Ultra Trans Aubrac 2016

Les courses : se retrouver sur les courses, l'avant-course et l'après-course, suivi des courses des kikoureurs, ...
Courir en région : qui veut courir avec moi, où courir près de chez moi, organiser des OFF, des sorties entre kikoureurs, les communautés régionales, où trouver un médecin, un magasin, un club, ...

Voir la fiche de la course sur kikouroù
Ultra Trans Aubrac - 105 km 2016 - Bertholene
avec 5 kivaoù, 2 récits pour 2016 et 23 au total, 2 galeries photos, 1 vidéo
Ultra Trans Aubrac - 50 km 2016 - Laguiole
avec 2 kivaoù, 23 récits au total, 2 galeries photos, 1 vidéo


Messagepar marmot12 » sa fiche K
» 24 Avr 2016, 21:07

Je suis un finishers :D

Bon ben voilà mon 1er 50 km finis non sans mal!!

Depart en navette de st geniez le matin sous la pluie, on arrive à laguiole où il fait super beau et 3°, nickel on attend le depart dehors dans le froid pendant 45 min!! On parle avec des collegues!! On se regroupe sous les bourses du taureaux, on hésite pas à les toucher sa porte bonheurs!!
Le depart se fait dans le calme, je prend mon rythme même si tous le monde me double je me gère car je redoute le 40eme km! Le brouillard et la, la pluie nous épargne un peu, le vent est la mais on l'a dans le dos oufff!! Les premiers km sont raides pour moi qui n'aime vraiment pas les côtes!! Je me retrouve vite entre 2 groupes de 5 ou 6 coureurs où je fais le yoyo!!

Je Suis sur mon rythme tranquil a 8,5km/h sur le 1er ravitaillement surprise ou je m'attarde pas!! Le brouillard et le vent sont la mais sa me dérange pas loin de la!! J'arrive au ravitaillement en 2h40!! Je crois que je n'ai jamais vu un ravitaillement pareil, petit plats, toast avec des mets locaux, il se murmure même que les verrines venaient de chez Mr Bras!! Je repart après 15 min avec un collègue, on est sur le même rythme!! 6 km après je marche avec un collègue à moi qui va abandonner à la cascade de l'assesats, pour une déchirure!! A ce 3eme ravitaillement je me prend une banane car les jambes et les mollets commencent à tirer sévères!! Je suis toujours en duo avec mon collègue!! Arrive la remonter à la fin du ruisseau, punaise ils veulent ma mort non?! Quel grimpette!! Je tire jusqu'au village d'aurelle ou mes jambes me portent encores!! Arrive à la route j'entrevois les 8 derniers km!! Je tire sur tous ce que je peux pour essuyer de suivre mais mes jambes rendront l'âme juste après St Martin de montbon!! Mon collègue s'échappe, je ne le reverrai plus!! Je finis à pied sans pouvoir faire plus de 300 mètres en courants sans sentir la crampe arriver sur le mollet droit!! Dans les derniers km j'ai appelè mon père pour qu'il vienne me chercher tellement sa tirè!! Heureusement pour moi il ne m'a pas écouter :evil: et m'a encourager pour finir!! J'arrive au bout du barribes ou ma femme ma fille et des voisins m'attendaient! J'en ai versè ma larme!! :oops: Je continu mon dernier km en essayant de pousser mais impossible la marche sera mon seul alliè jusqu'à la fin!!

Je finis en 7h26 alors que mon collègue est lui arrivè sous la barre des 7h en 6h56!!!je finis 185eme!! Je ne pensais pas avoir se résultat la!!

Ma montre m'indique plus de 4000 calories brûlés ( je fais 90kg) 2400 mètres de D- et en revanche 1580 de D+ alors que l'orga annonce 1306 de D+!! :?:

Aujourd'hui mes mollets me tire!! Le reste va très bien!! A chaud on m'aurait posè la question j'aurai dis qu'il ne fallait plus compter sur moi pour en refaire de si long!! Mais aujourd'hui je pense que je vais faire encore une paire de 30 avant de revenir l'an prochain pour le capuchadou!!
Félicitations à tous les trailleurs finishers et au plaisirs de vous lire!!

