16 Mai 2016, 20:47

Mon premier trail long ! A part deux courses courtes cette année ma dernière expérience fut le trail du Salève l'année dernière (38 km, 1800 d+ environ) où j'ai mis 6h.

Je voulais surtout tester mes limites sur un format plus long.

Le coin est magnifique, tout vert, boisé, assez sauvage, ça fait un peu Carpathes avec la météo de samedi. Par contre ce sera très boueux vu ce qu'il a plu.

Je passe une nuit blanche à l'hôtel, impossible de m'endormir ! Un mélange de stress, d'excitation et de peur de pas me réveiller à temps... partir aussi tôt est une première pour moi. J'écoute un peu de musique, je regarde la télé... tiens y'a les simpsons...

P'tit dej à 3h, je me prépare et rejoint le départ. Il est 5h. 3-2-1-go.

Départ nocturne tranquille, 4 km roulant.

Puis 1ère bonne montée, dans la boue. Encore ça va puisqu'on est frais.

On enchaine cash la descente où pour la plupart on s'est tous ramassés au moins une fois... c'était limite du ski sur boue, j'ai trouvé ça sympa bien qu'un peu dangereux par endroits, il fallait y aller doucement (et gérer ceux qui veulent doubler). Merci les bâtons pour se rattraper !

Après, on remonte un peu tranquille pour le premier ravito en eau au km 13. Il est 7h. Je suis bien. On finit la montée puis la descente jusqu'au ravito solide du km 20. Toujours ok mentalement mais je commence à avoir des ampoules au niveau médio pied. Je mange/bois pépère, je discute un peu avec un gars blessé. Un chouilla trop pris mon temps, 20 minutes...

Puis la première grosse difficultée du parcours pour moi, la seconde grosse montée. 1000 m cash de d+. C'est long et la dernière portion est vraiment bien raide, heureusement qu'on se fait encourager... mes ampoules rendent la pose de pied vraiment douloureuse. Arrivé en haut, qu'une envie, arriver au chalet de la Buchille, 1ère barrière horaire au km 29 (y être avant 12h). Je descend à mon rythme de tortue m'attendant à chaque moment à tomber dessus... il est où se put*** de chalet ? J'y suis vers 11h15... voilà j'ai dépassé les 6h de courses en montagne. A partir de là c'est Terra Incognita, la course commence vraiment. J'ai peur de trop trainer alors 10 minutes de pause et c'est reparti. Mes cuisses me font la gueule...

On a 11 bornes à faire pour atteindre le lac Vallon, 2ème BH (15h au km 40). Je suis un gars au même rythme ("un pas devant l'autre" me dit-il. C'est exactement ça). Cette étape est pour moi plutôt agréable, montée tranquille, un peu de neige en haut, c'est sympa. Les pieds ça va mieux, je me suis habitué aux ampoules. Et là bam, une descente très callouiteuse, c'est technique et j'ai pas les jambes. Je perd le gars qui lui gère ça bien en courant, moi je marche la plupart du temps (+ une gamelle au début: c'est sûr je cours pas !). A partir de là je serai quasi tout le temps seul.

Ouf c'est fait. Quelques minutes de pause, je repars ! Et glisse dans la boue. M'enfin... la route s'élargit, on a une courte portion roulante où on peut enfin faire quelques foulées, ça fait du bien ! Encore quelques petites descentes (la moitié du temps en marchant : des soucis au genoux gauche, je soupçonne un début de tendinite, probablement TFL) et nous voilà au lac. J'y arrive à 14h05. Break de 20 minutes qui fait beaucoup de bien et je repars. J'ai 2h30 pour atteindre la 3ème BH (Mégevette, 17h, km 51). Les bénévoles m'assurent que c'est bon, je vais y arriver !

Rassuré je repars tranquille, fais des photos pépères (coin magnifique avec les petites cascades, les ruisseaux à franchir). 30 minutes de montée façon escargot et derrière moi, un mec ramasse les signalisations... il se présente, c'est le rabatteur ! J'apprends que je suis le dernier à être encore en course ! Je lui demande si je suis dans les temps à mon rythme. "Ah non ça va pas le faire". Et si je speed ? "Ca va être juste mais c'est toi qui vois". Ok je veux pas lâcher le morceau. Il y a un autre gars, je lui propose qu'on booste ensemble pour la montée mais il est cuit. Je monte tout seul, le stress me donne un coup de fouet... allez les chevaliers de bronze ont plus galéré pour battre les chevaliers d'or, tu vas pas peiner pour si peu ! Je speed en mode "enflamme ton cosmos !" mais ça ne dure pas longtemps...

1h plus tard, mes cuisses sont complètement HS. Le rabatteur m'a rejoint, je lui annonce qu'effectivement ça va pas le faire. Il est 16h, je n'ai pas de quoi encaisser la descente. Et même si par miracle j'atteignais la 3ème BH à temps, il restait 9 km pour finir après, une dernière grosse montée puis descente. J'abandonne, mais avec le sourire, content de ma course. Je finis tout de même ma montée, on est au 45ème km à peu près.

Je suis le gars trèèès lentement, mes jambes sont à l'agonies (ampoules, cuisses mortes et surtout ce genoux gauche) jusqu'au point de rdv. Je plaisante un peu avec les bénévoles présentes, et on me ramène + tard au village.