Messagepar BigPat » sa fiche K
» 24 Avr 2016, 21:43

La course s'est arrêtée pour moi à Laguiole. :(
C'est mon 1er abandon, très dur à vivre.
Surtout que j'étais nickel, j'avais bien géré, j'étais à 135 en puls de moyenne.
J'ai du abandonner sur blessure. Cheville hyper douloureuse. Les cartilages au niveau de la malléole interne, ça me l'avait déjà fait il y a 2 ans. Douleur insupportable.
Je n'avançais plus dans les descentes ni sur le plat, en montée aucune douleur.
J'ai fini en marchant, malgré ça, j'avais plus d'une heure d'avance sur la barrière horaire.
Énorme déception.
C'est une expérience, mais bof, on s'en passerait.
Je suis rentré avec la dernière navette, j'ai pu assister au compte à rebours avant la barrière horaire et hélas, les arrêts de tous ceux qui sont arrivés hors délais.
Une femme a stupidement continué sans dossard, partant derrière les serre-file, suivant les bons conseils de son mari qui, la suivait en voiture. Un intelligent.

Ilgigrad, je t'ai forcément vu.
Tu es rentré avec la navette?

La partie pour arriver à Laguiole était terrible, de l'eau, de la boue, infernale.
Bon il est vrai que quand on a mal, et que l'on sait que l'abandon est au bout, on voit tout en noir, mais quand même.
Je n'ai pas trouvé ça terrible.
A refaire avec un terrain sec.
Les paysages et les châteaux/villages traversés sont magnifiques.

Messagepar ilgigrad » sa fiche K
» 24 Avr 2016, 22:21

Oui Bigpat, nous nous sommes sans doute croisés. J'ai dû arriver dans le gymnase de Laguiole peu après toi.
J'étais accompagné de ma femme et de mon fils qui m'attendaient dans le chemin détrempé qui descendait sur Laguiole. J'ai fait un petit malaise alors que j'hésitais encore à repartir à l'assaut du troisième ravito. L'équipe de secouriste est venue m'entourer pendant vingt bonnes minutes. Je suis le dernier à avoir validé mon dossard à la sortie du ravitaillement; j'ai mis le nez dehors et quand j'ai vu ce ciel menaçant et senti le vent frais, l'idée de me balader pendant dix heures encore alors que je pouvais repartir à Saint Gêniez en voiture et en famille, je n'ai pas hésité longtemps.
Je portais une veste imperméable jaune et l'incontournable Buff Kikourou rouge. Tu m'as sans doute doublé avant d'arriver à Laguiole car sur les six ou sept derniers kilomètres, j'ai méchamment baissé l'allure.

Messagepar BigPat » sa fiche K
» 24 Avr 2016, 22:29

Un coureur a eu un malaise, il était allongé le long du mur, là où étaient les sacs.
Je ne sais pas si c'est toi, les secouristes lui ont amené soupe et 2 ou 3 trucs.
Si c'est toi, tu as fait le bon choix, vu ta fatigue.

J'étais assis devant la table du pointeur, juste avant la sortie.
J'ai papoté avec lui près d'une heure.
j'étais tout beau tout propre, tout en noir.
Un sac rempli de vêtements boueux devant moi.

Messagepar ilgigrad » sa fiche K
» 24 Avr 2016, 22:50

BigPat a écrit:Un coureur a eu un malaise, il était allongé le long du mur, là où étaient les sacs.
Je ne sais pas si c'est toi, les secouristes lui ont amené soupe et 2 ou 3 trucs.
Si c'est toi, tu as fait le bon choix, vu ta fatigue.

J'étais assis devant la table du pointeur, juste avant la sortie.
J'ai papoté avec lui près d'une heure.
j'étais tout beau tout propre, tout en noir.
Un sac rempli de vêtements boueux devant moi.

Le gars que tu as vu le long du mur, c'était bien moi.
Je n'ai pas fait attention à ceux qui étaient assis autour du pointeur mais peut-être t'ai-je vu un peu avant ? Un gars en noir m'a dépassé alors que je m'étais posé sur le chemin un peu avant que ne commence "la remontée du Mékong". Vu le timing, s'aurait pu être toi, non ?
Qu'est-il arrivé à ta cheville, une chute ou une douleur induite par les appuis fuyants dans la boue et sur les cailloux mouillés ?

Messagepar BigPat » sa fiche K
» 24 Avr 2016, 23:30

Je me suis tordu la cheville dans la descente peu avant le ravito 1, mais c'est revenu normalement assez rapidement. Donc je pense sans conséquence.
Mais après le ravito, dans les descentes, une vieille douleur au niveau des cartilages de la malléole s'est réveillée, j'avais eu ça il y a 2 ans.
Mais la douleur est insupportable. J'ai serré les dents jusqu'à Laguiole.
Il va falloir faire un bilan, IRM. :cry:

Prochaine course prévue la 6666 le 11/06, espérons que ça se répare rapidement.

Messagepar SudOuestExpatàParis » sa fiche K
» 25 Avr 2016, 10:35

Eh beh !
Que d'aventures ! Je m'attendais pas à ça :shock:.

Bravo à tous, finishers, ou non, reposez vous maintenant et soignez vos blessures de guerre.
L'abandon n'est pas un échec, faut en tirer des leçons, force et honneur :wink:

Messagepar ilgigrad » sa fiche K
» 25 Avr 2016, 10:41

SudOuestExpatàParis a écrit:Eh beh !
Que d'aventures ! Je m'attendais pas à ça :shock:.

Bravo à tous, finishers, ou non, reposez vous maintenant et soignez vos blessures de guerre.
L'abandon n'est pas un échec, faut en tirer des leçons, force et honneur :wink:

si c'est pas la Berezina, ça y ressemble; un seul finisher pour quatre engagés sur le 105, le ratio kikourou n'est pas top. Heureusement que Marmot12 sur le 50 nous venge tous.

Messagepar Bert75 » sa fiche K
» 25 Avr 2016, 17:17

[quote="Bert75"]Finisher en 19h à l'arraché avec 2 lourdes chutes : la 1re, c'est les côtes qui ont ont un peu morflé, la 2de, j'ai cru que le poignet [b]gauche était cassé, mais a priori ce n'est qu'un gros oedème. /quote]

Bon ben finalement, c'est cassé : fracture transverse du radius. C'est parti pour quelques semaines d'immobilisation.
Et dire que juste avant de tomber, je me disais " c'est super, ça fait 80 bornes que tu fourres et tu as mal nulle part, cela fait des années qu'une course ne se passe pas aussi bien"...

Pour revenir à la course, quelques petits commentaires en vrac :
- un balisage parfait, le meilleur que je n'ai jamais vu. Même avec le brouillard et de nuit, je n'ai jamais hésité. Du grand art.
- de très bons ravitos, le 3ème était tout simplement exceptionnel de qualité ;
- des bénévoles adorables ;
- un tracé avec des portions superbes et d'autres un peu moins. J'avoue qu'au bout de 100 bornes, j'en avais marre de la boue (à faire passer l'origole pour une épreuve sur tartan) et des cours d'eau à traverser en mouillant mes petits pétons. Mais, peut-être était-ce une année exceptionnellement humide ;
-je suis un peu maso, mais j'ai adoré l'orage de grèle...,
- je n'ai pas vu de déchets, gels ou autres au sol,
- bof pour les 2 zozos qui ont sprinté comme des fous pour nous dépasser moi et mon compagnon de chute (lui, c'était une cheville) à 50 mètres de l'arrivée.
- saint-Geniez est un très beau village, j'y reviendrai y passer quelques jours en famille.

Au final, un ultra plus difficile qu'il ne m'avait semblé sur le papier avec toute cette boue et des conditions climatiques un peu rudes.

Maintenant, y'a plus qu'à se rétablir pour être pret pour la TDS!
Et un bon rétablissement également à Ilgigrad et Bigpat, la prochaine course sera encore meilleure après cette petite déception.
Dernière édition par Bert75 le 25 Avr 2016, 19:01, édité 2 fois au total.