Bilan : j'ai adoré ! Un super coin, et à part la deuxième montée raide (les fameux 1000m où je voulais vraiment atteindre le ravito) mon mental était au top tout du long. Je n'ai eu aucun moment où je me suis dis "stop", "qu'est-ce que tu fous là", "pourquoi tu t'infliges ça"... au contraire j'étais vraiment bien... le lendemain aucun dégoût j'ai déjà envie de repartir marcher (mais jambes mortes). Après on ne fait pratiquement qu'enchainer montées et descentes raides. Quand tu monte, "un pied devant l'autre", le but est d'arriver en haut. Quand tu descend ben tu restes très concentré, c'est technique.

J'ai tenu 11h, environ 45km et 3500m d+ (je crois, et un peu moins en d-). Voilà quelles sont mes limites actuelles.

J'ai bien géré l'alimentation, pas de problèmes digestifs, pas de crampes ni rien...

Il faut que je sache gérer les ampoules ! Sûrement en préparant les pieds avec de la crème type Nox ou autre, à tester.

Niveau entrainement j'ai été très régulier, du sport 4 à 5 fois par semaine. Par contre je me suis jamais foulé, toujours des séances de 1h30 à 3h tranquille, façon rando/trail sans forcer. En montagne je faisais entre 500 et 1500 m de dénivellé par semaine (et quasi jamais + de 500 m en une séance). Sur ce point j'en ai fait presque 2 fois moins que l'année dernière ! Pour une course aussi exigeante physiquement c'est clairement insuffisant. Il faut que je me sorte les doigts, que mes sorties longues soient plus longues façon gros week end rando. Que les courtes soient + cardio en montée. Que je fasse + de dénivellé ! Au moins 1000m en une fois dans la semaine. Et que je travaille la descente mon gros point faible. Tout en restant dans l'optique plaisir.

Donc j'ai le mental mais il me manque des cuisses de vrai mec ! A bosser.

Maintenant place à la récup... là je suis pas dans un super état, beaucoup de mal à marcher, à me lever, les escaliers sont une horreur... jambes mortes mais par contre je ne ressens que peu de fatigue générale, ce fut le cas aussi pendant la course.

J'ai une revanche à prendre sur ce trail. En attendant, il me faut une victoire cette année en trail long. J'en vise un plus roulant et moins de dénivellé, mais que ce soit un challenge, restant à ma portée.

Je me tâte pour le trail des hospitaliers le 30 octobre (75 km avec 3500m d). En serais-je capable ? Avec 4 mois de bonne préparation, quantité et qualité, ça devrait être jouable. Si j'y arrive, je retenterai les allobroges. Si je me plante une seconde fois, je resterai à des formats "moyen" en 2017 dont la course soft des allobroges.

pour finir :

- orga au top, bénévoles très accueillant, merci à eux.
- bravo aux finishers, surtout sans bâtons, impressionnants...
Dernière édition par Thomas74 le 16 Mai 2016, 21:16, édité 2 fois au total.

Messagepar nicolopremo » sa fiche K
» 16 Mai 2016, 21:11

laidkeep a écrit:Merci pour vos réponses.
C'est sympa.

L'organisation et l'accueil des bénévoles furent excellent. Vraiment sympa. Toujours un pour te proposer à boire !!

Mais sinon, franchement, comment vous faites pour éprouver du plaisir sur un tel parcours ? Par moment, j'ai eu très peur, des passages très dangereux, des desce tes impraticables... Pour une fois, ce n'est pas mes mollets ou mes quadri/adducteurs mais mes genoux...
Un parcours de fou...


T'arrête pas sur cette mauvaise impression! :wink: J'ai vécu à peu près la même chose que toi à ma première participation: sorti à la dernière BH, j'avais moyennement apprécié ma première expérience des Allobroges! Et puis passée la déception au bout de quelques jours, j'en ai gardé quand même de bons souvenirs (tu verras dans quelques jours tu en rigoleras de ces passages funkys :mrgreen: ). Et puis une fois que t'as affronté les sentiers (enfin quand il en a!) des Allobroges, plus grand-chose ne te fais peur! Perso ça m'a beaucoup fait progresser techniquement, et je prends maintenant un pied terrible! Alors j'y suis revenu en sachant dans quoi je m'embarquais, et maintenant, c'est une des 2 courses (avec l'aller-retour de début décembre) que je ne manquerai jamais tant que je peux courir! Et pis, rien que pour ses organisateurs, et tous ces bénévoles de partout, elle est drôlement attachante cette course :D

Messagepar eejit » sa fiche K
» 16 Mai 2016, 22:52

Tiens je rebondis rapidement là dessus.

Le parcours sur trace de trail est à 58.8k alors que sur la course, tous les bénévoles avec qui j'ai parlé étaient sur la même longueur d'onde, soit 63k (et conforme avec les panneaux sur la fin). J'ai quasi la même chose sur ma montre (et 4800m D+) avant que strava me rajoute 3kms, parce que comme d'hab strava picole en calculant ses chiffres.