Messagepar yiogo » sa fiche K
» 25 Avr 2016, 18:11

Bonjour,

Lecteur assidu du forum (mais silencieux), j'ai suivi ce fil car je me suis également aligné sur l'ultra trans aubrac.

J'ai publié mon récit sur le site :

http://www.kikourou.net/recits/recit-18 ... yiogo.html

Pour se souvenir de cette épreuve mémorable et la relire au coin du feu, avec un bon aligot.

Yiogo

Messagepar BigPat » sa fiche K
» 25 Avr 2016, 18:51

Bravo les gars d'être arrivés au bout.
Je suis d'accord avec toi Bert, les conditions ont fait que c'était plus difficile que ce que j'imaginais sur le papier.

Merci Yiogo pour ton récit (je ne l'ai pas encore lu, mais j'y cours sur le champ :wink: )

Messagepar Bert75 » sa fiche K
» 25 Avr 2016, 18:57

Salut Yiogo,

Merci pour ton très beau récit dans lequel je me retrouve d'autant plus que nous avons navigué à peu près dans les mêmes temps une bonne partie du parcours et tu termines une minute avant moi. Tu devais faire partie d'un groupe de 3-4 qui m'a doublé après ma chute.
Comme tu l'écris, un premier ultra, ça fait des souvenirs. Rassures-toi les suivants aussi !
Au plaisir de te croiser sur un prochain.

Messagepar marmot12 » sa fiche K
» 25 Avr 2016, 19:35

Oui enfin sa va ma vengeance contre le chrono n'a pas été trop dure lool!!
En espérant vous voir prendre votre revanche l'an prochain dans mon beau pays lool

Messagepar marmot12 » sa fiche K
» 25 Avr 2016, 20:08

Prompt rétablissement bert75

Super ton récit yiogo!! J'ai vécu un peu aussi ton récit, même si j'ai fais moins de distance que toi!! Mais tu as tous dit!!
Sur le journal ils annonçaient que niveau temps c'était la pire qu'ils aient eu sur les 8 précédentes éditions

Messagepar yiogo » sa fiche K
» 25 Avr 2016, 20:43

Merci pour vos retours, bonne récup à tous, en particulier à toi Bert !

C'est vrai que niveau météo et état du terrain, sur certaines zones, il fallait le voir pour le croire.

Je vais scruter les photos qui seront publiées dans les prochains jours en espérant que quelqu'un ait pu prendre des photos des lacs de boue dans lesquels on a progressé !

Messagepar tibozaurus » sa fiche K
» 25 Avr 2016, 21:16

Hey,

J'ai fais le 50km j'ai pris quelques photos que je peux partager avec vous :

http://imgur.com/a/hNjkB

La première devait être aux alentours du 5ème
La 2ème un peu après la station de ski de Laguiole ça indique bien la visibilité (:
La 3ème dans la 1ere partie du 50 en montant vers Laguiole il y avait un peu de neige ...
La 4ème en haut le point le plus haut à 1500m avec un beau panorama (: grace a des magnifiques conditions climatiques
La 5ème après la bosse du 34 quand je revois la lumière

Sinon marmot92 je crois que j'ai couru à coté de toi quand tu étais au téléphone, j'ai vu quelques au téléphone juste après la bosse de la 42eme sur le long sentier qui nous amené à cette interminable descente.

Sinon c'était mon premier 50km, une très bonne expérience, je recommencerai même si j'ai eu froid, j'ai eu du mal à mettre mes gants à la sortie du ravito ): et que j'en ai bien galéré à cause du temps

Messagepar ilgigrad » sa fiche K
» 25 Avr 2016, 21:55

yiogo a écrit:Bonjour,

Lecteur assidu du forum (mais silencieux), j'ai suivi ce fil car je me suis également aligné sur l'ultra trans aubrac.

J'ai publié mon récit sur le site :

http://www.kikourou.net/recits/recit-18 ... yiogo.html

Pour se souvenir de cette épreuve mémorable et la relire au coin du feu, avec un bon aligot.

Yiogo

Merci Yiogo.
Non seulement tu fais remonter les statistiques mais en plus j'ai trouvé ton récit très intéressant. Ce que tu décris, les sensations que tu as ressenties, toute cette bonne humeur qui t'a porté pendant toute la course diffèrent de ce que j'ai vécu. Bert75 et toi avez mérité d'aller jusqu'au bout car malgré tout ce sur vous avez pu croiser, vous n'avez pas cessé d'y croire.
Bravo à vous deux.

Messagepar BigPat » sa fiche K
» 25 Avr 2016, 22:57

Qui aurait pu prédire de telles difficultés?
J'en reviens pas.

Messagepar ilgigrad » sa fiche K
» 25 Avr 2016, 23:21

BigPat a écrit:Qui aurait pu prédire de telles difficultés?
J'en reviens pas.

Cela n'était pas particulièrement difficile. C'était désagréable et il fallait trouver suffisamment de motivation pour continuer à avancer malgré toute cette eau et toute cette pluie. Personnellement, j'avais "fantasmé" un temps plutôt sec (voir nos échanges sur les sources d'eau qu'on pouvait trouver sur le parcours) mais je ne m'attendais pas à ça. Je rêvais de courir sous un grand ciel bleu et ces nuages accompagnés par une pluie fine et presque incessante m'ont demoralisé. J'ai connu pire : des week-end chocs où je courrais pendant plus de dix heures, de jours consécutifs, avec un froid polaire et de la neige jusqu'aux genoux. Les chemins-rizières et ces lits de ruisseaux ce n'est pas si terrible, mais si on a décidé sue c'était ennuyeux, ça devient difficile de finir.

Messagepar marmot12 » sa fiche K
» 25 Avr 2016, 23:58

tibozaurus a écrit:Sinon marmot92 je crois que j'ai couru à coté de toi quand tu étais au téléphone, j'ai vu quelques au téléphone juste après la bosse de la 42eme sur le long sentier qui nous amené à cette interminableS



reflechis pas c'est moi je me souviens bien la barre critique sur ce chemin de crête!! Même en connaissant le chemin je n'en voyais pas le bout!! On a du croiser un type qui remonter à contre sens, il m'a annoncé 3,9km je crois que j'ai insulté le monsieur car dans ma tête il me restait beaucoup plus lool :mrgreen:

Messagepar marmot12 » sa fiche K
» 26 Avr 2016, 00:02

En revanche sur l'aubrac par temps sec il y aurait eu des portions inchangés, chez nous on apelle sa la tourbière et il faut y faire attention car nombreux sont à y avoir laisser leurs bottes lool

Messagepar breizhman14 » sa fiche K
» 26 Avr 2016, 12:37

ilgigrad a écrit:
yiogo a écrit:Bonjour,

Lecteur assidu du forum (mais silencieux), j'ai suivi ce fil car je me suis également aligné sur l'ultra trans aubrac.

J'ai publié mon récit sur le site :

http://www.kikourou.net/recits/recit-18 ... yiogo.html

Pour se souvenir de cette épreuve mémorable et la relire au coin du feu, avec un bon aligot.

Yiogo

Merci Yiogo.
Non seulement tu fais remonter les statistiques mais en plus j'ai trouvé ton récit très intéressant. Ce que tu décris, les sensations que tu as ressenties, toute cette bonne humeur qui t'a porté pendant toute la course diffèrent de ce que j'ai vécu. Bert75 et toi avez mérité d'aller jusqu'au bout car malgré tout ce sur vous avez pu croiser, vous n'avez pas cessé d'y croire.
Bravo à vous deux.



Je vais faire remonter les stats également : finisher en 19h02. Yiogo, j'ai croisé tes 2 comparses qui t'attendaient à St Geniez. Ton récit résume parfaitement cette épopée, l'eau, la boue, la boue encore, l'eau, les passages dans le dur (du km 30 au km 40). Gros point fort de l'organisation: la qualité du balisage, les ravitos excellents, et des bénévoles très compréhensifs et motivants, quelle abnégation de leur part de passer autant de temps dans le vent, le froid et la pluie!