Donc au final une bonne surprise de 2kms pour moi :-)

ejouvin a écrit:
eejit a écrit:Je crois surtout que cette année proposant un nouveau parcours, les indications kilométriques / D+ sont à prendre avec des pincettes :-) Dans ma tête je pars pour 65k, au pire il y aura une bonne surprise (et ça changera du nivolet...)


Mouai mais les parcours sont validés, pour des points, et disponibles sur trace de trail.
Donc en partant sur 65, ça va faire une grosse bonne surprise.

Messagepar courotaf » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 00:14

Faut arrêter de compter en km sur ce genre de course... :twisted:

Bon, c'était super, merci aux bénévoles et à l'orga au top pour cette course dont je me souviendrai longtemps, merci aux Kikou croisé (c'est magique les internets), j'raconterai mon histoire, mais pas ce soir :mrgreen:

Messagepar Nono92 » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 07:11

Bonjour à tous,
Alors pour ma part en résumé : c'était technique, c'était humide, j'ai eu froid mais c'était génial! :mrgreen: .
Non après mon échec de 2014 je voulais revenir sur cette course pour terminer se magnifique parcours.
Alors malgré tout nous avons été très chanceux sur les conditions climatiques. Rencontré pleins de kikou surtout sur la fin :D merci à tous cela fait un bien fou car faut dire que j'ai pas mal avancé tout seul sur cette course! J'ai bien aimé le sprint avec courtaf sur la fin au abord de l'accrobranche :mrgreen: . Et pour finir super organisation, bénévoles aux petits soins et paysage magique. A faire (bon pas tout de suite pour moi...) mais attention ça tape fort :twisted: .

Messagepar lemulot » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 07:34

Nono92 a écrit:Bonjour à tous,
Alors pour ma part en résumé : c'était technique, c'était humide, j'ai eu froid mais c'était génial! :mrgreen: .
Non après mon échec de 2014 je voulais revenir sur cette course pour terminer se magnifique parcours.
Alors malgré tout nous avons été très chanceux sur les conditions climatiques. Rencontré pleins de kikou surtout sur la fin :D merci à tous cela fait un bien fou car faut dire que j'ai pas mal avancé tout seul sur cette course! J'ai bien aimé le sprint avec courtaf sur la fin au abord de l'accrobranche :mrgreen: . Et pour finir super organisation, bénévoles aux petits soins et paysage magique. A faire (bon pas tout de suite pour moi...) mais attention ça tape fort :twisted: .


C'est clair que j'y reviendrai aussi, les bénévoles étaient au top, on sent que tout le monde est mobilisé pour cette course, ça fait chaud au coeur d'être encouragé comme ça quand on est dans le dur. Et puis le dernier ravito "chez l'habitant" avec la chorale, tu n'as plus envie de repartir :wink:

Messagepar ejouvin » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 08:41

Piou, enfin de retour à la "vie" numérique.

Ma première conclusion est que nous avons eu un bol monstre question météo. Certes un peu frais le matin, mais quand le soleil a commencé à venir, piou j'avais déjà chaud. Et heureusement que nous n'avons pas eu le temps du dimanche, cela aurait pu être une tuerie.

Question sol... que de boue, et la neige qui ne tenait pas. Au final, j'avais les pieds qui glissaient quoiqu'il arrive, c'était sport pour moi les descentes, et après avoir perdu confiance (faut dire 4 gamelles, ça entame) cela est devenu difficile.

Des bénévoles en veux tu, en voilà... De parcours, tous sympa, c'était génial. Avec des barbecues improvisés un peu partout, des ravitos à base de vins blanc ou rosé pour certain.
Un dernier ravito avec d'apétissantes tartes maison... Bon, je n'en ai pas gouté car j'avais les mains couvertes de boue et je ne voulais pas infecter ces délicieux plats.

Question parcours, c'est vrai pas mal de forêt, mais des pentes :shock:
J'entends encore Jano dire dès le départ : "Ca va trop vite, nous sommes entre 950 et 1050m/h". Pour ma part, il fallait que je m'accroche fort à mes batons pour ne pas tomber, et résultat j'ai plus mal aux bras qu'aux cuisses.

Bref, je ne suis pas objectif, mais j'ai encore adoré ce week end. Sûrement à l'année prochaine.

Messagepar courotaf » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 08:42

Nono92 a écrit:J'ai bien aimé le sprint avec courtaf sur la fin au abord de l'accrobranche :mrgreen:
Han c'était toi en noir sans bâton? Quand j'y repense aujourd'hui, c'était bien débile de courir comme ça, 5:45 du kil au bord du Brevon après plus de 13h de courses... WTF!
Mais bon, j'avais jamais vécu un moment de grâce comme ça, l'impression d'être en forme, dopé par la fin imminente... trop bon :D

Messagepar ejouvin » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 08:46

eejit a écrit:Tiens je rebondis rapidement là dessus.

Le parcours sur trace de trail est à 58.8k alors que sur la course, tous les bénévoles avec qui j'ai parlé étaient sur la même longueur d'onde, soit 63k (et conforme avec les panneaux sur la fin). J'ai quasi la même chose sur ma montre (et 4800m D+) avant que strava me rajoute 3kms, parce que comme d'hab strava picole en calculant ses chiffres.

Donc au final une bonne surprise de 2kms pour moi :-)

ejouvin a écrit:
eejit a écrit:Je crois surtout que cette année proposant un nouveau parcours, les indications kilométriques / D+ sont à prendre avec des pincettes :-) Dans ma tête je pars pour 65k, au pire il y aura une bonne surprise (et ça changera du nivolet...)


Mouai mais les parcours sont validés, pour des points, et disponibles sur trace de trail.
Donc en partant sur 65, ça va faire une grosse bonne surprise.


:lol: :lol: :lol: :lol:
Tu fais bien de rebondir.

Et bien, nous pouvons conclure deux choses (au choix)
* Précision des montres à revoir
* Validation des parcours par un organisme à revoir

De mon côté (pas encore regardé) jdois être vers les 64kms, j'ai déclenché très tardivement la montre et il lui a fallu du temps pour choper le GPS et le perdre de suite après :mrgreen:

Messagepar courotaf » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 09:52

Au bout d'un moment, faut arrêter de faire une fixation là dessus: les organisations modestes n'ont clairement pas les moyens de faire une mesure précise (à moins de 5%) des parcours et nos montres n'ont elles non plus la précision attendue.
Donc cette recherche de la véritable mesure d'un parcours en perdue d'avance! :roll:

Messagepar ejouvin » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 10:06

courotaf a écrit:Au bout d'un moment, faut arrêter de faire une fixation là dessus: les organisations modestes n'ont clairement pas les moyens de faire une mesure précise (à moins de 5%) des parcours et nos montres n'ont elles non plus la précision attendue.
Donc cette recherche de la véritable mesure d'un parcours en perdue d'avance! :roll:


Justement, c'est pour ça que je donne deux conclusions possibles :wink:

Et si je donne une conclusion avec l'organisme, c'est aussi pour dire qu'ils font payer 50 euros en disant que justement, les organisations n'avaient pas les moyens / ne savaient pas faire la validation et mesure des parcours ... Tu vois ce que je veux dire ? :roll: Bref, on ne va pas relancer le débat la dessus.

Enfin, je pense que le fait de rebondir, c'était pour souligner l'erreur de mon appréciation avec humour. Du genre, "heureusement que je ne t'ai pas écouté et que je suis resté sur 65 pour contrôle sur ma montre".

Et effectivement, pas de fixations particulières sur les kilométrages, car je découpe les courses par distance entre ravito. Donc, les écarts ne sont pas si importants par section, même si bon, quand j'avais 51 à la montre, avec la perte de départ et que je ne voyais pas le ravito arrivé, je me demandais bien où je devais aller.

Messagepar ejouvin » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 10:07

De la boue ? Non pas du tout....

IMG_3512.JPG


IMG_3511.JPG
Vous n’avez pas les permissions appropriées afin de consulter les fichiers insérés dans ce message.

Messagepar eejit » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 10:15

Ah mais je ne fais pas de fixation dessus, parce que je me suis fait une religion depuis un moment.
Et je ne partage pas du tout ton avis sur l'incapacité des organisations modestes à faire une mesure précise faute de moyens, en l'espèce l'orga avait annoncé exactement ce que j'obtiens au final, et c'est l'utilisation plus ou moins "forcée" de tracedetrail / ITRA etc qui les conduit à sortir des chiffres "officiels" farfelus. Alors je rigole quand j'entends les Poletti expliquer que calculer les distances c'est une affaire de pros (je relance pas la polémique non plus :-).

Pour parler d'un autre sujet, je suis assez scotché par le taux de finisher. Il doit y avoir une sacrée autosélection/autocensure des traileurs à l'inscription pour en arriver là.

courotaf a écrit:Au bout d'un moment, faut arrêter de faire une fixation là dessus: les organisations modestes n'ont clairement pas les moyens de faire une mesure précise (à moins de 5%) des parcours et nos montres n'ont elles non plus la précision attendue.
Donc cette recherche de la véritable mesure d'un parcours en perdue d'avance! :roll:

Messagepar ejouvin » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 10:17

eejit a écrit:Pour parler d'un autre sujet, je suis assez scotché par le taux de finisher. Il doit y avoir une sacrée autosélection/autocensure des traileurs à l'inscription pour en arriver là.


Regarde le taux de finisher en 2014 :mrgreen:

Messagepar jano » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 10:18

juste sur le sujet de la distance :
le parcours modifié sans la pointe d'ireuse mais avec la boucle avant de remonter à niflon d'en haut faisait 60km dans openrunner (que je trouve vraiment très fiable sur les distances)
par contre, en zoomant, on voyait bien que la trace avait été faite à la main et était peu précise par endroits donc en repassant pour bien suivre les chemins (à la bubulle), je suis arrivé à 61,5km.
Sachant qu'il y avait quelques passages hors sentiers (en forêt par exemple) que je n'avais forcément pas retracé (pas de carto en support) et où on n'a pas avancé droit dans la pente, j'ai vite vu qu'on serait plus à 62-63km.
en conclusion de ça, je trouve que si on veut vraiment avoir une bonne estimation du kilométrage, les outils sont fiables pour peu qu'on choisisse les bons et qu'on vérifie les données soit même.(et je ne blâme pas du tout l'orga sur la trace fournie, elle était suffisante)
Je le fais car j'aime bien savoir si le prochain ravito est à 1km ou 3km et donc j'essaye d'avoir un roadbook assez précis.
bon là, j'avais bon pour le RB mais ma montre a sérieusement déconné.