Messagepar Bert75 » sa fiche K
» 26 Avr 2016, 13:41

Amusant : Yiogo, Breizhman et moi avons terminé entre 19h02 et 19h05. La prochaine fois, n'oublions pas nos casquettes kikourou pour nous reconnaître :D

Messagepar jujuhrc » sa fiche K
» 26 Avr 2016, 15:47

Ca semble être une constante sur l'Aubrac d'avoir de la boue et de l'eau. En 2013 en plus on avait eu de la neige.
Je me souviendrai toujours de ce ravito de Laguiole on j'avais pu changer mes chaussures et enfin être au sec pour devoir passer un ruisseau à gué 4km après :mrgreen: :mrgreen: On avait de l'eau jusqu'au genou.
Il y est toujours ce passage?

Messagepar Bert75 » sa fiche K
» 26 Avr 2016, 18:03

jujuhrc a écrit:Ca semble être une constante sur l'Aubrac d'avoir de la boue et de l'eau. En 2013 en plus on avait eu de la neige.
Je me souviendrai toujours de ce ravito de Laguiole on j'avais pu changer mes chaussures et enfin être au sec pour devoir passer un ruisseau à gué 4km après :mrgreen: :mrgreen: On avait de l'eau jusqu'au genou.
Il y est toujours ce passage?


Cette année, il fallait attendre un peu plus longtemps que 4km, mais cela fait le même effet : merde ça recommence :roll:

Messagepar yiogo » sa fiche K
» 26 Avr 2016, 20:50

A breizhman14

On a du faire les derniers kilomètres de forêt dans le même groupe de 6-8 coureurs même si sur la fin j'ai été distancé.

Oui 19 heures, c'était le créneau des kikoureurs !

Messagepar SudOuestExpatàParis » sa fiche K
» 27 Avr 2016, 11:17

Bien sympas vos CR, photos et analyses.
Merci à vous pour ce partage et félicitations à tous.

C'est un trail que je vais noter sur ma "to do" :mrgreen:

yiogo, La photo du ravito :shock: :shock: Excellent !

Messagepar Grego On The Run » sa fiche K
» 29 Avr 2016, 09:23

Hello hello,

Mon récit de l'ultra 105 de l'UTA est en ligne. Bonne lecture.

Grego on the run

Messagepar KraKott » sa fiche K
» 09 Nov 2016, 09:14

j'était interressé pour le trans aubrac en 2017, mais de ce que je vois, cela n'a pas l'air boisé et que du pré du pré du pré. Pour ceux qui l'ont couru, les paysages sont variés ou pas ?

Messagepar torchure » sa fiche K
» 09 Nov 2016, 15:08

KraKott a écrit:j'était interressé pour le trans aubrac en 2017, mais de ce que je vois, cela n'a pas l'air boisé et que du pré du pré du pré. Pour ceux qui l'ont couru, les paysages sont variés ou pas ?


J'ai suivi un coureur y'a 2 ans et le moins qu'on puisse dire est que je rêve d'aller y courir. Les paysages sont magnifiques ! Passage dans une magnifique foret sur les hauts de l'Aubrac...

Messagepar naej30 » sa fiche K
» 09 Nov 2016, 23:30

après le marathon des burons cette année, je vais franchir un nouveau palier et m'inscrire sur le Capuchadou en 2017 !! amoureux de l'Aubrac, je réalise mes "records" de distance dans cette région: le 18km en 2010 pour ma première course, le 30 en 2015, le 43 en 2016 et donc en 2017, le 50 mais en changeant de coin ;-)

2018 la 6000D ??? :-)

Précédent Retour vers [Kivaou] Les courses - courir en région : live, OFF, communautés, près de chez moi

Voir la fiche de la course sur kikouroù
Ultra Trans Aubrac - 105 km 2016 - Bertholene
avec 5 kivaoù, 2 récits pour 2016 et 23 au total, 2 galeries photos, 1 vidéo
Ultra Trans Aubrac - 50 km 2016 - Laguiole
avec 2 kivaoù, 23 récits au total, 2 galeries photos, 1 vidéo

Accueil - Haut de page - Version grand écran