Messagepar eejit » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 10:22

Exact, tentative d'humour ;-)

Je fais comme toi, je découpe par distance de ravito, rarement de surprises comme ça. Et quand je connais le chemin (comme une bonne moitié du parcours dimanche) je ne regarde même pas les distances, puisque je sais où je suis et ce qu'il me reste à faire !

Oui, je connaissais le taux 2014, j'y étais en supporter cette fois-là, et j'imagine qu'avec ce genre d'année la course a fini par se faire sa réputation...

En tout cas ce WE aucun de mes potes n'a voulu venir, "oh c'est pas de pot je suis déjà inscrit au trail du Salève" :mrgreen:

ejouvin a écrit:
Enfin, je pense que le fait de rebondir, c'était pour souligner l'erreur de mon appréciation avec humour. Du genre, "heureusement que je ne t'ai pas écouté et que je suis resté sur 65 pour contrôle sur ma montre".

Et effectivement, pas de fixations particulières sur les kilométrages, car je découpe les courses par distance entre ravito. Donc, les écarts ne sont pas si importants par section, même si bon, quand j'avais 51 à la montre, avec la perte de départ et que je ne voyais pas le ravito arrivé, je me demandais bien où je devais aller.

Messagepar ejouvin » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 10:22

Oh punaise, je ne devais plus être lucide à partir du kilo 40, et pourtant je n'ai pas eu l'impression :mrgreen:

Marrant, j'avais noté un numéro de dossard, pour voir plus tard. Et je constate qu'il est loin devant au final. Ou alors, c'est la vue qui baisse et je vois mal les numéros de dossard :mrgreen:

Messagepar elnumaa[X] » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 10:58

ejouvin a écrit: Regarde le taux de finisher en 2014 :mrgreen:


:mrgreen: :twisted: et pourtant c'était pas boueux .... !!

CANICULE

Messagepar bubulle » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 11:21

Thomas74 a écrit:Mon premier trail long ! A part deux courses courtes cette année ma dernière expérience fut le trail du Salève l'année dernière (38 km, 1800 d+ environ) où j'ai mis 6h.


.../...

Merci beaucoup !

N'hésite pas à mettre ce récit dans les récits de la course

http://www.kikourou.net/calendrier/cour ... -2016.html

Puis :
"Ajouter votre récit sur cet évènement et faire partager votre expérience !"
(lien direct : http://www.kikourou.net/recits/ajout.ph ... ment=96289)

Messagepar courotaf » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 11:30

ejouvin a écrit:Enfin, je pense que le fait de rebondir, c'était pour souligner l'erreur de mon appréciation avec humour. Du genre, "heureusement que je ne t'ai pas écouté et que je suis resté sur 65 pour contrôle sur ma montre".
Alors je m'excuse, mon commentaire était un peu raide... :oops:
Je suis encore un peu dans l'seau :mrgreen:

eejit a écrit:Pour parler d'un autre sujet, je suis assez scotché par le taux de finisher. Il doit y avoir une sacrée autosélection/autocensure des traileurs à l'inscription pour en arriver là.
Je me suis fais la même remarque. Celà dit, c'est plutôt une bonne nouvelle, ça veut dire que le taux de lucidité est finalement pas si mal chez les coureurs :D

eejit a écrit:[...]je découpe par distance de ravito, rarement de surprises comme ça!
Moi je ne met que des waypoints pour les points haut et bas (et les ravito/BH) et j'affiche l'ETA du suivant qui s'affinera au fur et à mesure de mon avancée. C'est moins précis et du coup je ne regarde ni la distance totale ni le déniv total. Éventuellement je regarde l'altitude du moment et du prochain Wpt, si j'ai besoin de savoir où j'en suis. Ça me permet de me concentrer sur le tronçon en cours et de ne pas perdre les pédales face à l'immensité du reste à parcourir :mrgreen:

Messagepar bobsup » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 11:38

Petit résumé pour moi de cette petite balade champêtre :mrgreen:

Parti avec Jé74 (comme d'hab), et il m'a laissé après 3h (comme d'hab, mais il est plus fort, c'est comme ça) 8)
J'ai vite pesté contre la boue, n'ayant pas pris mes Speedcross, ce fut une dizaine de gamèles tout au long de ces 60 et quelques km. Dré dans l'pentu comme on dit, c'est pas facile quand on passe notre temps à chercher un appui.
Les devers boueux, c'est juste l'enfer. Une descente (je ne sais plus laquelle) avec plein de cailloux tout ronds, bien humides, c'est pas mon truc pour courir. Quant aux champs de vaches qui vous sollicite bien les chevilles, attention.
J'ai été étonné de la dernière grosse montée, je m'attendais à pire au final, mais la précédente dans la pente boueuse fut vraiment compliquée.
Mais dans ma tête et dans mon corps, tout à été nickel jusqu'à la dernière descente et ses 7km. Une grosse douleur à la hanche gauche va m'empêcher de courir en descente, mais ça va sur le plat. Stéphane, qui a pété un bâton dans la dernière montée décide de finir la course à mes côtés, va me prêter son dernier bâton qui sera mon allier (je ne sais pas si ça a été mieux avec, mais psychologiquement peut-être). Un mec qui nous redouble me dit "ça y est, t'as trouvé un bâton de gonzesse ?" :mrgreen: En même temps, je l'avais cherché, je lui avais dit 30km avant, lorsqu'il m'avait doublé que les bâtons c'était pour les gonzesses. Et je continuerai à faire les prochains trails sans bâton ! NA ! Mais cette foutue douleur... je serre les dents, j'en ai les larmes aux yeux, j'en bave ouaip...
Avec Stéphane, on arrive à se faire plaisir le long du Brévon, et on passe l'arrivée ensemble, en 13h38; ça restera un grand moment de partage de sa part que je n'oublierai pas: c'est ça l'esprit trail. On aura perdu une dizaine de places dans cette descente, mais qu'importe.

En tout cas, si on excepte cette hanche, j'étais bien mieux qu'au Nivolet Revard 2 semaines avant, et ça c'est de bon augure pour l'UTMB.

Et toujours un coup de chapeau à tous les bénévoles, franchement, RESPECT !!!
Je garderai un bon souvenir de ce trail qui est quand même très exigeant techniquement, avec des passages qui ne me rassuraient pas (et j'aime pas ne pas être en sécurité); et par temps sec ça doit être vraiment top.
Je pense que c'était le plus dur auquel j'ai participé, et peut-être y reviendrai-je...

Messagepar lemulot » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 11:47

bobsup a écrit:Petit résumé pour moi de cette petite balade champêtre :mrgreen:

Parti avec Jé74 (comme d'hab), et il m'a laissé après 3h (comme d'hab, mais il est plus fort, c'est comme ça) 8)
J'ai vite pesté contre la boue, n'ayant pas pris mes Speedcross, ce fut une dizaine de gamèles tout au long de ces 60 et quelques km. Dré dans l'pentu comme on dit, c'est pas facile quand on passe notre temps à chercher un appui.
Les devers boueux, c'est juste l'enfer. Une descente (je ne sais plus laquelle) avec plein de cailloux tout ronds, bien humides, c'est pas mon truc pour courir. Quant aux champs de vaches qui vous sollicite bien les chevilles, attention.
J'ai été étonné de la dernière grosse montée, je m'attendais à pire au final, mais la précédente dans la pente boueuse fut vraiment compliquée.
Mais dans ma tête et dans mon corps, tout à été nickel jusqu'à la dernière descente et ses 7km. Une grosse douleur à la hanche gauche va m'empêcher de courir en descente, mais ça va sur le plat. Stéphane, qui a pété un bâton dans la dernière montée décide de finir la course à mes côtés, va me prêter son dernier bâton qui sera mon allier (je ne sais pas si ça a été mieux avec, mais psychologiquement peut-être). Un mec qui nous redouble me dit "ça y est, t'as trouvé un bâton de gonzesse ?" :mrgreen: En même temps, je l'avais cherché, je lui avais dit 30km avant, lorsqu'il m'avait doublé que les bâtons c'était pour les gonzesses. Et je continuerai à faire les prochains trails sans bâton ! NA ! Mais cette foutue douleur... je serre les dents, j'en ai les larmes aux yeux, j'en bave ouaip...
Avec Stéphane, on arrive à se faire plaisir le long du Brévon, et on passe l'arrivée ensemble, en 13h38; ça restera un grand moment de partage de sa part que je n'oublierai pas: c'est ça l'esprit trail. On aura perdu une dizaine de places dans cette descente, mais qu'importe.

En tout cas, si on excepte cette hanche, j'étais bien mieux qu'au Nivolet Revard 2 semaines avant, et ça c'est de bon augure pour l'UTMB.

Et toujours un coup de chapeau à tous les bénévoles, franchement, RESPECT !!!
Je garderai un bon souvenir de ce trail qui est quand même très exigeant techniquement, avec des passages qui ne me rassuraient pas (et j'aime pas ne pas être en sécurité); et par temps sec ça doit être vraiment top.
Je pense que c'était le plus dur auquel j'ai participé, et peut-être y reviendrai-je...


Ca doit être avec toi que j'ai commencé la descente de la pointe d'hirmentaz dans les caillasses ("je crois qu'on en a tous plein le c.l"), c'est marrant parce que j'ai failli te confondre avec jé74 :wink:

Messagepar philippe.u » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 11:58

bobsup a écrit:Un mec qui nous redouble me dit "ça y est, t'as trouvé un bâton de gonzesse ?" :mrgreen: En même temps, je l'avais cherché, je lui avais dit 30km avant, lorsqu'il m'avait doublé que les bâtons c'était pour les gonzesses.


Excellent :mrgreen:

Messagepar ejouvin » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 12:34

courotaf a écrit:
ejouvin a écrit:Enfin, je pense que le fait de rebondir, c'était pour souligner l'erreur de mon appréciation avec humour. Du genre, "heureusement que je ne t'ai pas écouté et que je suis resté sur 65 pour contrôle sur ma montre".
Alors je m'excuse, mon commentaire était un peu raide... :oops:
Je suis encore un peu dans l'seau :mrgreen:


Mais qu'est ce que tu fous à construire un chateau de sable ? :mrgreen:

Messagepar bubulle » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 12:34

philippe.u a écrit:
bobsup a écrit:Un mec qui nous redouble me dit "ça y est, t'as trouvé un bâton de gonzesse ?" :mrgreen: En même temps, je l'avais cherché, je lui avais dit 30km avant, lorsqu'il m'avait doublé que les bâtons c'était pour les gonzesses.


Excellent :mrgreen:


Les blagues sexistes ne sont jamais excellentes. Et, oui, pour une fois, je suis sérieux, désolé.

Messagepar ejouvin » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 12:38

bubulle a écrit:
philippe.u a écrit:
bobsup a écrit:Un mec qui nous redouble me dit "ça y est, t'as trouvé un bâton de gonzesse ?" :mrgreen: En même temps, je l'avais cherché, je lui avais dit 30km avant, lorsqu'il m'avait doublé que les bâtons c'était pour les gonzesses.


Excellent :mrgreen:


Les blagues sexistes ne sont jamais excellentes. Et, oui, pour une fois, je suis sérieux, désolé.


Il aurait mieux fait de dire "Les bâtons, c'est pour les bobos parigots" :mrgreen:

Messagepar bubulle » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 12:41

ejouvin a écrit:
Il aurait mieux fait de dire "Les bâtons, c'est pour les bobos parigots" :mrgreen:


Cela n'aurait effectivement pas été sexiste...et en plus ça aurait été vrai.

Messagepar ejouvin » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 12:43

bubulle a écrit:
ejouvin a écrit:
Il aurait mieux fait de dire "Les bâtons, c'est pour les bobos parigots" :mrgreen:


Cela n'aurait effectivement pas été sexiste...et en plus ça aurait été vrai.


Et en plus venant d'un gars de la Haute Savoie, encore faut il que le dit Monsieur aux batons soit Parisien et là l'effet aurait été pas mal.

Messagepar philippe.u » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 12:47

bubulle a écrit:
philippe.u a écrit:
bobsup a écrit:Un mec qui nous redouble me dit "ça y est, t'as trouvé un bâton de gonzesse ?" :mrgreen: En même temps, je l'avais cherché, je lui avais dit 30km avant, lorsqu'il m'avait doublé que les bâtons c'était pour les gonzesses.


Excellent :mrgreen:


Les blagues sexistes ne sont jamais excellentes. Et, oui, pour une fois, je suis sérieux, désolé.


Ce qui est amusant c'est qu'il se refasse doubler par le même gars après avoir récupéré un bâton et que le gars en profite pour lui renvoyer sa blague (sexiste éventuellement)

Messagepar ejouvin » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 13:06

Allez, comme on est dans les blagues sexistes qui ne font pas rire, mon meilleur moment de la course.

Arrivé au dernier pointage numérique, je vois la bénévole en haut de la butte, ainsi que l'ensemble des bénévoles / accompagnateurs qui bouffaient sur une table.
Je lance un "Oh ouiiiiiiiiii, bipper moi"
Et voilà que la bénévole réponds : "Et je peux vous toucher aussi ?" :mrgreen:
Bon, j'ai été honnête en répondant : "Si vous voulez, mais je ne garantie absolument pas l'effet. Ce n'est pas à cause de vous, mais plus parce que je suis mort. Et puis, je suis tout sale"

On s'est bien marré en tout cas pendant 30 secondes, avec les encouragements disant qu'il ne reste plus qu'a descendre mais que je ne les crois pas. Un moment très bref, mais bien sympathique.

Messagepar bobsup » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 13:12

lemulot a écrit:Ca doit être avec toi que j'ai commencé la descente de la pointe d'hirmentaz dans les caillasses ("je crois qu'on en a tous plein le c.l"), c'est marrant parce que j'ai failli te confondre avec jé74 :wink:


Oui c'est bien moi ! C'est toi le grand tout fin ?
Jé74, il m'a collé plus d'une heure (comme d'hab) :mrgreen:

Messagepar blanbar » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 13:14

+1 avec tout ce qui a été dit jusqu'à présent!
Un beau trail, à taille humaine, avec des bénévoles au poil! Et chapeau à ce qui ont oeuvré sans bâtons :shock:
De mon côté, il arrive juste un peu tôt dans la saison car à cette période de l'année, je ne suis pas encore suffisamment armé pour m'attaquer à de si grosses montées (j'en ai + que bavé dans celle après Reyvroz!)
et à des descentes si techniques (et boueuses!).
Et sinon, à part L'écureuil (félicitations à toi d'être aller au bout, j'espère que toi et ta famille avait apprécié votre séjour dans le 7-4!), je n'ai pas croisé le moindre kikou :(

Messagepar bobsup » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 13:17

ejouvin a écrit:Allez, comme on est dans les blagues sexistes qui ne font pas rire, mon meilleur moment de la course.

Arrivé au dernier pointage numérique, je vois la bénévole en haut de la butte, ainsi que l'ensemble des bénévoles / accompagnateurs qui bouffaient sur une table.
Je lance un "Oh ouiiiiiiiiii, bipper moi"
Et voilà que la bénévole réponds : "Et je peux vous toucher aussi ?" :mrgreen:
Bon, j'ai été honnête en répondant : "Si vous voulez, mais je ne garantie absolument pas l'effet. Ce n'est pas à cause de vous, mais plus parce que je suis mort. Et puis, je suis tout sale"

On s'est bien marré en tout cas pendant 30 secondes, avec les encouragements disant qu'il ne reste plus qu'a descendre mais que je ne les crois pas. Un moment très bref, mais bien sympathique.


J'ajoute ma pierre à l'édifice du coup...
En bas d'une belle butte, je demande où on en est sur la carte à un bénévole, et je nous croyais un peu plus loin, je dis "putain, enculé !"; et là, une bénévole me dit "ah non, pas moi en tout cas !" :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

bubulle, je ne suis pas un macho ou un sexiste, au contraire... Mais aide moi à trouver une autre expression alors, merci :wink:

Messagepar Tercan » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 13:19

Tout est dit je crois, mais on vous ment: les Allobroges (j'en ai fait 5, je sais de quoi je parle ;)) c'est le trail le plus roulant que j'ai fait.
La preuve: si vous vous casser la gueule à n'importe quel endroit du parcours, y'a de fortes chances que vous rouliez jusqu'au bas de la pente... si ça c'est pas du ultra roulant !!!!

Messagepar bobsup » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 13:19

blanbar a écrit:+1 avec tout ce qui a été dit jusqu'à présent!
Un beau trail, à taille humaine, avec des bénévoles au poil! Et chapeau à ce qui ont oeuvré sans bâtons :shock:
De mon côté, il arrive juste un peu tôt dans la saison car à cette période de l'année, je ne suis pas encore suffisamment armé pour m'attaquer à de si grosses montées (j'en ai + que bavé dans celle après Reyvroz!)
et à des descentes si techniques (et boueuses!).
Et sinon, à part L'écureuil (félicitations à toi d'être aller au bout, j'espère que toi et ta famille avait apprécié votre séjour dans le 7-4!), je n'ai pas croisé le moindre kikou :(


Si tu avais mis 1h30 de plus, tu m'aurais vu :mrgreen:
Ou bien si j'aais mis 1h30 de mois, ça marche aussi 8) Mais c'est moins possible :mrgreen:

Messagepar ejouvin » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 13:21

bobsup a écrit:bubulle, je ne suis pas un macho ou un sexiste, au contraire... Mais aide moi à trouver une autre expression alors, merci :wink:


Une partie de la réponse :
bubulle a écrit:
ejouvin a écrit:
Il aurait mieux fait de dire "Les bâtons, c'est pour les bobos parigots" :mrgreen:


Cela n'aurait effectivement pas été sexiste...et en plus ça aurait été vrai.


Pour info, j'avais les bâtons du début à la fin :wink:

Messagepar Arclusaz » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 13:26

Tercan a écrit:Tout est dit je crois, mais on vous ment: les Allobroges (j'en ai fait 5, je sais de quoi je parle ;)) c'est le trail le plus roulant que j'ai fait.
La preuve: si vous vous casser la gueule à n'importe quel endroit du parcours, y'a de fortes chances que vous rouliez jusqu'au bas de la pente... si ça c'est pas du ultra roulant !!!!


:lol:

promis, celle là je la recyclerais aussi en citant mes sources tercanesques (comme la course commence à Soucieu...).

Messagepar lemulot » sa fiche K
» 17 Mai 2016, 13:44

bobsup a écrit:
lemulot a écrit:Ca doit être avec toi que j'ai commencé la descente de la pointe d'hirmentaz dans les caillasses ("je crois qu'on en a tous plein le c.l"), c'est marrant parce que j'ai failli te confondre avec jé74 :wink:


Oui c'est bien moi ! C'est toi le grand tout fin ?
Jé74, il m'a collé plus d'une heure (comme d'hab) :mrgreen:


Lui même, j'étais impressionné de te voir sans bâtons, j'en est pas croisé bcp :wink:

Tercan a écrit:Tout est dit je crois, mais on vous ment: les Allobroges (j'en ai fait 5, je sais de quoi je parle ;)) c'est le trail le plus roulant que j'ai fait.
La preuve: si vous vous casser la gueule à n'importe quel endroit du parcours, y'a de fortes chances que vous rouliez jusqu'au bas de la pente... si ça c'est pas du ultra roulant !!!!


Oui c'est ça d'ailleurs j'ai roulé une ou 2 fois après que tu m'ais déposé :mrgreen:

PrécédentSuivant Retour vers [Kivaou] Les courses - courir en région : live, OFF, communautés, près de chez moi

Voir la fiche de la course sur kikouroù
Trail des Allobroges 2016 - Bellevaux
avec 18 kivaoù, 5 récits pour 2016 et 40 au total, 1 galerie photos
Trail des Crêtes 2016 - Bellevaux
avec 4 kivaoù, 40 récits au total, 1 galerie photos, les résultats
Trail de la Vallée du Brevon - Duo 2016 - Bellevaux
avec 1 kivaoù, 40 récits au total, 1 galerie photos

Accueil - Haut de page - Version grand écran